Jump to content

Questions sur l’école de l'air


Totsk

Recommended Posts

Bonjour,

Je souhaiterais avoir plusieurs renseignements sur l’école de l'air, en sachant que je suis en 1ére S-SI. Mon but est de devenir officier mécanicien, pour ça il faut donc intégrer l’école de l'air, après m’être déjà renseigné il y a donc deux voies possible : concours sur CPGE ou Licence.

On m'a plusieurs fois conseiller les classes prepa (d'ailleurs quoi que que je veuille faire mon professeur principal veut m'envoyer en prépa ) mais je m'intéresse quand même au concours licence (option sciences).

Cela en vaut-il la peine ? d'autre part est ce que les concours sont à classement général ou séparent-ils CPGE et licence?

Autre type de question cette fois sur le sport, j'ai lu (je ne sais plus ou) qu'il y avait environ 6h de sport par semaine à l'EA dont 4h pour un sport de compétition. Est-ce que l'on peut choisir librement ce sport (tant qu'il est rattaché à une fédération française) ou est-il imposé ?.

Encore une autre question (j'aime bien savoir où je vais) est que les officiers mécaniciens pratiquent vraiment leur métier d’ingénieur-mécanicien ou sont-ils uniquement des manager spécialisés dans l’ingénierie / mécanique ?

Une petite dernière (pour l'instant) est ce qu'il y a dans les autres armées des postes équivalent ? par exemple dans l’aéronavale, l'ALAT ou pour d'autre type de véhicules (Sauf dans les bateaux je ne sais pas pourquoi mais je ne m'y intéresse pas du tout).

Voilà c'est tout pour l'instant, merci d'avance et bonne soirée.

Link to comment
Share on other sites

Alors bonsoir :) Je t'invite par commencer à lire

La différence entre le concours CPGE et le concours sur licence.

En fait il y a trois concours distincts. Le concours CPGE, le concours Licence "Sciences" et le concours Licence "Sciences politiques". Tous les concours ne donnent pas les mêmes perspectives de carrière.

Le gros du recrutement pour l'école de l'air se fait par le concours CPGE qui ouvre toutes les portes. Il y a plus de places pour le concours CPGE que pour les concours Licence.

Le concours licence sciences politiques ne donne accès qu'à des postes d'officiers des bases de l'air alors que le concours sciences donne accès au mêmes débouchés que le concours CPGE et peut être sanctionné par un diplôme d’ingénieur.

Pour ce qui est du sport je ne sais pas vraiment (je laisse les aiglons qui passerons par ici te répondre). En tous cas je te conseille de prendre rendez-vous avec un chargé de recrutement. Il saura répondre à la plupart de tes questions si ce n'est toutes.

Quant à la fonction d'officier mécanicien, il n'a pas vraiment les mains dans le cambouis (ou pas tout le temps). C'est un chef. Son rôle est de superviser et d'encadrer les sous-officiers/MTA.

Je pense qu'il y a aussi des poste d'officier mécanicien dans les autres armes. Je ne connais pas toutes les spécialités mais il y a de grandes chances.

Link to comment
Share on other sites

Je pensais à un chargé de recrutement de l'armé de l'air. Je ne pense pas qu'il y ait de chargé de recrutement uniquement pour l'EA. Renseigne toi quand même en appelant le cirfa Air le plus proche de chez toi.

Link to comment
Share on other sites

quelques ajouts. On peut faire une licence après une CPGE, pas l'inverse.

Sinon, Heimdall a assez bien résumé, l'officier mécanicien est un officier donc un "manager", certes technique, mais manager.

Pour la CPGE, attention à la filière, par exemple les PT et les TSI ont assez peu de place en général (et vu ton appetance pour la mécanique, ça m'inquiète).

Sinon pour info, si tu veux plus le côté conception/essai tu as l'ENSTA bretagne avec formation à l'ISAé pour le corps des ingénieurs militaires (IETA).

Link to comment
Share on other sites

Oui c'est vrai IETA est très intéressant aussi. pour les CPGE mon professeur principal voulait m'envoyer en PTSI donc avec ce que tu vient de me dire il vaudrait mieux faire MPSI (apparemment je serais obligé de prendre une filière SI). Par contre rien ne m’empêche de me présenter aux deux concours ? (sauf s'ils tombent les même jours je pense, je connais pas trop).

