Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
Sign in to follow this  
berogeitabi

Irak et Syrie. L'avancée des djihadistes dans ces pays.

Recommended Posts

Staff

Concernant notre otage, d’après l’émission de « C dans l’air » sur la cinq avec les spécialistes militaires et anti-terroristes invités.

 

> AQMI (Al Quaïda Maghreb Islamique) Algérien implanté en Kabylie, voulant faire allégeance rapidement au califat d’Irak-Syrie était décidé à décapiter un ou des otages Français. Notre compatriote à été détecté très vite a son arrivée en Algérie et vraisemblablement « vendu » à ce groupuscule. Il semble que les djihadistes possèdent un réseau d’information en France même et en Algérie assez bien au point par le fait de recrutement depuis longtemps au point et qui s’accélère. Et d’autres décapitations de compatriotes sont plausibles, bien malheuresement.

 

> Le mois dernier, 11 militaires Algériens sont mort en Kabylie ou je suis passé il y plus de 60 années maintenant dans cette région. Bien que bouclée, les autorités du pays n’arrivent pas à coincer ces groupuscules ce qui n’à rien d’étonnant.

 

> Les djhidaistes en Irak-Syrie exportent près de 140.000 barils de pétrole pour subvenir financièrement à leurs besoins alors qu’ils ont fait main basse sur les monnaies déposées dans les banques qu’ils ont saisies.

 

Les américains (ou la coalition) frappe donc les champs pétroliers et les convois de camions à venir vers l’Iran et vont bloqués financièrement les responsables de ces transactions.

 

> Il en est de même pour les tableaux de valeurs, saisis dans leurs occupations, et qu’ils s’apprêtent à revendre en Europe. C’est donc une mobilisation sans précédent de nombreux services dans plus de vingt pays en attendant une quarantaine dans le cadre de la coalition.

 

> Méfiance des occidentaux pour qui le Président Syrien n’avait pas à libérer les djihadistes  emprisonnés pour « faire monter la pression » auprès des occidentaux.

 

> Plus grave ! Les djhihadistes ont récupérés semble-il des petits stocks de gaz de combat qui était situé en zone non accessible aux forces Syriennes lors de l’opération destruction de ces gaz de combat.

 

> Le Chinois, bien que leurs intérêt soient menacés ont de sérieux problèmes avec leurs minorités en Chine même et ont à subir des attentas.

 

> Le Président Poutine ne dit rien, du moins officiellement, mais la situation va dans son sens avec l’Iran qui n’est plus le grand pays terroriste et le Président Syrien qui revient à la surface comme un appui potentiel à la coalition.

 

> Seul point de consolation, en Grande-Bretagne et en France, les autorités des Grandes Mosquées et des mouvements de Britanniques Musulmans (généralement jeunes) et Français Musulmans (généralement jeunes) s’affichent comme tels. Et ils osent affirmer que la religion Musulmane n’a rien à voir avec « ces voyous » que sont les radicalistes et fondamentalistes de la religion.

 

 

Voici en résumé les informations donnés sur ce sujet avec une conclusion =

C’est une situation grave et cela va être très long (il n’à pas été rajouté dans « la douleur », mais c’était latent tant l’angoisse et l’inquiétude était palpable !).

 

Janmary

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Aujourd'hui nos avions ont effectués de nouvelles frappes :

 

 

 

Chammal: une seconde frappe aérienne française ce jeudi matin (actualisé)

3066784435.3.jpg

Des frappes aériennes françaises ont eu lieu ce jeudi en Irak contre des positions de l'Etat islamique (EI), a déclaré ce midi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. "C'est une frappe en dynamique. Les avions étaient partis pour faire une reconnaissance et ils ont traité une cible d'opportunité", a confirmé l'état-major des armées.

4 GBU ont été tirées, vers 10h du matin, contre des hangars dans le secteur de Falloujah, au cours d'une mission de sept heures réalisée par deux Rafale (photo EMA) ravitaillés à trois reprises par un C-135.

 

Ces frappes constituent les secondes depuis le début de l'opération Chammal. La première frappe avait eu lieu vendredi dernier contre un dépôt logistique. Les Rafale ont au total conduit onze missions depuis le 15 septembre au dessus de l'Irak. Cinq de ces missions étaient des "missions de renseignement dans la profondeur pour constituer des dossiers d'objectifs", cinq autres des missions "de renseignement sur les lignes de contact" entre les belligérants.

 

Mardi, deux Rafale avaient effectué un vol de reconnaissance et d’appui; et mercredi deux nouvelles missions de renseignement avaient été réalisées dans le ciel irakien.

( source Ligne de Défense )

 

D' autre pays Européen nous rejoigne pour la lutte contres l' état islamique tel les Pays Bas et la Belgique :

 

 

« Les Pays-Bas vont mettre six F-16 à disposition pour la première phase de la campagne, pour un an », a ainsi affirmé Lodewijk Asscher, le vice-Premier ministre néerlandais, à l’issue d’une conseil des ministres extraordinaire réuni pour évoquer la question irakienne.

 

Outre les Pays-Bas, et suite à une demande adressée au Premier ministre belge, Elio Di Rupo par les États-Unis, la Belgique, dont les forces armées sont soumises à de fortes contraintes financières (au point qu’elles n’ont pas pu être engagées en Centrafrique dans le cadre de la mission européenne lancée en avril dernier), a donné son accord pour l’envoi de 6 F-16 en Jordanie.

