Jump to content

a dead man's switch / déclencheur par relâchement ?


Recommended Posts

Bonjour,

Comme je l'ai écrit dans ma présentation, je souhaite bénéficier de vos lumières pour traduire des termes relatifs aux armées, soit votre domaine d'expertise.

 

J'aimerais connaître la traduction usuelle de l'expression "a dead man's switch", littéralement "un interrupteur de l'homme mort".

 

La traduction officielle est "disjoncteur de sécurité". Mais dans mon contexte, je ne  peux pas l'utiliser.

 

Je traduis une série où l'on voit un homme qui se prépare à commettre un attentat suicide, avec une ceinture d'explosifs, et tenant un objet qui est le fameux "dead man's switch".

 

C'est une sorte de manette que l'homme presse. S'il la relâche, tout explose. J'ai donc traduit par analogie : "un déclencheur par relâchement (de pression)". Mais je suis quasiment certaine que cette brillante création (héhé) n'est pas le terme exact.

 

Pensez-vous avoir le fin mot de l'énigme ?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

c'est proche de ce que l'on appelle un dispositif de l'homme mort, mais il existe peut etre un terme plus precis. Il faudrait les lumiere d'un EOD. Sinon tu as tout a fait raison pour le mode de meclenchement par relachement.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator
  • Moderator

Je pense que le dispositif dit de l'homme mort vient du fait du piégeage (par grenade dégoupillée par exemple) coincée sous un corps.

Au moindre mouvement de déplacement du corps, la "cuiller" s'éjecte déclenchant la mise à feu, un bouton poussoir qui a l même fonction de "shunt" du circuit permet de "refermer" le circuit .

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Le dispositif dit de l'homme mort est celui utilisé par les conducteurs des TGV et des motrices à la S.N.C.F.

 

La manette de puissance doit être maintenu enfoncée.

Si pendant un temps d'une minute ramené à 30 secondes pour les TGV (d’après mes souvenirs), la manette n'est plus maintenu enfoncée, le système automatique de freinage enclenche le freinage rhéostatique d'abord (frein par les moteurs électriques), puis freinage par les freins de roues des boggies..

 

En effet, à la vitesse de TGV (de l'ordre de 300 km/h), le freinage des freins de roues n’est pas possible à haute vitesse car il détruit la voie et le ballast derrière le convoi, et cela est déjà arrivé a la suite de crises cardiaques des conducteurs.

 

Désormais, les postes d'aiguillage peuvent couper également les lignes hautes tensions suspendus aux caténaires par tronçon de 600 mètres si le convoi ne respecte pas les feux de signalisations pour quelques motifs que ce soit. L’arrêt exige plusieurs kilomètres dans ces conditions.

 

 

Donc, "disjoncteur de sécurité", " déclencheur par relâchement de pression"., "système de l'homme mort" sont applicable à priori.

 

Janmary

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Il y a une erreur de traduction que je vois souvent dans les séries américaines traduites en français, lorsque les grades de la Marine sont utilisés.

Le terme "Captain" en anglais est souvent traduit, à tort, par "Capitaine". (On trouve d'ailleurs souvent le terme "le capitaine du navire". )

Le terme exact est " Commandant" même si l'appellation est appropriée pour capitaine de corvette , de frégate et de vaisseau. :vertrire:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Staff

[HS]

Pour compléter ce que disait Janmary sur le dispositif de l'homme mort de la SNCF : 

 

Etant conducteur et formateur de conducteurs SNCF ce que vous nommez "dispotif de l'homme mort" s'appelle la VACMA (Vieille Automatique du Controle et Maintient d'Appui) plus souvent nommer la VA.

 

Si le conducteur lache un appui VA plus de 2,5 secondes un son retentit (le son RA) et 2,5 secondes apres le freinage d'urgence se met en route ainsi qu'une disjonction pour couper la traction (accélération) .

 

Le conducteur peut garder un appui VA au maximum 60 secondes +/- 10% . Si il ne relache pas un son retentit (son CA) et 2,5 secondes aprés la sonnerie idem.

 

Pour 98 % des trains SNCF la VA est réglé à 60sec seulement quelques TGV à destination de l'étranger ont la VA réglé à 30sec. Le conducteur s'habitue trés vite à la VA et sa devient un automatisme, on y fait plus attention à force...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...