Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
Heimdall

Conditions d’accès à l'Ecole de l'Air (EA).

Recommended Posts

Veuillez vérifier les informations contenues dans ce sujet en prenant rendez avec un conseiller recrutement dans le CIRFA le plus proche de chez vous.

LES CONCOURS EA (décret n° 2008-943 du 12 septembre 2008 modifié) Source

L’admission à l’École de l’air se fait par voie de concours sur épreuves et sur titres et donne accès à tous les corps d’officiers (officiers de l’air, officiers mécanicien de l’air, officiers des bases de l’air).

Le nombre de places offertes est fixé chaque année par arrêté du ministre de la Défense.

Les épreuves de ces concours sont également définies par arrêté du ministre de la Défense

  • Un avis de concours et une notice annuels ont pour objet de :
  • rappeler les conditions pour faire acte de candidature ;
  • rappeler la nature des épreuves ;
  • déterminer le calendrier et les modalités d’organisation de ces concours.

CONCOURS SUR ÉPREUVES

- Concours sur épreuves ouverts aux candidats titulaires d’un diplôme de fin de second cycle de l’enseignement secondaire général, technologique ou professionnel ou titre reconnu équivalent, ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau IV et âgés de vingt-deux ans au plus. (Liste des diplômes reconnus comme de niveau IV)

Nota : le concours est ouvert aux trois filières MP – PC – PSI.

Consulter les sites Internet du Bureau du recrutement et du SCEI

www.recrutement.air.defense.gouv.fr http://ccp.scei-concours.fr ==>http://air-touteunea...e-haut-vol.html

- Concours sur épreuves ouverts aux candidats titulaires d’une licence de l’enseignement supérieur général ou technologique ou titre reconnu équivalent ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II et âgés de vingt-deux ans au plus.

Nota : concours option « sciences politiques » ouvert en 2010 (option sciences en 2011).

Consulter le site Internet du Bureau du recrutement

www.recrutement.air.defense.gouv.fr==> http://air-touteunearmee.fr

CONCOURS SUR TITRES

Concours sur titres ouverts aux candidats titulaires d’un diplôme ou d’un titre conférant le grade prévu par le décret n°99-747 du 30 août 1999 relatif à la création du grade de master figurant sur une liste établie par arrêté du ministre de la Défense et âgés de vingt-cinq ans au plus.

Consulter le site Internet du Bureau du recrutement

www.recrutement.air.defense.gouv.fr ==> http://air-touteunearmee.fr

AUTRES CONDITIONS

- NUL NE PEUT SE PRÉSENTER PLUS DE TROIS FOIS AU MÊME

CONCOURS ;

- la condition de diplôme peut être appréciée jusqu’au 1er décembre de l’année du concours ;

- les conditions d’âge et d’ancienneté de service sont appréciées au 1er janvier de l’année du concours ;

- les conditions d’aptitude sont fixées par arrêté du ministre de la Défense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Similar Content

    • By Bouchon-Gras 49
      Pour débuter ce sujet,
      Maurice CHALLE général d'aviation, principal acteur du putsch d'Alger..

