Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai quelques questions qui vont surement vous paraître bêtes mais j'ai cherché et je n'ai pas trouvé la réponse ailleurs, alors je vous demande  :vertsourire: .

La première concernerait les dates ou l'on serait de réserve. Je vais l'année prochaine partir en IUT, je vais avoir des journées peut-être chargées avec du travail ramené, et je pense qu'on ne choisit pas les jours où l'on est de réserve mais je n'en suis pas sur (première question bête  :vertrouge: ), j'ai raison ?

La deuxième est en rapport, si jamais on ne choisit pas, existe-il des périodes où il y a un besoin de réserviste et donc, où il y a plus de chances que je fasse mes journées ?

Ensuite, je voulais savoir si on peut choisir seulement des périodes pour la réserve, comme les vacances ou autres, histoire d'éviter les périodes d'exam.

Et enfin, si jamais j'ai déjà un contrôle important pour mes études, par exemple, et que je suis convoqué, je peux reporter ma convocation pour un autre jour où je pourrais être libre.

Merci à tous, et un grand merci si vous répondez à ces questions bêtes mais dont j'ai pas trouvé les réponses  :vertsourire: .

Link to post
Share on other sites

Hello,

 

La résops est basée sur le volontariat en ce sens où tu n'as pas d'obligation à participer aux activités. Nénanmoins, ces périodes sont définies à l'avance et tu ne peux pas te dire "je suis dispo tel jour je vais aller au régiment"...

 

Globalement, la majeur partie des unitées fait en sorte de caler les activités durant les vacances scolaires pour favoriser les présences. Nénanmoins, la plupart des activités se font sur des WE voire WE à rallonge sur le vendredi et/ou le lundi, là encore pour favoriser les volontariats.

 

Par contre, la formation initiale, les formations ultérieures et les missions sont sur des durées plus longues: 15 à 30 jours...Ce su'il faut savoir aussi c'est qu'un maximum de disponibilité est demandée. En effet, comment condtruire une cohésion, comment construire une progressivité et un approfondissement des activités si les gens viennent trop peu??

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Je dirai plutôt le "gars/mec de la PM" qui un souvent un gros balèze des iles , wallisien, tahitien.
    • Alors pour y répondre: -j’ai attendu 2 semaine ( je trouve personnellement que ça a été rapide !) pour avoir mon premier rendez-vous “l’entretien” ou il faut être présentable et surtout préparer!! je dirais qu’au totale ca ma pris 3 mois pour accéder à la dernière étapes c’est à dire l’envoie de mon dossier à Paris pour qu’il passe en commission -je postule pour la Spécialité de Navigateur Timonier NAVIT    Salut j’ai choisi la spé NAVIT 
    • Super, merci. Juste, comment insère-t-on habana dans une phrase ?  Et oui, c'est bien PM. Est-ce qu'on peut dire "le PM de faction ce jour-là"?
    • Merci pour ces infos,  Pour ceux qui ont passé l'entretien du 7 novembre, avez vous eu un retour de leur part ?  
    • Voici mes petites questions du soir : -Une expression familière ou argotique pour dire « mission de reconnaissance » -Le nom de l’endroit où l’on « maquillait » les chars pour qu’ils soient moins visibles dans le désert ; -Le nom du procédé qui consiste à « maquiller » ces chars ; -Un terme qui désignerait les bombes larguées d’un bombardier. Je crois qu’on dit « crottes » lors d’un exercice, mais ce n’est pas un exercice et le ton tragique du texte ne me permet pas d’utiliser « crottes » ; -Un terme qui signifie faire le point au sens propre càd s’orienter grâce à une boussole et à une carte ; -L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ? . prendre en tenaille -Existe-t-il des variantes spécifiquement militaires pour les expressions suivantes : >éviter les corvées, se défiler, . feignasse, tire-au-cul, au flanc >se décharger de ses responsabilités sur quelqu’un d’autre, . >être un profiteur, . un morpion >avoir la trouille, . avoir la pétoche, chier dans son froc, pas de couille, >s’en foutre comme de l'an 40, . habana, rien à branler >se dépêcher d’agir ; . fissa, se magner l’oignon, la rondelle -Est-ce que vous validez prévôt pour policier militaire et Tommies pour les anglais ? . si période 2° guerre mondiale, PM abrégé de la police militaire, Tommies ou rosbeef