( l' article complet sur Zone Militaire )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Merci HermanF et Bouchon-Gras pour ces informations et ces images.

 

La coalition se renforce avec des actes et du matériel d'intervention.

 

Un oubli lors de l’affichage de mon dernier post.

L’exécuteur de notre otage en Algérie est identifié.

Il se livre par ailleurs à des attaques des gendarmeries Algérienne par des enfants d'une dizaine à une douzaine d'année.

 

Un femme " des droits de l'homme" à été exécutée à Mossoul par les djhihadistes pour les avoir critiqués sur les réseaux sociaux.

La litanie continue

 

Cela rappelle ce que disait Sir Winston Churchill, Premier Ministre,   lors de la bataille d'Angleterre =

"Je n’ai que du sang et des larmes à vous proposer" !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Cela rappelle ce que disait Sir Winston Churchill, Premier Ministre,   lors de la bataille d'Angleterre =

"Je n’ai que du sang et des larmes à vous proposer" !

 

Ce dont nous aurions surtout besoin, c'est de la sagesse de renouveler sans tarder des matériels dont nous avons un besoin urgent dans nos armées... en plus ça maintient et ça crée des emplois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

@ capmat

Ce dont nous aurions surtout besoin, c'est de la sagesse de renouveler sans tarder des matériels dont nous avons un besoin urgent dans nos armées... en plus ça maintient et ça crée des emplois.

 

Il ne faut pas rêver !

Avec l'état de notre économie et de nos finances, c'est un vœux pieu !

 

Si trois Présidents successif ont limités les budgets de nos forces armées, il y a quelques raisons, bien malheureusement. Les emplois ainsi créés reviennent  fort cher à l’État qui n’a plus les moyens et l’ambition de ses politiques.

 

Nous sommes le pays à la traine économique des déficits de l'Europe et la seule possibilité est de coordonner les conceptions et les fabrications à caractère civiles et militaires au niveau européen ! Et encore !

 

Au vue de l'avion de transport Européen, ou les budgets Nationaux ont bien du mal à assumer les commandes, rien n'est sure  pour renouveler le matériel de nos armées qui commence à vraiment dater.

 

Je suis des plus étonné venant de vous capmat, que vous puissiez écrire  pareille choses  en parlant de sagesse. Je suis également étonné que vous preniez de tels argumentaires à partir de citations.

 

Je m'éloigne donc désormais de ce sujet ou il n'y plus débats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il ne faut pas rêver !

Avec l'état de notre économie et de nos finances, c'est un vœux pieu !

 

Si trois Présidents successif ont limités les budgets de nos forces armées, il y a quelques raisons, bien malheureusement. Les emplois ainsi créés reviennent  fort cher à l’État qui n’a plus les moyens et l’ambition de ses politiques.

 

 

Avant Churchill, le premier ministre du Royaume Uni était Chamberlin et la situation économique du Royaume Uni était à ce moment là encore pire que la situation de la France aujourd'hui, celle de la France de l'époque n'était pas bien terrible non plus et celle des Etats Unis était convalescente...

Il a fallu tout de même engager toutes les ressources disponibles et même au delà quand la guerre a éclaté........

Je sais bien Janmary que vous savez tout ça bien mieux que moi.

 

Les armes d'aujourd'hui sont plus complexes qu'a l'époque et les cycles de production sont plus longs, on peut penser qu'une guerre moderne serait très courte vu la puissance de ces armes mais j'ai lu dans l'un de vos précédents post qu'il fallait se préparer a des actions longues.

 

Si on commande un ravitailleur en vol aujourd'hui, il ne sera livré qu'en 2018, nos C135 actuels devront en attendant assurer un accroissement important d'activité avec une fiabilité douteuse et un coût de maintenance excessif.

 

En disant qu'il fallait renouveler maintenant de manière urgente des matériels, je pensait surtout aux matériels roulants de l'armée de terre pour lesquels il y a des cycles de production "de temps de paix".

 

La France demande aux autorités Européennes que les budgets d'OPEX ne soient pas inclus dans le calcul de la limite du déficit de 3%. Cela pourrait nous donner un peu de souplesse, d'autant qu'en Europe nous sommes plutôt seuls a faire tant d'efforts.

 

 

Du sang, de la sueur et des larmes, nous en avons, mais des armes avec du potentiel encore disponible après le défilé du 14 Juillet , ça peut être très utile.

 

Ma précédente réponse n'était pas pour vous contredire... Vous comme moi (et probablement mieux vous que moi) connaissons les problèmes de cycles industriels

de production, sans compter les palabres de passation de marché, j'y pense souvent dans la perspective d'une crise grave, je me dit que dans ce cas nous n'aurions

que les armes disponibles "en magasin" et ce, dans l'état ou elles se trouvent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

 

j'y pense souvent dans la perspective d'une crise grave, je me dit que dans ce cas nous n'aurions que les armes disponibles "en magasin" et ce, dans l'état ou elles se trouvent.

 

Puisque nous faisons allusion à la fin des années trente, je pense que nous en somme relativement proche, nous faisons de beaux défilés mais le matériels est souvent fatigué ( eh comme on dit dans la Marine " peint, c' est neuf " ) nos gouvernements freinent les budgets et bien sur ceux des Armées.

