Jump to content
×
×
  • Create New...

Les décorations et récompenses


Recommended Posts

  • Administrateur

Rappelons que la Légion d' honneur et le mérite national ne sont pas des décorations militaires mais on peut les obtenir à titre militaire.

 

Un militaire ( pas besoins d' être officier supérieur ) peut se voir attribuer et porter des décorations civils, médaille de la jeunesse et des sports, palmes académiques, médaille d' honneur pour acte de courage et dévouement...

 

Les militaires de réserve sont doublement concernés, ayant une " carrière  militaire " et une carrière civil, médaille d' honneur du travail, médaille d' honneur départementale et communale, médaille d' honneur des sapeurs pompiers, ordre des arts et des lettres, ordre du mérite agricole...

Link to post
Share on other sites
  • Staff

@ Bouchon-Gras

Les décorations officielles, quelles soit civils ou militaires ( palme académique, médaille du travail, médaille militaire, croix de guerre... ) se portent à gauche

 

Le pire est que certains ouvrage dit de vulgarisation, indiquent cette erreur comme indiqués plus avant.

 

Merci Torrens et Bouchon-Gras.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonjour,

 

Je reviens sur ce sujet et j'ai une piste sur le port de certaines décorations sur la droite de la veste (mais normalement elles ne peuvent être portées lors de cérémonies officielles):

(source:site UNC)

RAPPEL Remise des décorations

Remise de décorations officielles (LH, MM, ONM) voir la page sur cérémonial militaire . Toutefois, les médailles sont accrochées à gauche de la veste.

Les autres décorations doivent être remises uniquement par un membre qui possède cette médaille à un degré égal ou supérieur.

Remise de décorations associatives (UNC, Djebel) : ces médailles sont non officielles.
En aucun cas, ces décorations ne sont remises au monument aux Morts ou lors d'une cérémonie officielle.

Elles sont remises uniquement par un membre de l'association qui possède un degré égal ou supérieur au récipiendaire, dans le cadre d'une manifestation de l'association.

Elles sont accrochées à droite de la veste.

Les élus sans titre, ne sont pas habilités à remettre les médailles « officielles et associatives »,

Lors d'une remise de médaille, le récipiendaire ne doit porter aucune autre médaille,

Port des médailles

Lors des cérémonies les décorations doivent être portées OBLIGATOIREMENT :

-1 )- les médailles officielles sur la veste à gauche.

-2)- les médailles associatives sur la veste à droite

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

 

Lors des cérémonies les décorations doivent être portées OBLIGATOIREMENT :

-1 )- les médailles officielles sur la veste à gauche.

-2)- les médailles associatives sur la veste à droite

 

Uniquement en tenue civil, ça me parais évident mais je préférais le préciser.

Link to post
Share on other sites
  • 6 years later...
Le 05/05/2012 à 14:26, tobonarine a dit :

 

 

En effet là il nous vend du rêve... Notamment avec sa croix du combattant européen qui est totalement interdite de port par la grande chancellerie. Faites ce que je dit pas ce que je fais...

bonjour, il serais bon à tout le monde de se refférré à des texte de loi , et voice ce que dit la loi :

Port des décorations en France

  1. Accueil>
  2. Les Décorations à l’AECOPSD>
  3. Port décorations

Sur cette page, nous allons effectuer une étude juridique sur le port des décorations.

Régulièrement, différents intervenants (sur les réseaux sociaux, sur des sites Internet, dans des revues, etc…) en se référent en plus à certains textes de loi pour se justifier, indiquent que les décorations associatives sont interdites de port ou doivent se porter à droite sur la poitrine. Cela engendre souvent ensuite des débats très passionnés et au final, génère une totale confusion pour les détenteurs de décorations de tous types.

Attention, il s’agit que d’une étude juridique et pas d’un avis déontologique, éthique, moral, etc…

En premier, au niveau du cadre légal pour le port des décorations, les seuls textes actuellement en vigueurs sont le décret du 06 novembre 1920 et de le décret n°81-1103 du 04 décembre 1981.

En cliquant sur les onglets présent dans ce texte, retrouvez les textes intégraux et d’origines de ces 2 décrets.

A la lecture du décret de 1920, nous pouvons constater certains éléments de droit :

Les décorations se portent toutes et obligatoirement sur le côté gauche de la poitrine (article 1).

Il n’est fait aucune différente dans la manière de porter des décorations entre les décorations françaises, étrangères, officielles, associatives, etc… (article 1).

La couleur rouge est protégée. En conséquence, une décoration étrangère officielle qui serait totalement rouge ne peut pas être portée dans le format barrette ou boutonnière. Par contre, la décoration de type ordonnance ou miniature peut être arborée (article 3).

