Jump to content

Dragon, Garde Républicain, puis gendarme


jsnumerosix

Recommended Posts

Bonjour, je profite des connaissances semble t-il illimitées de notre ami pour insérer quelques photos de mon arrière grand-père Jean-Marie Dorleac et pour en apprendre davantage sur son parcours militaire.

Voici d'abord ce que je sais grâce à son livret militaire :

Né le 19 septembre 1855 à Puysegur (Haute-Garonne), a effectué 25 ans, 3 mois et 13 jours de service actif dans l'armée.Tout d'abord au 23ème Régiment de Dragons à partir du 20 septembre 1876, puis élève gradé à cheval dans la Légion de la Garde Républicaine à partir du 1er janvier 1879. A quitté le «  corps  » le 1er janvier 1881. Devient gendarme à cheval dans les Basses-Alpes (à Sisteron) 2 octobre 1882. Devient gendarme à pied dans le Var (à la Garde-Freinet) le 30 septembre 1895. Termine sa carrière à Nice en 1903 puis se retire quelques années après à Digne (17ème Légion de gendarmerie N°19 dans la réserve). Pensionné à compter du 1er août 1903  : 761 francs (soit en argent constant 3.037 euros en 2020).

Tout ceci semble clair mais je voudrais que vous me confirmiez que les photos ci-jointes trouvées dans mes archives concernent bien cet ancêtre ainsi que son parcours et d'autres questions me viennent à l'esprit. 1534949190_famillejs006.thumb.JPG.5d4aaf2b0c342f5262673b80f0d731b6.JPG1066668387_famillejs008.thumb.JPG.a2ee9d33e70fc1526f910b6aafdfbc54.JPG

Peut-on être Garde Républicain ailleurs qu'à Paris ? où était la caserne ?

Enfin, où était le casernement du 23ème Dragon  en 1876 ? D'avance merci !

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 2 heures, jsnumerosix a dit :

je profite des connaissances semble t-il illimitées de notre ami

Illimités, non :32_(18):

Il y a 2 heures, jsnumerosix a dit :

je voudrais que vous me confirmiez que les photos ci-jointes trouvées dans mes archives concernent bien cet ancêtre ainsi que son parcours

Les deux photos présentées, sont des photos d'un dragons, reconnaissable au col à fond blanc.

produit_image6_8508_1336065237.JPG

Celle-ci est un modèle plus récent, 1898, réservé à un officier. 

1592753886839.jpg

Dolman à "brandebourg" (comme pour votre ancêtre) d'un lieutenant du 12eme Dragons.

100_40.jpg

Dolman de sous-officier du 24ème régiment de Dragons 

DRAGON15.jpg

http://military-photos.com/dragons2.htm

et

http://cavaliers.blindes.free.fr/rgtactive/2dragons.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/23e_régiment_de_dragons

Ce qui peut expliquer le 2 au col et le 23 sur son livret :

Le régiment est recréé en 1873, à partir de quatre escadrons, issus du 2e, 4e, 7e et 8e régiment de dragons.

Il y a 3 heures, jsnumerosix a dit :

Peut-on être Garde Républicain ailleurs qu'à Paris ? où était la caserne ?

Ca n'a pas changé, uniquement à Paris et il existe plusieurs casernes, la plus connue étant "les Célestins"

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde-republicaine/decouverte/presentation

https://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_républicaine_(France)

677_001.jpg

Et pour comparer, voici la photo d'un cavalier de la Garde Républicaine en 1880, comme vous pouvez le voir ça ressemble fort à ceux que l'on connait aujourd'hui.

Détail toujours important, les Gendarme portent les aiguillettes de corps d'élite.

il y a 5 minutes, jsnumerosix a dit :

Je viens de trouver deux autres photos qui seraient du même personnage...

Pour la première, il est toujours chez les Dragons.

il y a 6 minutes, jsnumerosix a dit :

Que penser du montage photo avec la tête de mon aïeul ?

C'est bien un photo montage, sur un corps de cuirassier, les Gardes Républicains ne portent pas de cuirasse.