 

Comme tu l' as rapporté, on nous annoncent " des actions longues " !

 

Rappelons nous ( c' est l' occasion avec les 70 ans de la Libération et les 100 ans de 14/18 ) les bombardement intensifs de millions de bombes sur les tranchées ennemies en 14/18, afin de nettoyer avant l' assaut. Nos fantassins et les Tommys trouvaient des enragés qui enterrés étaient toujours là et les fauchaient à grand coup de mitrailleuses.

En 39/45 les Britanniques et les Américains ont versés des tonnes de bombes rayant des villes entières, pour quel résultat !

Au Japon c' est la même chose les Américains ont déversés des tonnes de bombes ( Iwo Jima ) et finalement voyant que ça ne changeait rien sur l' acharnement de l' ennemi, ils ont fini par lâcher deux bombes atomiques.

Au Vietnam des tonnes de bombes et de napalm ont été déversés, pour quel résultat.

 

Nos gouvernement ( US et Européen ) nous disent que nous somme en guerre contre l' État islamique, es-ce en les bombardent ( bombardements frappes précises ) uniquement que nous pensons les battre ?

Les frappes aériennes arrangent beaucoup de monde, moins de risque de pertes humaines de nos cotés, les populations Française, Européen et Américaine ne tolèrent plus la perte de soldats ( qui est toujours un drame, je suis bien d' accord ).

Il est clair que si nous y envoyons la troupe nous risquons de nous " embourber " sans compter que nos matériels sont usés, nos régiments décimés par les coupes budgétaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Les Britanniques rejoignent la coalisions contre l' État islamique :

 

 

Les députés britanniques, réunis en session extraordinaire, ont adopté vendredi après-midi à une très large majorité une motion du gouvernement autorisant le recours aux frappes aériennes en Irak contre l'organisation État islamique (EI). Ce texte officialise le ralliement des Britanniques à la coalition militaire internationale qui lutte, sous la houlette des Américains, contre le groupe extrémiste sunnite. Il a été adopté par 524 députés, alors que 43 ont voté contre.

( article complet sur le Point.fr )

 

Autre article intéressant :

 

 


La guerre menée des airs par les États-Unis et leurs alliés contre l'organisation État islamique (EI) en Irak et en Syrie devrait dépasser le milliard de dollars par mois pour Washington, un montant sans comparaison avec la campagne en Afghanistan. Le Pentagone a estimé le mois dernier que l'opération menée en Irak depuis le 8 août coûte en moyenne 7,5 millions de dollars par jour aux États-Unis. Mais les responsables de la Défense reconnaissent eux-mêmes que cette estimation reste dans le bas de la fourchette, d'autant plus qu'elle a été réalisée avant que le président, Barack Obama, n'ordonne d'étendre la campagne de frappes aériennes à la Syrie.

Si on prend donc en compte les frappes au-dessus de la Syrie, l'utilisation d'un matériel de défense ultra sophistiqué et le coût de ne serait-ce qu'un petit contingent de soldats américains en Irak, le montant pourrait grimper, selon certains experts, à plus de 10 milliards de dollars par an. "Je pense que l'on peut parler d'un nombre de milliards à deux chiffres", commente Jim Haslik du centre de réflexion Atlantic Council. La première nuit des frappes aériennes contre l'EI en Syrie mardi à l'aube, les États-Unis ont tiré 47 missiles de croisière Tomahawk depuis des navires de surface et déployé plusieurs avions de chasse F-22 Raptor ultras sophistiqués. Chaque missile coûte environ 1,5 million de dollars et les F-22 quelque 68 000 dollars par heure de vol.

 
 
Un milliard de dollars par semaine

Ces montants restent toutefois sans comparaison avec les financements massifs déployés par les États-Unis dans leurs campagnes en Irak et en Afghanistan cette dernière décennie. "Ces montants restent faibles comparé à l'Afghanistan", estime Todd Harrison du Center for Strategic and Budgetary Assessments. La facture pour la guerre en Afghanistan s'élève encore aujourd'hui à un milliard de dollars par semaine. L'invasion d'Irak en 2003 et l'occupation du pays qui a suivi jusqu'en 2011 sont, quant à elles, revenues à plus de 1 000 milliards de dollars au total, selon des estimations indépendantes.

S'agissant de la nouvelle guerre menée contre l'EI, même si Barack Obama a promis de ne pas envoyer de troupes au sol, quelque 1 600 soldats sont actuellement en Irak pour assurer la protection des diplomates américains, conseiller les forces irakiennes et coordonner les attaques aériennes. La plupart des analystes s'attendent à ce que ce chiffre augmente à mesure que la guerre continue, entraînant dans le même temps une hausse des coûts.

Différent de la Libye

Lors de la campagne aérienne de l'Otan en Libye en 2011, la part des États-Unis pour cette opération de sept mois avait atteint un milliard de dollars. Mais dès les premiers jours, Washington avait décidé de se retirer des frappes et de fournir à la place du soutien à ses alliés de l'Otan à l'aide d'avions ravitailleurs et de surveillance. À la différence de la Libye, dans la campagne contre l'EI, Washington semble prêt à jouer un rôle dominant.

