Bienvenue sur le Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

dyscus

Détachement L4138-8 et catégorie B.

Bonjour à tous,

 

Je suis actuellement sergent (tardif), sous contrat pendant encore 5 ans et titulaire du bac.

 

J'ai été reçu pour un entretien concernant un poste de catégorie B (hors mindel et minint) correspondant exactement à mes compétences et au travail que je fais actuellement.

 

L'administration d'accueil est d'accord pour me recruter sur ce poste qui est de catégorie B, j'ai d'ailleurs une lettre d'intention de celle-ci pour ce recrutement via un détachement L4138-8.

 

J'ai effectué ma demande hiérarchique au sein de ma formation qui est très favorable à ma demande.

 

Je suis à l'indice 378 et il y a bien une correspondance immédiatement supérieure dans le corps d'accueil.

 

Ma question porte sur le fait qu'il me semble que les poste de catégorie B sont uniquement ouvert aux grades à partir d'adjudant, d'un autre coté je vois sur les forums intradef que seule l'administration d'accueil est décisionnaire sur ce point précis lorsqu'il s'agit d'un détachement L4138-8.

 

Qu'en pensez-vous ? Des exemples concret peut être?

 

En vous en remerciant par avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

 

Il me semble effectivement que c'est l'administration d'accueil qui est décisionnaire mais qui pourrait s'adapter aux contraintes de l'administration d'origine, lorsque le choix du recruteur privilégie un tel candidat.

 

bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Presque un an après l'ouverture de ce sujet, je peux vous dire que je suis en détachement 4138-8.

L'indice de reprise a été immédiatement supérieur a celui détenu a l'armée.

Tout se passe bien, pour le dossier ne rien lâcher c'est ultra long, il faut être méthodique et patient.

En espérant que ça aide un peu.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Dyscus,

il y a toujours la période "probatoire" d'un an?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Dyscus,

il y a toujours la période "probatoire" d'un an?

Salut,

Tout depend du décret du corps d'emploi dans lequel tu postules.

Pour moi afin d'être integré, il faut faire 2 ans de détachement ça me va bien car ça me fait passer un échelon qui sera repris à la demande d'integration. J'aurais alors 22 ans de service.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour kjt,

Les années de détachement compte effectivement, on parle de double carrière.

On ne parle pas de titularisation, mais plutôt d'intégration dans le cadre de l'article 4138-8 et 4138-9.

3 mois avant la fin du détachement il faut "rendre compte" au Mindef du désir d'etre intégré dans le corps de détachement. Faire sa demande d'intégration auprès du ministère d'accueil et une fois la CAP effectuée transmettre l'arrête d'intégration au mindef afin d'être rayé des contrôles.

En espérant vous avoir éclairé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour kjt,

Les années de détachement compte effectivement, on parle de double carrière.

On ne parle pas de titularisation, mais plutôt d'intégration dans le cadre de l'article 4138-8 et 4138-9.

3 mois avant la fin du détachement il faut "rendre compte" au Mindef du désir d'etre intégré dans le corps de détachement. Faire sa demande d'intégration auprès du ministère d'accueil et une fois la CAP effectuée transmettre l'arrête d'intégration au mindef afin d'être rayé des contrôles.

En espérant vous avoir éclairé.

 

Merci pour votre éclairage, bonne continuation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai trouvé une collectivité territoriale qui veut m'employer dans le cadre d'un détachement 4138-8.

Je voulais savoir quelle forme doit prendre ma demande ?

De quels documents se compose-t-elle ?

Je ne trouve rien dans les textes mais je ne cherche peut-être pas aux bons endroits.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attend que Surcouf lise ton post car il me semble qu'il connait bien la procédure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Je suis contente d'être tombée sur ce sujet car justement on m'a proposé de partir en détachement au titre de l'article L4138-8 du code de la défense. Avant de sauter le pas, je me pose néanmoins deux questions au sujet de ce détachement qui semble être très différent du recrutement en L4139-2 ou L4139-3 :

1- Comment sera la reprise de mon ancienneté au moment de mon intégration ? J'ai pu lire que cette reprise d'ancienneté dépend des conditions du détachement et a priori il vaut mieux partir en L4139-2 qu'en L4139-3 si on a le choix mais qu'en est-il du L4138-8 ? Ce recrutement est-il plus avantageux en termes de reprise d'ancienneté ? Ma conseillère en reconversion ne connait pas ce détachement et n'a donc pas pu me renseigner correctement.

2- D'autre part, mon indice de solde va-t-il être conservé lors de mon intégration ?

Je vous remercie infiniment pour vos réponses.

Bien à vous,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis actuellement en détachement par la L4138-8 au ministère de l'intérieur dans une préfecture.

Il faut savoir que cet article regroupe les mêmes conditions que l L4139-2 ou 4139-3.

Tu récupères 5 ans d'ancienneté en catégorie B et 10 ans en catégorie C. Quand à l'indice c'est exactement celui que tu avais à l'armée voir immédiatement au dessus.

