Jump to content

GAV


Laud59

Recommended Posts

Salut, j'ai des questions : 

 

- Combien de temps y a t'il entre le test de sélection , la réponse et l'entrée en école ? 

 

- Je suis en BTS 2eme (j'aime pas), sa vaut le coup de tenter le test pendant l'année et partir si il le faut en cours d'année ? 

 

- Y a différent avis sur le poste de GAV positif ou négatif. Quelqu'un est GAV ou l'a été et peut me donner son avis ? 

 

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

1- Les délais d'incorporation tendent à se raccourcir depuis un an ou deux. La notification d'autorisation d'engagement intervient dans les trois mois qui suivent le dépôt de candidature. Voici des liens vers les conditions de recrutement: '?do=embed' frameborder='0' data-embedContent>>

 

2- Il n'y a que toi qui peut répondre à cette question. Veux-tu prendre ton mal en patience et décrocher un diplôme utile pour l'avenir? Préfères-tu tout laisser tomber en entrer en Gendarmerie rapidement? Je te conseille plutôt de décrocher un diplôme avant toute chose.

 

3- Les postes de GAV sont les moins qualifiés, ce qui implique des missions d'exécutant uniquement, et quasiment aucune marge d'initiative. Il faut en prendre conscience pour éviter toute désillusion dès le départ. Cependant, si tu fais montre de bonne volonté, d'un bon état d'esprit dans ton unité, ce sera payé en retour et l'expérience sera enrichissante.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci de ta réponse. 

 

Concernant les études, le mieux serait de finir mais le problème c'est que sa ne m'intéresse pas et donc rester encore 8 mois là dedans sa va être long. 

Pour les postes de GAV je m'en doute, si je rentre en gendarmerie je pense faire de mon mieux pour ensuite passer le sous-off. 

 

Je vais réfléchir avec mes parents je pense pour savoir quand le faire. 

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonjour,

 

Mon collègue a tout dit. En effet un GAV n'est pas là pour avoir beaucoup d'initiatives. Cependant, si ce dernier s'implique dans son métier, quelle que soit la tâche il en sera récompensé par sa hiérarchie.

 

Un GAV a quasiment pour unique rayon d'action le seul fait de pouvoir demander à un citoyen de présenter ses papiers ou d'arrêter un véhicule (sous le couvert d'un Sous-Off). Dans tout le reste il apporte son aide, technique quand il le peut mais surtout matérielle Cependant il arrive que si ce dernier est efficace, qu'on lui laisse exercer d'autres tâches qui pourraient incomber à des sous-officiers.

 

Si vos études ne vous plaise pas du tout et que vous avez envie de persévérer dans la voie Sous-Off ensuite, pourquoi ne pas tenter le concours SOG dès le début sans passer par GAV ? Rien ne vous empêche de postuler dans les deux. Vous avez 18 ans minimum et le Bac donc vous pouvez tenter votre chance.

 

C'est à vous de vous décider, quand vous vous sentirez prêt. Ce ne seront pas vos parents qui feront l'école à votre place et qui par la suite exercerons les fonctions auxquelles vous prétendez, soyez en conscient.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je préfère d'abord rentrer en tant que GAV pour avoir un peu d'expérience.

Oui, c'est vrai que mes parents ne vont pas à ma place et on déjà leur avenir mais c'est quand même une décision importante pour moi. 

 

Ah petite question : si je décide de déposer mon dossier de candidature fin octobre/début novembre, l'affectation en école(si test positif) se fera vers quel mois si quelqu'un à une idée ? 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

J'ai répondu plus haut: la décision d'autorisation d'engagement (c'est-à-dire la notification de votre réussite et la date d'incorporation) est notifiée dans les trois mois qui suivent le dépôt de la candidature. Disons qu'entre le dépôt de la candidature et l'incorporation il y a six mois au grand maximum.

Ensuite, tout dépend du programme d'incorporation prévu par la DGGN et des places disponibles en école.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Cela devrait être plus rapide qu'une candidature SOG c'est sur. Cependant, des fois cela peut prendre plus de temps car certaines pièces du dossier mettent du temps à se faire, je pense notamment à l'enquête de moralité.

 

Rien ne vous empêches de commencer à vous renseigner à la brigade de Gendarmerie qui est la plus proche de votre domicile. Dans chaque brigade il y a une personne référente qui s'occupe des dossiers de recrutement GAV et vous pourrez même discuter avec des GAV en poste dans cette même unité afin d'avoir un retour de leur expérience personnelle, c'est toujours enrichissant !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Pour revenir à ce que vous dites : "Pour avoir de l'expérience" , que l'on débute Gendarme Adjoint ou Gendarme tout court, l'expérience s'acquiert au fur et à mesure de ce que nous rencontrons sur le terrain.

 

La différence sera que vous aurez des prérogatives plus rapidement et quelques responsabilités qui ne sont pas négligeables dans votre travail de tous les jours. C'est à vous de décider, mais de commencer Gendarme directement n'est pas impossible.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...


  • Posts

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, dans la rade du Toulon , troisième escale européenne dans son 50e Voyage de formation.   Ici hier au large de Bormes-Les-Mimosas, dans le Var, lieu de naissance du marin argentine Hippolyte Bouchard.  

    frmepervine

    Posted

    Hello !  J'ai une petite question à poser à une féminine qui aurait passé les examens au cso dernièrement  Merci ! 

    Mysteriosa

    Posted

    Bonsoir à toutes et à tous, Tour d'abord j'espère poster sur le bon forum, je m'en excuse par avance si ce n'est pas le cas. Je voulais savoir s'il était possible de retrouver un légionnaire en ayant que peu de renseignements.  Je n'ai pour informations utiles qu'une date, un lieu (dans lequel il travaillait ), son âge, ainsi que sa nationalité. Je connais aussi la ville où il a passé une bonne partie de sa vie. Ne me jugez pas j'ai complétement oublié son prénom. J'avoue que ce qui m'a interpellé lors de la rencontre c'est qu'il me disait être légionnaire mais travaillait (ou n'était-il qu'en mission?) dans un musée privé, enfin plutôt à l'entrée de celui-ci. Avait-il terminé ses classes ? Était-il un jeune légionnaire à la retraite ? Je n'en sais rien. Toujours est-il que j'aimerai le retrouver, mais je ne sais pas de quelle manière. Si quelqu'un a une idée je suis preneuse ! Merci                

    Yoan

    Posted

    C'est exactement ça, j'ai cherché à joindre la BA de Creil aujourd'hui demandant le service de recrutement de la réserve : sans succès. Sûrement réessayer plus tard... Mais oui je craint bien que les CIRFA, dans ce cas précis, ne soient pas de la plus grande efficacité. Aussi, je pense que plus vite c'est fait, mieux c'est ! Merci de porter attention à ma question en tout cas, c'est sympa ! 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Je n'oser pas le dire, sinon le mieux est d'avoir un contact sur la base ou tenter de joindre un officier s'occupant de la réserve.
×
×
  • Create New...