"Je dirais que cela va nous coûter entre 15 et 20 milliards de dollars par an, ou entre 1,25 et 1,75 milliard par mois", indique Gordon Adams, professeur à l'American University et ancien responsable du budget sous la présidence de Bill Clinton. Selon Todd Harrison, la part la plus coûteuse va venir du nombre élevé de vols de surveillance nécessaires pour accompagner les bombardements : "Il s'agit d'une large zone que nous essayons de surveiller en permanence." Le Pentagone a dit conduire soixante vols de surveillance par jour en Irak pour une opération qui pourrait durer, selon la Maison-Blanche, trois ans.

Les financements pour cette campagne devraient provenir du budget de guerre du Pentagone : le fonds pour les opérations d'urgence à l'étranger. Séparé du budget de base de la défense, ce fonds est la carte de crédit utilisée pour couvrir le coût des guerres menées par les États-Unis. Le Congrès l'a accru de 85 milliards pour l'année fiscale en cours, qui se termine ce mois-ci. Mais le Pentagone - qui anticipe la large réduction des troupes en Afghanistan fin 2014 - prévoit une chute importante de son budget pour 2015. Tant que le nombre de troupes au sol restera faible, assurent toutefois les experts, le coût de cette guerre ne devrait pas être catastrophique pour le Pentagone.

( source AFP / le Point.fr )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Les bombardements ne sont pas la solution définitive, et si recommencer à mettre des troupes au sol est impensable, il faudra aller à l'origine du problème, couper des liens avec les monarchies arabes, qu'ils résolvent ces guerres religieuses et arrêtent de financer aux groupes de plus en plus radicaux et violents.

Je leur laisse cette réflexion du journaliste Jean Guisnel  :vertsuper:

 

"Cesser de se rendre en cortège dans le golfe Arabo-Persique baiser les babouches de kleptocrates financiers du djihadisme."

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/09/24/comment-contrer-l-etat-islamique_4493129_3232.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Je loue ta lucidité Bouchon-Gras que je partage depuis fort longtemps au vue de mes très nombreuses lectures, mes voyages avec des rencontres peu communes.

 

Comme l'un des directeurs de mon groupe Américain, co-directeur  à la bibliothèque de Chicago, me montra des ouvrages relatif aux échanges de courriers  de Roosevelt-Churchill des 1936 ou ces derniers estimaient qu'avec la technique du "troc" commercial d'Hitler, c'était la fin du capitalisme de prêt ! (relaté dans l'un de mes posts sur le forum).

 

Ou encore cette étude du "Strategic Bombing Survey, Overall Report War" de 1945  - toujours à Chicago - ou il était démontré que les bombardements stratégiques sur l’Allemagne et le Japon ont été un échec. Le pourquoi et le comment élaboré par les forces armées américaines !

 

Nous pouvons étendre la démonstration au Vietnam ou le tonnage de bombes déversées fut supérieur à celui de la seconde guerre mondiale.

 

Je pense à cet officier du 2° bureau rencontré à Alger et revu (coïncidence) à Mururoa dans hélicoptère qui nous amenait de la zone vie à la zone Dindon et au point Eliane ou nous avons discuté de l'Indochine et de l'Algérie, et encore, et encore.

 

Je pense à tous ce que avons appris dans mon groupe américain car partie prenante concernant la première du golf ou les "Jaguars Français" n'avaient même pas de GPS de navigation et ne pouvaient pas combattre de nuit (voir également mon post sur le forum).

 

Comment les hélicoptères de combat "Gazelle" avec leurs bulles en plastique et armés de canons de 20 mm parce qu'ils n'avaient pas la direction de tirs  des missiles anti-chars pensaient tirer les chars du type soviétiques au canon ! Dieu merci, les américains passaient devant avec les hélico équipés de "hellfire" entre autres.

 

Comment fut réalisé le RADAR du rafale, extrapolé du RADAR du F-16 avec des soucis techniques énormes (Thomson CSF) et commercialisé par mon groupe et mon service avec un prix de l'avion final qui revint à un budget National ! Etc.Etc.

 

Le gaspillage fut épouvantable a une époque au point que la moitié de nos chars "Leclerc" n'étaient pas en état de fonctionner par manque de pièces ou d'entretien du fait des crédits de fonctionnement.

 

Personne, surtout parmi les politiques et les services de la fonction publique ne comprend que le marché Français est terminé. Nous sommes ouvert à la mondialisation dans le cadre d'une Europe avec tous ce que cela comporte.

 

Nous ne savons pas gérer nos économie ou 57% de notre budget va à la fonction publique ! Nous sommes les seuls à faire cela ! La dette va atteindre 2.000 milliards d'Euros et notre note par les agences de notations va baisser ! Si le taux des emprunts augmentent, nous serons incapable de faire face pour honorer nos importations et assumer les salaires et retraites des fonctionnaires car ces derniers sont payés en partie par l’emprunt !

 

Retour assuré au niveau de la Grèce, Portugal et Espagne. Même les Italiens font mieux que nous ! Le budget pour les OPEX est de 450 millions d'Euros prévisionnels et nous en sommes à 1milliard et 500 millions actuellement. Avec une guerre au Mali, au Centre Afrique, en Irak-Syrie, il faudrait remettre une couche en Libye et  il nous faut livrer des armes aux Kurdes et au Liban.

 

Sans commentaires désobligeants !

Je relis parfois toutes mes notes et je désespère !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Janmary !

Excellente analyse argumentée comme il le faut - rien à rajouter de ma part.