Par contre question plus générale, une fois la formation militaire effectuée, il y a encore régulièrement des "stages" ou on a fini pour de bon ? (dans les deux cas OSA et IETA)

Pour le cirfa j'irais dès que j'aurais le temps, je suis de Dijon donc il y en a un a 15min de chez moi. je les avais déjà appelé mais ils n'ont jamais rappelé, puis j'ai oublié donc j'essaierais d'y aller. il y a des choses en particulier à emmener ?

Link to comment
Share on other sites

PTSI, MPSI, PCSI, plein de voies pour faire PSI !

Les OSA ont plus de stage que les IETA en milieu militaire (et moins en milieu industriel). Question de savoir où mettre le curseur.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Re bonjour a tous,

Apres quelques réflexions, je me demandais si un sous officier qui souhaite passer officier peut changer "d'activité" ?

Je m'explique : je m'engage après mon bac comme sous officier chez les fusiliers de l'air, et j'y reste plus de trois ans (dans mon cas se serait plutôt une quinzaine), je peux donc passer le concourt de l’École militaire de l'air et si je réussi je serais forcement officier commando ou je peux changer d'option (S pour moi) et passer officier mécanicien

Link to comment
Share on other sites

Salut a toi,

Comme dit plus haut, je te conseille de prendre rendez-vous au CIRFA Air le plus proche de chez toi, ils sauront surement te renseigner.

Pour ce qui est de l'orientation pour passer de Fusco a Officier meca, je ne sais pas si c'est possible, mais quite a devenir officier meca en interne, pourquoi ne pas postuler pour entrer directement Sous-off mécanicien?

Link to comment
Share on other sites

Bah en fait je voudrais bien passer quelque temps dans le monde combattant puis changer pour avoir un poste "non combattant" dans un second temps.

Si je pose cette nouvelle question c'est que j'etais a la BA 102 (dijon) mercredi et j'ai pus discuté avec pas mal de monde (recruteur de l'armée, fusco, pilotes, mécaniciens). Puis j'ai lu ca :

"L’admission à l’École militaire de l’air se fait par voie de concours sur épreuves et sur titres et donne accès à tous les corps d’officiers (officiers de l’air, officiers mécanicien de l’air, officiers des bases de l’air)." (post d'heimdall sur EMA)

Link to comment
Share on other sites

à vérifier, mais il y a surement une limite d'âge pour l'EMA qui fait qu'un sous officier avec 15 ans d'armée ne peut pas y prétendre. Mais après il doit exister d'autres voies d'officier pour cette période.

Link to comment
Share on other sites

Oui en effet, y a une limite d'age pour l'EMA, mais c'est assez long (la limite de 33 ans me semble cohérente avec ce qu'il me semble, j'aurais dit une trentaine d'année). Y a que pour les Officiers de l'air il me semble ou il faut moins de 26 ans et au moins 3 ans d'armée.

Je te conseille de bien y reflechir, de continuer a en parler a d'autres militaires, et voir ce qu'ils en pensent. Tu as 16 ans donc tu as encore au moins un anlove

Link to comment
Share on other sites

Re bonjour,

On m’avait conseillé de prendre rendez vous a un cirfa il y a quelque que temps, et les période d'examens blancs étant passés, je dispose d'un peu plus de temps donc je compta y aller dans les semaines qui suivent. Vous auriez de recommandations, conseils ?

Et le rendez vous c'est obligatoire ou je peux y aller comme ça (avec ou sans parents)?

bonne fin de journée

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Totsk,

Tu veux aller au CIRFA sans rendez-vous. Passe quand même un coup de téléphone un ou deux jours avant histoire de savoir s'il y aura un conseiller "air" le jour où tu passeras.

Évite les heures d'affluences pour ne pas trop attendre. Il n'y a pas de documents à amener vu que tu y vas juste pour te renseigner. Vu ton jeune âge il est légitime que tu te demandes si tu as besoin d’être accompagné. Ça peut être un plus mais il n'y a aucune obligation.

