Jump to content

Vladimir Poutine considère que "le modèle d'un monde unipolaire a échoué"


Recommended Posts

Salut à tous,

 

J'imagine que vous suivez de près ou de loin la situation en Ukraine et en Asie qui est au bord de la guerre ...

 

Récemment, Poutine a dit que le modèle d'un monde unipolaire a échoué, s'adressant à nous européen et plus particulièrement aux américains. Ca me fait tilte, si je traduis cette phrase ça veut dire que le monde rentre à nouveau en guerre froide "officiellement".

 

Alors va-t-on réellement rentrer dans une nouvelle guerre froide revivant ses heures les plus sombres de cette histoire ?

 

Et est-ce que l'armée se réorientera à nouveau contre le bloc (sino)-russe ? Quelles en seraient les missions ?

 

 

 

Donuts.

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Pour le moment, nous sommes en pleine gesticulation politique - en particulier en ce qui concerne l'Ukraine - de la part de la Russie.

 

Le Président Russe ne cache pas qu'il veut recréer la splendeur passée de l'Union Soviétique et de l'Empire Russe avec les ancienne Républiques Soviétiques.

 

Du reste, il suffit de regarder la garde Présidentielle qui est équipée sur le modèle de l'ancien Empire (Tsariste, ce qui un comble et un clin d’œil à l'histoire).

 

La Russie - avec ses frasques Ukrainienne - à vue son économie se détériorer et ne peut pas, longtemps, subir les contraintes et les sanctions financières et économiques des occidentaux.

Au même titre que les occidentaux, du reste, ne peuvent pas poursuivre longtemps sans risque de déstabilisation de la Russie avec les problèmes de livraison du gaz a travers les oléoducs qui ont couté une fortune et dont nous serions également victimes.

 

Tous les experts, pensent - en particulier lors d'émission à la télévision, de "C dans l'air" d'Yves Calvi, sur France  5 - que tout est possible si les Russes et les pro-russes poursuivent leurs exactions à l'Est de l'Ukraine, au niveau du bassin du Donetz entre autres.

 

Or la politique à ses limites et le Président Poutine - qui à bien jaugé les occidentaux - les connait. C'est la raison pour laquelle malgré la quasi - cessession de l'est de l'Ukraine par les pro-russes, ces territoires n'ont pas été "annexé " par la Russie comme le fut la Crimée il y a quelques semaines au fait qu'elle fut une terre Russe et qui fut donnée par le Président Nikita Khrouchtchev à l'Ukraine dans les années 60 en dédommagement des grandes déportations des Ukrainiens en 1936, à la grande disette de blé imposé par l’état Soviétique pour alimenter toutes les Républiques, et les purges Staliniennes de la guerre 1941-1945 au titre que les Ukrainiens ont "sympathisé" avec les nazis.

 

La situation -encore tendue - semble s'apaiser par nécessité de toutes les parties prenantes.

 

Quand à le définition d'un monde unipolaire, il s'agirait de le définir. Avec les "BRIC"  (Brésil, Russie, Inde et Chine) émergeant, il est difficile d'en faire une approche tant la diversité des options politiques et économiques est grande !

 

Cordialement.

Janmary

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Premier point: la politique russe actuelle est surtout à usage intérieur même si ce sont les voisins qui en sont victimes. Malgré toutes les tentatives et en dépit de ses ressources naturelles, la Russie n'arrive pas à décoller économiquement.

L'orientation dite nationaliste est un moyen connu pour souder un peuple avec ses dirigeants.

 

 

Second point: Le monde unipolaire est un fantasme de ceux qui ont lu Fukuyama en diagonale (qui sont les mêmes que qui avaient lu Huntington en BD). Le problème est que Vladimir Poutine rappelle simplement que c'est la volonté qui fait la politique et construit donc les rapports de forces.

Link to comment
Share on other sites

Premier point: la politique russe actuelle est surtout à usage intérieur même si ce sont les voisins qui en sont victimes. Malgré toutes les tentatives et en dépit de ses ressources naturelles, la Russie n'arrive pas à décoller économiquement.

L'orientation dite nationaliste est un moyen connu pour souder un peuple avec ses dirigeants.

 

 

 

Tout a fait !

