Jump to content

Recommended Posts

  • Spécialiste

Bonjour à toutes et tous.

Comme promis, je fais un petit rapport sur mon séjour à Chamonix afin de passer les agréments techniques de l'EMHM.

Je suis arrivé le mardi soir après une journée de train bien longue. J'ai commencé à discuter avec d'autres personnes qui s'y rendaient aussi, nous appréhendions tous la suite.

Le soir, nous avons eu le droit après le repas à une réunion pour savoir ce qu'il nous attendait le lendemain et l'année d'après si par chance nous étions sélectionnés.

Après une courte nuit stressante et pleine de ronflements de mes voisins de chambrée, le matin est arrivé bien trop rapidement.

Le petit déjeuner avalé, nous avons rendez vous pour une visite médicale de courte durée pour confirmer les propos du CSO. On nous demande si nous n'avons pas de nouveau problème entre autre.

Passée cette étape, les épreuves commencent:

Tractions: pour avoir la moyenne, il faut en faire 10+1 et pour avoir la meilleure note, logiquement, 20+1.( on a la chance de voir le Mont Blanc lorsque nous avons les coudes dévérouillés)

On enchaine immédiatement sur les abdos: il faut en faire 69 en 60 secondes pour avoir la meilleure note.

Sitôt fini on passe au développé couché: 20 à réaliser avec 70% de son poids en 60 secondes également.

Après on passe directement au parcours d'escalade: 3 voies à franchir de difficulté progressive allant de 4+ à 6a.

Enfin le grimper de corde ( à ce niveau on commence sérieusement à sentir les efforts précédents dans les bras) 2 cordes de 5 mètres de haut à grimper avec 3 secondes de repos entre chaque.

C'en est fini des épreuves de force, maintenant va commencer l'épreuve la plus importante: le parcours alpin: 2X300m de dénivelé à faire en 19minutes pour avoir la moyenne et 16 minutes pour avoir 20. On réalise les premiers 300m accompagné par un cadre qui nous donne le rythme pour 18 minutes, il réalisera la 2ème montée pour la faire en 15 minutes. On nous laisse 5 minutes de repos entre les 2 montées.

C'est assez peu car il faut également redescendre et c'est tout aussi sportif car on ne cesse pas de courir.

Si l'on obtient la moyenne à l'ensemble de ses épreuves sans descendre en dessous de 6 pour l'une d'entre elles (note éliminatoire) on est autorisé à se présenter pour les entretiens. A cette heure-ci, nous ne sommes plus que 12 sur 17.

Il y a 2 entretiens avec deux jurys différents qui posent des questions parfois en rapport avec l'armée, parfois sans aucun rapport (j'ai eu le droit à des questions sur mon ex petite amie, sur mes études...)

Enfin, un dernier petit entretien avec l'adjudant chef responsable de nous durant le séjour. Nous sommes ensuite libérés ce qui m'a laissé l'occasion de faire un tour dans Chamonix avec mes camarades du moment.

Voilà mes résultats: 12 tractions, 69 abdos, 18 développés couchés, 2,5 voies sur 3 escaladées, 0 corde montée (premièr essai: premier échec) et 16,54 au parcours ce qui m'a valu une moyenne totale de 16,85 mais je peux vous assurer que j'ai cru cracher mes poumons durant la course malgré un entrainement journalier (pour vous donner une idée, tous les candidats ont atteint le palier 12 au luc léger lors des tests du CSO). 4 personnes ont eu une meilleure moyenne que moi durant ma session.

Quant aux entretiens, il serait présomptueux de dire qu'ils se sont bien passés, je ne sais vraiment pas quoi en penser.

Il ne me reste plus qu'à attendre les résultats de la commission qui vont tomber à la mi juillet lorsque je serai en PMS au 27 BCA.

Voilà voilà, s'il y a des questions, je serai ravi d'y répondre.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonsoir.

Merci pour ce CR très instructif.

Quant à cette question (j'ai eu le droit à des questions sur mon ex petite amie) j'avoue que cela me semble très déplacé et surtout très personnel et ne regardant aucunement l'institution.

