Jump to content
×
×
  • Create New...

SECPIL (Pré-sélection EOPN)


Recommended Posts

  • Spécialiste

Le SECPIL, la "bête noire" des tests de Bretigny que tout le monde attend, mais que vous ne passerez que le deuxième jour si vous faites partis de ceux qui ne se font pas éjectés le premier jour et que si vous êtes sélectionné pour continuer les sélections en tant que Pilote, je sais vous le savez mais certains ne sont pas au courant de cela...

Le SECPIL, c'est donc une grosse cabine d'Alphajet (enfin ca y ressemble du moins), sur vérins, qui peut bouger dans chaque angles (qui sont ?????... le tangage et le roulis wink.gif ) de 30°, comme cela ca n'a l'air de rien mais une fois dans la chose, 30° t'es déjà bien balancé ! Bref, on y est brêlé sur le siège éjectable, et on y enfile le casque et le groin, c'est limite a en pleurer, mais il faut pas se laisser déconcentrer et se mettre bien dans la chose. Pour Le masque un petit conseil, l'entrée d'air permettant la respiration est relié a une sortie à l'air libre, je m'explique : en gros ce n'est pas comme dans un avion ou le système est fait pour supporté des respirations intenses et saccadées, donc ne stressez pas, respirez normalement, ca vous évitera de "suffoquer", pas que vous allez vous étouffés en inspirant, mais vous allez avoir un peu avoir du mal a respirer et dans les moments comme celui ci c'est pas agréable du tout !

Le moniteur du simu vous enferme et ca y'est vous y êtes ! Il vous contacte par micro et vous demande si vous l'entendez bien et il lance la session. Le test se déroule sur 4 manches de 5 phases chacune (si je ne dis pas de bêtises).

Manche 1 : A (5 phases de 52 secondes)

Vous devez diriger la mire rouge sur le pointeur jaune grâce aux palonniers, il bouge de gauche a droite, doucement aux premières phases puis le rythme s'accélère.

Conseil : J'avais remarqué que l'indicateur avait des positions entre guillemets définies, au milieu, tout a droite, toute a gauche, un peu a droite, un peu a gauche, comme une sorte de règle, le but étant de mettre la mire le plus rapidement possible, le plus justement possible. La cabine est fixe.

Manche 2 : B (5 phases de 52 secondes)

La cabine est mobile cette fois ci, mais on oublie les palonniers et on se concentre sur le manche. Le but étant de suivre un petit point qui dessine un 8 ( toujours le même ) et qui a une certaine cadence.

Conseil : Le but est de suivre le point avec sa petite cible, de ne pas le dépasser, et de bien rester sur la trajectoire de celui ci, c'est un rythme à prendre, vous verrez comme au palonnier, vous verrez votre progression au fur et à mesure de la chose.

Manche 3 : A+B (5 phases de 52 secondes)

Les choses sérieuses commencent, vous devez gérer les deux. Les buts des deux exos étant les mêmes que précédemment, c'est la que commence à se faire la différence entre vous et les autres, chaque point compte, alors donnez le meilleur de vous même et ne paniquez pas !

Conseil : Utilisez votre vision panoramique, j'orientais du côté ou était la mire avec les palonniers en restant fixé sur le 8 et puis je jetais un coup d'oeil au dessus pour ajuster la cible en surveillant toujours bien mon 8.

Manche 4 : A+B+C (5 phases de 52 secondes)

Pareil qu'à l'exercice précédent sauf que sur l'écran tête basse il y a des chiffres qui apparaissent. Vous devez annoncer le premier au micro (Ex : 5) et additionner a chaque fois le nouveau chiffre qui apparait : 5 (un 2 apparait vous ne dites pas 2, ou 5 + 2, mais 7), 7, 13... Tout cela bien sur en étant le plus performant possible avec les palonniers et le manche ! A la fin de chaque phases vous tapez le résultat obtenu sur un petit clavier dans le cockpit et vous validez. La 5 ème phase une alarme fait son apparition, et sonne de temps en temps, ils m'avaient expliquer que c'était quand on était pas sur les points avec les commandes, cependant a chaque fois que je regardais j'y étais donc c'est surtout pour faire monter le stress et voir comment vous gérez le truc ( après peut être qu'ils sonnent quand on est a côté, mais j'ai pas essayé pour savoir aha)

Conseil : Utilisez toujours votre vision panoramique pour les chiffres, ils apparaissent en super gros donc pas besoin d'y jeter un oeil si vous gérer bien votre truc !

Et voilà c'est fini ! ça vous a pris a peu près 20 minutes, et vous sortez de la cabine et vous rejoignez vos collègues dans la salle, attendre que ceux ci passent et savoir a quelle sauce vous allez être manger pour la suite !

Ce ne sont que des conseils et une description de la chose, chacun a ses techniques, je vous décris la chose de la manière dont je l'ai perçu, en espérant pouvoir en aider certains et pis vous faire déstresser sur la chose, ca a l'air compliqué mais il ne faut pas se prendre la tête non plus, donnez le meilleur de vous même et vous n'aurez aucuns regrets wink.gif

secpil.jpg

Bon courage à tous les futurs candidats.

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Les valeurs de la Marine, sont les valeurs de tous les marins, simplement je pense (c'est mon avis) qu'il faut éviter dans un courrier de candidature d'employer certains termes, comme "je suis prêt à défendre la Patrie" ou "je suis un patriote" ou encore "je suis prêt à donner ma vie pour la France" sans parler des "valeurs" que tout le monde emploi sans vraiment les connaitre. Bien sur je n'ai rien contre ces opinions ou déclarations envers son pays, sa nation, son armée, la Marine... mais il faut bien comprendre qu'il faut que cela reste "honnête" et même les "héros" n'ont pas fait ce style de déclaration (voir Léon Gautier ou d'autres...)  Maintenant lors d'un entretien, il est tout à fait possible de faire comprendre à l'interlocuteur que l'on ait conscient que l'on peut être amener à risquer, voir à perdre la vie (c'est bien de montrer que l'on sait où l'on va) de même tu peux aborder le terme des valeurs (et non la devise) de la Marine, mais pour cela, il faut bien les connaitre, sinon ce serra le mur. (il me semble avoir poster un sujet explicatif sur les valeurs, peut être dans le sujet Tradition).
    • Bonjour Tactac, eh non, je suis au point opposé.
    • Bonjour, Dis donc Bouchon Gras, ne me dis pas que tu étais place Stan toi aussi .....
    • Idem. C’est un même un sujet dont je n’ai jamais eu écho. J’ai pourtant été chef de section (environ 30 personnes) avec hommes et femmes et ce sujet n’est jamais venu jusqu’à moi. Pourtant si cela était sorti du silence je l’aurai probablement su par l’intermédiaire des chefs de groupes.    Il me parait que le sujet n’est pas tabou. Mais prendre un traitement à heure fixe n’est absolument pas un problème. Un peu d’eau et le tour est joué. Même en Opex, il y’a toujours moyen de trouver les quelques secondes nécessaires.