      Maurice Challe est un aviateur et général français, né le 5 septembre 1905 au Pontet (Vaucluse) et mort le 18 janvier 1979 à Paris (XVIe arrondissement).
      Challe rejoint, en 1923, l'École militaire de Saint-Cyr et devient sous-lieutenant en 1925. Sorti de l'école (promotion Chevalier Bayard) il entre à l’École d'Application de l'Aéronautique où il reçoit une formation de pilote. En 1932, il est promu capitaine. En 1937, il rejoint l'École supérieure de guerre aérienne et termine en juillet 1939 sa formation d'officier d'état-major.
      A la déclaration de guerre en septembre 1939 il est promu Commandant puis sert comme aviateur de l’État-major de la 8éme Armée avant d'être Chef de Section au C.Q.G. Air.
      En 1940, Challe participe aux batailles aériennes dans le Nord de la France et il est promu officier de la Légion d'honneur.
      En juillet 1940, il est détaché à la Commission d'Armistice de Wiesbaden.
      Après l'armistice de juin 1940, il prend le commandement du groupe de reconnaissance 2/14 à Avignon. Après l'invasion de la « Zone libre » en novembre 1942 et la dissolution de l'Armée d'armistice, Challe entre dans l'Organisation de résistance de l'Armée, où il intègre le S.R « Air », expérience déterminante quand on sait l'importance du renseignement dans toute guerre.
      Il constitue le réseau François-Villon.
      En mai 1944, travaillant sous le nom de code de Guy, il transmet à Londres d'importants documents secrets de l'armée de l'air allemande. Après le débarquement de Normandie et la Libération, il devient inspecteur de la 2e brigade de bombardement3.
      En 1947, Challe est muté à l'état-major général de l'armée de l'Air. En 1949, il reçoit, comme général de brigade aérienne, le commandement de l'armée de l'Air dans le protectorat marocain. En 1953, il est nommé directeur de l'École supérieure de guerre aérienne. Promu général de division aérienne, il devient le chef de l'état-major des Forces armées en 1955. Après sa nomination comme général d'armée aérienne, il devient le 1er octobre 1958 l'adjoint-air du général Raoul Salan durant la guerre d'Algérie.

      Après la mutation du général Salan, il le remplace à Alger le 12 décembre 1958. Les opérations contre le FLN suivent alors ce qu'on appelle le « plan Challe ». En avril 1960 il est rappelé en métropole et, jusqu'à sa démission volontaire (désapprouvant la politique d'autodétermination algérienne de la France) en janvier 1961, reçoit en tant que Commandant en Chef Centre-Europe (CINC CENT), le commandement des Forces alliées en Centre-Europe (AFCENT) de l'OTAN, dont le quartier général est implanté à Fontainebleau.

      Putsch des généraux
      Le 11 avril 1961, Charles de Gaulle donne une conférence de presse dans laquelle il précise que la France ne fera aucun obstacle à la politique d'autodétermination algérienne et de l'Algérie comme d'un « État souverain ». Cette conférence décide Challe, sollicité depuis des semaines par un petit groupe de colonels en opération en Algérie pour être à la tête du putsch, de rentrer dans le complot le 12 avril.
      Le 20 avril 1961, il s'embarque incognito dans un avion de transport de troupes Noratlas et rejoint l'aéroport d'Alger-Maison Blanche. Son plan d'action prévoit de rallier l'armée d'Algérie, prendre Alger puis terminer la guerre d'Algérie, renvoyer en métropole les 200 000 appelés du contingent et redéployer les 300 000 soldats de métier, enfin mettre de Gaulle au pied du mur. Il s'installe dans la villa des Tagarins, PC des commandos de l'air.

      Le 22 avril 1961, à Alger avec ses pairs André Zeller (chargé de l'intendance), Edmond Jouhaud (chargé des relations avec la population) et en liaison avec Raoul Salan, il coorganise (avec Jean-Jacques Susini) et participe au putsch des généraux.
      Au bout de quatre jours et cinq nuits, Challe se rend, le coup d'état militaire ayant échoué. Il est emprisonné à Paris à la prison de la Santé.
       
      En même temps que Zeller, il est condamné le 31 mai 1961 par un tribunal militaire à quinze ans de détention et à la perte de ses droits civiques. Après avoir été détenu à Clairvaux et Tulle, il est libéré par anticipation le 22 décembre 1966 et amnistié par de Gaulle en 1968. Il publie ses souvenirs sous le titre Notre révolte et meurt le 18 janvier 1979. Son épouse Madeleine Mollard est décédée aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), le 22 août 1996.
      Le général Challe est inhumé aux côtés de son épouse au cimetière des Saintes-Maries-de-la-Mer.
       