Je sais, je sais, c'est mon côté syndicaliste...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je me souviens de mon passage à Chamonix et c'est un cadre magnifique!!Par contre,c'est vrai que lorsqu'on est en train de crapahuter,on n'a pas trop le temps de regarder le paysage!

Bonne chance pour la suite,on croise les doigts pour toi! :aviateur1:

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Merci pour vos encouragements, les 300m se font sur une distance de 1,6km si je ne dis pas de bêtises.

Quant à la question sur mon ex petite amie, je pense que c'était pour voir si ma décision n'était pas une décision de "dépit" en quelque sorte.

Link to comment
Share on other sites

Merci Guillaume du Retex !

Cela servira surement pour d'autre, moi la montagne j'ai déjà donné....

C'est clair que ça devait être très physique ! Surtout les montées de cordes !

Quant à l'escalde, vous montiez en tête ou en moulinette ? 6A ça va, mais c'est vrai que après quelques épreuves ça devait pas trop être simple.

Pour les tractions, pourquoi dit t-on 10+1 ? 20+1 ? cela serait plus logique de dire 11 et 21 non ? Enfin ce n'est pas pour rien que l'ont doit écrire sous cette forme mais c'est vrai que je ne saisis pas la subtilité...

Concernant la question de l'ex petite amie, je ne trouve pas cela spécialement déplacé. Certe, on s'immisce dans la vie privée, mais bon, avec les réseaux sociaux, les médias et internet de nos jours... La vie privée bof bof hein :vertsiffle:

Bien que je comprennen que cela puisse choquer ou dérouter, ce qui devait être le but des examinateurs.

Encore merci du Retex et bonne chance pour la commission.

Donc si je comprends bien, si tu es pris (ce que je te souhaite) tu entameras ta formation de Sous-off, mais à l'EMHM, comme à Saint Maix !

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

L'escalade était en moulinette, mais la faire en tête aurait été envisageable, cependant il aurait fallu l'expliquer à la plupart d'entre nous puisque beaucoup était néophytes en la matière (moi y compris). De plus je me suis trompé: ce n'était pas 6a mais 6c...

Pour les tractions, on nous a dit "10+1" pour nous fiare bien comprendre qu'il fallait en faire 11 pour avoir 10 c'est tout.

Si j'ai l'honneur d'être pris (à mes yeux ca serait vraiment un honneur), j'entamerai la formation de sous officier à l'EMHM mais pas comme à St Maix puisque les troupes de montagne ont leur spécifité: cad examens de ski et d'escalade, camps d'entrainement différents...

Link to comment
Share on other sites

Ah oui 6c c'est pas la même !

Je me souviens quand on faisait de l'escalade, le Cap à franchir c'était entre le 6C et le 7A...Je n'ai jamais réussi :vertsiffle:

Mur naturel ou intérieur ?

Ok pour les tractions, j'avais donc bien saisi le truc.

Tu aimes le Ski Guillaume ? Je suppose que oui sinon tu tenterais pas l'EMHM.

Et donc, tu serais un sous off de l'EMHM, mais la formation bien qu'elle soit différente, à la fin tu choisis bien une école d'application ou alors le fait d'être à l'EMHM est déjà une sorte de spécialisation en soi ?

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Nous étions en intérieur.

J'adore le ski, la montagne et tout ce qui s'y rapporte!! Et ce séjour n'a fait que renforcer mon envie d'intégrer l'EMHM.

L'EMHM te permet de choisir un régiment d'artillerie, de cavalerie ou de trans' ou encore un bataillon d'infanterie mais uniquement chez les chasseurs alpins réunis en quelques lieux. Pour te donner une idée, il n'y a que 3 bataillons de chasseurs alpins: le 7ème, le 13ème et le 27ème. Les troupes alpines ont un avantage lors des OPEX dans des territoires montagnards. L'élite chez ces derniers peut rejoindre le GCM (groupement de commando de montagne qui appartient au 2ème cercle des forces spéciales). C'est donc en quelque sorte une spécialisation.

Link to comment
Share on other sites

Encore merci pour ton RETEX!!

