Jump to content

Décès du général Maurice Lallement, figure de l’Arme et “père” de la spécialité montagne en Gendarmerie


Recommended Posts

  • Administrateur

Nous apprenons avec une grande tristesse le décès, après un combat courageux contre la maladie, du général de division (2s) de Gendarmerie, Maurice Lallement. Ancien commandant du groupement de la Savoie, de la légion de Corse, directeur des opérations et de l’emploi (DOE) il a terminé sa carrière comme commandant de la région Atlantique à Bordeaux. Il était aussi le “père” de la spécialité montagne en Gendarmerie. Ses obsèques seront célébrées mercredi à Valensole (04).

293479857_1147106499182219_8476473496833965875_n.png

Né en 1944 à Agincourt Meurthe-et-Moselle, Saint-Cyrien (Serment de 14 1963-1965), Maurice Lallement a d’abord été officier dans les troupes alpines, chef d’unité de haute montagne, (7e BCA et École Militaire de Haute-Montagne) avant son intégration dans la Gendarmerie au grade de capitaine. Il a débuté dans les Alpes, d’abord comme commandant de l’escadron de montagne 5/15 de Gendarmerie mobile de Chambéry. Il a ensuite commandé la compagnie d’Albertville et, plus tard, le groupement de la Savoie. Entretemps, il avait été chef du bureau des personnels sous-officiers à la Direction générale (1984-1987) et c’est grâce à lui que la montagne est enfin devenue une spécialité, ce que les membres des PGHM ne manquent jamais de souligner. Après deux années à l’Ecole de Guerre, il intégra la délégation interministérielle chargée de préparer des Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville de 1992.

Maurice Lallement, a aussi servi en Corse, qu’il appelait cette “montagne dans la mer”. Il y a effectué plusieurs séjours en tant que Gendarme mobile avant d’y retourner commander la Légion de 1995 à 1996, période “chaude” s’il en fut. Sa rencontre avec son épouse, Marianne, une Corse pure et dure de San-Lorenzo, dans la Castagniccia, se fit pourtant en métropole…

Après avoir été adjoint à l’inspecteur de la DOT (défense opérationnelle du territoire), chef la circonscription de Gendarmerie d’Orléans qui regroupe les régions Centre, Poitou-Charentes et Limousin, puis directeur des opérations et de l’emploi (DOE) à la Direction générale à Paris, le général de division Lallement quitta l’Arme, fin 2003, à la tête de la Région Atlantique à Bordeaux. Il était auditeur de l’institut des hauts études de la Défense nationale (IHEDN) et du centre des hautes études militaires (CHEM). Il était officier de la Légion d’honneur.

Retiré à Valensole (Alpes-de-Haute-Provence), il fut adjoint au maire et juge au tribunal d’Aix-en-Provence. Il est enfin l’organisateur, avec Bernard Thévenet, du championnat de France cycliste de la Gendarmerie. En septembre 2021, il avait participé, au 50ème anniversaire du PGHM de Savoie à Bourg-Saint-Maurice, et en novembre suivant, au 60 ème anniversaire du PGHM de Grenoble. Il était alors en pleine forme et venait de publier son livre sur la Gendarmerie de Corse.

(Source : Les Commandos de Ponchardier)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    ArmiedyFr

    Posted

    Merci à toi 👍

    Janmary

    Posted

    Quelles sont les frappes stratégiques contre la Fédération Russe qui peuvent être utilisées par l’Ukraine?   Les 3 objectifs stratégiques contre l’Allemagne Nazie durant le second conflit mondial auraient dû être =   1° - Les raffineries de pétrole (Les usines de production d’essence synthétique en Allemagne et les raffineries de Ploesti en Roumanie). Nous comprenons pourquoi puisque c’était l’élément faible des Allemands et Hitler tenait à prendre dans le Caucase les formidables productions pétrolière de l’Astrakan sur la Volga (Voir les ouvrages et films sur la question).   2° - Les réseaux ferrés de l’Allemagne extrêmement dense et efficace (sans parler des réseaux ferrés Français en Normandie et en Italie pour « encager » les champs de bataille).   3° - Ce qui ne fut pas entrepris, ce furent les réseaux électriques dispersés sur le territoire et alimenté au charbon. Néanmoins, un Britannique, Barnes Wallis, du bureau d’étude de chez l’avionneur Vickers, homme aux idées fécondes réalisa des bombes sismiques (les ondes de choc se propagent 10 fois plus vite dans le sol que dans l’air) et surtout des bombes sphériques rotatives lancés de bombardiers Lancaster qui détruisirent les barrages de la Ruhr dont les barrages de la Moehne (Voir l’ouvrage « Les briseurs de barrage »  de Paul Brickhill et le film réalisé à partir des photos et film d’entrainement).   4° - Les raffineries synthétiques et de Ploesti furent bombardés par les Allies avec des pertes très lourdes pour leurs aviation (Voir les livres correspondants ainsi que les films).    Mais le bombardement aérien du réseau ferré Allemand fut tardif et fut entrepris qu’en 1945 lors de l’offensive « Clairon » qui amena 10.000 avions sur les objectifs. Tout fut bombardé, les gares de triages, les ateliers, les ponts, les dispatching, les convois et locomotives. Si bien que lorsque les Allies entrèrent en Allemagne, des convois ferroviaire entiers étaient immobilisés avec des chars de combats, avions, matériels divers, etc. sortant d’usines.   5° - Dans les années 30, Staline avait dit pendant et après la construction d’immense barrages hydroélectrique en URSS que cette dernière c’était le socialisme plus l’électrification du pays. C’est cette électrification qui sauva l’URSS pendant l’avance Nazie dans le pays par la Force Motrice Electrique fournissant l’Energie aux usines ramenés de l’Ouest vers l’Oural. Les Alternateurs et Turbines  avaient été achetés aux méchants capitalistes Américains. La carte que j’avais vue sur la revue « La science et la Vie » de cette époque était édifiante.   6° - Aujourd’hui, les Ukrainiens ont des cibles statiques, sans aucun dissimulation possible à leurs portées, sous réserve d’avoir les missiles à forte charge d’explosifs et grande autonomie. Soit le bombardement des accès Turbines et Alternateurs, soit la pénétration de la voute du barrage lui-même à l’endroit approprié.   Je préfère de pas entendre les commentaires si quelques personnes parlent à haute voie de cette « éventualité ».

    Fred689

    Posted

    Le premier critère le plus important à mon sens, sera la visite médical qui conditionne ou non l'aptitude à servir, dans les armées et plus particulièrement au 4, cela sera du ressort du médecin militaire. Pour les tests, plus haut seront tes résultats meilleures seront tes chances d'y servir. Pour les OPEX, cela dépendra des "crises" qui se développeront dans le monde où des intérêts français sont en jeu.  

    ArmiedyFr

    Posted

    Bonjour, souhaitant rejoindre les FS de l'ALAT à Pau (EVAT) j'aimerai en connaître plus sur le régiment : - Le niveau attendu aux tests pré recrutement - Les qualifications aux tests médicaux - La vie au régiment et les opérations extérieures Si je suis refusé j'opterai pour le poste de combattant de l'escorte.

    Fred689

    Posted

    Merci de passer par la case "Présentation".
×
×
  • Create New...