Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai quelques questions qui vont surement vous paraître bêtes mais j'ai cherché et je n'ai pas trouvé la réponse ailleurs, alors je vous demande  :vertsourire: .

La première concernerait les dates ou l'on serait de réserve. Je vais l'année prochaine partir en IUT, je vais avoir des journées peut-être chargées avec du travail ramené, et je pense qu'on ne choisit pas les jours où l'on est de réserve mais je n'en suis pas sur (première question bête  :vertrouge: ), j'ai raison ?

La deuxième est en rapport, si jamais on ne choisit pas, existe-il des périodes où il y a un besoin de réserviste et donc, où il y a plus de chances que je fasse mes journées ?

Ensuite, je voulais savoir si on peut choisir seulement des périodes pour la réserve, comme les vacances ou autres, histoire d'éviter les périodes d'exam.

Et enfin, si jamais j'ai déjà un contrôle important pour mes études, par exemple, et que je suis convoqué, je peux reporter ma convocation pour un autre jour où je pourrais être libre.

Merci à tous, et un grand merci si vous répondez à ces questions bêtes mais dont j'ai pas trouvé les réponses  :vertsourire: .

Link to post
Share on other sites

Hello,

 

La résops est basée sur le volontariat en ce sens où tu n'as pas d'obligation à participer aux activités. Nénanmoins, ces périodes sont définies à l'avance et tu ne peux pas te dire "je suis dispo tel jour je vais aller au régiment"...

 

Globalement, la majeur partie des unitées fait en sorte de caler les activités durant les vacances scolaires pour favoriser les présences. Nénanmoins, la plupart des activités se font sur des WE voire WE à rallonge sur le vendredi et/ou le lundi, là encore pour favoriser les volontariats.

 

Par contre, la formation initiale, les formations ultérieures et les missions sont sur des durées plus longues: 15 à 30 jours...Ce su'il faut savoir aussi c'est qu'un maximum de disponibilité est demandée. En effet, comment condtruire une cohésion, comment construire une progressivité et un approfondissement des activités si les gens viennent trop peu??

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Malheureusement juste un bac ES
    • malheureusement personne de peut répondre a cette question....mais cela a l'air pas mal avec un profil S/off....Vous avez quoi comme diplôme civil?
    • yo , déjà théoriquement si y a pas de plainte , ba y a pas de trace écrite donc rien dans la casier . après même si y avait quelques chose , ne t’inquiète pas , c'est pas ça qui va empêcher l'habilitation !
    • C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès à 96 ans d'une femme remarquable : Florence McCann a été, en 1943, l'une des premières femmes volontaires pour la guerre, rejoignant l'US Navy comme officier commissionnée. Elle avait toujours été fière de son engagement, participant à la victoire alliée en 1945    Après la terrible attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, Florence Chromulak, née en 1924, désire s'engager dans l'armée américaine. Mais les femmes ne sont pas appelées à des postes d'importance. Il lui faut attendre plusieurs mois et ses 18 ans, avant de pouvoir finalement s'engager : l'US Navy va autoriser les postes d'officiers sous contrat pour les femmes, au sein de l'US Naval Reserve (Women's Reserve), mieux connue sous le nom de WAVES (Women Accepted for Volunteer Emergency Service)   Véritable branche féminine de l'US Navy Reserve pendant la Seconde Guerre mondiale, elle voit le jour le 30 juillet 1942 après sa promulgation par le Président des États-Unis Franklin Delano Roosevelt : désormais, les femmes peuvent rejoindre la réserve navale en tant qu'officiers commissionnés et enrôlées, pour la durée de la guerre + six mois.   Florence rejoint la Navy le 19 juin 1943 et est immédiatement envoyée au Hunter College, dans le Bronx, à New York. L'US Navy a installé toutes les recrues féminines dans les bâtiments de cette école réservée aux femmes : près de 100.000 volontaires seront ainsi formées.   Après plusieurs semaines de formation et d'entrainements, elle est transférée à la Navy Secretarial School, installée au Oklahoma A&M College, dans la ville de Stillwater, en Oklahoma. C'est dans cette école qu'elle apprend son futur métier et reçoit son grade, celui de Yeoman Third Class, à savoir d'une officier enrôlée pour des tâches administratives, traitant aussi bien des appels téléphoniques, des questions de protocole, des rapports de tout genre, des messages de la Navy que de l'accueil des visiteurs. Elles sont placées sous les ordres d'officiers masculins sur le terrain, devenant l'équivalent d'assistantes de direction ou de secrétaires qualifiées.    En novembre 1943, Florence est assignée au Navy Bureau of Ships, centre névralgique de l'US Navy chargé de superviser la conception, la construction, la reconversion, l'approvisionnement et la réparation des navires et des autres engins de l'US Navy. Elle s'installe alors dans la capitale, Washington D.C., d'abord dans la Anacostia Navy Base, puis au New Colonial Hotel. En complément de son travail, elle rencontre de très nombreux officiers présents à Washington : elle y rencontre d'ailleurs Bob McCann, officier sur le porte-avions USS Block Island qui sera finalement coulé quelques mois plus tard. L'homme survit et les deux officiers échangent de nombreux courriers.   Finalement, Florence est libérée avec les honneurs de ses fonctions militaires en février 1946, 6 mois après la fin de la guerre, comme convenu dans son contrat avec l'US Navy. Elle retrouve Bob aux Etats-Unis et l'épouse. Elle a vécu jusqu'en octobre 2020, où nous pleurons sa mort. Adieu Florence. Source : Central Florida's World War II Veterans
    • Bonsoir, Pour ma part, même si ce n’est pas la même spe ça a été long, dossier posé en Janvier 2020, entretien de motivation février 2020. Convocation pour les évaluations, septembre 2020, réponse octobre 2020 pour une intégration en Janvier 2021  Comme dit plus haut, arme toi de patience, ça vaut le coup 👍