Aller au contenu
HernanF

Des nouveaux équipements pour les forces navales du XXIe siècle

Messages recommandés

Bonjour,

Il y a 2 heures, Alsur a dit :

Et au contraire les saoudiens on autant de côte que les espagnols ! 

C'est si grand que ça ?

Il y a 2 heures, Alsur a dit :

donne sur la mer rouge

Ben oui, il y a trois bases navales militaires au Sud, au moins une base aérienne, et le canal de Suez au Nord. Sans compter les escortes des tankers qui passent tous les jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Archerlite a dit :

Bonjour,

C'est si grand que ça ?

Ben oui, il y a trois bases navales militaires au Sud, au moins une base aérienne, et le canal de Suez au Nord. Sans compter les escortes des tankers qui passent tous les jours.

Ba c'est même plus grand je dirais , avec la déformation de la carte et tout ... Après c'est du Désert donc l'intérêt et limité .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le porte-avions François Hollande est en marche ! 😉

 

Les études du successeur du Charles de Gaulle sont lancées

« Dès l’été 2018, les travaux de préparation du porte-avions de nouvelle génération ont débuté au niveau étatique et associent, dans le cadre d’un plateau commun, les industriels STX, Naval group, et Technicatome »

http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/chantiers-navals/31866-les-etudes-du-successeur-du-charles-de-gaulle-sont-lancees

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut une dizaine d'années pour la conception, plusieurs années pour la construction et encore quelques années d'essais avant la mise en service active. 

Bref avant de voir le " François Hollande " naviguer, il va falloir être patient...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Il faut une dizaine d'années pour la conception, plusieurs années pour la construction et encore quelques années d'essais avant la mise en service active. 

Bref avant de voir le " François Hollande " naviguer, il va falloir être patient...

et surtout faut trouver le financement et la volonté politique pour le lancer ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La volonté, il n' aura pas le choix si la France veut rester une grande puissnce indépendante ( qui peut intervenir, en faisant voler ses avions sans avoir à faire escale dans un pays et donc être soumis à la bonne volonté et divers négociations, accords... ).

Quand aux sous, en construisant, on produits des emplois, donc on développe l'économie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par HernanF
      Nexter et KMW rêvent d’un char lourd franco-allemand
       
      C’est ce qu’on déclaré Philippe Burtin et Frank Haun, les PDG des deux industriels de l’armement terrestre, devant les députés français.
       

       
      Pour Nexter et Krauss-Maffei Wegmann, engagés dans un rapprochement historique, les projets de développements communs des deux champions de l’armement terrestre passent d’abord par les chars lourds. C’est ce qui ressort d’une audition commune de leurs PDG respectifs, Philippe Burtin et Frank Haun, devant la commission de la défense de l’assemblée nationale et dont le compte rendu vient d’être mis en ligne.
      «Le plus important, c’est la prochaine génération de chars lourds. Dans cinq ans, nous aurons avancé dans le processus de développement d’un nouveau char lourd – qu’il s’appelle Léopard 3, Leléo ou Léoclerc, peu importe: il sera développé en commun, et pourra commencer à équiper nos forces à l’horizon 2025-2030 pour remplacer les chars Leclerc et Léopard 2 dont la base technologique commence à dater», a déclaré Frank Haun. Avant de faire un parallèle avec ce qui se passe à Moscou: «Renouveler ces matériels est indispensable: d’ailleurs, les Russes ne s’y trompent pas, et leurs travaux de développement en la matière avancent à plein régime»…
       

      Vers un accord sur les exportations
       
      Deux points notamment doivent encore être résolus pour pouvoir baptiser KANT officiellement. Il y a d’abord celui de la valorisation respective des deux entreprises avec versement d’une soulte pour régler la différence. A ce sujet, Philippe Burtin a démenti le chiffre qui a circulé de 500 millions en faveur de Nexter. «Cette rumeur ne se fonde sur rien de concret», a-t-il assuré. «Dans les semaines et les mois qui viennent, il y aura probablement de nouvelles rumeurs du même type. En effet, le projet KANT est critiqué par certains acteurs du secteur, qui s’attachent à créer des inquiétudes au sein de la partie française en vue de bloquer notre projet», a ajouté son alter ego.
      L’autre point important concerne le régime d’autorisation d’exportation qui encadrera les armements conçus en commun. Paris et Berlin travaillent à une actualisation des accords Schmidt-Debré, du nom des deux anciens premiers ministres et qui date des années 70. C’est un sujet sensible car le gouvernement Allemand est divisé sur cette question au point d’avoir bloqué la vente de missiles de MBDA ou de blindés de RTD comportant des composants fabriqués outre-Rhin.
      Mais les choses semblent bouger à Berlin, selon Frank Haun: « En ce qui concerne la réglementation applicable aux exportations d’armements, je suis confiant dans nos chances d’aboutir à un accord, même si le compromis qui sera trouvé ne sera pas nécessairement à la hauteur de nos espérances de départ. Mais si, dans le futur, l’on arrive à une solution aux termes de laquelle le contrôle de l’exportation d’un matériel conçu en commun relèvera du Gouvernement français dès lors que la part allemande dans leur développement n’excédera pas 20 %, cela signifie que la probabilité est forte que nous développions nos produits à 80 % en France, alors que je souhaite rester à parité. Si je suis confiant, c’est parce qu’en Allemagne, le débat sur les exportations d’armement fait beaucoup de bruit, mais qu’in fine et concrètement, il n’en demeure pas moins que par exemple le Qatar et Singapour sont aujourd’hui mes principaux clients export».
       
      http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0204105437676-nexter-et-kmw-revent-dun-char-lourd-franco-allemand-1086390.php#gauche_article
       
×