Cet article est méconnu  des bureaux reconversion mais de plus en plus utilisé comme mode de recrutement surtout au ministère de l'intérieur, car les postes ne sont pas toujours ouverts en emplois réservés.

Le manque d'information à ce sujet suscite beaucoup d'interrogation et souvent un manque de réponses concrètes.

Cordialement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

A l'époque où je travaillais dans la filière reconversion (l y a plus de 10 ans déjà), le fait de partir via les divers détachements potentiels (70/2, Emplois réservés, aujourd'hui les L4139, L4138 etc etc..) n'était pas totalement considérés comme de la reconversion mais plutôt comme un changement de statut. De ce fait les conseillers reconversion n'étaient pas forcément capables de renseigner à ce sujet.

Aujourd'hui cette filière de possibilité de départ EST une reconversion comme une autre et il est anormal que des conseillers reconversion ne maitrisent pas à la perfection ces détachements. A défaut (on ne peut pas toujours tout connaitre dans l'instant) leur rôle est d'aller se renseigner avec précision et de contacter le candidat, pour ensuite donner l'info juste.

Désolé que vous ne puissiez bénéficier de cette information.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/4/2017 à 11:33, Fred689 a dit :

Attend que Surcouf lise ton post car il me semble qu'il connait bien la procédure.

Bonjour,

  J'ai lu mais je suis moins au fait des 4139-8 et 9.

  Pour BOBDU17 comme mentionné dans de précédents post ton BARH dispose d'un guide extrêmement bien détaillé "aide au détachement à l'intention des BARH", tout est dedans. Les conseillés defmob sont moins au fait des ces recrutement voir pour certains sont à la ramasse, en même temps ils ne peuvent pas tout gérer ou maitriser non plus.

 

  pour DYSCUS, NON les années de détachement ne comptent pas "double carrière", elles sont prisent en comptent dans le temps de service militaire uniquement (attention pour les détachements de 2 ans à ne pas dépasser les 25 ans de service!) et définiront donc votre indice final à la radiation des cadres et donc votre indice d'intégration final. C'est juste un bénéfice indirecte puisqu'il vous permet de gagner de l'avancement dans votre corps d’accueil. Pour votre retraite finale c'est toute votre vie de travail (armée comprise) pour vos droits et seulement votre temps de travail dans votre nouvelle admin, à partir de votre d'intégration et non de début de détachement qui comptera pour le caclul de votre deuxième retraite (complète votre pension).

 

bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/6/2017 à 14:32, berogeitabi a dit :

Aujourd'hui cette filière de possibilité de départ EST une reconversion comme une autre et il est anormal que des conseillers reconversion ne maitrisent pas à la perfection ces détachements. A défaut (on ne peut pas toujours tout connaitre dans l'instant) leur rôle est d'aller se renseigner avec précision et de contacter le candidat, pour ensuite donner l'info juste.

 

Bonjour,

 

  Tu sais Gascon, j'ai eu ma première conseillère defmob qui était une SACN pur jus, un 4139-2 ex-major marine venait de lui passer devant par examen! pour SACS je crois (le mec était pressé et motivé, il a juste gagné un an mais chapeau quand même). Malgré que le mindef la nourrissait elle n'a pas cessé de se plaindre que les anciens militaires piquaient les places et les avancements des civils et que c'était scandaleux!  C’était irréel et stupéfiant! Juste devant moi et pendant pendant une heure, je lui ai fait remarqué à plusieurs reprises durant l'entretien que je comprenais bien sa situation mais que j'étais là pour une 4139-2 et j'avais l'impression qu'elle s'en fichait éperdument et ruminait sans cesse son échec à l'examen ou plutôt la réussite de l'autre.   Je l'ai signalé à l'officier en charge du bureau, rien, aucune réaction, un vrai naze! cela m'a cependant bien servi car j'ai immédiatement percuté qu'ils m'apporteraient plus d'entraves que de l'aide, que je devais être plus impliqué et ne compter que sur moi pour cette démarche (comme pour mes diplômes VAE), bref je suis FPE/4139-2 depuis 2013 et je ne dois vraiment pas grand chose à cet agence DEFMOB Bretonne (j'en resterai là!:D).

  Un ami vient de postuler à une 4139-2, sa conseillère defmob lui a sortie avec grande assurance un tissu d'âneries sur les 4139-2 et donné des conseils stupides parfaits pour se planter, son collègue de bureau, ex mili, n'était pas mieux! si il les avait écouté il n'aurait même pas eu de convocations aux entretiens!