Respects et au plaisir de vous lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Je vous met le lien de l' émission de " ce soir ou jamais " :

 

 

 
Ce soir (ou jamais !)
La guerre contre l'organisation «Etat islamique»
En replay
Diffusé le ven. 26-09-14 à 22:30 | Encore 6j
Culture | 90'
Tous publics

Au débat avec Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, Dominique de Villepin, ancien ministre des Affaires étrangères, ...

Avec F. Taddeï, H. Védrine, S. Bessis, F. Encel, D. de Villepin, J. Doré, P. Conesa, M. Gabriel et Jérémy Rifkin

http://pluzz.francetv.fr/videos/ce_soir_ou_jamais.html

 

J' ai trouvé ce débat très intéressant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Hier, sur les médias, fut donné la composition de "l'armée des djihadistes" de Syrie-Irak.

 

Elle est passé de 5.000 à 15.000 puis à 30.000 combattants en assez peu de temps, avec 1.000 camions, 50 chars, un matériel surabondant, et de l'argent à profusion, etc.etc.

 

Et personne n’a vue venir ?

Engagement tardif mais qui se réalise.

 

Les généraux du "Pentagon" américain, se disent impressionné par le nombre de combattants et le matériel disponible qui vont assumer la suprématie dans la région pendant un bon moment encore avant que les frappes - prévus sur 3 ans - affaiblissent leurs potentiels et que l'armée Irakienne se refasse une santé !

 

La RAF (Royal Air Force Britannique)  avec ses "Tornado" (lourdement armés) et les Belges avec des F-16 font partie prenantes du dispositif pour les frappes en Syrie (laissant l'Irak aux Français visiblement).

 

Quand on se souvient des frappes Américaines et Britanniques sur les conflits avec l'Irak (avec le Koweït d'une part et contre Sadam Hussein d'autre part), on peut imaginer le feu que les dhihadistes vont subir.

 

C'est le général Italien Douhet qui écrivit le premier ouvrage sur la guerre  stratégique aérienne)  avant la guerre 1939-1945, et qui écrivit "Un avion qui passe haut dans le ciel ne fait pas de prisonniers".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qu'aucun service de renseignement ne pouvait anticiper, c'est la stupidité du président irakien qui :

- a aliéné une pourcentage de sa population,

-a détruit sa chaine de commandement au tout début de la crise entraînant ainsi la débandade de ses troupes!

 

 

L'objet de la manoeuvre est essentiellement psychologique. Le noyau dur de fanatiques est d'environ d'un à deux milliers d'hommes dont le renouvellement se tarie (cf: le retour des pieds nickelés apprentis djihadistes). L'efficacité militaire de ce noyau dépend de l'encadrement militaire ex baasiste et des tribus chiites qui fournissent les troupes de contact. 

Avec à court terme, le coup d'arrêt de la soi disant armée Daesh (les trucs dans mon vocabulaire). 

 

Les frappes visent des cibles où il existe un échelon de coordination (donc avec des ex baassites) ou des colonnes (donc chiites): l'idée globale est de montrer aux ex baasistes qu'il vaut mieux être pauvres que morts et aux chiites qu'ils sont la chair à canon des ultras. 

 

Ajouter à cela que les ultras ont une vision des relations sociales peu compatibles avec les habitudes locales. 

Parallèlement, la chaîne de commandement irakienne est en cours de refondation. et le nouveau président a l'air moins débile que son prédécesseur. 

 

Nous allons gagner cet engagement en irak mais reste la suite: faut il laisser Assad faire le sale boulot en sachant qu'il ne fera de différence dans les rebelles dans sa reconquête?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La RAF (Royal Air Force Britannique)  avec ses "Tornado" (lourdement armés) et les Belges avec des F-16 font partie prenantes du dispositif pour les frappes en Syrie (laissant l'Irak aux Français visiblement).

 

 

Les Britanniques (et probablement aussi les Belges, les Hollandais et les Danois) opèreront à partir de la base d'Akrotiri sur l'île de Chypre. Cette base est très proche des zones de frappe du Nord de la Syrie, ne nécessitant éventuellement q'un ravitaillement en vol au retour de la mission.

 

Les Français opèrent à partir de la base d'Al Dharfa à Abou Dhabi, pour frapper au Nord de l'Irak, leur chemin est au moins quatre fois plus long que celui des Britanniques à partir d'Akrotiri.

Si les Français devaient frapper au Nord de la Syrie, le chemin serait encore plus long et consommerait beaucoup de potentiel avion pour les Rafales et les C135FR sans compter l'amplitude de service des pilotes.

 

Je suppose que l'attribution des zones de frappe est d'avantage conditionnée par des considérations de coût de revient unitaire de la frappe que par des considérations politiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut arrêter de se focaliser sur le coût unitaire:

- les pilotes sont entraînés aux missions longues;

- le Rafale et le Mirage 2000 peuvent être ravitaillés par n'importe quel tanker en service dans la coalition dont les MRTT locaux;

- les munitions tirées sont standards OTAN: c'est une raison de l'abandon de la capacité industrielle: Trop souvent nos chers industriels ne voulaient pas se conformer aux standards OTAN (trop compliqué, il parait).

 

Je vous rassure on ne se facture pas le carburant, ni les munitions en opérations: budgétairement parlant, on remplace l'entrainement par la guerre....

 

C'est au moment du déploiement d'une force terrestre que les surcouts apparaissent.

