Jump to content

Un nouveau galon à quatre chevrons pour les « sergents-chefs BM2


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

L’armée de Terre a créé un nouveau galon à quatre chevrons pour les « sergents-chefs BM2 »

 

Afin de répondre à des « besoins croissants en technicité » générés par le programme SCORPION ainsi qu’à la perspective d’un engagement de « haute intensité », l’armée de Terre a récemment revu le parcours qu’elle proposait jusqu’alors à ses sous-officiers.

schb2m-20220912.jpg

Ainsi, cette réforme s’est notamment traduite par le remplacement du Brevet supérieur de technicien de l’armée de Terre [BSTAT] par un « Brevet militaire de deuxième niveau » [BM2], qu’un sous-officier peut obtenir au bout de cinq ans de service [contre 7 à 10 ans pour le BSTAT, ndlr].

« Un sergent ne peut plus attendre sept ans pour être formé au niveau auquel il est d’ores et déjà employé. C’est pourquoi le nouveau brevet militaire du 2e niveau […] deviendra un passage imposé du cursus des sous-officiers de recrutement direct et semi-direct, dans leur cinquième année de service en tant que sous-officier. La réussite du BM2 entraînera dans l’année la promotion au grade de sergent-chef », avait alors expliqué la Direction des ressources de l’armée de Terre [DRHAT], en décembre 2020.

L’une des conséquences de cette mesure est l’apparition d’un nouveau galon à quatre chevrons pour distinguer les sergents-chefs titulaires de l’ancien BSTAT ou qui viennent d’obtenir leur BM2.

Après avoir créé le galon de caporal-chef de première classe, l’armée de Terre se distingue par rapport à la Marine nationale et à l’armée de l’Air & de l’Espace, qui comptent chacune dix grades pour leurs sous-officiers et militaires du rang… Mais elle se rapproche de plusieurs armées de l’Otan, à commencer par l’US Army et la British Army, dont l’équivalent pour « sergent-chef BM2 » est « Sergeant First Class » [code Otan : OR-7].

Parmi les autres armées de l’Otan, l’Esercito Italiano a aussi un tel grade, appelé « Sergente maggiore capo ». Justement, l’armée française avait institué le galon de « sergent-major » en 1776. Puis il fut remplacé par celui de « sergent-chef » en 1928, avant de réapparaître entre 1942 et 1962 pour désigner le sous-officier responsable de la comptabilité de la compagnie. Il a été définitivement supprimé en 1971. Sans doute serait-il opportun de le remettre au goût du jour pour ces « sergents-chefs BM2 »?

306311438_5128835807228356_2359324564432796242_n.jpg

Quoi qu’il en soit, les premiers galons de « sergent-chef BM2 » ont été remis par le général Pierre Schill, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT] à l’occasion d’une visite de commandement au 61e Régiment d’Artillerie [RA] de Chaumont, le 5 septembre.

Photo : armée de Terre

(Source : OPEX 360)

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Mon opinion (sanglante) là dessus.

 On rajoute une feuille au mille feuilles que représente une carrière de sous officier. Dans le genre diviser pour régner, je trouve que c’est parfait.

 On avait supprimé le grade de sergent major, on vient de le recréer sous une autre forme. 
entre les passages de grade et les examens à présenter et réussir, faire une carrière complète de sous officier va devenir une gageure. 
Derrière cette réforme se cache fortement un aspect financier. 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Moi aussi je ne suis pas franchement pour cette 4ème "sardine", à l'époque on avait déjà le brevet métallique du BMP2.

Ça me rappelle la mise en place de la TDF qui devait simplifier la tâche des maître-tailleurs et alléger les finances surtout du Commissariat,

La TDF est maintenant devenue un "sapin de Noël" avec des patchs de partout,, avant seul l'insigne de grande unité était galonné maintenant il y a entre autres : Légion Etrangère, SMA, que sais-je encore.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 4 heures, Fred689 a dit :

La TDF est maintenant devenue un "sapin de Noël" avec des patchs de partout,, avant seul l'insigne de grande unité était galonné maintenant il y a entre autres : Légion Etrangère, SMA, que sais-je encore.

C'est exactement ce que m'a dit le vice amiral d'escadre (2s) Shèrer (spécialiste des uniformes de la Marine) lorsque j'ai abordé le sujet avec lui.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    nonorex

    Posted

    Bonsoir, Je suis un homme de 36 ans, vivant à Nantes et qui souhaite s'engager dans la réserve, servir son pays et protéger ses citoyens. Fils de militaire et frère de militaire, j'ai toujours eu un très fort intérêt pour l'armée, sans jamais sauter le pas, ayant choisi une carrière dans le civil. Aujourd'hui une évolution professionnelle me laisse le temps de m'engager comme réserviste et l'envie est toujours bien présente, me voilà donc inscrit sur le site dédié. J'ai candidaté auprès du 6ème RG (il n'y a rien à Nantes) suite à la lecture sur de quelques info ici. Malheureusement, j'ai été informé ce jour, sans avoir pu passer d'entretien, que je ne correspond pas au profil recherché par ce régiment : "des étudiants de 20 ans pour monter la garde" pour citer la personne que j'ai eu au téléphone. Je n'ai pas vraiment pu défendre ma candidature, et c'est une vraie déception pour moi. Du coup je m'interroge : est-ce que j'ai mes chances auprès d'autres régiments, ou est-ce que je suis simplement trop vieux pour m'engager dans la réserve ? Je suis plutôt sportif, j'ai l'esprit d'équipe, les valeurs, l'envie, le temps... Mais j'ai peur qu'il soit trop tard pour moi. Autour de Nantes, il reste : l'école du Génie à Angers, le 2ème RMAT de Bruz, le 3ème RIMa à Vannes, et un peu plus loin le 2ème RD. Je peux même éventuellement pousser jusqu'à Paris en prenant le train (2h30 depuis Nantes), si ça peut me permettre de me former et de m'engager, j'ai un ami au 24ème RI qui s'éclate dans la réserve. Si vous savez me recommander une affection en fonction de ma situation, ou si vous avec un quelconque conseil, je suis preneur de toute info. Merci par avance !

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Dans le droit international le statut de " co-belligérant " n'existe pas et nous ne sommes pas non plus des belligérants. Pour l'être, il faut que par exemple des militaires français en uniforme français soient sur le sol ukrainien avec blindés, chars, avions ...etc !! D'ailleurs dés le début de la guerre, Joe Biden a dit qu'il n'y aurait aucun soldat US en Ukraine. Par contre la livraison d'armes est légale. L'ONU a reconnu que l'Ukraine est un pays souverain. Il est agressé et a le droit de se défendre. Il a le droit d'acheter des armes ou d'en recevoir. Pour rappel, le droit international de reconnaît pas l'annexion de la Crimée. C'est la Russie qui n'arrête pas d'utiliser les mots " belligérant and Co ", c'est politique et en direction du peuple russe et des " amis " de la Russie en France et dans le monde !  

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Airbus va fournir à la Défense Belge des communications par satellite. source... https://defencebelgium.com/2023/01/25/airbus-fournira-des-communications-par-satellite-a-la-defense-belge/
×
×
  • Create New...