Les décorations françaises se portent en premier, dans un ordre de préséance prédéfini, puis ensuite, sans ordre imposé, les décorations étrangères (article 5).

Les décorations associatives sont autorisées de port, aussi bien en médailles pendantes, barrettes ou boutonnières, que lors des réunions des membres de la structure délivrant les dites décorations (article 8).

Que déduire de ce décret ?

Que toutes les décorations, aussi bien officielles qu’associatives (française ou étrangère), se portent obligatoirement à gauche sur la poitrine avec une restriction sur les décorations associatives qui peuvent se porter que lors des réunions des structures les délivrant. Donc, vu les termes employés dans ce décret, le port d’une décoration sur le côté droit de la poitrine est à proscrire car pas autorisé et interdit…..

Il reste une ambiguïté concernant l’ordre de port des décorations associatives mais comme les décorations françaises avec une liste précise et détaillée doivent se porter en premier et les décorations étrangères, en 2ème, les associatives ne peuvent donc venir qu’en 3ème position.

Par contre, l’ordre de port entre les associatives est inexistant. En effet, comme il est prescrit de porter les associatives que lors des réunions des structures les délivrant, la personne qui en possèdent de plusieurs associations ou sociétés différentes ne pourra pas les porter toutes en même temps sauf bien sur si plusieurs structures organisent la même manifestation.

Pour les décorations associatives, il n’est fait aucune mention sur leur origine, en l’espèce, française ou étrangère. En conséquence, si une association étrangère organise une manifestation, la décoration associative étrangère pourra être portée.

Nous remarquons dans ce texte qu’il n’y a aucune prescription concernant le lieu où les décorations associatives peuvent être arborées. En conséquence, par exemple, si une association est autorisée à organiser sur la voie publique une manifestation au monument aux morts d’une ville, ses membres pourront porter légalement lors de cette cérémonie la ou les décoration(s) de cette association.

Evolution de ce texte :

Au fil des années, notamment à cause ou grâce à la création de nouvelles décorations ou à la suppression d’autres, l’article 5 a été abrogé pour être régulièrement remplacé par d’autres textes sur la préséance des décorations officielles françaises. Par contre, l’ordre entre les décorations française, étrangères et associatives est toujours resté le même.

Ensuite, en 1981, un décret modifie certaines prescriptions et en ajoute d’autres

Que dit ce décret de 1981 ?

Il interdit à toutes les structures de fabriquer puis de décerner des décorations ressemblant physiquement à des décorations officielles françaises ou étrangères (article 1er, article R.171).

Il est interdit de dénommer des décorations associatives avec le nom des grades (chevalier, officier, commandeur, etc…) ou dignités (grand officier, grand commandeur, grand croix, etc…) employés pour les décorations officielles française ou étrangère (article 1er, article R.171).

Il est interdit de porter une décoration associative ressemblant à une décoration officielle ou dénommé dans ses grades ou dignités comme une décoration officielle (article 1er, article R.172).

Le port d’une décoration officielle étrangère doit obligatoirement faire l’objet d’une autorisation préalable de port par la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur (article 1er, article R.173).

Le port de toutes les décorations associatives étrangères est interdit dans toutes les situations (article 1er, article R.173).

L’article 8 du décret de 1920 restreignant le port des décorations associatives est abrogé (article 2).

Synthèse après l’étude juridique de ces textes :

Une décoration associative française peut être portée, du moment qu’elle ne ressemble à aucune décoration officielle française ou étrangère, aussi bien dans l’espace privé que dans l’espace public.

Ce port n’est aucunement limité aux cérémonies internes aux associations car certaines personnes oublient que le décret de 1981 a abrogé cette restriction présente dans le décret de 1920.

Une décoration associative étrangère est toujours interdite de port.

Une décoration officielle étrangère, pour être portée, doit faire l’objet d’un accord préalable de la part de la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur.

Le port d’une décoration étrangère n’est pas limité, comme certaines personnes peuvent l’écrire, aux seules cérémonies où est présent une autorité du pays qui a délivré la dite décoration.

Une décoration, quelques soit son statut, se porte toujours à gauche sur la poitrine.

Le port d’une décoration à droite sur la poitrine n’est pas autorisé. Il existe néanmoins une exception avec la croix de la libération. En effet, pour les descendants directs de compagnon de la libération, lors de cérémonie pour la 2ème guerre mondiale, en vue de perpétuer cet Ordre, mais comme ils n’ont pas obtenu eux même cette décoration, ils peuvent arborer cette croix à droite sur la poitrine.