 

L'attribution des zones de frappes est proposée par le CAOC au Qatar en fonction du type d'adversaires, de la capacité d'emport et du type de munitions tirées selon le type d'avions.  C'est le CDAOA au Mont-Verdun en France qui planifie la manoeuvre. 

En l'occurence, le problème tactique est la nécessité pour la coalition de maintenir la pression sur l'adversaire: il faut qu'à chaque sortie de véhicule terrestre, l'adversaire développe la crainte d'une frappe aérienne sans possibilité de riposte donc il faut du nombre pour quadriller le pays.

Lorsque cet effet sera obtenu donc que l'adversaire est fixé, il perd l'initiative et l'armée irakienne pourra commencer la reconquête par un ratissage systématique.

 

Ce qui m'ennuie, c'est qu'aucun des soi-disant spécialistes ou consultants galonnés en retraite auprès des médias n'est foutu d'expliquer ce que je viens d'écrire. 

Tout simplement parce que débilement, les rédactions sont convaincues qu'il est impossible de gagner une guerre de ce type qu'elles assimilent abusivement à l'Algérie, le Viet-Nam, l'Afghanistan ou l'Irak 2003 dont le seul point commun est l'incohérence entre la force militaire déployée et l'effet politique désiré.

 

Dans ce cas, je pense que nous sommes au juste niveau: il est nécessaire que cela soit les forces irakiennes qui agissent dans la reconquête. Cela permettra de forger un "mythe" national fondateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci sns,

 

Vos précisions permettent de mieux nous représenter les données de fonctionnement d'une action en coalition.

 

Budgétairement, remplacer l'entrainement par "la guerre", aussi logique que ce soit m'avait en partie échappé.

 

J'en déduit que l'armée Française reste bien classée par son niveau d'entrainement en relation avec les réalités de nôtre temps.

 

Nous pouvons nous interroger sur le niveau d'entrainement en fonction des réalités du jour de l'armée Allemande ?

 

L'échelle géographique sur laquelle se profilent les interventions à venir m'impressionne si nous reportons sur la carte le nombre

des états destructurés ou en voie de destructuration.

 

Je nous souhaite pour avant la fin d'année une concrétisation de la commande initiale de deux A330MRTT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Officiellement, l'armée allemande est une armée aux capacités analogues à celle de la France sauf que:

- la Bundeswehr (Terre) est d'abord une armée de démonstration au profit des fabricants de blindés allemands ce qui implique le maintien d'une composante blindée lourd au détriment de forces d'interventions. De plus, la civilianisation totale du soutien et l'obligation légale de fournir à un soldat allemand les mêmes soins en en mission qu'en métropole limite les déploiements (ce problème de soins identiques en opérations et en métropole est le PROBLEME qui limite les générations de force dans les opérations de l'union européenne). De plus, elle doit d'abord gérer le service national et a du mal à recruter des professionnels,

- la luftwaffe, niveau analogue à la France dans le domaine air-air mais a des difficultés en air-sol. Cela provient de l'âge des avions et de l'inadaptation total de l'Eurofighter à ce type de mission;

- la kriegsmarine est d'abord une marine anti-sous marine donc pas de grosses unités, ni d'action amphibie. 

 

Les faiblesses de l'armée allemande proviennent de :

- la dépendance totale en terme de planification des structures de l'OTAN. Pour schématiser, il n'y a pas de plan allemand si l'OTAN ne participe pas;

- la lourdeur des procédures de déploiement notamment dans le domaine médical: Alors qu'en France, la dentition est contrôlée avant le départ, ce qui évite le déploiement d'un cabinet dentaire, il en faut un pour projeter les allemands et je passe sur le maintien des normes CHSCT en opérations. 

 

Reste les forces spéciales, des camarades qui ont travaillé avec eux m'ont confirmé la difficulté dans la planification. Ils sont bons au contact mais n'ont aucun moyen propre de planification. 

 

Attention, les militaires allemands ne sont ni des peintres, ni des dilettantes: ils sont comme nous au service du pouvoir politique qui a moins la décence si ce n'est l'intelligence de mener une politique de défense en fonction des moyens alloués. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

À la fin l'armée de l'Irak commence à agir!...et près de Bagdad.

 

 

En Irak, l'armée a repoussé la nuit dernière une attaque des jihadistes de l'organisation Etat islamique à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. Cette victoire intervient après plusieurs défaites des soldats irakiens dans la province d'al-Anbar lors d'attaques de leurs bases par les combattants du groupe terroriste.

Selon le chef de la police locale, Amriyat al-Fallouja serait une localité importante d´un point de vue stratégique, car située sur la route qu'empruntent les forces gouvernementales pour relier la ville sainte chiite de Kerbala, au sud de la capitale.

Les combattants du groupe Etat islamique ont lancé leur offensive sur deux fronts. Après cinq heures de combats, ils ont été défaits par l'armée irakienne. Toujours de source gouvernementale, le chef de l'organisation Etat islamique de la ville voisine de Fallouja, contrôlée par les rebelles, a été tué. Il s'agirait de Moullah Jassem Mohammad Hamad.

 

hBFatis.jpg

 

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140928-armee-irakienne-repousse-une-attaque-jihadiste-ouest-bagdad/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

@ sns

Ce qu'aucun service de renseignement ne pouvait anticiper, c'est la stupidité du président irakien qui :

- a aliéné un pourcentage de sa population,

-a détruit sa chaine de commandement au tout début de la crise entraînant ainsi la débandade de ses troupes!