Prépare à l'avance toutes tes questions (n'hésites pas à poser des questions "bêtes" ou évidentes), prends de quoi noter les choses importantes qui te seront dites.

Link to comment
Share on other sites

Merci, par contre j'ai oublier de préciser que dans ma ville, Dijon il y a deux CIRFA un près d'une caserne de l'Armée de Terre et un autre "Air". c'est d'ailleurs cette dernière adresse qui m'a été donnée à la B.A. 102 (lors d'une journée des lycées) donc je suis sur de trouver un conseiller air la bas non ?

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Si tu cherches à avoir les mains de cambouis durant de nombreuses années, la voie Sous-Officier me semble la plus appropriée.

Les Officiers de carrière que ce soit en tant que mécanos ou pilotes (entre autre) accèdent à des postes de commandement assez rapidement et font plus de la "gestion" qu'autre chose. Ils sont toujours spécialisés et pratiquent un peu, mais nettement moins qu'un Sous-Off.

Après rien ne t'empêche d'avoir ton diplôme, de rentrer en tant que Sous-Off et de tenter l'EMIA quelques années plus tard.

Link to comment
Share on other sites

oui je pense que cela correspond plus à mes attentes, pour la voie d'officier c'est surtout mes proches et professeur qui me disent "qu'en dessous" ça n'en vaut pas la peine, mais je ne suis pas de cet avis.

Link to comment
Share on other sites

Je suis plutôt "activités manuelles" que "gratte papier" donc officier risque peut être de me décevoir en début de carrière, mais bon ca peut encore changer il me reste au moins un ans pour changer.

Sinon ça ressemble à quoi les concours d'officiers ?

Link to comment
Share on other sites

gratte papier, no comment... comme si un manager était un secretaire. Oui un officier ca rédige plus qu'un sous off, mais après, ca décide aussi beaucoup plus. A toi de voir aussi si tu as envie d'être décideur, ou appliquant.

Link to comment
Share on other sites

C'est pour cela que j'irais au CIRFA cela permettra au recruteur de donner son avis aussi. Mon avis est que de passer sous officier avant d’être officier peut être un plus. Car on peut se faire une image plus précise de ce que pensent les hommes qui sont sous tes ordres. (j'ai un peut de mal à exprimer correctement cette idée donc demandez si vous ne saisissez pas)

Link to comment
Share on other sites

Ce que je l'entend cette phrase, et pourtant, entre les directs et les semi direct, pas sur que les uns soient meilleurs que les autres. Mais bon, renseigne toi avant tout, mais faire sous off n'est ni nécessaire, ni suffisant pour bien commander. Et faire sous off quand on pense valoir "plus", c'est aussi un gros risque d'être aigri. Et enfin, je dirais que 90% des gens sortant de l'école de sous off croient dur comme fer qu'ils passeront officier, assez peu réussissent.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Comme BG, j'aurais tendance à croire que ce sont là dans ces 2 centres que la formation initiale se fait puis affectation sur base, au choix selon classement ou bien selon le lieu du domicile, je ne le sais pas.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Dans un premier temps. Il me semble avoir lu que c'est une collègue qui t'a aiguillée vers la réserve, tu peux lui poser la question. Tiens nous au courant, merci.

    LITCHEEZIA

    Posted

    Bonjour avez-vous obtenu une réponse ? Je suis ds la même situation ? Merci beaucoup  Bonne soirée 

    Yoan

    Posted

    Justement j'ai été pas mal étonné 🤔 Je comprends que tu ne sois pas sûr, c'est gentil de m'avoir donné ton avis. En l'état, j'ai contacté le CIRFA en demandant le bureau Air et l'accueil ne me les a pas transmis sous prétexte qu'ils ne s'occupent que des personnels d'active... Il ne me reste plus qu'à y aller en personne je suppose ahah !

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je répète ce que je t'ai expliqué dans le flux : L'enquête consiste a consulter ton casier, un œil peut être jeté sur internet et les réseaux sociaux. Puis ton entourage proche, tes amis et ta famille, le risque étant d'avoir un "mouton noir" un oncle, un neveu ayant ou ayant eu des soucis avec la loi.  
×
×
  • Create New...