Certaines personnes, en mélangeant les textes régissant le port des décorations et cette exception, indiquent que les dites décorations associatives se portent à droite sur la poitrine, ce qui est une erreur juridiquement parlant. Ensuite, déontologiquement, c’est une autre débat mais dans un cas comme celui la, la loi prime sur la morale……

Dans l’ordre de préséance, les décorations se portent dans l’ordre :

  1. Les décorations officielles françaises
  2. Les décorations officielles étrangères et des organisations internationales
  3. Les décorations associatives françaises

Application de cette législation :

Le port de décorations associatives françaises est donc autorisé suivant les quelques restrictions listées ci-dessus.

Par contre, certaines structures peuvent restreindre ce port, voir l’interdire. C’est le cas par exemple des militaires. En effet, aussi bien en Gendarmerie, dans l’Armée de Terre, la Marine Nationale et l’Armée de l’Air, dans les textes régissant les tenues militaires, aussi bien pour l’active, la réserve que pour l’honorariat, il est interdit de porter une décoration associative sur un uniforme.

En conséquence, quand vous êtes porteur d’un uniforme, il faut donc regarder le texte régissant les tenues de votre corporation, s’il existe bien sur….

Pour finir, quant une association déclare dans ses textes vouloir restreindre le port des décorations, elle peut le faire, bien sur, pour ses manifestations dans certaines conditions et pour ses propres médailles, et c’est tout. Alors pour un port à droite sur la poitrine…………… 

 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour. 
notre forum demande à ce que chacun d’entre nous, nouvellement inscrits, passe par l’étape dite de présentation. Présentation aux autres membres du forum. Ceci est indiqué dans la charte. Merci d’en prendre connaissance. 
 

Par ailleurs il est inutile de déterrer des sujets clos il y a déjà 6 ans, en mettant en exergue un commentaire vieux d’il y a 8 ans.

 Dans l’attente de votre présentation aux autres membres du forum, ceci dans le post «  présentation », le sujet est verrouillé. 

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.


  • Posts

    • Bonjour, Durant le conflit le 1er BFMC  ( Bataillon Français Commando Marine ) a reçu 4 citations dont deux lors de Flessingue et Walcheren et à la demande de Kieffer le n°4 Commando est cité à l'ordre de l'armée de mer + croix de guerre avec plame. Sur les 106 Commandos envoyés aux Pays-Bas, il y a les 95 des 177 du Jour J, 10/11 " nouveaux " en fait les blessés/malades qui n'avaient pas pu débarquer + 3 survivants du Raid de Gravelines + 2 résistants FFI intégrés durant la campagne de Normandie ( sans formation commando ) +1 réel nouveau commando.
    • Bonjour, Je vois que les bonnes nouvelles arrivent ! Félicitations à Stephspy et Malmnr ! Et pour les autres on croise les doigts 🤞!
    • Bonjour, je suis Eusebie, j'ai 30 ans. Je suis dans le domaine de la sécurité public et je voudrai vous demander en quoi consiste ce site Regroupement de prêt immo et est-ce vraiment fiable ? merci 
    • Bonjour. Ce n'est pas une nouveauté pour nous sur le forum. Mais nous avons régulièrement des jeunes ou moins jeunes femmes qui viennent pour nous demander si leur contact avec (souvent) un légionnaire en opex n'est pas une tromperie, du fait que ce dernier lui demande de l'argent.  Nous répondons toujours la même chose : "FUYEZ, ARNAQUE!"  Dans les faits une jeune femme débute une relation sur les réseaux sociaux bien connus avec une personne se disant militaire français en opex, et avec des photos volées de militaire en guise de profil. 2000 faux profils sur Instagram, 300 sur Facebook. En fait il s'agit de personnes mal intentionnées, se trouvant très souvent en Côte d'Ivoire et qui cherchent à arnaquer des jeunes femmes en France, en leur demandant de l'argent pour des soins, pouvoir téléphoner, améliorer leur repas etc etc.... Pour mieux comprendre ce phénomène bien connu des autorités militaires, voici deux liens vers des articles tirés du site francetvinfo.fr  Des arnaqueurs usurpent l'identité de militaires français sur les réseaux sociaux   la Côte d'Ivoire capitale de l'arnaque sur les réseaux   Alors bien sûr, cela me pousse à insister aussi, comme nous le faisons souvent ici sur le forum, sur la discrétion nécessaire sur le net. Pour les militaires, anciens militaires, nouveaux et jeunes candidats. Bien sûr nous laisserons toujours des traces, mais il est important, notamment pour vous les jeunes qui êtes des utilisateurs quotidiens des réseaux, de veiller à un maximum de discrétion, et ce particulièrement parce que vous serez amenés à évoluer en Opex dans des activités nécessitant beaucoup de discrétion.  Alors ayez déjà cela à l'esprit en tant que candidat. Et mettez le en pratique dès maintenant.   
    • La troisième tranche de trois Rafale du contrat indien a atterri sur une base de la Force aérienne indienne après plus de 7.000 km depuis la base aérienne d'Istres. Photo: IAF