Montage, photo souvenir... comme ça pouvait ce faire à l'époque.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, à la relecture de nos échanges je me pose encore une question. Une question de grade.

Mon aïeul, tel qu'il est dit dans son carnet militaire à eut un parcours d'élève gradé pour intégrer la Garde Républicaine. Celà veut-il dire qu'à l'époque pour être garde républicain il fallait être brigadier ? voire sous-officier ? qu'en était-il également de la gendarmerie (il l'a été pendant de nombreuses années ensuite) ? pouvait-on être gandarme en étant simple homme de troupe ?

je crois savoir qu'aujourd'hui les gendarmes sont tous des sous-officiers pour avoir autorité, en cas de conflit, sur les hommes de troupe, c'est ça  ??

Merci pour vos lumières.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 8 heures, jsnumerosix a dit :

Mon aïeul, tel qu'il est dit dans son carnet militaire à eut un parcours d'élève gradé

Tout dépend de ce que l'on appelle un gradé, un brigadier est un gradé pour un militaire du rang.

Sur les photos, où on le voit en tant que Dragon, il n'a visiblement pas de galon.

Il y a 8 heures, jsnumerosix a dit :

Celà veut-il dire qu'à l'époque pour être garde républicain il fallait être brigadier ? voire sous-officier ?

Je suppose qu'il y avait une formation et certainement l'obtention du grade de brigadier.

Il y a 8 heures, jsnumerosix a dit :

qu'en était-il également de la gendarmerie (il l'a été pendant de nombreuses années ensuite) ? 

Si il est monté en grade en incorporant la Garde, suite à une formation (puisqu'il a été élève), il a forcément conservé ce grade, voir évolué par la suite.

Il y a 9 heures, jsnumerosix a dit :

pouvait-on être gandarme en étant simple homme de troupe ?

Oui

015.jpg

Voici de beau gendarme en 1904 (apparition du képi), seul le gendarme à gauche de la photographie porte des galons.

 

2wcle9w.jpg.e422abe4e30cc78829a2c1a2f80a00bf.jpg

Celui-ci non plus, ne porte pas de galon.

 

soldaademohler_snapshot_militaire-13.jpeg

 Gendarmerie - Orient - Coloniale - Fourragère - 1898 / 1900

A l'inverse, quelques gradés :

militaria-photographies-marechal-des-logis-de-gendarmerie-vers-1900-134384f4-600.webp

Un maréchal de logis (que l'on appelle aujourd'hui gendarme)

 

militaria-photographies-marechal-des-logis-chef-de-gendarmerie-vers-1900-5c4675e3-800.webp

Un maréchal des logis chef, décoré de la médaille militaire.

 

Il y a 9 heures, jsnumerosix a dit :

je crois savoir qu'aujourd'hui les gendarmes sont tous des sous-officiers pour avoir autorité, en cas de conflit, sur les hommes de troupe, c'est ça  ??

galon-poitrine-tissu-gendarmerie.jpg

A une période récente, les galons de militaires du rang étaient réservé aux appelés, quand aux gendarmes sortant de l'école et n'étant pas encore de carrière, ils ne portaient qu'un chevron.

Aujourd'hui, les jeunes réservistes peuvent encore être militaire du rang.

Quand au fait d'être au minimum maréchal des logis pour avoir pouvoir sur les autres militaires, jamais entendu parlé (dans la Marine, on dit "la fonction prime sur le grade", un matelot factionnaire ayant eu l'ordre de ne laisser passer personne, stoppera toutes personnes, qu'il soit matelot ou capitaine...) je présume que c'est la même chose pour un gendarme.

