Jump to content

Six régiments mettent en commun leurs FMIR


Recommended Posts

  • Administrateur

Six régiments ont mis en commun leurs formations FMIR, afin de partager les connaissances, les différentes façons de travailler mais aussi les traditions.

 

 

 

1731649395.jpg

En dépit de l'humeur maussade qui règne dans l'Institution militaire et des perspectives budgétaires pour le moins sombres, la réserve continue d'attirer des candidats. Certains jeunes testent l'ambiance via les préparations militaires, d'autres via les FMIR (12 jours de formation dont 5 consécutifs), les formations militaire initiale du réserviste qu'offrent les régiments.

 

Pendant les vacances de la Toussaint (20 octobre au 1 novembre 2014), 33 jeunes Français (dont 10 femmes) ont participé à une FMIR co-organisée par six régiments: Régiment de marche du Tchad de Meyenheim, 152e RI de Colmar, 3e RAMA de Canjuers, 1er RTir d’Epinal, 516e RT de Toul et 54e RT de Lunéville. D'autres unités (la 9e BIMa) par exemple, mutualise aussi les FMIR.

 

Le régiment de Marche du Tchad (Meyenheim) a accueilli ce stage d'octobre.

 

"La mutualisation des formations entre différents régiments permet de faire partager l’expérience et les acquis des uns et des autres au profit de tous, d’avoir un même niveau de compétence par les instructions dispensées, de faire connaitre les savoir-faire et les traditions de régiments différents à des personnels qui n’ont pas forcément une vision des missions et des moyens utilisés par d’autres unités que celle où il est affecté. La mutualisation permet aussi un meilleur échange entre les réservistes, d’horizons différents, afin d’aborder les problèmes rencontrés en unité, tels que le recrutement, la fidélisation, le rythme et la nature des convocations", selon l’adjudant-chef de réserve T. du RMT.

 

"A l’issue de ces 13 jours, une cérémonie militaire de présentation au fanion de la 9e compagnie du RMT (unité de Réserve d’intervention) et de remise de béret a eu lieu. 25 militaires ont réussi leur formation", conclut le sergent de réserve Eric Bosshardt, chargé de Mission Recrutement Réserve au sein du 152e RI.

 

Pour tout renseignement sur la FMIR au sein du 152e RI, le contacter: eric.bosshardt@intradef.gouv.fr ou 03 89 21 88 75.

( Ligne de Défense )

 

Ça peut être une bonne chose, en permettant de faire cette formation avec des moyens mis en commun et la possibilité de faire des exercices avec un nombre conséquent de personnel, plutôt que de rester chacun dans son coin.

Link to comment
Share on other sites

ben nous, on est mal... avec à minima un peloton par an, on ne peut même pas mutualiser....

 

Dragon 86 travaille trop bien et nous apporte beaucoup de nouveau jouets!!

 

par contre en route pour les formations de Caporal.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Il a pleins de posts qui traitent de cà. Fouille un peu dans le forum avec "Rechercher".

    SergeP

    Posted

    Bonjour ou bonsoir !  J'ai pour ambition de rentrer dans l'armée de terre et plus particulièrement poser mes bagages dans le régiment de cavalerie des Hautes Alpes, cependant je porte des lunettes et j'ai prévu de faire une opération de corrections laser, je voulais savoir si cette dite opération pouvait me fermer cette porte ou si elle ne me portait pas préjudice pour ce métier? Si l opération n est pas un problème, j ai le choix entre le lasik et le pkr et je voudrais aussi savoir si y en a une meilleur que l autre? Puisque j ai entendu dire qu avec l une des deux, les coups aux visages étaient a éviter pour prémunir le décollement de la rétine... J ignore si c est vrai pour le coup  Merci a vous pour vos réponses!

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous vous annoncer le décès de Henri BAUDINA, à l'âge de 95 ans. Il était Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2019, et faisait partie du Comité de la Drôme des Collines et du Vercors. Le 26 août 1944, âgé de 17 ans, alors qu'il avait rejoint les FTPF des FFI et participait aux violents combats contre les troupes nazies au-dessus de Nice, il est grièvement blessé par l'explosion d'un obus de mortier et laissé pour mort sur le champ de bataille à LEVENS. Récupéré par les troupes US, il est soigné dans un hôpital de campagne à GRASSE . Il est réformé en septembre 1946 et rejoint sa famille comme commerçant. Médaillé militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire 39/45, il était Grand invalide de guerre. (Source : Gal. Christian Van Duynslager - Président de la SMLH, section de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Toi, je ne dis pas, mais ton conseillé, c'est un peu dommage... Je te mets un lien, je pense que tu y découvriras les avantages et les éventuels inconvénients, suivant tes attentes et demandes : https://www.defense-mobilite.fr/candidats/offre-de-service/travailler-dans-le-public/le-dispositif-derogatoire-de-reconversion-4139

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Oui, mais attention pour certaines spé, il faut attendre un an, pour retenter. Mon avis (qui reste qu'un avis), fini ton master, ça ne te seras que positif pour la suite et en parallèle prépare toi pour les tests et épreuves. Et comme disait Monsieur de La Fontaine "un tient vaut mieux que deux tu l'auras"   
×
×
  • Create New...