Il y a probablement un risque que dans son choix d'attitude de "chef des chefs" a usage interne, Vladimir Poutine ne parvienne pas a contenir les élans dominateurs des "mécanismes" qui le servent et qu'il tente de dominer. Ce dérapage potentiel vient au débit de sa crédibilité d'homme d'état fréquentable à l'international.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Dans le droit international le statut de " co-belligérant " n'existe pas et nous ne sommes pas non plus des belligérants. Pour l'être, il faut que par exemple des militaires français en uniforme français soient sur le sol ukrainien avec blindés, chars, avions ...etc !! D'ailleurs dés le début de la guerre, Joe Biden a dit qu'il n'y aurait aucun soldat US en Ukraine. Par contre la livraison d'armes est légale. L'ONU a reconnu que l'Ukraine est un pays souverain. Il est agressé et a le droit de se défendre. Il a le droit d'acheter des armes ou d'en recevoir. Pour rappel, le droit international de reconnaît pas l'annexion de la Crimée. C'est la Russie qui n'arrête pas d'utiliser les mots " belligérant and Co ", c'est politique et en direction du peuple russe et des " amis " de la Russie en France et dans le monde !  

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Airbus va fournir à la Défense Belge des communications par satellite. source... https://defencebelgium.com/2023/01/25/airbus-fournira-des-communications-par-satellite-a-la-defense-belge/

    Janmary

    Posted

    Quelles sont les frappes stratégiques contre la Fédération Russe qui peuvent être utilisées par l’Ukraine?   Les 3 objectifs stratégiques contre l’Allemagne Nazie durant le second conflit mondial auraient dû être =   1° - Les raffineries de pétrole (Les usines de production d’essence synthétique en Allemagne et les raffineries de Ploesti en Roumanie). Nous comprenons pourquoi puisque c’était l’élément faible des Allemands et Hitler tenait à prendre dans le Caucase les formidables productions pétrolière de l’Astrakan sur la Volga (Voir les ouvrages et films sur la question).   2° - Les réseaux ferrés de l’Allemagne extrêmement dense et efficace (sans parler des réseaux ferrés Français en Normandie et en Italie pour « encager » les champs de bataille).   3° - Ce qui ne fut pas entrepris, ce furent les réseaux électriques dispersés sur le territoire et alimenté au charbon. Néanmoins, un Britannique, Barnes Wallis, du bureau d’étude de chez l’avionneur Vickers, homme aux idées fécondes réalisa des bombes sismiques (les ondes de choc se propagent 10 fois plus vite dans le sol que dans l’air) et surtout des bombes sphériques rotatives lancés de bombardiers Lancaster qui détruisirent les barrages de la Ruhr dont les barrages de la Moehne (Voir l’ouvrage « Les briseurs de barrage »  de Paul Brickhill et le film réalisé à partir des photos et film d’entrainement).   4° - Les raffineries synthétiques et de Ploesti furent bombardés par les Allies avec des pertes très lourdes pour leurs aviation (Voir les livres correspondants ainsi que les films).    Mais le bombardement aérien du réseau ferré Allemand fut tardif et fut entrepris qu’en 1945 lors de l’offensive « Clairon » qui amena 10.000 avions sur les objectifs. Tout fut bombardé, les gares de triages, les ateliers, les ponts, les dispatching, les convois et locomotives. Si bien que lorsque les Allies entrèrent en Allemagne, des convois ferroviaire entiers étaient immobilisés avec des chars de combats, avions, matériels divers, etc. sortant d’usines.   5° - Dans les années 30, Staline avait dit pendant et après la construction d’immense barrages hydroélectrique en URSS que cette dernière c’était le socialisme plus l’électrification du pays. C’est cette électrification qui sauva l’URSS pendant l’avance Nazie dans le pays par la Force Motrice Electrique fournissant l’Energie aux usines ramenés de l’Ouest vers l’Oural. Les Alternateurs et Turbines  avaient été achetés aux méchants capitalistes Américains. La carte que j’avais vue sur la revue « La science et la Vie » de cette époque était édifiante.   6° - Aujourd’hui, les Ukrainiens ont des cibles statiques, sans aucun dissimulation possible à leurs portées, sous réserve d’avoir les missiles à forte charge d’explosifs et grande autonomie. Soit le bombardement des accès Turbines et Alternateurs, soit la pénétration de la voute du barrage lui-même à l’endroit approprié.   Je préfère de pas entendre les commentaires si quelques personnes parlent à haute voie de cette « éventualité ».
×
×
  • Create New...