Jump to content

Métier : Chef de char


Recommended Posts

Bonsoir,

Je cherche des témoignages sur le métier de chef de char, si des témoins veulent se manifester ou des personnes ayant des proches effectuant ce métier, je les remercie !

J'ai simplement trouvé cette vidéo très intéressante mais trop peu explicite à mon goût.

http://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/offre-rh-en-video/article/9-mur-videos/384-marechal-logis-chef-sugg-23-ans-chef-char

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Oui mais attention, la question est "chef de char", pas............ "chef d'engin"....... :vertclope:

 

ahhhh la guéguerre "lourde vs légère".... j'adore! :vertrire:

 au final ça ne change pas grand chose... un Chef d'engin / CHAR reste le chef d'un équipage. il n'y a que la monture qui change. ce n'est pas pour rien que certains équipage LECLERC et ERC ont servi sur 10 RC en Afgha et les équipage 10 RC servent sur ERC en Afrique.

après il faut, à mon avis, conserver nos guerre de corps et de spé... c'est ce qui entraine une saine émulation.

Link to comment
Share on other sites

@ Origine: Je suis bien em... en fait, je suis CT1 30B2, ai servi sur 30 B2 puis sur RASIT et maintenant que je suis dans un régiment de CLB (donc 10RC), je sers à l'escadron de réserve...... ;)

 

@ Tétard: effectivement, la diminution des effectifs entraîne une diversification des montures ( hors officiers) qui est nouvelle.

Du coup, c'est quand même beaucoup plus intéressant pour un chef de char qui avant l'Afghanistan n'avait que très très peu de chances pour être projeté sur sa  monture lourde.

 

Enfin, pour faire un topo sur le job de chef de char.... ben c'est trop vieux!!

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, dans la rade du Toulon , troisième escale européenne dans son 50e Voyage de formation.   Ici hier au large de Bormes-Les-Mimosas, dans le Var, lieu de naissance du marin argentine Hippolyte Bouchard.  

    frmepervine

    Posted

    Hello !  J'ai une petite question à poser à une féminine qui aurait passé les examens au cso dernièrement  Merci ! 

    Mysteriosa

    Posted

    Bonsoir à toutes et à tous, Tour d'abord j'espère poster sur le bon forum, je m'en excuse par avance si ce n'est pas le cas. Je voulais savoir s'il était possible de retrouver un légionnaire en ayant que peu de renseignements.  Je n'ai pour informations utiles qu'une date, un lieu (dans lequel il travaillait ), son âge, ainsi que sa nationalité. Je connais aussi la ville où il a passé une bonne partie de sa vie. Ne me jugez pas j'ai complétement oublié son prénom. J'avoue que ce qui m'a interpellé lors de la rencontre c'est qu'il me disait être légionnaire mais travaillait (ou n'était-il qu'en mission?) dans un musée privé, enfin plutôt à l'entrée de celui-ci. Avait-il terminé ses classes ? Était-il un jeune légionnaire à la retraite ? Je n'en sais rien. Toujours est-il que j'aimerai le retrouver, mais je ne sais pas de quelle manière. Si quelqu'un a une idée je suis preneuse ! Merci                

    Yoan

    Posted

    C'est exactement ça, j'ai cherché à joindre la BA de Creil aujourd'hui demandant le service de recrutement de la réserve : sans succès. Sûrement réessayer plus tard... Mais oui je craint bien que les CIRFA, dans ce cas précis, ne soient pas de la plus grande efficacité. Aussi, je pense que plus vite c'est fait, mieux c'est ! Merci de porter attention à ma question en tout cas, c'est sympa ! 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Je n'oser pas le dire, sinon le mieux est d'avoir un contact sur la base ou tenter de joindre un officier s'occupant de la réserve.
×
×
  • Create New...