Jump to content

Tatouages, motif d'inaptitude?


Bdz

Recommended Posts

"j'ai envoyé un mail au ministère pour avoir leur version mais j'en appelle a vos connaissances pour m'eclairer " => oulà, le ministère c'est vague...

A priori, si ça n'a pas choqué, ça peut passer, après, a voir, la quantité m'inquiète, le type me rassure.

Mais de toute façon au mieux tu aura mon avis, qui ne lie en rien l'institution.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

J'ose avoir la prétention de savoir de quoi je parle. Je vois tous les jours un militaire qui porte de quoi se cacher l'avant-bras tatoué, une sorte de "chaussette" en tissu blanc.

 

Une partie de la réponse est là. Deux messages plus haut.  En ce qui concerne les doigts il doit exister des systèmes similaires.

 

Ensuite le fait qu'ils n'aient rien dit ne veut rien dire. Mais je ne suis pas dans leur tête!

Link to comment
Share on other sites

J'ai un collègue dans ma section à l'Ecole de Maistrance (école des officiers-mariniers (sous-officiers)) qui a une hermine tatouée au niveau de la nuque sous l'oreille et une ancre sur un doigt, ca ne lui a pas posé de problème pour entrer dans l'institution. Bon je ne cache pas qu'il s'est déjà pris quelques réflexions de la part de certains gradés qui n'aiment pas les tatouages, mais rien de bien méchant. Et il est possible que ça l'empêche d'être choisi pour défiler à Paris pour le 8 mai.

 

Mais bon, c'est la Marine et non la Gendarmerie, et pas le même nombre de tatouages. Je dirais que c'est plus strict dans la Gendarmerie ou la Police, puisqu'ils sont plus au contact avec les civils, mais je reconnais moi-même que cette explication est un peu tirée par les cheveux. ^_^

 

Après, il faut quand même voir que le tatouage est en vogue ces dernières années, l'armée le tolère de plus en plus, vu le nombre de jeunes tatoués.

 

Pour le bras en effet, on en avait déjà parlé, mais pour les doigts, je ne sais pas.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

salut! 

Pour ma part je suis tatoué et j'en ai un gros sur l'avant bras (autant vous dire qu'il est voyant...) et j'ai passer les test sans soucis ;)

je suis pris et j’intègre l'école de sous off de Rochefort le 7 avril! donc mes tatoo n'ont pas été un problème! après mes tatoo ne comporte aucun signe religieux, politique ou raciste... voila ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

J’eus cru entendre que le tatouage pouvait par contre être un frein à certaines opérations par exemple. Il ne serait pas possible d'ouvrir un patient au niveau des dessins (outre le côté esthétique), il y aurait une propagation d'encre dans les tissus plus profonds.

 

Peux tu nous confirmer ou non la chose Toubib ?

Link to comment
Share on other sites

J'ai moi même des tattoos (11 à vrai dire dont une grosse manchette) et y'avait eu un très grave accident de motocross il y a quelques années, on a du m'ouvrir sur l'un des mes tattoos et il n'y a jamais eu propagations (ça date d'y a 8 ans).

Après il est vrai qu'on interdit de faire une péridurale si la femme à un tattoo sur la colonne à l'endroit ou il pique... .

Je ne suis pas médecin mais je pense tout simplement que ceux qui disent ça, se sont ceux qui vivent encore en l'an 40 où les encres n'étaient pas tester et qu'on savait pas trop se qu'il y avait dedans.

Depuis les choses on bien évolué et des recherches sont faites sur le encres de manière à éviter tout problèmes de santé.... !!

Et je s'est pas si vous en avez entendu parler mais le 1er avril, la ministre de la santé à lancé une bombe comme quoi il y allais y avoir une nouvelle loi qui interdit tout tatoueur de tatouer des grosses pièces.... qu'une taille maximale allait etre mise et a ne pas dépasser sinon le tatoueur risque de grosse peine......... car soit disant, les gros tattoos seraient porteur de cancer mais pas les petits.... WTF ?!? Pour le moment, on ne sait toujours pas si c'est un poisson d'avril ou pas donc à suivre ........

