Messages recommandés

Sur 24/9/2016 at 08:10 , berogeitabi a déclaré:

Quel marathon pour arriver à cette signature! 

Espérons que cela en entrainera encore d'autres.

Avez vous remarqué cette progression linéaire vers le Sud-Est ?

Egypte, Quatar, Inde.... 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À Mérignac, chez Dassault, ils ajustent déjà la cadence de production :D

Pour le maréchal de l'air Arup Raha, chef d'état-major de l'armée de l'air indienne, qui considère que le Rafale est un appareil avec "des capacités phénoménales" qui "montrera sa valeur dans n'importe quelle situation", l'Inde devra se doter de 200 à 250 chasseurs de plus dans la catégorie, une déclaration qui doit forcément faire saliver chez Dassault Aviation, alors que l'Inde vient déjà de signer un contrat pour 36 chasseurs français...

http://www.atlantico.fr/pepites/inde-acheteur-rafale-besoin-200-250-avions-plus-dans-categorie-selon-chef-etat-major-armee-air-dassault-2921060.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux Rafale de l'Escadron de chasse 2/30 Normandie-Niemen détournés vers Malte par une panne de l'avion-ravitailleur KC-135RG, une "promenade" sur la Libye ? Les 2 Rafale "armés" avec Mica IR et EM, pod Reco NG et des réservoirs supplémentaires mais pas de AASM ou GBU... déjà lancées ?

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon le CEO de Dassault, Eric Trapipier, s'il y a un nouveau contrat pour plus de Rafale, il est probable d'installer une chaîne d'assemblage en Inde.

 

Dassault met ses yeux à un contrat pour fournir 57 Rafale à la Marine indienne

Lien en anglais: http://www.ndtv.com/india-news/dassault-eyes-contract-to-supply-57-rafale-fighter-jets-to-indian-navy-1659770

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Á peine sortie de Mérignac pour le Qatar. Le troisième appareil bientôt dans le ciel du sud-ouest de la France.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les perspectives 2017 pour le Rafale dans l'export selon le rapport annuel de Dassault; l'Égypte á la fin de l'année disposera de 14 Rafale, d'un escadron complet.

31Eyga9.jpg?1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des coulisses du LIMA 2017: La force aérienne de la Malaisie sera-t-elle la proche utilisatrice du chasseur Rafale ?

 

qKcV5Wh.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La force aérienne égyptienne a déjà 9 chasseurs Rafale DM et EM, biplaces et monoplaces.

 

qAmUtc0.jpg?1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3 Rafale B et 3 Rafale C de l’armée de l’Air participant à l’exercice Atlantic Trident 2017 aux États-Unis, dans la base aérienne Langley de l'USAF.

uq6dEiY.jpg?1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après Le Bourget, le Rafale de Dassault et le F-35 Lightning II de Lockheed Martin concourent, avec acharnement... et subtilité, par les peu de marchés qui restent en Europe.

 

wngHzae.jpg?1

Pour la première fois, l'avion de chasse américain F-35 vole cette année au Salon du Bourget. Son concurrent français, le Rafale de Dassault, sera aussi visible par le public pendant trois jours.

C'est l'avion de chasse le plus cher du monde, le plus furtif et le plus neuf. Le F-35 américain est la star de ce 52e Salon aéronautique du Bourget, qui ouvre ses portes au grand public ce vendredi pour trois jours. Attendu depuis longtemps, l'avion futuriste aux formes arrondies vole pour la première fois depuis le début de la semaine dans le ciel parisien. A 300 m de lui trône l'autre star du salon, un habitué du Bourget, le Rafale...
Même si l'américain, construit par Lockeed Martin, et le français, bijou technologique de Dassault, n'ont jamais combattu dans les airs l'un contre l'autre, une vraie guerre commerciale se joue entre ces deux avions, entre les Etats-Unis et la France. Si depuis 2015 Dassault peut s'enorgueillir d'avoir vendu son «bébé» en dehors de l'Hexagone, au Qatar, à l'Egypte et à l'Inde, soit 84 appareils, le «baby» de Lockeed Martin affiche au moins 450 commandes plus ou moins fermes venues des huit partenaires du programme (Australie, Canada, Danemark, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Turquie), auxquels il faut ajouter la Corée du Sud, Israël et le Japon qui l'ont déjà acquis. Et la liste n'est pas près de s'arrêter. La Belgique, la Suisse ou encore l'Allemagne doivent renouveler leurs flottes. (continue...) 

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/06/la-presencia-del-caza-f-35-de-lockheed.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un autre marché pour le Rafale, la force aérienne de la Belgique a besoin de remplacer ses F-16. Paris offre à Bruxelles un accord de gouvernement à gouvernement similaire au contrat indien pour remplacer 34 avions de combat belges, selon la ministre des Armées.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez l'Europe, achetez le Rafale !!! L'offre française de chasseurs Dassault Rafale pour remplacer les F-16 belges génère une forte controverse entre les membres de différents partis belges du Cabinet des ministres.

 

Didier Reynders (MR) a mis les choses au clair avec Steven Vandeput (N-VA), vendredi, lors du conseil des ministres restreint (kern).
“On parle à tout le monde” dans le dossier du remplacement des F-16, a dit en substance le vice-Premier libéral au ministre de la Défense. Y compris, donc, aux Français. Mercredi, M. Vandeput avait indiqué à la Chambre que l’offre française en faveur du Rafale n’était, selon lui, pas recevable car remise en dehors de la procédure définie par le gouvernement.
Mais le MR refuse de jeter trop vite cette proposition. Il attend une analyse juridique plus poussée que les deux avis, visiblement trop flous, déjà rendus au gouvernement au sujet de la validité de l’offre française. Le kern a décidé de reporter le débat. Dans l’intervalle, la pression diplomatique française devrait encore s’accentuer...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/10/la-oferta-francesa-de-cazas-dassault.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par HernanF
      Comme dans les années 80 du XXe siècle, la France et l'Allemagne essaient de lancer le développement d'un avion de combat européen, je me demande que feront les autres utilisateurs de l'Eurofighter Typhoon comme l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Mais oui, l'ombre du F-35 américain de Lockheed Martin survole à ces pays.
       
      La France et l'Allemagne vont développer en commun un avion de combat
      L'annonce a été faite à l'issue d'un Conseil des ministres franco-allemand, en présence d'Angela Merkel, à Paris.

      Le prochain avion de combat de l'armée française sera franco-allemand. Paris et Berlin sont convenus "de développer un système de combat aérien européen", sous leur direction, pour remplacer à "long terme" leurs "flottes actuelles d'avions de combat", a annoncé l'Elysée jeudi 13 juillet, à l'issue d'un Conseil des ministres franco-allemand. Une feuille de route conjointe doit être mise au point d'ici à mi-2018.
      Lors d'une conférence de presse commune avec Angela Merkel, Emmanuel Macron a détaillé pourquoi la France et l'Allemagne souhaitaient mettre leurs forces en commun pour concevoir des avions de combat: "Ce sont des projets très lourds, lourds pour nos deux armées et nos deux gouvernements et qui ensuite doivent être exportés. Aujourd'hui, on se retrouve avec des projets lourds, trop de standards et de qualification au niveau européen et parfois une concurrence intra-européenne pour les porter à l'international"...
      http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/07/la-historia-se-repite-francia-y.html