Jump to content

ZAD de Sivens: pas de faute professionnelle


Torrens

Recommended Posts

  • Moderator

Le rapport administratif de l'Inspection générale de la gendarmerie nationale estime que le militaire qui a lancé la grenade ayant tué Rémi Fraisse n'a pas commis de faute professionnelle.

L'enquête judiciaire est quant à elle toujours en cours.

 

 

 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/mort-de-remi-fraisse-pas-de-faute-des-gendarmes-selon-l-enquete-administrative_1628299.html

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Oui, Torrens. Et c'est heureux.

 

Car nul ne justifie pourquoi les jets de cocktails Molotov et de bouteilles d'acide sur les gendarmes !

 

Étonnant cette justice à deux vitesses ou les manifestations interdites (en  mémoire du jeune homme décédé) furent bravés par des organisations diverses et par des lycéens.

 

Au même moment, nous apprenions le décès de deux policiers victimes de leurs devoirs.

 

Il serait temps de rappeler à notre jeunesse les droits et devoirs qu'ils doivent observer et le rôle de nos policiers et gendarmes au service du public et des risques encourus pour la protection des biens et des personnes que nous sommes.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Le problème  c' est que la grenade est tombé entre le dos et le sac à dos de la victime, ce qui a occasionné autant de " dégâts ".

Le but des gendarmes n' était pas " tuer " mais de repousser des manifestants décidés, partant à l' assaut des forces de l' ordre, sur ordre du préfet représentant de l' État.

 

Remi Fraisse avait des convictions et les défendaient, c' est bien mais il y a d' autres moyens de les défendre que la violence et le résultat est là.

Après le transformer en héros, symbole de la lutte contre tout projet et repris pour des manifestations où l' on en vient à attaquer les forces de l' ordre avec divers cocktails Molotov, qui eus sont lancés dans un seul but !

 

Arrêtons les amalgames !

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Dans tous les cas quand on vient cagoulé avec un masque à gaz, un casque, un gilet de protection de moto et un panneau STOP en guise de bouclier ce n'est pas pour simplement crier des slogans et dire "pas content"...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

La réflexion à mener est à mon sens, plus simple encore.

 

Le fait de participer à un attroupement après les sommations est un délit pénal.

 

Le fait d'ériger des barricades, d'occuper un terrain, de porter des armes constitue la participation à un mouvement insurrectionnel, c'est un crime.

 

Appliquons donc les lois.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Je souscris à vos posts en particulier celui de Torrens.

Le problème de notre société est que la loi n'est plus appliquée dans de nombreux cas.comme les manifestations interdites, les sommations non suivies d'effet, etc.etc.

 

Je considère que le "Cocktail Molotov" est une arme de guerre (combats contre les chars nazis devant Moscou en 1941) et de guérilla et d'insurrection urbaine .

 

A ce titre, il serait justifié d'appliquer la légitime défense contre les auteurs de ces jets de ces engins par des tirs appropriés de balle-gomme, de jets d'eau - colorés presque indélébiles -  de fortes puissantes pour poursuivre et sanctionner comme il se doit les auteurs de ces manifestations essentiellement destinés à en découdre avec les forces de l'ordre.

 

Encore faudrait-il avoir la volonté politique d'appliquer la loi au risque d'étendre ces incendies dont les derniers en date sont à Nantes dans le cadre de bandes rivales - commencé il y a 35 ans dans notre pays -comme les bandes totalement incontrôlable dans les quartiers aux États-Unis.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

 

Encore faudrait-il avoir la volonté politique d'appliquer la loi au risque d'étendre ces incendies dont les derniers en date sont à Nantes dans le cadre de bandes rivales - commencé il y a 35 ans dans notre pays -comme les bandes totalement incontrôlable dans les quartiers aux États-Unis.

 

Ce n' est pas spécial à Nantes, avant on parlait des quartiers chauds du 9.3 mais ne rêvons pas, lorsque le " bon " citoyen va se coucher, une deuxième vie se lève dans certains quartiers de toutes les villes, une sorte de cour des miracles moderne.

Nous fermons les yeux, détournons le regard du problème et nous somme étonnés, révoltés à chaque fois que les média nous montre la violence résultant de ces cités.

 

Que font les différents gouvernements, que font les politiques, que faisons nous pour résoudre ce problème, dont les braises ne demandent qu' une étincelle pour s' enflammer ?

 

Comme un feu, pour un dégagement de fumée dans une poubelle, un verre d' eau suffit pour l' éteindre mais lorsque les flammes ont atteint la charpente, il faut de gros moyens et beaucoup d' hommes.

Eh bien là, ça fait des années que ça dur, résoudre ce problème ne sera pas facile mais rassurons nous dans quelques jours ou semaines, ils se calmerons et le " brave " citoyen oubliera !!! ( jusqu' à la prochaine fois... )

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Le phénomène des bandes n'est pas apparu soudainement. Rappelez-vous les bandes d'"apaches" qui terrorisaient les honnêtes gens dans le Paris de la Belle Epoque.

Rappelez-vous que les crimes étaient autrement plus nombreux dans le Marseille des années 1970 (la French connexion) que maintenant.

Rappelez-vous les émeutes en banlieue lyonnaise dans les années 1980...

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Le circuit normal est de passer par le site de la Garde nationale.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Ce cavalier est un hussard, comme nous l'indique sa tunique bleu azur.   Voici une carte photo colorisé d'un hussard du 13ème régiment. Sur la poitrine c'est un "nœud de mariage", rien de militaire. Voici la couleur de la tunique, quelque fois plus vif pour la troupe, mais la nuance est là. Les trèfles d'épaules sont blanc. Les boutons en étain argenté (couleur de l'arme), la culotte est garance. Il ne porte pas des bottes mais des brodequins surmonté ou recouvert de housseaux de cavalerie (sorte de jambière en cuir munis d'éperons. La photo date de la période 1910/1914, avant les tuniques de hussard comportaient des brandebourgs (sorte de nœuds hongrois) sur le devant.

    Fred689

    Posted

    Merci de passer par la case "Présentation".

    Mama02

    Posted

    Bonjour,  J'ai effectué mes test en mars 2022 pour postuler à EDM, mais ma candidature n'a pas été retenue. En revanche on m'a proposé que mon dossier soit réétudier pour un QMF4 et j'attends toujours ma réponse. J'ai postulé pour faire MOOPS sachant qu'à l'origine je souhaitait faire DETEC, les deux se rapprochent finalement, d'où mon choix. Du coup je voulais savoir si en partant de MOOPS, on puisse se spécialiser par la suite en tant que DETEC en passant sous-officier.  Merci d'avance pour votre réponse !

    Pascalou69

    Posted

    Bonjour et merci Fred d'avoir déverrouillé ce sujet. Depuis quelques semaines, j'ai cherché bien sûr ce que pouvait bien être cet uniforme, et ce qui ressemble le plus à la tenue de ce peut-être soldat ce serait l'habit d'un jeune élève d'une école militaire comme St Cyr ? mais je n'ai pas encore trouvé exactement cette tenue. Nous avons bien quelques indices comme ce képi à plumes, les 9 boutons du costume, le chiffre 13 sur le col, peut-être l'insigne mais peut-être est ce un mouchoir dans une pochette , .. qu'est ce que ces indices peuvent apporter ? Les couleurs sont bien sûr trompeuses puisqu'en noir et blanc on ne peut qu'imaginer la couleur d'origine, et sans expérience en la matière il est difficile d'imaginer le rendu d'un bleu ou d'un rouge... Toute aide, idée, me serait précieuse. bien cordialement
×
×
  • Create New...