       
      Distinctions
      Grand'croix de la légion d’honneur Croix de guerre 1939-1945 Médaille de la Résistance Croix de la valeur militaire Commandeur de la Legion of Merit (États-Unis) King's Medal for Courage in the Cause of Freedom (Royaume-Uni) Titulaire de 8 citations  
      ( Source : Wikipédia   https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Challe_(1905-1979)  )
       
    • By Lucas12
      Bonjour à tous, alors voilà je m'appelle Lucas et l'année prochaine je rentre en prépa mpsi au Prytanée. J'ai quelques questions :
      - comment bien préparer ma rentrée , au niveau des révisions, des fournitures, des vêtements ? Y a t-il quelque chose auquel vous n'aviez pas pensé et qui c'était révélé important à prendre ?
      - en quelques mots comment se déroule la pré-rentrée et la rentrée ?
      - pouvons nous faire beaucoup de sport ?
      - l'ambiance est-elle à la cohésion ou plutôt la concurrence ?
      - quelques mots à propos des traditions et du bahutage ? Sont - elles vraiment si dures ? 
      merci beaucoup, je sais pas si il y a vraiment toutes mes questions, mais pour l'instant c'est ce qui me vient à l'esprit 🙋
    • By Seb26
      Hello à tous et toutes !
      Je viens à la recherche d'informations pour l'intégration de la réserve opérationnelle, si possible dans l'armée de terre, mais je reste ouvert
      En effet, j'ai démarré le processus d'engagement via le site https://www.reservistes.defense.gouv.fr/
      Tout s'est bien passé, 1er entretien téléphonique, dépôt du certificat médical, puis on me demande un CV et une LM. Et là, réponse du régiment que mon âge (44 ans) ne me permet pas d'intégrer la réserve opérationnelle (alors que le 1er entretien m'indiquait que tout était ok de ce côté...) !
      J'ai bien vu sur les conditions de recrutement ici : https://www.defense.gouv.fr/reserve/devenir-reserviste/les-conditions/les-conditions
      que :
      Du coup, je n'ai même pas passé l'entretien et je me retrouve au début de la procédure !
      Je viens de choisir une nouvelle unité d'affectation (le GamStat à Chabeuil) pour un poste de Combattant ProTerre, mais dans les faits, je n'ai aucune idée de quel régiment et unité choisir pour avoir une chance de voir aboutir ma demande !
      Savez-vous si :
      je peux effectivement intégrer la Réserve Opérationnelle en tant que militaire du rang ? dans le cas contraire, si je peux entamer des démarches pour intégrer la réserve en tant que sous-officier ? quel régiment et unité pourraient être les plus intéressants pour ce faire ? Merci d'avance pour vos réponses et votre aide !
      Belle soirée,
      S.
    • By Garmin
      Bonjour à tous , je voudrais savoir quelle langues (lv2) sont disponibles en prépa au prytanée.
      Je fais actuellement chinois au lycée et je voudrais savoir si je pourrais l’intégrer.
      merci de vos réponses 
  • Recent Status Updates

    • Mi reille  »  berogeitabi

      Excusez moi de me répéter mais pour l'adresse le lieu svp. Merci 
      · 2 replies
    • GabrielM  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour, j'ai abandonné mes études de cuisine ( je suis en 2nde ) pour devenir gendarme. Je n'ai que le brevet des collèges et je souhaiterais commencer ma carrière en tant que sous-officer et on GAV, puis-je passer le BAC dans une école de gendarmerie ? dois-je poursuivre mes études ? que dois-je faire ? 
      · 1 reply
    • Mi reille  »  Fred689

      Bonsoir .pour moi c'est une premiere. Mon fils part au Mali fin juin .Comment fait t'on pour avoir l'adresse exacte de l'endroit ou il va se situer.On m'a donné une adresse qui correspond a rien  .merci de m'aider
      · 0 replies
    • Sonia19  »  Bouchon-Gras 49