Mais j'ai encore une petite question, ... Concernant les abdominaux, dans quelle position tu les faits car soit je suis mauvais ( ce qui est peut-être le cas :vertsourire:), soit je ne les fait pas dans la bonne position ou le mouvement est mauvais car j'en fais seulement 55 en 60 secondes?? :vertrouge:

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Nous avions les pieds contre une barre d'espalier, les jambes à l'équerre. Tu croises tes mains sur tes épaules et tu dois toucher tes cuisses avec tes coudes.

Link to comment
Share on other sites

Bon bah je suis mauvais alors!!! :vertnon:

C'est bien le mouvement que je fais chez moi mais impossible d'aller plus vite que un abdo par seconde! Tant pis, de toute façon l'EMHM c'est pas pour moi mais ça donne un bonne aperçu pour s'entrainer!

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Ne t'en fais pas, tu es loin d'être le seul, nous avons tous nos défauts et nos avantages physiques. Tu compenses certainement par autre chose :vertsuper:

Link to comment
Share on other sites

Je compense peut-être c'est vrai mais cela reste encore à vérifier!! :vertrire:

C'est pour ça que ça me motive à les travailler encore plus! Jusqu'ici j'avais privilégié la qualité mais pas la quantité en si peu de temps!!

Je m'y met de suite!! :hache:

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Il faut bien calquer son souffle sur les mouvements: on expire quand on est en haut. Et la solution c'est l'entrainement: J'en ai fait 4 fois par jour jusqu'à épuisement pour être sûr d'être prêt le moment venu.

Link to comment
Share on other sites

De manière générale, il faut expiré a l'effort et inspiré au " repos ", c'est vrai pour les abdo, pour les tractions, pour le dev. couché , tu inspire quand tu descends la barre,et tu expire quand tu remonte, si vous privez d'air vos muscles, ils se tétanisent, et c'est une perte de capacité musculaire. Trop souvent les gens n'y pensent pas, alors que c'est exactement comme quand tu cours, si tu cours en apné, tu vas pas bien loin.. pourquoi faire des tractions en apnée alors...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Oui je connais le principe, mais pour moi, dans la pratique, ce n'est pas automatique!!

Et je sais qu'il faut que ça devienne un mécanisme naturel sinon je n'irai pas bien loin!

En tous cas merci à vous deux pour les conseils!

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bon courage! N'hésite pas si tu as besoin d'éclaircissement. Tu pourras me donner un ordre d'idée de la réussite sportive durant ta session. Merci d'avance.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonsoir,

Ayant moi aussi effectué les tests à l'EMHM cette année, et pratiquant l'escalade, j'aimerai éclaircir la cotation des voies.

Après on passe directement au parcours d'escalade: 3 voies à franchir de difficulté progressive allant de 4+ à 6a.

L'escalade était en moulinette, mais la faire en tête aurait été envisageable, cependant il aurait fallu l'expliquer à la plupart d'entre nous puisque beaucoup était néophytes en la matière (moi y compris). De plus je me suis trompé: ce n'était pas 6a mais 6c...

Tu ne t'étais pas trompé la première fois: les voies étaient bien cotées de 4+ à 6a (voire 5c+). Même sans avoir jamais grimpé, les trois voies sont faisables: deux ou trois l'ont fait lors de mes tests. Avec un peu de force, de souplesse et de confiance en soi, les voies sont atteignables.

J'espère avoir aidé et rassuré les prochains candidats, qui n'étaient pas confiant au niveau de l'escalade.

Paul

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Merci de me corriger. Je le confirme, je suis un néophyte en matière d'escalade. Pour en revenir au sujet: est ce que tu as eu l'agrément technique?

