Jump to content

Permis de Conduire


Joanthan

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'aurai une question, je suis actuellement réserviste dans l'armée de l'air, donc est ce que je peux passé le permis de conduire en tant que réserviste ? (car j'en ai besoin dans mes etudes) et on m'a dit qu'un réserviste a les même droit qu'un milliatire actif, est ce que c'est vrai ?

 

 

Merci de vos réponse

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonsoir Joanthan,

 

Tu parle du permis VL, si tu ne l' as pas, je doute que l' Armée de le fasse passer.

La " politique " des Armées étant plutôt d' utiliser tes acquis, sauf besoins particulier lié au service et souvent purement militaire ( tir, tior... ) mais en ces temps de disette n' espère pas passer ton permis à l' Armée, surtout au titre de la réserve.

 

 

on m'a dit qu'un réserviste a les même droit qu'un milliatire actif, est ce que c'est vrai ?

 

Quand on parle de droit, c' est du point de vu législatif, en période de réserve, tu es actif, si tu te blesse tu sera considéré comme un militaire d' active, tu es habillé pareil ( port de l' uniforme ), tu bénéficie des mess, foyers, tu es logé, nourris... et tu es payé !

Mais les formations, ça a un coup et l' Armée ne va pas " investir " sur quelqu' un qui ne rentabilisera pas forcement cette formation.

 

Par contre tu peux investir ta solde de réserviste pour obtenir ce fameux permis.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Le permis VL n'est plus systématique comme il l'a été il y a encore quelques années.

Ceux qui le passent le font pour raison de service , c'est à dire que leur emploi militaire nécessite cette "qualification".

Avant dans l'armée de terre, chaque régiment avait son centre d'instruction élémentaire de conduite, de nos jours les formations sont centralisées.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Seulement si tu intègres l'écoles des sous-officier, tu ira passer le permis VL dans un CIEC, car tous sous-officier d'active doivent être permis B.

 

Il ne faut pas oublier non plus que le permis VL délivré dans un CIEC n'est pas valable tout de suite dans le civil, une période de confirmation en unité doit être effectuée.

Link to comment
Share on other sites

tu es de la réserve opérationnelle ou citoyenne?

 

Si c'est citoyenne (comme précisé sous ton profil), c'est largement cuit

 

Si c'est la réserve opérationnelle, il y a une toute toute petite possibilité,

 

MAIS le BMC représente un coût, donc il faut un retour sur investissement...

 

Clairement, chez nous quand on envoie une personne au BMC, ce ne sera surement pas un étudiant dont on sait pertinemment qu'à la fin de ses études il disparaîtra..

Le profil est plutôt la personne dans la vie active, qui est présent à l'escadron depuis longtemps et qui vient très souvent..

 

De plus, pour le BMC, ce n'est sûrement pas pour un VL mais pour un PL.

 

La meilleure façon de coupler réserve et permis de conduire, c'est de se porter volontaire pour une mission longue et terrain type Vigipirate qui permettra de mettre suffisamment de sous de côté pour se payer le permis dans le civil!

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Normalement c'est réserviste civil, (j'appartient au CIIRAA, appelé aussi SRA)

et je peux pas m'engagé dans une mission longué durée car j'ai mes études à côté

 

Il y a deux sorte de réserviste :

 

- réserviste opérationnel, personne qui le temps d' une période de réserve militaire, revêt l' uniforme, devenant de ce fait militaire et accomplir des missions en complément des militaires d' actives. De ce fait le militaire réserviste touche une solde ( paye ), une fiche de solde ( feuille de paye ) cotise pour la retraite, la csg, une complémentaire... et les périodes sont prisent en compte pour le chômage...

 

- réserviste citoyen, personne qui effectue bénévolement sous agrément de l' Armée des actions de rayonnement aux profit des Armées, de renforcement de l' esprit de défense ( commémorations, devoir de mémoire, actions auprès de la jeunesse... ) ou peuvent participer par des expertise dans leurs domaine de compétence. Le réserviste citoyen n' a pas le statue de militaire et ne porte pas d' uniforme ( sauf dans la Marine ).

 

La réserve civil, n' existe pas, étant étudiant tu ne peut être que dans la première ( réserve opérationnelle ) !

 

Les étudiants réservistes profitent de leurs congés scolaires pour effectuer leurs périodes ( comme un job d' été ) avec une garantie de salaires, du poste et autres avantages... ( logé, nourris et vêtu )

 

Pour exemple :

 

 

 

Job d'été : guetteur au sémaphore du Roc

samedi 29 juillet 2006  

Le sémaphore du Roc, à Granville, reçoit quatre réservistes. Ils travaillent cet été pour la Marine nationale. pas l'été à vendre des glaces, à jongler entre les tasses sur les terrasses des cafés, à servir des frites grasses dans des 

cornets. Leur travail pour juillet et août : guetteur au sémaphore du Roc, à Granville, en tant que réservistes de la Marine nationale.

 

Tour de contrôle

Emmanuelle L'Orphelin, Aurore Vadaine, Nicolas Lebelle et Laurent Massas sont lycéens ou étudiants dans le grand ouest ou la région parisienne. Moyenne d'âge : 19 ans. Ces matelots vont passer un mois dans une sorte de tour de contrôle qui surplombe la mer. Le reste du temps, ils logent dans la petite caserne du sémaphore, une chambre pour les garçons, une autre pour les filles.

