Jump to content
Sign in to follow this  
Bouchon-Gras 49

Fusion dans la réserve de la Gendarmerie.

Recommended Posts

Réorganisation au sein de la réserve de la Gendarmerie, la réserve de la Gendarmerie mobile et départementale fusionnent pour devenir territoriale :

 

Prise d' armes des réservistes de la Gendarmerie départementale des Alpes Maritimes ( qui sont au nombre de 300 ).

 

 

La réserve de la gendarmerie évolue. Celles de la gendarmerie mobile et de la gendarmerie départementale fusionnent pour devenir la réserve territoriale qui sera opérationnelle le 1 er juin prochain. 

 

Ce sont les sites des associations de réservistes , l'Anorgend et Resgend  qui l'annoncent après avoir reçu un courrier du délégué aux réserves, le général Coroir.

Parallélement, les réservistes opérationnels ont été informés par leur hiérarchie de cette réforme.  

Cette nouvelle réserve sera administrée par la gendarmerie départementale. Pour autant, les réservistes pourront conserver leur galons jaunes pour ceux qui viennent de la mobile.

Selon le site Resgend , ce sont  ainsi 367 compagnies de la réserve territoriale (dont 19 outre mer) qui seront mises sur pied avec un effectif théorique de 75 personnels.

La réserve opérationnelle compte 25 000 ESR ( engagement spécial à servir dans la réserve) et  son taux d’emploi quotidien moyen de 1070 réservistes .

 

Les réservistes de la gendarmerie mobile ne pouvaient pas être employés pour le maintien de l'ordre, donc leur maintien en mobile se justifiait encore? La réponse est non si on en juge par cette réforme.

  En cette période de risque terroriste, avoir des réservistes disponibles et opérationnels est un plus

( Sécurité Défense 12 janvier 2015 )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que c'est une avancée dans la gestion des ESR. Plus de distinction des réservistes GD/GM, puisqu'ils étaient employés sur les mêmes missions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

  • Sujets

  • Messages

    • Nous venons d'apprendre le décès de 3 de nos soldats en Guyane dans le cadre de l'opération Harpie, contre l'orpaillage clandestin. (source: bfmtv.com) Il s'agit du sergent-chef Edgar ROELLINGER 27 ans, du caporal-chef Cédric GUYOT 31 ans et du caporal-Chef Mickaël VANDEVILLE 30ans, tous trois affectés au 19ème régiment du Génie de Besançon. Sergent-chef Edgar ROELLINGER Le jeune toulonnais était affecté au 19ème régiment du génie de Besançon depuis 2012 et occupait le poste de chef de groupe du génie combat, "fonction dans laquelle il démontre immédiatement d'indéniables qualités et s'impose rapidement comme l'un des meilleurs de son unité", précise le ministère des Armées dans un communiqué.  Son travail avait déjà été salué après sa participation à l'opération Barkhane au Mali de septembre 2014 à janvier 2015. Le jeune homme s'était alors vu attribuer la médaille d'or de la défense nationale avec étoile de bronze pour récompenser son "courage et son sang-froid". Le ministère des Armées décrit ce militaire célibataire comme un sous-officier "charismatique" et "hors-paire" qui "dévoile au quotidien un indéniable potentiel". Caporal-chef Cédric GUYOT Ce Marseillais a commencé sa carrière en prenant part à l'opération Trident au Kosovo en 2008 en qualité de sapeur mineur. Quelques mois plus tard, il est nommé caporal et "démontre qu'il est un chef d'équipe dynamique et motivé". Grâce à ses qualités professionnelles, il est promu caporal-chef en 2012 et s'engage dans l'opération Pamir en Afghanistan. Il se spécialise finalement dans le domaine des fouilles opérationnelles spécialisées (FOS) et rejoint en tant que chef d'équipe FOS l'opération Harpie en Guyane en 2019.  Caporal-Chef MICKAËL VANDEVILLE Le caporal-chef de 1ère classe est né le 23 décembre 1988 à Villiers-le-Bel et est entrée dans l'opération Harpie en 2009 en tant que conducteur véhicule lourd du génie. Il passe ensuite par des missions en Nouvelle-Calédonie puis en Afghanistan et se voit attribuer la médaille d'or de la défense nationale avec étoile de bronze. Il rejoint de nouveau la Guyane en 2012, en qualité de chef d'équipe et "démontre sa grande polyvalence en occupant en parallèle les fonctions de conducteur d'engin". Le militaire célibataire passe ensuite par le Mali, La Réunion, Djibouti et retourne une nouvelle fois en Guyane en 2016 pour rejoindre le FOS où il occupe le poste d'équipier. Le ministère le décrit comme un soldat de "grande valeur".   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances aux familles et aux proches.
    • Bonjour et bienvenue.
    • C'est très difficile en effet mais il faut savoir faire des sacrifices car une fois qu'il sera à la retraite, vous aurez la belle vie.
  • Popular Contributors

×
×
  • Create New...

Important Information