Personnellement je suis 24/25 et ils n'en prennent que 21... Il va falloir batailler.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Cette photo représente un cadre durant la guerre 14-18, il porte une vareuse de type réservé aux cadres (adjudant/adjudant chef/officiers) facilement reconnaissable à sa fausse ceinture en tissus. l'ensemble est en drap de teinte "bleu horizon". Sur sa manche gauche (cerclé en rouge) on distingue deux chevrons ou brisque (d'où l'expression "vieux briscard") qui symbolise la présence au front, le premier pour un an, les suivant pour six mois, il a donc, au moment de la photographie un an et six mois de présence au front. Sur sa manche droite (cerclé en bleu) distinguer trois brisques, celles-ci symbolisant des blessures de guerre, il a donc été reconnut pour trois blessures. Ces blessures lui ont certainement values citations, d'où la croix de guerre qu'il porte fièrement avec une étoile.  Les boutons en cuivre comportent l'empreinte de l'infanterie, soit une grenade enflammée. Sur son col se trouve les chiffre indiquant son  régiment, différent de la troupe, on le trouve ici sous forme de cannetille (brodé en fil d'or) ou métallique imitant la cannetille. Cannetille : Extrait optimisé sur le Web Une cannetille est par définition un fil creux que l'on fabrique en enroulant un fil de métal autour d'une aiguille pour faire une spirale très serrée. Ça se présente sous la forme d'un ressort. On se sert essentiellement de la cannetille pour la broderie d'or. Il est coiffé d'un képi "polo" d'infanterie, jugulaire doré (à partir du grade de sergent), sur le devant les chiffres de son régiment en cannetille et au dessus, en haut du turban, on aperçoit deux fils, qui indiquerait le grade de lieutenant, cependant sous réserve, car on distingue mal. Ce qui avec son niveau d'étude validerai sa position d'officier. Pour connaitre exactement son parcours, je vous invite a consulter au archives départementales de son lieu de résidence (à ses vingt ans) sa fiche matriculaire, celle-ci vous donneras l'essentiel de son parcours. Là, je ne vais pas être d'une grande aide, la photo est prise sur un bateau, mais ces deux personnages ne portent pas un uniforme de la Marine Nationale (il n'y a pas de veston croisée à double rangées de boutons pour les tenues blanches. Peut être des marins de commerces ou des intendants coloniaux...Ingénieur.  

    berogeitabi

    Posted

    La Chine ne se cache plus pour affirmer haut et fort son intention d’annexer Taiwan. Les Chinois savent pertinemment que personne ne s’y opposera. Du moins militairement. Alors pourquoi se priver puisqu’ils n’ont que faire des «  jérémiades » occidentales et /ou américaines. Quant à l’ONU et ses communiqués désapprobateurs, Xi Jinping s’en moque bien. C’est inéluctable, Taiwan sera chinois à plus ou moins long terme. Comme Hong Kong.  Xi Jinping est bien à mon avis l’un des plus grands dictateurs de la planète, si ce n’est le plus grand. Même Poutine ou Kim Jong Un sont des petits à côté de lui. 

    Fred689

    Posted

    Merci de passer par la case "Présentation".

    sosoppp

    Posted

    Bonjour à tous, je suis solène et j'ai posé une candidature pour entrer dans l'armée de terre, j'ai une interrogation concernant la visite médicale ! J'ai de nombreux bijoux à l'oreille, peut on me demander de les enlever définitivement? Merci.

    Janmary

    Posted

    En effet Bero. Je souscris. D'autant après avoir entendu l'Ambassadeur de Chine sur la chaine de Télévision  LCI hier soir. Taïwan, c'est la Chine (C'est vrai. Puisque après la guerre civile de 1945 à 1949 , les forces Nationalistes Chinoise se sont repliées sur Formose devenus Taïwan). Donc, à dit l'Ambassadeur, si nous réunifions Taïwan en négociant (ou par tout les moyens à t-il rajouté) , nous sommes en droit de le faire car nous sommes la même Patrie et aucun pays ne peut s'y opposer. Si les USA interviennent c'est que se sont des fauteurs de guerre ! Rien à redire à cette façon de voir les choses !!!! Tout est justifié d'avance !!!! On oublie l'occupation du Tibet en son temps par la Chine  et le départ du Dalaï Lama. Les deux systèmes (Chine continentale et Taïwan) ne peuvent cohabiter comme Hong Kong l'a démontré malgré les promesses de la Chine.
×
×
  • Create New...