 

>> Ceci est la seconde partie du problème, la première partie étant l’occupation américaine en Irak qui à gérer et le pays en méconnaissance total de l’histoire des pays du Moyen-Orient et de l’Irak en particulier et fait absolument n’importe quoi !

 

Il faut reconnaitre les "bourdes" (le mot est faible, mais faible...) de ce semi -potentat Paul Bremer, proconsul américain,  lors d’une conférence de presse.que les Américains  avait mis en place en Irak pour gérer le pays, le tout sous l’égide d’une administration américaine et d’un Président totalement inconscient des risques à terme des décisions dans lesquelles il à engagé son pays au vue de  la conduite des affaires..

 

Quand on pense qu'il est allé voir les communistes des pays de l'Est pour s'informer  comment gérer l'Irak (ses propres propos), c'est hallucinant.

Il aurait mieux fait de lire le Coran, livre Saint, qui est la base de la pensée et de la vie des Musulmans.

 

Il n’a rien trouver de mieux que de renvoyer dans ses foyers - avec armes et bagages - toute l'armée de Saddam Hussein...dont une partie est aujourd'hui chez les djihadistes !

 

Alors que le pays était un pays laïc avec des populations d'origines diverses, Kurdes, Sunnites, Chiites, il y avait une certaine cohésion qui permettant des mariages (mariages au sens large) mixtes. Il s'est impliqué à gérer toutes les entités de façon indépendante sans liens entre eux. Résultat prévisible à savoir que chacun "roule" pour soit, Kurdes, Sunnites, Chiites et désirent une entité pour eux.

 

Le ciment du pays était le parti Baas (avec Saddam Hussein) Ce n'était pas de la démocratie et loin de là, mais cela permettait de tenir le pays unifié. Il fut démantelé par les Américains.

 

Sans compter le pillage des œuvres d'Arts des musées de Bagdad lors de l’arrivée des forces Américaines, ou ce semi- consul - malgré les supplications internationales - laissa faire au point que la communauté internationale est convaincue que ce pillage fut organisé !

 

http://fr.wikipedia..../Saddam_Hussein

 

http://fr.wikipedia....iki/Paul_Bremer

 

Dans l'état actuel, le pays n'existe plus en tant que Nation organisée et effectivement le pays est à prendre à qui veut en faire l'effort pour le saisir !

 

Les réactions occidentales et internationales – bien que tardives - ont été à la hauteur en ce qui concerne l’implication dans ce conflit, au niveau militaire par action aérienne et au niveau gouvernementale Irakien.par un nouveau Président et un gouvernement cette fois équilibré entre les différentes « factions » représentative.

 

Quand aux Allemands, ils ont décidés depuis longtemps de ne plus intervenir en Afrique – ils n’y ont plus de colonies depuis 1918 – et ils se consacrent à l’économie de leur pays pour l’essentiel tout en faisant partie de la nouvelle coalition. C’est un choix.

 

 

>> Par ailleurs, d’après des sources multiples, il semble que l'Armée Turc soit prête à agir contre l’offensive des djihadistes.

 

Le gouvernement Turc, commence à s'émouvoir de l'approche de ces "Fous de Dieu" à leurs frontières d'une part, et d'autre part, sont submergés par l’arrivée massive des populations Kurdes sur leurs territoires.

 

La décision devrait être décidée cette semaine par l’État et le gouvernement de la Turquie.

 

Janmary

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted

J'ai hésité à créer un nouveau sujet, mais j'ai préféré finalement parler de Khorasan, dans la continuité de celui-ci.

 

Voilà que je découvre ce groupe terroriste inconnu jusqu'alors et annoncé par les Etats Unis comme pire que l'EI. C'est dire la dangerosité du dit groupe.

Un article ici issu du site "Marianne": http://www.marianne.net/Khorasan-avatar-de-communication-ou-nouveau-danger-terroriste_a241598.html

d'où il ressort plusieurs élèments.

 

- "Lors de leur première série de bombardements, les Américains ont ciblé prioritairement un groupe terroriste baptisé Khorasan, présenté par les services de renseignement américain comme plus dangereux que l'Etat islamique"

 

- « Des rapports du renseignement ont indiqué que le Groupe Khorasan était dans la phase finale de préparation d’attaques d’envergures contre des cibles occidentales et potentiellement contre le territoire américain » déclarait le responsable des opérations en Syrie lors d’une conférence de presse. 
 

- "Présenté comme un réseau de vétérans d’Al-Qaïda, ce groupe terroriste aurait créé un refuge en Syrie pour planifier des attaques extérieures, multiplier les tests d’engins explosifs et le recrutement d’Occidentaux pour mener des opérations."

 

-

Seul — l’étonnant — Buzzfeed s’interroge sur l’apparition soudaine de ce groupe dans le paysage du terrorisme international. Le site donne la parole à des experts qui doutent autant de la crédibilité de la menace que de l’identité du leader identifié par le renseignement américain, plutôt présenté par certains comme un prédicateur que comme un chef terroriste. 

La majorité des tirs de missiles Tomahawk étaient pourtant dirigés contre ce groupe et aucun des partenaires de la coalition n’a pris part aux frappes contre le groupe Khorasan. Bref, une cible uniquement américaine dont seuls les services de renseignements américains semblent s’inquiéter. 