Petite parenthèse perso: Le tabac est hautement porteur de cancer sauf que l'état ne dira jamais rien à ce sujet car le tabac est taxé donc rapporte des millions d'euros à l'état. Le tatouage n'est pas taxé donc rapporte qu'eux dalle et on s'est tous que l'état préfère perdre du temps avec des choses simple à régler et complètement débile plutôt que s'occuper des vrais problèmes... Voilà  :vertsiffle:

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Bonsoir, après un entretien avec des recruteurs, on m'a vivement conseillé de trouver une méthode pour cacher mon tatouage à l'avant bras, l'un des recruteurs ma explique qu'il existait des sortes de "manchettes" couleur peau, mais impossible d'en trouver sur internet. Quelqu'un pourrait-il me conseiller et m'aider ?

Merci d'avance :)

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonjour,

 

J'en ai également cherché de mon côté, cependant impossible de trouver ces fameuses manchettes.

Peut être faut-il faire un peu de couture avec des bas de danseuse bien opaques ?

 

Bonne journée.

Link to comment
Share on other sites

  • Membre réputé

Bonjour,

 

Je ne sais pas si ça peut vous aider...

 

Il existe des "manchons de compressions" ( athlétisme, marathon, run...etc...), mais couleur chair, aucune idée. A voir dans un magasin de sport, pour peut-être d'autres idées ?

Il existe des "manchons de compressions de couleur chair " mais là, il s'agit du médical. A voir en pharmacie, magasin spécialisé, pour peut-être, là aussi, d'autres idées ?  

:vertsourire: !

Link to comment
Share on other sites

  • Similar Content

    • By Aleex11
      Bonjour, voilà j'ai quelques petites questions et j'aimerais savoir si certains d'entre vous pourrais y répondre.. 
      1 ) J'ai passez mes test à Bordeaux le 7, 8 et 9 septembre et à ce jour, je n'est toujours pas de nouvelles .. sachant que j'ai été déclarée inapte temporaire 1 mois à la visite médicale suite à L'ECG donc j'ai du allez voir un cardiologue extérieur des mon retour, mais tout va bien je n'est rien au cœur, donc le lundi 13 septembre, Bordeaux a tout reçu les documents du cardio en recommandée.
       
      2) A la base je suis censée faire une QMF 2 MOBUREAU mais juste avant l'entretien avec le psy, ils ont du appeler mon cirfa car apparement il y avais une incohérences dans les documents que le cirfa leur avait envoyer et suite à ce fameux appel on m'a dit que je serais en QMF 2 EQUIP mais je ne comprend pas pourquoi et quelle est la différence ? Car quand j'ai poser la question on m'a dit de ne pas m'inquiète et que c'était juste l'intitulé qui change et que je serais quand même dans les bureau.
       
      3) Je sais juste que apparement les prochain contingent 2021 sont novembre et décembre, mais où ? Querqueville, Saint mandrier ou autres ? 
       
      4) est-on obliger de prendre le train pour se rendre à l'école pour les 6 semaines ? Ou peut-on y allez en voiture ? 
       
      Merci pour vos retours 😁
    • By Charlotte1998
      Salut,
      Je passe les tests de sélection pour l'AAE à Lyon le 6 et 7 juillet prochain. Si il y en a parmi vous qui sont convoqués le même jour, ça serait cool qu'on puisse discuter ou même s'arranger pour se retrouver à la gare de Lyon :).
      Bonne journée!
    • By Hellcs
      Bonjour
      je vais enfin passer mes tests en début Juillet !
      Mais ne résidant pas à proximité de Rennes, pour m’organiser pour le déplacement,  je me demande où se trouve le GRS ? 
      Merci beaucoup !
       
    • By Hellcs
      Bonsoir à tous :)
      Il y a quelque temps j’ai pus passer une visite médicale pour acquérir le statut de GAV dans la gendarmerie, j’ai donc obtenu mon SIGYCOP.
      Je me demandais ( car je ne veux pas faire GAV ) si ce SIGYCOP la peut être« applicable » pour l’armée de terre dans quel cas je ferais par  de cela à mon conseillé en recrutement pour le CSO, au cas contraire, dois-je faire par à mon conseillé que j’ai fais une visite médicale dans le cadre de l´armée ?
      Merci Beaucoup :) 
      bonne soirée !
    • By Stan29100
      Voici un RETEX de mes deux jours sur Lyon (Du 14 au 16 Février 2021) dans le cadre de mes sélections pour être Sous-Officier de la Marine Nationale pour la spécialité de COMLOG, mais aussi pour être Technicien Logistique dans l’Armée de l’Air.
      Le rendez-vous est fixé le dimanche à 19h00. Nous nous mettons en colonne par spécialité d’un côté l’Armée de Terre, de l’autre la Marine Nationale et au milieu l’Armée de l’Air. Nous étions une grosse « Promo » avec près de 60 personnes réparties approximativement de la façon suivante : 40 personnes pour l’Armée de Terre, 14 personnes pour l’armée de l’Air et seulement 6 pour la Marine.
      Un premier groupe passe à 19h, un autre à 19h30. De manière générale, nous passons environ 2H, à faire la paperasse : convocation, carte d’identité, fouille des sacs, attribution des badges et des chambres. Sur ce dernier point, un chef de chambre est attribué et le camarade désigné doit avoir la clé de la chambre en permanence.
      Pas de smartphone entre 7h et 17h. Le téléphone reste dans la chambre.
      La gestion du COVID est bien respectée au sein de la base. On nous remet 3 masques lors de notre entrée. On peut en demander d’autres si besoin. Le port du masque est systématique à savoir dans toute la base (intérieur des bâtiments et extérieur) ; Pour les épreuves en intérieur (Squat, traction), les pièces sont aérées.
      Les chambres ont 6 lits. Nous étions seulement deux dans notre chambre (max 4 personnes (Covid)). On a eu des draps et un traversin.
      On nous passe les consignes pour le lendemain et nous avons 30 minutes pour prendre notre douche avant l’extinction des feux à 22H00.
       
      1er jour :
       
      Réveil à 5h30, pour certains, ça pique les yeux et pour d’autres comme moi ça pique moins (Peut-être l’habitude aussi) !
      5h55, tous le monde en bas pour le rassemblement avant de partir prendre le petit-déjeuner en 20 minutes chrono.
      Pour mon groupe on a eu le droit aux tests psychotechniques le matin et la Visite médicale l’après-midi.
      On nous accompagne vraiment par la main pour toutes les épreuves. Je m’explique : Les instructeurs expliquent point par point ce qu’il faut faire quitte à répéter plusieurs fois pour que chaque personne comprenne l’intitulé des exercices.
      Les tests psychotechniques peuvent paraître compliqués, mais si vous avez révisé, vous devriez exceller dans les épreuves !
      6 tests psychotechniques à passer. Sur les premiers tests vous allez avoir du temps pour faire les exercices (sans trop trainer non plus), et sur les derniers, il y a de fortes chances que le temps vous manque. Ne vous inquiétez pas cela est fait exprès pour vous déstabiliser. Cependant, faites le maximum, c’est la première étape avant de rentrer à l’EDM.
       
      Test 1 à 2 : Logique spatiale -> Un mélange de dés, de cubes à remettre en place avec des variantes de symétrie verticale et horizontale. Ici nous avons du temps pour traiter les 3 tests, mais il ne fait pas trainer non plus.
      https://www.mon-qi.com/test-logique/rotation-symetrie/test-rotation-symetrie-3.php
      https://www.mon-qi.com/test-logique/rotation-symetrie/test-rotation-symetrie-10.php
       
      Test 3 : Test Verbal : Ici, il faut trouver le synonyme du mot proposé parmi les 4/5 propositions. Une variante avec les intrus est également présente pour ce test.
      https://www.mon-qi.com/test-verbal/intrus/test-verbal-intrus-1.php
       
      Test 4 : Mathématique : Les premières questions sont simples et font appel à des opérations également simples (Addition, soustraction, multiplication et division). Connaître les pourcentages (ex : un produit vaut 100€ on lui met une remise de 12%, combien coûtent le produit après la remise).
      Le produit en croix est très utile.
      Un autre exemple : Dans une exploitation, il y a 14 têtes et 46 pattes, combien il y a il de canards et de lapins.
      (pas de calculatrice, mais un brouillon permet de poser les opérations)
       
      Test 5. 12 mots associés à un code (Paquebot : 9983 / Trompette : 8399 etc …) Chaque question propose un mot (parmi les 12), il faut sélectionner le code correspondant. C’est un exercice très simple ; le plus compliqué c’est la gestion du temps / 50 questions à répondre en 2 minutes
       
      Test 6 Test de codage : Ici nous avons 4 suites de lettres -> AAABA / AAABA / AABAA / AAABA. Il faut trouver l’intrus. Il est possible que les 4 réponses soient les mêmes. C’est également un exercice de rapidité ; 50 questions à répondre en 2 minutes
      Si vous êtes plutôt livre, vous avez les deux livres (en pièce-jointe) qui peuvent également vous aider.
      Pour les personnes qui ont leur BAC, nous avons également eu un test d’anglais (Test de Chambéry : 150 questions en 55 min). Beaucoup de questions autour de la grammaire et des conjugaisons avec à chaque fois, cinq propositions.
      A la fin des tests désinfection des postes.
      Rassemblement à 10h55, pour aller manger au pas de course !
       
      L’après-midi est consacrée à la Visite médicale. Elle dure très longtemps, car nous étions nombreux. Pour ma part, elle a duré au total … 4h30 dont 3h30 d’attente. Cette visite médicale permet d’obtenir votre SIGYCOP.
      https://www.expertise-medicale-recours.com/le-sigycop-cest-quoi/
      Chaque spécialité à son SIGYCOP ; Le SIGYCOP d’un fusilier marin sera différent d’un Comptable Logisticien.
      Il faut prendre avec soi tous les documents nécessaires à l’expertise du médecin en chef. Compte rendu d’examen, lunettes, etc…
       
      La visite est décomposée en 4 zones.
      Zone 1 : ECG + analyses urines (boire beaucoup d’eau avant car sinon …) + Prise de taille et poids
      Zone 2 et 3 : Audition + Vision (Lettres, daltonisme et relief)
      Zone 4 : Entretien avec le médecin : étude des genoux, de la colonne vertébrale, des pieds, oreille. La dentition est très importante ; si vous pouvez avoir un rendez-vous chez le dentiste avant de passer afin qu’il vous délivre une attestation sur l’état de votre dentition.
      Le caleçon devra être descendu pour un palpage testiculaire. Rien de bien méchant. Aucune appréhension à avoir ; de toute façon quand vous serez à l’école, ça sera des douches collectives, donc bon …
      C’est à ce moment-là que le médecin vous délivre une attestation. Plusieurs solutions :
      -         Apte à l’engagement : C’est ok pour vous
      -         Inapte temporairement à l’engagement (il manque des documents : ordonnance lunette, compte-rendu /// Examens complémentaires à faire dans un Hôpital militaire)
      -         Inapte à l’engagement
      -         Ajournement
       
      Sur les deux dernières solutions, si je ne dis pas de bêtises, c’est la fin pour vous, c’est-à-dire que vous rentrez chez vous à la suite de la visite.
      Sur les 30 de notre groupe, 3 ont été recalées.
      Rassemblement vers 17h45 avant d’aller manger.
      Nous avions quartier libre de 19h à 22h, car un autre groupe de 60 personnes venait d’arriver ;
      Exercice incendie à 19h30 quand même, avant de remonter dans nos chambres.
      C’est là que tu potasses ton projet professionnel et surtout tu fais connaissance avec ton camarade de chambre (et des autres chambres).
      22h00 : Extinction des feux
       
      2e jour :
      Même rituel avec le lever à 5h30, le petit déjeuner à 6h et les épreuves de sport dès 7h30.
      Le groupe de 30 est décomposé en 2. Pendant que les premiers font les 3 épreuves de sport, les autres attendent.
      On commence par le test de Luc Léger : Sur les 15 candidats, une bonne moitié lâche au palier 9. Pour ma part c’est le palier 11 qui aura eu raison de moi. Le premier atteint le palier 12.
      Ensuite vient l’épreuve des tractions, chacun son tout on passe à la barre (désinfection des barres à chaque passe de candidat). Les meilleurs dépassent les 20 tractions… Il faut donner le maximum ;
      Enfin, l’épreuve des squats : deux personnes en face à face, chacun compte pour son camarade. 52 squats en 1 minute pour moi ; ça peut monter au-delà de 60 squats.
      On a les résultats à la fin des épreuves sportives.
      Douche et repas à 11h00 avant de libérer la chambre (le ménage est à faire), et d’enchaîner sur la dernière étape, les entretiens psy (de motivation).
      Ici, il faut avoir travaillé son projet. Une tenue adéquate (jeans, chemise, boots) est vivement conseillée. C’est un entretien, on ne vient pas en sweet, jogging.
      Ps : Comme je le disais plus haut, je postule pour deux spécialités donc les deux entretiens ont pu s’enchaîner à la suite.
      L’entretien avec la Marine dure 45 min : Avant toute chose, on se présente et on raconte son cursus scolaire.
      Ayant 6 années d’expériences professionnelles dans la Logistique Hospitalière, on parle beaucoup de ça notamment sur le côté managérial, etc…
      On échange sur le volet personnel : Pourquoi avoir choisi la Marine ? Vos 3 qualités et défauts ? Pourquoi vous et pas un autre ? Il faut se vendre 😊. Un dernier point sur les missions de la Marine et le tour est joué !
      A la fin, elle m’a donné mon score aux tests psychotechniques (9/10) et elle a pu me faire un bilan de l’échange que nous avons eu.
      Deuxième entretien avec cette fois-ci, l’Armée de l’Air. Entretien rapide, on échange sur mes motivations et les raisons de ce choix de spé de Technicien Logistique.
       
      A la fin on nous raccompagne au portillon et on repart dans nos contrées.
      Pour résumer : Sérieux, Discipline et Respect
      Nous sommes notés sur notre comportement sur les deux journées. À vous de montrer le meilleur de vous.
      J’espère que ce RETEX servira à vous préparer pour vos futures épreuves.



  • Posts

    Loulou_006

    Posted

    Il est dans les forces spécial 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Chevalier des air, le Marquis Bernard Henri Marie Léonard Barny de Romanet est un pilote qui figure parmi les plus glorieux as français de la Première Guerre mondiale.   Élève doué et très studieux, il fit ses études à Chalon-sur-Saône, au collège des Minimes, puis chez les Jésuites à Villefranche-sur-Saône (au collège de Mongré que fréquentèrent notamment Pierre Teilhard de Chardin et Antoine de Saint-Exupéry) avant de venir passer, son baccalauréat de philosophie en poche, celui de mathématiques élémentaires au lycée Lamartine de Mâcon. Le Marquis Bernard Henri Marie Léonard Barny de Romanet devant le Spad-Herbemont, (S.20bis6) 9 octobre 1920. (Agence Meurisse 84138/BnF) Entré dans l’armée en octobre 1913, il est cavalier au 16e régiment de chasseurs à cheval en 1914 lorsque la guerre éclate ; avec le grade de maréchal des logis, il s’y distingue par sa bravoure. Il est cité à la suite d'un combat au cours duquel, mettant pied à terre, il relève l'un de ses cavaliers blessés. On le voit aussi, se retournant sur sa selle, tuer net un uhlan qui le poursuivait. Il entre dans l’aviation en juillet 1915. L'aéronautique le passionnait depuis qu'il avait pu assister en 1912 à une exhibition du pilote Marius Lacrouze sur avion Déperdussin. Il effectua un premier vol d’entraînement le 14 décembre 1915 et fut breveté pilote le mois suivant. En juillet 1916, en tant que sous-officier observateur, il fut engagé dans l’aviation d’observation sur le front de la Somme ; au sein de l'escadrille C 51, il y effectua des vols de reconnaissance et de réglage d'artillerie. Mais il voulut s’adonner à la chasse et, devenu officier pilote, il obtint en avril 1917 d’être affecté dans une autre escadrille : l’Escadrille Spa37, formation au sein de laquelle, le 3 mai 1917, au-dessus de Craonne, il remporta sa première victoire aérienne, ce qui lui valut la médaille militaire. Entre mars et octobre 1918, il descendit seize autres appareils ainsi qu’un drachen. Totalisant dix-huit victoires officielles, Bernard Barny de Romanet termina la guerre à la dix-septième place au classement des meilleurs as français de la Grande Guerre. En octobre 1918, il est promu au grade de lieutenant et le commandement de l’escadrille Spa167 lui est confié, escadrille créée à cette date pour devenir la cinquième escadrille du groupe de chasse 12 ; entre le 4 et le 29 octobre, il y remporta ses huit dernières victoires. Bernard de Romanet près de son biplan Spad, en 1920.   Après la guerre, Bernard de Romanet – dont la famille résidait l’hiver au premier étage de l’Hôtel Senecé, siège de l’Académie de Mâcon – devint pilote d’essai et s’attaqua à plusieurs records. Il entra en juin 1919 chez Breguet comme conseiller commercial puis chez Nieuport comme pilote de compétition. Participant à de nombreuses épreuves, il fut trois fois recordman du monde de vitesse sur avion en 1919 et 1920 (vitesses atteintes : de 268 à 309 kilomètres à l’heure) puis sur hydravion (211 kilomètres à l’heure en avril 1920). Le 9 octobre 1920 notamment, il battit le record de vitesse pure, atteignant la vitesse de 292,62 kilomètres à l’heure à bord d’un SPAD-Herbemont doté d'un moteur Hispano-Suiza de 300 CV de puissance, record de nouveau battu le lendemain par l'aviateur Sadi-Lecointe (296,69 kilomètres à l'heure). Un peu plus tard, le 28 septembre 1920, il se classa deuxième au classement de la Coupe aéronautique Gordon Bennett organisée à Étampes, sur avion Spad S.XX bis-5, juste derrière Joseph Sadi-Lecointe. C’est à Étampes-Villesauvage (Essonne), alors qu’il s’entraînait en vue de la Coupe Deutsch de la Meurthe, que Bernard Barny de Romanet se tue le 23 septembre 1921, l’entoilage de son avion, à savoir un appareil modifié de 300 chevaux passé de biplan à monoplan pour être plus rapide, s’étant arraché en vol, provoquant sa chute de quelque 100 mètres d'altitude. Il était âgé de vingt-sept ans. Bernard Barny de Romanet repose à Mâcon, au cimetière Saint Brice. Photo Original téléversé par Frikar sur Wikipédia français. — Transféré de fr.wikipedia à Commons par Bloody-libu utilisant CommonsHelper., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20410088   Décorations :    Chevalier de la Légion d'honneur.  Médaille militaire.  