      Salut voilà j ai été  draguee sur Twitter par un certain franklin chalmar qui se dit légionnaire au camp de cajuers bref la semaine il ma inonde de belles paroles et de belles photos .bref le mec je peux jamais le voir ou si une seule fois tres vite et après il me dit qu'il vient le week-end et finalement depuis 3 semaines il va sûrement chez une autre et me racontes des histoires le dimanche a 15 heures et le comble je ne lai jamais il a fini par me demander de l argent et quand je lai eu au tel j ai une voix d un étranger alors que lui ma baratiner qui était nait ici qu'elle histoires j ai tout arrêter...
      · 4 replies
    • Benj999  »  emma.milanesi

      Bonsoir Emma,
      j’ai vu que vous avez intégré la spécialité METOC, je me posais des questions sur l’exigence des mathématiques pour cette spécialité et notamment la formation à l’enm qui vient après maistrance.
      la réponse précédente m’a éclairée sur maistrance mais actuellement je suis en L2 de géographie, et avec un bac pro avant, du coup je me pose vraiment des questions sur les maths, les maths en géographie étant limités à de simples statistiques et quelques formules...
      La formation de METOC est-elle accessible? Selon vous 
      et serait-il possible avoir des éclaircissements sur la spécialité s’il vous plaît, la spécialité est peu renseignée en ligne malheureusement.
       
      Désolé du dérangement et merci d’avance pour votre réponse.
      bonne soirée 
       
      · 0 replies
  • Posts

    • Bonjour DynamiteDylan,  En effet, compte tenu des conditions pour prétendre à Saint Cyr, et de celles que tu réunis, cela me parait assez difficile d'envisager la voie concours. Je ne pense pas qu'une candidature libre soit possible dans la mesure où les concours viennent "sanctionner" tes deux ou trois années de prépa, pendant lesquelles tu t'es formé / formalisé à passer un concours, avec ses prérequis, ses codes et méthodes. En revanche, tu peux rejoindre Saint Cyr sur titre, à l'issue d'un bac+5, avec un très bon dossier (mention sur tes diplômes, expérience dans la réserve, stage dans l'armée... la concurrence est rude). Je te renvoie aux sujets concernant cette voie. En guise d'ouverture, si poursuivre tes études jusqu'à bac+5 sans certitude d'intégrer Saint Cyr ne t'enchantes pas, en fonction de ton projet, as-tu envisagé l'EMIA à l'issue de l'ENSOA par exemple ? Ce n'est pas l'ESM certes, mais intégrer une école n'est jamais une fin en soi.
    • Bonjour Langlet, N'ayant pas connaissance de spécificités concernant le PAM pour les PNTAC, je dirai que comme quasiment tous, ils changent de poste tous les 3 ans. Si ta question le sous-entend : rien ne les empêchent d'enchaîner un autre poste sur la même base.  
    • Bonjour, ma question est simple : est ce que les PNTAC doivent changer d’affectation tous les 3 ans ?    merci d’avance et bonne journée !
    • Bonjour.  Merci de respecter la charte du forum en vous présentant aux autres membres du dit forum, et ce dans le post «  présentation ».  Dans l’attente, sujet bloqué. 
    • Bonjour, le port des décorations officielles est autorisé, dans l'ordre de préséance de la grande chancellerie. Qu'en est-il des insignes de spécialité et autres brevets militaires ? Je suis étonné de voir porter sur une tenue de policier municipal  certains brevets (brevet commando, brevet tireur d'élite, brevet militaire professionnel, brevet montagne BAM, CEHM) Je suis moi-même PM, je ne porte sur ma tenue que mon brevet parachutiste et ma def nat, un ancien m'avait déclaré que seul le BPM pouvait se porter sur une tenu civile (PM est civile). Mon message fait suite à plusieurs publications de photos de policiers municipaux sur les réseaux sociaux, personnels arborant des "placards" attestant certes d'un noble parcours militaire, mais aussi des brevets de toute sorte. Quelqu'un peut-il me renseigner avec précision, y a-t-il un texte officiel régissant le port des brevets militaires sur une tenue civile ? D'avance, merci.
×
×
  • Create New...