  Il y a beaucoup de jalousie vis à vis de ces recrutements 4139-.... ce qui explique souvent le manque d'implication de certains conseillés! Le comble étant aussi que certains conseillés, ex mili et 4139-2 aient oublié d'où ils venaient et les galères qu'ils avaient connus! d'autres sont très pros cependant et très efficaces.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Surcouf a dit :

Tu sais Gascon, j'ai eu ma première conseillère defmob qui était une SACN pur jus, un 4139-2 ex-major marine venait de lui passer devant par examen! pour SACS je crois (le mec était pressé et motivé, il a juste gagné un an mais chapeau quand même). Malgré que le mindef la nourrissait elle n'a pas cessé de se plaindre que les anciens militaires piquaient les places et les avancements des civils et que c'était scandaleux!  C’était irréel et stupéfiant! Juste devant moi et pendant pendant une heure, je lui ai fait remarqué à plusieurs reprises durant l'entretien que je comprenais bien sa situation mais que j'étais là pour une 4139-2 et j'avais l'impression qu'elle s'en fichait éperdument et ruminait sans cesse son échec à l'examen ou plutôt la réussite de l'autre.   Je l'ai signalé à l'officier en charge du bureau, rien, aucune réaction, un vrai naze! cela m'a cependant bien servi car j'ai immédiatement percuté qu'ils m'apporteraient plus d'entraves que de l'aide, que je devais être plus impliqué et ne compter que sur moi pour cette démarche (comme pour mes diplômes VAE), bref je suis FPE/4139-2 depuis 2013 et je ne dois vraiment pas grand chose à cet agence DEFMOB Bretonne (j'en resterai là!:D).

  Un ami vient de postuler à une 4139-2, sa conseillère defmob lui a sortie avec grande assurance un tissu d'âneries sur les 4139-2 et donné des conseils stupides parfaits pour se planter, son collègue de bureau, ex mili, n'était pas mieux! si il les avait écouté il n'aurait même pas eu de convocations aux entretiens!

  Il y a beaucoup de jalousie vis à vis de ces recrutements 4139-.... ce qui explique souvent le manque d'implication de certains conseillés! Le comble étant aussi que certains conseillés, ex mili et 4139-2 aient oublié d'où ils venaient et les galères qu'ils avaient connus! d'autres sont très pros cependant et très efficaces.

Bonjour.

Oui c'est comme partout. Il ne faut jamais prendre pour argent comptant ce qui est dit par tel ou tel conseiller. Cela vaut à la Poste, à la banque, à la CAF ou à Pôle Emploi, etc etc... et évidemment dans la filière reconversion. Souvent on a la chance ou la malchance de tomber sur le bon, ou pas, conseiller. 

Mais le bon conseiller est rarement celui qui sait instantanément, mais bien celui qui ose dire qu'il peut y avoir un doute et qu'il va aller se renseigner. ET QUI SE RENSEIGNE EFFECTIVEMENT. Et qui tient au courant son interlocuteur. Un voeux pieu sans doute!

Les textes de la reconversion varient très régulièrement et la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain, puisque cet axe de la vie des armées est intimement lié à des contraintes budgétaires. Il faut assurer une vielle permanente sur les textes et malgré cela il peut exister des zones d'ombres. Alors nous comprenons tous qu'on ne peut pas tout maitriser dans l'instant. Mais il vaut toujours mieux dire: "Je ne sais pas je vais aux renseignements, textes à l'appui" que de vouloir faire son savant qui maitrise et qui comme tu le dis, énonce des âneries. Malheureusement, certains conseillers oublient vite que derrière le futur partant de l'institution, il y a une famille, des enfants et un train de vie dépendant des revenus du foyer. 

A mon sens la responsabilité du conseiller est grande de ce point de vue là et il est absolument nécessaire que ce soit de vrais professionnels de la reconversion (je veux dire des gens motivés qui ont envie de faire ce métier difficile) qui oeuvrent  dans ces cellules. Est ce le cas? je ne sais pas. Pourtant je reste persuadé que l'institution y gagnerait, budgétairement parlant.

Pour ma part je n'ai pas connu les structures DefMob, puisque j'étais à la tête d'une antenne régionale du BARC (Bureau d'aide à la reconversion). Nous faisions du renseignement reconversion pour toutes les armées (textes différents selon les armées), du montage de dossiers, des demandes de financements ou co-financements divers et variés, des visites de stagiaires en entreprise et en organismes de formations, (stagiaires venus de toute la France et issus de toutes les armées) et cela aussi bien pour des militaires du rang que pour des sous/off et des officiers subalternes et supérieurs. Chacun en fonction de son statut et de ses origines ayant accès à tel ou tel type d'aide.

Ce qui montre bien la variété des textes à connaitre, en tout cas à savoir où aller chercher le renseignement juste. 

Je termine en disant qu'arrivé dans cette filière par hasard et où je suis resté 5 ans, cela m'a tellement plu, que j'ai continué dans le civil sur le même type d'emploi pendant 12 ans. Il faut aimer se mettre au service des autres et savoir se contenter d'une satisfaction égoïste et personnelle quant une reconversion est réussie. 

Alors en effet il faut aussi être capable de chercher soi même les textes, les comprendre et "moucher" ainsi de temps en temps, le conseiller imbu qui ne fait pas d'efforts. Cela n'est pas permis à tous et souvent lié au statut et au poste occupé au moment du départ en plus de ces capacités propres, à se prendre en charge.

Bonne journée à toi.

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites