Jump to content

Tenue Guerilla


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

J'ai une petite question, voilà je suis réserviste en EP, j'ai effectué une PMIPDN en 2011, puis une FMIR en 2012 avec période en EP, en tant que Fusco, j'étais sur la BA 102, mais pour mais étude j'ai demandé à passer sur la BA 125, le changement à été plus que chaotique, j'ai perdu un an, et n'ai donc pas pu effectuer ma FMB, bref...

 

J'ai maintenant signé à Istres, et, ayant reçu mon packtage lors de ma PMIPDN, j'ai quelques difficultés à rentrer dans mes treillis  :vertrire: .

Je suis donc allé au SMC, qui m'a dis que: "Ayant perdu quelques moi entre mes contrats, tout mes points été perdus".

Et que si je voulais renouveler mes treillis il fallait que je les payent:

 

Je voulais donc savoir si, les tenues guerilla était autorisés pour les réservistes? Et si oui, cela n'est-il pas mal vu? (On m'a dis que ces tenues étaient plutôt réservé à ceux qui partaient en OPEX).

Je pensais à ces tenues car ayant pu les essayer je les trouves très confortables, et je me suis dis, si je dois payer de ma poche autant payer pour quelques choses de confortable.

 

Merci d'avance pour vos réponse, et bonne journée à tous!

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

La tenue guérilla est déjà très mal perçue dans les unités hors GFS... je vois au sein de mon régiment, la guérilla est proscrite, sa fait trop mytho... ! seul le félin est autorisé car c'est TTA !

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

D' ici que les réservistes servant en " unité réserve ", touchent ces tenues...

Je te conseillerai de t' achetais  un bon " vieux " treillis, on en trouve à pas chère sur le net ou en surplus.

Sinon,  renseigne toi auprès de tes supérieurs, de ce qui est toléré, se serait balo, d' investir dans des tenues, que l' on ne t' autoriserait pas à porter.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

T'as encore tes anciens treillis ?

Dans ce cas tu dois pouvoir les échanger?

Si t'as rendu ton paquetage dans ton ancienne affectation, tu devrais en percevoir un autre dans ta nouvelle ?

c'est pas normal que tu doives acheter des treillis. Surtout pourris comme les F2....

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Les réservistes sont tenus de rendre leur paquetage à la fin de leur ESR ou lors d'un changement de régiments !

Il faut alors prendre contact avec le SMC et réintégrer son paquetage à la date convenue (certaines affaires, dits "éléments consommables", peuvent néanmoins être conservées : chaussettes, … ).

 

En tout cas, dans la réserve de l'armée de terre cela se passe ainsi, mais je ne peux pas affirmer avec certitude qu'il en est de même dans l'armée de l'air.

Link to comment
Share on other sites

Ah d'accord, oui il me semble que c'est différent dans l'Armée de l'Air, car bizarrement toutes les personnes qui font une PM reçoivent un paquetage neuf, et il ne leur est pas demandé de le rendre, si mes souvenirs sont bons.

Link to comment
Share on other sites

Les réservistes sont tenus de rendre leur paquetage à la fin de leur ESR ou lors d'un changement de régiments !

Il faut alors prendre contact avec le SMC et réintégrer son paquetage à la date convenue (certaines affaires, dits "éléments consommables", peuvent néanmoins être conservées : chaussettes, … ).

 

En tout cas, dans la réserve de l'armée de terre cela se passe ainsi, mais je ne peux pas affirmer avec certitude qu'il en est de même dans l'armée de l'air.

 

 

 

Ce n'est plus le cas depuis la mise en place du carnet de commande electronique....et les SMCAT qui continuent à vouloir faire réintégrer les pacquos sont tout simplement hors des clous et se "servent" des réservistes pour se faire du stock de rab.

 

En, effet tout miili perçoit désormais son paquetage et en est propriétaire dès son début de contrat. C'est pour cela d'ailleurs aussi qu'il n'y a plus de change..... Le paquetage n'est plus "prété"....

 

Cela pose néanmoins problème au niveau de la réserve car en effet, founrir un paquetage complet à un CASPER que l'on ne verra plus après la FMIR est plutôt.... rageant...

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Merci pour ces explications, Marty !

 

Il semblerait que le régiment où je suis réserviste soit "hors des clous" : notre paquetage ne nous appartient pas, et lorsque nous quittons le régiment nous devons réintégrer celui-ci sous peine de poursuites judiciaires si nous ne le faisons pas.
A l'exception, des éléments dits consommables que nous pouvons conserver.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Dans la Marine c' est différent, le marin est propriétaire de ses uniformes, pour lesquels autrefois il toucher une prime, remplacer aujourd'hui par un compte points. Seul les effets spéciaux ( tenue de combat, tenue  de sécurité... ) sont prêtés par la Marine et doivent être rendus à la fin de chaque période. Sinon poursuite judiciaires et non solde de la période. Libre à lui, de d' acquérir ses effets spéciaux dans le commerce et de ne pas prendre les affaires prêtés.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces explications, Marty !

 

Il semblerait que le régiment où je suis réserviste soit "hors des clous" : notre paquetage ne nous appartient pas, et lorsque nous quittons le régiment nous devons réintégrer celui-ci sous peine de poursuites judiciaires si nous ne le faisons pas.

A l'exception, des éléments dits consommables que nous pouvons conserver.

 

fais le test du change si le paquetage ne t'appartient pas...... Quant aux poursuites judiciaires....  y'en a t il déjà eu???

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    ArmandT

    Posted

    Bonjour, La semaine prochaine je me rends au CSO de Lyon dans la spécialité Officier Sous-Contrat Pilote et je suis en train de réfléchir si je reporterai où non la date des sélections  en raison de mon niveau physique. En effet je réalise 14 tractions complète et 54 squats en 60 secondes, le bémol est pour le luc-leger où je n'arrive pas à dépasser le palier 8. Je me dis que sur le moment ma motivation et mon dépassement de soi sera extrême donc je pourrai surement arriver au palier 9. Que pensez-vous de mes statistiques sachant je me présente en tant que futur OSC-P. Cordialement.

    Thierry7402

    Posted

    Un officier du 91e RI de Charleville   Un autre des troupes coloniales Bonne soirée et encore merci pour votre aide       

    Thierry7402

    Posted

    Merci beaucoup pour ces premières identifications. Pour le soldat allemand ça confirme mon appréciation. Il s'agit pourtant de la photo utilisée et communément admise pour illustrer le père d'Arthur Rimbaud, Frédéric Rimbaud dont j'ai écris justement la biographie (l'Honneur du Capitaine Rimbaud). Les raisons du choix de cette photo sont toujours un mystère même si ce personnage a un visage très particulier.  Bonne soirée 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je lis Rimbaud père sur le descriptif de la photo. Hors : Frédéric Rimbaud entre dans l'infanterie, comme simple recrue, en 1832. Il est alors âgé de 18 ans. Doté d'une bonne instruction et d'une intelligence certaine, il est presque aussitôt promu sergent-major. En 1841, il obtient le grade de lieutenant et est envoyé à Oran, en Algérie, où il participe à la conquête du pays, ainsi qu'à l'expédition du Maroc, en 1844, contre les troupes d'Abd el-Kader, soutenant les Algériens dans leur lutte contre la domination française. En 1850, Frédéric Rimbaud est rapatrié, promu capitaine en 1852, et affecté à la garnison de Mézières, dans les Ardennes. En 1854, il reçoit, pour les postes occupés en Algérie, la distinction de Chevalier de la Légion d'honneur. Jusqu'en 1856, il participe épisodiquement à la guerre de Crimée, opposant le Royaume-Uni et la France à la Russie, et pour laquelle il reçoit la médaille de Crimée. De retour de Crimée, le capitaine est affecté à Grenoble. En 1859, il participe à la campagne d'Italie, guerre d'indépendance opposant la France et le royaume de Piémont-Sardaigne à l'empire d'Autriche, pour laquelle il reçoit la médaille de la valeur militaire sarde. En 1864, Frédéric Rimbaud quitte l'armée pour se retirer près des racines paternelles, à Dijon, en Côte-d'Or. (Source : Wikipédia) Le personnage en photo porte un uniforme de style allemand, en tout cas pas français. Sergent chef (à l'époque ; un chevron = sergent, deux chevrons = sergent chef, trois chevrons = sergent major) du 91ème régiment d'infanterie dans les années 1880 (entre 1870 et 1910) Ce militaire du 71 -ème régiment d'infanterie (empreinte de la grenade sur les bouton en laiton) porte une épaulette à franges et contre épaulette en canetille (broderie d'or) qui nous indique un lieutenant ou sous-lieutenant, malheureusement les galons en bas de ses manches ne sont pas visible. Période 1870-1890. Cavalier du 15ème régiment de Hussards, reconnaissable à son dolman bleu azur.   Sur la photo on aperçoit également sur la gauche de la photo, les plumes de casoar que l'on voit en entier ci dessus. Photo de conscription IIIème République (1870-1910).   Pour les autres, je regarderai demain.  
×
×
  • Create New...