Jump to content

Le ministre des Armées souhaite doubler le nombre de réservistes


Recommended Posts

  • Administrateur

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, s’est exprimé dans les colonnes du Figaro.  Place des réservistes dans la société, Service national universel ou encore nouvelle Loi de programmation militaire… Retour sur les principales annonces.

Ministre des Armées - Le Figaro.jpeg

Sébastien Lecornu dans le Figaro : "Il nous faut augmenter le nombre de réservistes" - © Ministère des Armées

Le ministre mène actuellement une « réflexion profonde d’organisation » pour adapter nos forces aux enjeux actuels. Si la défense de la nation reste une priorité, elle va de pair avec la résilience du pays face à des menaces multiples.

Doubler les effectifs de la réserve

Le ministère des Armées, qui compte actuellement 40 000 réservistes opérationnels, vise un doublement des effectifs dans un futur proche. Une mesure nécessaire pour faire face aux crises ou aux menaces de tous types, et épauler les militaires à temps plein appelés à d’autres tâches. Le Service de santé des armées (SSA) sera tout particulièrement concerné par cette montée en puissance. Les forces médicales civiles se verront notamment proposées une nouvelle génération de contrat d’engagement dans la réserve. Une réserve qui, de manière générale, doit évoluer pour s’ouvrir au plus grand nombre. « Certains concitoyens sont refusés pour leur poids ou leur âge, or ils peuvent être détenteurs d’une compétence cyber, par exemple, essentielle ! ». Une réflexion sur les critères d’admissibilité physique ou de santé va ainsi être menée. La disponibilité des réservistes est un chantier tout aussi central. Des discussions seront menées avec le patronat et les syndicats, pour une meilleure conciliation entre les périodes de réserve et la vie professionnelle. L’une des pistes envisagées pourrait être une mise à disposition des réservistes en fonction du contexte de crise.

Nouvelle formule pour le SNU

La mobilisation accrue des armées implique une refonte du Service national universel (SNU), amené à se focaliser davantage sur une « éducation civique à la chose militaire ». Un SNU qui pourrait tout à fait servir, sur le base du volontariat, au recrutement dans les armées. La secrétaire d’Etat Sarah El Haïry s’exprimera très prochainement sur le sujet, en lien avec le ministre Pap Ndiaye. Les armées pourraient également jouer un rôle dans l’encadrement des mineurs délinquants. Des expérimentations sont déjà en cours, en coordination avec Éric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux. Les premiers résultats seront connus cet automne.

Mettre à jour la LPM

Cheval de bataille pour les prochaines années, la nouvelle Loi de programmation militaire (LPM), présentée en 2023 avec deux ans d’avance, devra maintenir une exigence d’innovation et poser la question de la massification du matériel. Les moyens dédiés à l’Outre-mer, et notamment à la zone indo-pacifique, sont au cœur des discussions avec le chef d’état-major des armées. Le ministre proposera en ce sens un calendrier de coproduction aux parlementaires. Les délais de production du matériel militaire vont de pair avec la montée en puissance de notre défense. Le ministre tiendra ainsi une grande réunion au siège du ministère, cette semaine à Balard, en compagnie des représentants de la Base industrielle et technologique de défense (BITD). En ligne de mire : éviter toute indisponibilité de l’équipement et améliorer ainsi l’« économie de guerre ».

(Source Ministère des Armées / https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sebastien-lecornu-il-nous-faut-augmenter-le-nombre-de-reservistes-20220904  )

 

Depuis quelques années, la réserve opérationnelle subie des restrictions budgétaire, qui ont d'ailleurs "éloignées" certains nombres de réservistes qui ont vu leurs postes supprimés. Visiblement la politique du ministre serait de relancer la réserve.

Concernant la disponibilité des réservistes, il serait bon que le gouvernement se penche sur le "lâché" de ses réservistes vis à vis des employeurs notamment du public (même employeur) qui est souvent un frein.

Effectivement la visite d'aptitude médicale est l'identique à celle de l'active et certains réservistes, de par leurs emplois et leurs activités non pas besoin d'avoir une aptitude de commando.

Ca reste un projet, attendons...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    CorentVal

    Posted

    Merci beaucoup pour cette réponse !

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Accident mortel sur la RN4 à Ligny-en-Barrois : un gendarme tué en service et un autre gravement blessé. Un accident de la circulation s’est produit ce jeudi matin, un peu avant 7 h 30, dans la montée de Ligny-en-Barrois, en Meuse. Il implique une voiture de gendarmerie et un poids lourd. Les circonstances de la collision sont encore indéterminées, a indiqué le procureur de la République de Bar-le-Duc, Sofian Saboulard. Le passager avant droit de la voiture, un militaire de la brigade des flux de Ligny-en-Barrois, est décédé. Les pompiers ont procédé à des opérations de désincarcération pour extraire le passager arrière droit, gravement blessé. Quatre militaires se trouvaient à bord du véhicule. Le conducteur et le passager arrière gauche sont indemnes. Les gendarmes se rendaient en formation à Etain. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire par le procureur de la République, qui se trouvait sur place. (source : est républicain)     L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à sa conjointe, sa famille et aux proches. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.  

    Commando Anonyme

    Posted

    Bonjour j’aurais voulu rentrer à l’école des mousses et j’aurais 16ans le 2juin puis-je prendre rendez-vous dans un Cirfa de Marine pour faire mon dossier de candidature et mon entretien de motivation à 15 ans ? Puis le 2juin j’aurais 16ans   

    Commando Anonyme

    Posted

    Bonjour je veut rentrer à l’école des mousses et j’espère que quelqu’un réussiras à me répondre j’aurais 16ans en juin es que  à 15ans je peut prendre rendez-vous dans un cirfa pour faire ma candidature et mon entretien de motivation ? Pour que à 16ans je rentre à l’école des mousses 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Tous militaires et réservistes est éligible à cette décoration, cependant il doit  justifier de 60 jours d'activités PROTEC, ces jours doivent être effectuées au cours de l'ESR (activités saisies par les BARH / SAP dans RH@psodie au vu de l'état nominatif des activités du réserviste opérationnel) suite a un compte rendu d'activité. https://www.info-reglement.terre.defense.gouv.fr/index.php/fr/decorations/205-medaille-de-la-protection-militaire-du-territoire Voir également les textes de ton armée, dans la Marine, il faut faire de la PROTEC et être armé, ce qui désigne spécifiquement les fusiliers marins et écarte un certain nombre de personnes qui participe à cette mission mais sans arme.  
×
×
  • Create New...