 

 

 

Alors cela pousse à se poser encore et toujours de nouvelles questions sur l'attitude américaine. Pris en tenaille entre son opinion publique, les alliés potentiels, les autres grandes puissances, et les réelles intentions de groupes terroristes à son encontre, les EU nous donnent l'impression de naviguer à vue en essayant de ménager la chèvre et le chou en entourant toutes leurs actions d'un épais nuage de fumée pour essayer "d'embourber" tout le monde, quitte à mentir une fois encore sur la réalité des faits.

 

Pourtant des sources françaises confirmeraient bel et bien l'existence de ce groupe, appelé Khorasan.

 

Voir le lien ici, issu du blog "secret Défense": http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/khorasan-face-cachee-frappes-americaines-en-syrie-16872

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff
Une erreur? ou une action préméditée? La guerre religieuse continue...
 
Des pilotes de l'armée de l'air irakienne ont livré par erreur, le 19 septembre dernier, de la nourriture, de l'eau et des munitions aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI), ont indiqué à NBC News un général et un haut responsable en matière de sécurité...
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

> Ce groupe "Khorasan" Inconnu effectivement pour moi Berogeitabi.

 

> En effet HermanF, il se passe des choses pour le moins curieuses.

 

> Le Parlement Turc vient d'autoriser des actions et frappes de l'armée Turque contre les djihadistes d'Irak-Syrie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Une combattante kurde a mené, dimanche 5 octobre, un attentat suicide contre une position des djihadistes de l'Etat islamique (EI) aux abords de la ville syrienne de Kobané, faisant plusieurs morts, a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

 

La ville de Kobané est encerclée, bombardée  sévèrement par les djihadistes à la frontière Syro-Turc. Des villages prés de la frontière de la Turquie ont du reste reçus plusieurs obus.

 

La Turquie  à une frontière commune avec la Syrie, possède une des plus fortes armées du Moyen-Orient et de l’OTAN, et pour le moment reste l’arme au pied.

 

> Retour de bâton contre les Kurdes au vue des problèmes avec ces derniers par le passé ?

> Crainte de s’engager militairement du fait d’une grande frontière commune avec des possibilités de coercition de la part des djihadistes ?

> Ou attente pour une opération puissante pour dégager la ville de Kobané ?

 

A suivre car les Kurdes semblent à bout de force et les bombardements de la coalition insuffisants en rôle tactique d’appui pour retourner la situation.

 

Janmary

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

  • Recent Status Updates

    • Tmapc  »  berogeitabi

      Bonjour j'aimerais échanger avec vous sur les tmapc. Je recherche des infos photo etc pour un panneaux explicatif. Merci
      · 1 reply
    • Nenette

      Bonjour ,
      incorporé le 25 mai à Brest après avoir fait QMF à Lorient, je voulais savoir comment se passe la demande de stage de plongeur du bort, auprès de qui faut il faire la demande et surtout si c’était possible avec la formation FUS.
      Merci de votre réponse 
      Bonne journée 
      · 0 replies
    • Issam13  »  Heïdi

      Bonjour Heidi J'ai une question à vous poser 
      · 3 replies
    • NINO62  »  Fred689

      Bonjour
      pour revenir sur l'envoi des colis pour le Mali, auriez vous le texte à opposer au personnel de la poste qui ne sont pas au courant de cet accord avec les armées ?
      Merci de votre retour
      Bien cordialement
      · 3 replies
    • Clnbds  »  15mael

      Salut, j’ai vu que tu devais intégrer Rochefort le 30 mars, moi également c’est à priori reporté au 11 Mai (toujours dans l’attente de la convocation officiel pour être sûr) si c’est le cas pour toi aussi j’ai vu que tu avait créer un groupe whatsapp, si possible de l’intégrer histoire de discuter un peu si on rentre en même temps ça peut être sympa ! Merci bonne soirée 😊
      · 1 reply
  • Posts

    • TAP: troupes aéroportées.  EVAT: engagé volontaire de l’armée de terre. 
    • ah merci beaucoup pour les précision que vous m'apportez pour un néophyte j’avoue que c'est un peux compliqué,je ne sais pas ce que sont les régiments TAP et L'EVAT je vais me renseigner. Auriez vous des orientations de poste  a me donnez pour le parcours que je souhaite réaliser,je me doute que c'est un peux compliqué au vu du peux d'informations que je laisse
    • Je suppose que tu as finalement choisi le PNM alors ! Hate de débuter cette aventure avec toi ! Tu ne laisses aucune chance à l'ESM de ton côté ? Et j'espère de tout cœur qu'on aura une rentrée digne de ce nom même avec la situation actuelle... Je suis peut-être idéaliste 
    • bonsoir tout le monde je voulais savoir si pour être pilote de chasse il fallait une excellente vue ou une opération des yeux serai possible merci de vos réponses  
    • https://youtu.be/ZlBswiCsT00   PROGRAMME 30J GRATUIT Je vous crée un plan d'entraînement sur-mesure en fonction des tests que vous souhaitez passer. Questionnaire condition physique : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdX6a_913XYuFmAo-KuvaROOY9TRkM6hT5Af7qcAJ78meqyWQ/viewform?usp=sf_link
×
×
  • Create New...