 

sl01_895729_2_20060728.jpg

Emmanuelle L'Orphelin, Aurore Vadaine, Nicolas Lebelle et Laurent Massas (photos Ouest France)

« Nous avons tous fait une préparation militaire dans la Marine », explique Nicolas. « Ce sont des stages de formation militaire, pour voir si ce milieu nous plaît, ajoute Emmanuelle. À l'issue de la préparation, nous pouvons devenir réservistes pour l'été et choisir entre plusieurs spécialités : secrétaire, cuisinier, fusillier ou guetteur. » Guetteur consiste à surveiller la mer avec des jumelles, le radar et la radio. Et toutes les trois heures, à faire des observations pour Météo France.

 

« Pour cela nous avons dû apprendre l'identification des bateaux, les types de nuages », raconte Aurore. Tous les quatre possède leur permis bateau. « J'ai choisi guetteur par élimination », lance Nicolas, qui passe son troisième été au sémaphore. Pas très rock'n'roll, le sémaphore ? « Il faut juste avoir de la patience, répond le quartier-maître de seconde classe. C'est plus sympa d'être ici que confiné dans un bureau avec de la paperasse. » Être réserviste dans la Marine, c'est du sérieux. Rigueur recommandée et pas seulement pour le port de l'uniforme. « La discipline militaire a cours ici, comme dans n'importe quelle unité, dit le maître principal Alain Baumgarth, chef de poste du sémaphore. Mais nous sommes en petit comité et c'est plus souple. » Alors, lever des couleurs tous les jours mais rigolade dans la tour de veille. Tout en gardant son sérieux. « S'il y a un problème en mer, raconte Laurent, nous sommes les premiers à le voir. Même si un supérieur est toujours présent, les premiers réflexes incombent au guetteur. » Les responsabilités ne leur font pas peur, ces marins sont passionnés. « Nous voulons tous nous engager dans la marine, assure Aurore, intégrer l'école de maistrance de Brest. » « Pas pour être guetteur, rajoute Laurent, je me verrais bien mécanicien sur les bateaux. D'avoir été guetteur au sémaphore donne un avantage lors de la sélection pour l'entrée. » Après avoir fait quelques jours avec un guetteur d'active, les matelots seront seuls face à la mer, la nuit ou le jour. Et leurs amis, que pensent-ils de ce job d'été ? Les réservistes sont unanimes : « Certains ne savent même pas ce qu'est un sémaphore, et tous sont très étonnés. »

 

Guillaume TALLON.

Guetteur au sémaphore de Granville, c'est seulement pour l'été. Mais, l'uniforme est quand même obligatoire.

Guillaume Rueda le 29-07-2006, Article Ouest France

 

Je suis réserviste opérationnel, lors de mes périodes je dirige ( en second ) des équipes composées de gens de tout horizons et bien sur des étudiants ( et étudiantes ) en ingénierie, en médecine, en droit...

 

J' ai vu des jeunes faire trente jours de réserve d' affilé, ce qui n' est possible que pour un étudiant ou un chômeur.

 

Ça leurs permet de mettre des sous de coté, une fois leurs études terminées, bien souvent ils quittent la réserve, plus de congés...

 

 

(j'appartient au CIIRAA, appelé aussi SRA)

 

C' est à dire, en clair. Merci.

Link to comment
Share on other sites

C'est ce qui gère la réserve, Centre d'Instruction et Information des Réserves de l'Armée de l'Air

 

ah oui quand même.... tu bosses au meilleur endroit quoi soit pour la  partie réserve de l'AA et tu ne connais pas ton statut réserviste ni tes "droits/obligations/possibilités" ?????

 

Clairement, chez nous ce manque de dispo lié à un manque de prise de conscience/ connaissance de son taf te met en dessous, mais bien en dessous de la pile.... voire même sous la table d'ailleurs dans une boite ronde grillagée posée au sol....

 

....

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Oui, mais passer son permis, ce n' est pas réellement un droit au sens ou tu l' entend.

L' Armée fait passer le permis ( quelqu' il soit ) que si il y a un besoin, c' est un outil.

 

Je doute que l' armée de l' air ait besoin que tu es le permis de conduire.

 

Après je suppose que tu n' es pas seul dans ton service, pose la question aux gens qui t' entourent.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    La rançon n'ayant pas été versé, nous voyons certains dossiers sortir...

    berogeitabi

    Posted

    Du coup si vous avez l’occasion de visionner le film Z de Costa Gavras (1969) je ne peux que vous inviter à le regarder. D’autant qu’il s’agit en filigrane d’une critique de la dictature des militaires en Grece. 

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, L'Indonésie 7e client export du Rafale. source.. http://www.paxaquitania.fr/2022/09/lindonesie-devient-officiellement-le.html

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Lu dans un livre sur les saboteurs de 39-45 cette phrase .... Hiver 1938 Hitler avait lancé son Plan Z annonçant le développement à court terme de la puissance maritime allemande. Décidément les dictateurs aiment beaucoup la lettre Z !  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    C'est exactement ce que m'a dit le vice amiral d'escadre (2s) Shèrer (spécialiste des uniformes de la Marine) lorsque j'ai abordé le sujet avec lui.
×
×
  • Create New...