Croix de guerre 1914-1918. (Source : Wikipédia)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Les élèves-officiers de l'École militaire des aspirants de Coëtquidan (EMAC), incorporés en septembre, ont arboré pour la première fois leur tenue de tradition. De couleur bleu horizon, elle rend hommage aux 27 000 officiers de réserve Morts pour la France pendant la Grande Guerre. Elle conforte également la place de l'EMAC au sein de l'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, aux côtés de l'École Spéciale Militaire et de l'École Militaire Interarmes. Dans le cadre de la nouvelle réforme, les officiers sous contrat encadrement bénéficient désormais d'une formation d'un an, enrichie d'un module académique « culture militaire et art de la guerre » de six semaines, et de mises en situation de commandement plus nombreuses. L'EMAC a reçu son drapeau le 6 juillet dernier des mains de la ministre des Armées Florence Parly. La formation est sanctionnée d'un mastère spécialisé « Commandement et leadership ». L'EMAC assure également la formation des OSC-Spécialistes qui serviront dans des postes administratifs, des OSC-Pilotes, des officiers de réserve et élèves-officiers de la Gendarmerie nationale. (Source : Armée de terre)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Yorgui Koli est un héros oublié, une personnalité hors du commun. Ce Tchadien, engagé comme simple soldat en 1921, va être de tous les combats : Tchad, Congo, Syrie, Tunisie, Italie, Provence et Libération de la France. Il quittera l'armée comme officier, avec le grade de lieutenant, obtenu sur le terrain, au combat. Un véritable héros. Yorgui Koli est né le 8 janvier 1896 à Bendi, au Tchad. Le 13 janvier 1921, il s'engage pour trois ans au Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad. Il ne quittera l'armée qu'après ...27 ans ! Il est nommé caporal en 1925 et, affecté au 10e Régiment de Tirailleurs Coloniaux, participe aux opérations de pacification du Maroc. Entre 1926 et 1929, le sergent Yorgui Koli sert en Tunisie. Puis, réaffecté au RTST, il est envoyé au Tchad. Là, le 9 mars 1932, au cours d'une patrouille qu'il commande, il surprend trois bandits qu'il met hors de combat et est cité à l'ordre du Régiment. Le début d'une très longue liste de faits de guerre. Médaillé militaire et promu adjudant en 1935, il est en poste au Tchad lors de la déclaration de guerre de septembre 1939. Promu adjudant-chef, il doit rejoindre la métropole en mars 1940 avec le Détachement de Renfort n°1. Il quitte le Tchad le 2 mars 1940, passe à Bangui et arrive le 15 mars à Brazzaville, où il est affecté au Dépôt de Guerre du Moyen-Congo. Le 28 août 1940, il prend une part importante, aux côtés de Raymond Delange, au ralliement du Moyen-Congo à la France Libre. Le détachement de renfort n°1 devenant le Bataillon de Marche n°1, Yorgui participe à la campagne du Gabon en octobre-novembre 1940 comme chef de section de voltigeurs. Il est cité pour le rendement remarquable obtenu de ses hommes lors des opérations. Il est déployé en Syrie où il est sérieusement blessé par balle à la main gauche, le 13 juin 1941. Pour ses hauts faits de guerre et sa bravoure, Il est promu au grade de sous-lieutenant le 1er juillet 1941. Yorgui est rapatrié au Tchad en novembre 1942. Il participe alors aux campagnes du Fezzan et de Tunisie. Au Djebel Garci, il fait preuve d'une belle attitude au feu en entraînant ses hommes avec énergie. Il est cité à l'Ordre de la Brigade. Arrivé en Tripolitaine en juin 1943, il est muté au Bataillon de Marche n°21 de la 1ère Division Française Libre le 18 août 1943, puis au Bataillon de Commandement n°4, où il se retrouve directement sous les ordres du colonel Delange. Il stationne en Tunisie, de septembre 1943 à avril 1944, et est promu lieutenant en décembre 1943. Il prend part à la campagne d'Italie où il est de nouveau cité, le 15 juin 1944, pour ses qualités d'officier au combat. Il débarque en Provence, le 17 août 1944 et participe à la campagne de France jusqu'en novembre 1944. Il est ensuite affecté au camp de Fréjus puis, de Marseille, débarque à Douala le 4 juillet. Rapatrié au Tchad, il y arrive en août 1945 et est affecté au RTST, sa première unité Libéré du service actif le 1er octobre 1948, le lieutenant Koli se retire à Fort-Archambault (Tchad) comme cultivateur. Il est naturalisé français en 1949. Il décède le 17 juillet 1970. Compagnon de la Libération par décret du 7 juillet 1945, Yorgui sera décoré de nombreuses médailles : Chevalier de la Légion d'Honneur, Médaille Militaire, Croix de Guerre 1939-1945, Croix du Combattant ou encore Médaille de la Résistance avec rosette et la Croix du Combattant Volontaire de Résistance. Mais aussi de la Médaille Coloniale avec agrafes "Maroc 1925", "Fezzan-Tripolitaine" (Source : Ordre de la Liberation-Bunker sud de France, histoire du sud de la France, WW2 et collectionneur)

    AureAsia

    Posted

    Que votre conjoint n'ait pas le droit de vous dire où il est allé, passe, qu'il ne vous ait pas contacté depuis son départ est déjà un peu suspect. Est-il de l'armée de terre ?
×
×
  • Create New...