Jump to content

Déconstruction des navires.


Recommended Posts

  • Administrateur

Autrefois les vieux bateaux de la Marine étaient coulé, servant de cible devenant des abris pour la faune et les poissons. Aujourd'hui avec  le respect de l' environnement plus question d' appliquer de telle méthode, maintenant la France fait déconstruire ses navires.

Pour ceux et celles qui se posent la question, " que deviennent les coques des navires désarmés de la Marine ", voici un exemple en image, la déconstruction de l' ex " Argens "

 

Bâtiment de débarquement de chars, Argens :

 

 

 

Construit aux Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes, ce bâtiment de débarquement de chars est baptisé Argens le 1er avril 1959, du nom d'un fleuve côtier qui se jette dans la Méditerranée aux environs de Saint Raphaël. Il entre en service le 27 juin 1960.

 

Basé en Afrique du Nord, à Arzew puis Mers el-Kébir, de juin 1960 jusqu'en 1964, il fait ses premières armes avec les légionnaires en Algérie, mais n'aura de cesse au cours de sa carrière de croiser la route des unités de la Légion étrangère. Du 11 juin au 22 juillet 1962, le porte-avions La Fayette, le LST Chélif et les BDC Trieux, Blavet et Argens assurent le rapatriement de 17 500 personnes d'Algérie en Métropole.

 

En 1964, il est affecté au Centre d'Expérimentation du Pacifique (CEP) en soutien des essais nucléaires en Polynésie française. Il y reste jusqu'en octobre 1967, date à laquelle il rentre à Lorient où il rallie la Force Amphibie d'Intervention (FAI). A partir du 1er avril 1969, il ne connaîtra qu'un seul port d'attache : Toulon (PREMAR puis ALESCMED). Pendant seize ans, il va participer à tous les exercices et manoeuvres (Amphitrex, Alpes, Farfadet, etc.), requérant l'emploi de moyens de débarquement. Il est toutefois déployé plusieurs fois en océan Indien en 1973, 1975, 1978 et 1980.

 

En 1982, il est également un des tous premiers navires français mis à contribution dans les opérations au Liban (mise à terre des moyens de la Force d'interposition française à Beyrouth), apportant le concours efficace de sa capacité de transport de personnel et de matériel jusqu'en mars 1984.

 

En vingt-cinq ans d'activités, l'Argens aura été sur presque toutes les mers du globe et parcouru 449 000 nautiques, soit près de 21 fois le tour de la Terre. Il est mis en réserve spéciale le 14 août 1985. Condamné le 4 décembre de la même année (n°Q 641), sa coque est alors utilisée, à partir de 1986, comme brise-lames à Saint Mandrier, en attendant d'être démolie.

 

Sa sister ship, la Dives, portes ouvertes embarquent ou débarquant, hommes matériels.

 

L' Argens à couple de la Dives attendant leurs tristes sorts, dans le port de Toulon.

 

Pour ceux et celles qui se posent la question, " que deviennent les coques des navires désarmés de la Marine ", voici un exemple en image, la déconstruction de l' ex " Argens "

'>

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Les bâtiments désarmés sont préparés par des équipes composés de réservistes qui démontent tous ce qui peut être récupéré, puis une entreprise les désamiantes et enfin il sont déconstruit par des entreprises civils choisis par marchés et répondant à des normes précises.

 

En aucun cas les MECAN participent à ce genre de travail.

Link to comment
Share on other sites

 

Les bâtiments désarmés sont préparés par des équipes composés de réservistes qui démontent tous ce qui peut être récupéré, puis une entreprise les désamiantes et enfin il sont déconstruit par des entreprises civils choisis par marchés et répondant à des normes précises.

 

En aucun cas les MECAN participent à ce genre de travail.

 

O.K je pensais que les MECAN pouvaient donner un coup de main ^^. Mais ça relève plutôt des compétences des réservistes dans un premier temps et enfin des entreprises extérieurs

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Membre réputé

Bonjour,

Et bien je me posais la question....

Mais j'ai vue aussi une vidéo d'un cimetière à bateaux à Lanevec, des touristes s'y baladaient en petit bateau. Alors c'est quoi exactement ce cimetière ?

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Landevenec, c' est une anse, abri naturelle dont se sert la Marine pour mettre à l' abri du vents et des curieux/pilleurs les coques en attentes de déconstruction.

http://www.lavieb-aile.com/article-le-cimetiere-de-bateaux-militaires-de-landevennec-117060268.html

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Oui, ça va ça vient.

L' ex Colbert devrais bientôt atteindre Bordeaux pour l' opération de déconstruction, ainsi que l' ex Henry.

colber10.thumb.jpg.ace0deea73eeacd06dbb1

 

12794610.jpg.dae4d8532bbbd5b93bc9a61e2b1

L' ex CDT Rivière en cours de déconstruction à Gand

galloi11.jpg.dad00f3b1c470ba2bc83488b531

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Sophia42

    Posted

    Bonjour ! Ce sujet s'adresse surtout aux femmes, mais je prends toutes les réponses J'ai effectué une réduction mammaire de ma poitrine il y a quelques années car elle était handicapante.  Je me demandais si cela pouvait être un souci pendant la visite médicale, car je compte le préciser évidemment. Et aussi, est-ce que le médecin palpe / regarde la poitrine ? Merci beaucoup !

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour. Vos années de service débutent le jour où vous avez été incorporé. Donc pas forcément le jour de la signature du contrat. Mais vous avez forcément votre contrat avec vous, il suffit de le lire.

    Trydore

    Posted

    Bonjour, Je suis entrée à l'école de Maistrance il y a maintenant un an (j'ai signé mon contrat de 10 ans, à l'entrée, le 23 aout 2021), et j'ai une question concernant la comptabilisation des années de services au sein de l'armée : est-ce que l'année que j'ai passé (jusque mai 2022) en formation à Maistrance, puis à mon BAT, est comptabilisée comme année de service au sein de l'institution (c'est à dire : est-ce qu'officiellement, cela fait bien un an que je suis Marin), ou faut-il compter à partir du début de mon affectation, Mai 2022 donc (et donc que j'ai fais un an du contrat signé) ? En vous remerciant par avance pour vos réponses,

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, dans la rade du Toulon , troisième escale européenne dans son 50e Voyage de formation.   Ici hier au large de Bormes-Les-Mimosas, dans le Var, lieu de naissance du marin argentine Hippolyte Bouchard.  

    frmepervine

    Posted

    Hello !  J'ai une petite question à poser à une féminine qui aurait passé les examens au cso dernièrement  Merci ! 
×
×
  • Create New...