Jump to content

médaille contre le braconnage 1884


Joel

Recommended Posts

bonjour,

mon beau- pére posséde des médailles commémoratives en argent,fin XIXe siécle,

de la société centrale des chasseurs contre le braconnage,

région nord, décernée à son ancétre le maréchal des logis de gendarmerie DEVIENNE 

pourriez-vous nous renseigner sur l'historique et la tradition de la gendarmerie

dans ce contexte particulier de la lutte anti braconnage456990SAM1933.jpg

574159SAM1934.jpg

 

merci de votre aide

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je trouve ce sujet très intéressant dans le sens où je participe à un projet de lutte contre le braconnage avec un ancien de la gendarmerie nationale sur plusieurs pays d'Afrique.

 

C'est vrai qu'il y a beaucoup de travail de lutte contre le braconnage partout dans le monde pour d'innombrables espèces victimes des traditions et de la folie humaine. 

 

C'est vrai que pour que ces projets puissent avoir lieu, il est absolument nécessaire qu'il y ait des hommes d'armes comme ceux de la gendarmerie qui participent à la protection des espèces. Ceci nécessite une bonne connaissance du maniement des armes ainsi qu'une connaissance du milieu dans lequel vous avez à évoluer. 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

bonjour,

mon beau- pére posséde des médailles commémoratives en argent,fin XIXe siécle,

de la société centrale des chasseurs contre le braconnage,

région nord, décernée à son ancétre le maréchal des logis de gendarmerie DEVIENNE 

pourriez-vous nous renseigner sur l'historique et la tradition de la gendarmerie

dans ce contexte particulier de la lutte anti braconnage456990SAM1933.jpg

574159SAM1934.jpg

 

merci de votre aide

je précise,dans le contexte de l'époque

merci

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

A la fin du XIXème siècle, début XXème, la France est majoritairement rurale. On trouve une brigade de gendarmerie dans chaque canton; c'est la distance que parcourent deux gendarmes à cheval dans la journée.

Le braconnage était le fait des paysans qui amélioraient l'ordinaire par des lièvres pris au collet ou des écrevisses pêchées en fraude. Il s'agissait d'un phénomène très important à cette époque.

Les braconniers n'hésitaient pas à être violents. On peut citer Raboliot de Maurice Genevoix, qui raconte les aventures d'un braconnier tentant d'échapper aux gendarmes; et cela finira en drame.

Historiquement, citons les gendarmes de Tournans en Brie, qui ont échangé des coups de feu avec des gardes-chasse qui braconnaient les forêts qu'ils devaient surveiller. (Cf Gendarmes, des destins incroyables, de Pierre Miquel)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Bonjour,

A l'effigie du "cerf de St Hubert", cette médaille de société décernée individuellement (surtout à la fin du XIXème et au début du XXème) existe en deux versions :

        -en bronze, de 45 mm de largeur

        -en argent, de 37 mm de largeur.

Cordialement

Semperfidelis

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, dans la rade du Toulon , troisième escale européenne dans son 50e Voyage de formation.   Ici hier au large de Bormes-Les-Mimosas, dans le Var, lieu de naissance du marin argentine Hippolyte Bouchard.  

    frmepervine

    Posted

    Hello !  J'ai une petite question à poser à une féminine qui aurait passé les examens au cso dernièrement  Merci ! 

    Mysteriosa

    Posted

    Bonsoir à toutes et à tous, Tour d'abord j'espère poster sur le bon forum, je m'en excuse par avance si ce n'est pas le cas. Je voulais savoir s'il était possible de retrouver un légionnaire en ayant que peu de renseignements.  Je n'ai pour informations utiles qu'une date, un lieu (dans lequel il travaillait ), son âge, ainsi que sa nationalité. Je connais aussi la ville où il a passé une bonne partie de sa vie. Ne me jugez pas j'ai complétement oublié son prénom. J'avoue que ce qui m'a interpellé lors de la rencontre c'est qu'il me disait être légionnaire mais travaillait (ou n'était-il qu'en mission?) dans un musée privé, enfin plutôt à l'entrée de celui-ci. Avait-il terminé ses classes ? Était-il un jeune légionnaire à la retraite ? Je n'en sais rien. Toujours est-il que j'aimerai le retrouver, mais je ne sais pas de quelle manière. Si quelqu'un a une idée je suis preneuse ! Merci                

    Yoan

    Posted

    C'est exactement ça, j'ai cherché à joindre la BA de Creil aujourd'hui demandant le service de recrutement de la réserve : sans succès. Sûrement réessayer plus tard... Mais oui je craint bien que les CIRFA, dans ce cas précis, ne soient pas de la plus grande efficacité. Aussi, je pense que plus vite c'est fait, mieux c'est ! Merci de porter attention à ma question en tout cas, c'est sympa ! 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Je n'oser pas le dire, sinon le mieux est d'avoir un contact sur la base ou tenter de joindre un officier s'occupant de la réserve.
×
×
  • Create New...