Par contre pour être ADJ, peut être faut il est sous officier. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nouvelles menaces et renseignement militaire : à quoi vont servir les 400 milliards d'euros débloqués pour la défense ? Par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage François-Xavier Ménage, Eric Josset Publié le 22 janvier 2023 à 12h09 https://www.tf1info.fr/politique/video-nouvelles-menaces-et-renseignement-militaire-a-quoi-vont-servir-les-400-milliards-d-euros-debloques-pour-la-defense-caesar-guerre-en-ukraine-2245725.html?fbclid=IwAR3SZ1ORd8m17pDJVQ4h1iId2_u6t0cZh0LcRakONgHBCh4w9qNpgjQkaJ8   Le président de la République a décidé d'augmenter de 30% le budget de la Défense. Une somme inédite depuis le général de Gaulle. Près de 413 milliards d'euros vont être investis d'ici 2030 pour transformer nos armées et s'adapter aux nouvelles menaces.   Les armées françaises bénéficieront d'un budget de 400 milliards d'euros sur la période 2024-2030, dans le cadre de la future loi de programmation militaire (LPM), soit un tiers de plus que l'enveloppe de la précédente LPM, a annoncé vendredi 20 janvier le président Emmanuel Macron. Une somme jamais vue depuis le général de Gaulle qui doit permettre de faire face aux dangers "considérables" auxquels doit faire face l'Hexagone.  Cette loi poursuivra l'effort financier en matière de défense après une LPM 2019-2025 de 295 milliards d'euros, qui avait mis fin à des années de coupes budgétaires dans les armées. Elle est très attendue, alors que la guerre en Ukraine a mis en lumière des faiblesses dans le dispositif militaire français. L'enjeu des drones Car aujourd'hui, le nombre d'armes est trop réduit dans le pays. Les stocks de munitions ont chuté en raison notamment des transferts vers l'Ukraine et le coût de l'énergie impose de faire des choix dans l'équipement. L'objectif est par exemple de ramener le délai de production d’un canon Caesar, tel que ceux fournis à l'armée ukrainienne, de 24 à 12 mois et celui des obus qu'il tire de 9 à 3 mois. L'accent sera également mis sur le développement des drones, hautement stratégiques aujourd'hui, avec des "drones qui seront capables de faire la guerre électronique, brouiller les radars, les systèmes de défense ennemis, mais aussi des drones capables de leurrer les systèmes de défense en simulant la forme d'un avion de chasse pour que l'ennemi ait l'impression d'être confronté à une flotte beaucoup plus impressionnante", explique Bruno Fichefeux, directeur du programme SCAF-Airbus dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Leur déploiement pourrait intervenir d'ici 2040.  Autres investissements : dans les blindés, la généralisation des avions de combat Rafale, mais aussi pour un nouveau porte-avions et une dissuasion nucléaire renforcée. Par ailleurs, le budget alloué au renseignement militaire doit augmenter de près de 60% sur la période 2024-2030, le budget de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) étant notamment doublés dans l'objectif d'"avoir une guerre d'avance", selon Emmanuel Macron.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Voici un article trés intéressant que je vous partage :   La cohérence sans l'abondance ? La nouvelle programmation militaire se dessine https://www.institutmontaigne.org/analyses/la-coherence-sans-labondance-la-nouvelle-programmation-militaire-se-dessine?fbclid=IwAR0DKwYK662-Hn_8gBWjzP5M0ytxuzm9P35w-M9N3IjyBEJt-wv0mZfbXbM

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Malheureusement les français sont tombés dans une sorte de routine/lassitude qui a prit la place de la crainte et seul quelque un voient le risque d'un conflit mondial armé, car nous sommes déjà en guerre (financière). Ca serait une folie de se désarmer. C'est une folie complète, on s'engage sans s'engager, j'jusqu'au moment où l'on prendra un coup et nous serons surpris et pas prêt.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Là, désolé, je n'ai pas d'info particulière. Lorsque vous l'aurez, passé, merci de nous faire un retex, ça serai sympa pour les prochain candidats.

    marintiti

    Posted

    Oui je ne fume pas non plus et une bonne hygiène de vie 👍 et j'ai la chance de pouvoir aller courir a la forêt de grimbosq aha 😉 merci Bouchon-Gras j'aimerai me préparer pour les test psychotechniques sais tu où je peux me diriger ? Mon conseiller m'a dit que les tests psychotechniques fusiler marin étais différents des autres tests de la marine en general .. 
×
×
  • Create New...