Jump to content

Infirmière diplômée d'état


Shaw54

Recommended Posts

Bonjour, 

 

Je rentre à l'école d'infirmière en septembre, et j'aimerais devenir infirmière à l'armée de terre après avoir obtenu le diplôme.

 

On ma dit que je pourrais travailler QUE en hôpital militaire, vu que je ne suis pas allé à l'école du personnel paramédical des armées (EPPA). 

Je voulais savoir si c'était vrai ? 

Car je souhaite partir en OPEX. Si ce qu'on m'a dit n'est pas vrai, après m'être engagé comment sa se passe ? Quel est la journée type d'une infirmière à l'armée ? Au bout de combien de temps je peut partir en OPEX ?

 

Excusez moi de toutes ces questions, je m'y connait pas trop et je réfléchis beaucoup à mon avenir en ce moment. 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Bonjour,

 

Je suis pas infirmier mais j'en connais, dont une qui à intégré un régiment TDM directement après st maix, car elle était diplomée avant de s'engager... et était sur l'opération serval avec moi... !

 

Si tu es IDE, tu es déjà formée, il te manque que la formation Militaire (ENSOA) et stages nécessaire pour partir en OPEX (Secours au combat Niveau 1&2, etc....).

 

J'ai envie de te dire que "on" est un con ! pourquoi tu aurais pas accès à un SMA dans une BAN, BA ou Terre ? rien ne t'en empêche.

 

Je précise aussi qu'a la sortie de l'EPPA les marinettes, aériennes ou terriennes ! peuvent allez là ou elles veulent suivant leurs classements générale.

Pour résumer une infirmière marine qui à fais maistrance peut se retrouver dans un régiment d'infanterie de l'armée de terre .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour votre réponse. 

 

La formation militaire c'est 8 mois c'est sa ? 

 

C'est lors d'un entretien pendant ma PMD qu'on m'a dit sa, mais en reposant la question à d'autres on me disait le contraire donc je ne savais plus trop. 

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonjour,

 

Je suis pas infirmier mais j'en connais, dont une qui à intégré un régiment TDM directement après st maix, car elle était diplomée avant de s'engager... et était sur l'opération serval avec moi... !

 

(...)

Elle n'était pas partie au 21 ?

 

Je pose la question car entrer dans l'armée est une chose, être infirmier en unité opérationnelle en est une autre. J'ai connu un médecin qui a due gérer une jeune infirmière qui a demandé un régiment TDM soi disant pour faire de l'opérationnel et qui a due être relevé en Afghanistan car elle craquait. ça peut arriver aux meilleur.s Mais au final, sa véritable motivation était qu'elle a demandé ce régiment pour un rapprochement familial, rien d'autre. Elle est affecté en hôpital depuis.

Vaut mieux savoir dans quoi on met les pieds.

A contrario, j'ai bossé avec des infirmières en régiments para et il n'y avait aucune différence entre ce qu'elle faisaient et les paras qu'elles soutenaient. Crapahuter avec 20 kg sur le dos, c'est le quotidien d'un infirmier de terrain.

 

Pour la faire courte: tu as 2 options:

Tenter l'entrée en école sous off après l'école et accéder à une unité.

Ou t'engager directement comme MITHA ou tu iras feras une formation militaire plus courte en vue d'être affecté en HIA pour 3 ans minimum. Après quoi tu pourras théoriquement demander une mutation vers un CMA d'unité.

Je te conseil de faire de la réserve dans une unité de l'armée de terre (ou autre selon tes aspirations) pour confirmer ton projet. Ainsi, tu sauras mieux ou tu mettras tes mieds.

Dans les 2 cas, tu pourras partir en OPEX. En rôle 2 ou 3 (unité médico chirurgicale équipé légèrement ou lourdement selon le niveau) si tu es en hôpital, en rôle 1 (équipe médecin/infirmier et auxiliaire sanitaire) en soutien direct d'unité sur le terrain si tu es en CMA (Centre médical des armées = infirmerie d'unité).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 2 years later...

Bonjour,

 

Je suis pas infirmier mais j'en connais, dont une qui à intégré un régiment TDM directement après st maix, car elle était diplomée avant de s'engager... et était sur l'opération serval avec moi... !

 

(...)

Elle n'était pas partie au 21 ?

 

Je pose la question car entrer dans l'armée est une chose, être infirmier en unité opérationnelle en est une autre. J'ai connu un médecin qui a due gérer une jeune infirmière qui a demandé un régiment TDM soi disant pour faire de l'opérationnel et qui a due être relevé en Afghanistan car elle craquait. ça peut arriver aux meilleur.s Mais au final, sa véritable motivation était qu'elle a demandé ce régiment pour un rapprochement familial, rien d'autre. Elle est affecté en hôpital depuis.

Vaut mieux savoir dans quoi on met les pieds.

A contrario, j'ai bossé avec des infirmières en régiments para et il n'y avait aucune différence entre ce qu'elle faisaient et les paras qu'elles soutenaient. Crapahuter avec 20 kg sur le dos, c'est le quotidien d'un infirmier de terrain.

 

Pour la faire courte: tu as 2 options:

Tenter l'entrée en école sous off après l'école et accéder à une unité.

Ou t'engager directement comme MITHA ou tu iras feras une formation militaire plus courte en vue d'être affecté en HIA pour 3 ans minimum. Après quoi tu pourras théoriquement demander une mutation vers un CMA d'unité.

Je te conseil de faire de la réserve dans une unité de l'armée de terre (ou autre selon tes aspirations) pour confirmer ton projet. Ainsi, tu sauras mieux ou tu mettras tes mieds.

Dans les 2 cas, tu pourras partir en OPEX. En rôle 2 ou 3 (unité médico chirurgicale équipé légèrement ou lourdement selon le niveau) si tu es en hôpital, en rôle 1 (équipe médecin/infirmier et auxiliaire sanitaire) en soutien direct d'unité sur le terrain si tu es en CMA (Centre médical des armées = infirmerie d'unité).

Bonjour,

 

Je suis pas infirmier mais j'en connais, dont une qui à intégré un régiment TDM directement après st maix, car elle était diplomée avant de s'engager... et était sur l'opération serval avec moi... !

 

(...)

 

Elle n'était pas partie au 21 ?

 

Je pose la question car entrer dans l'armée est une chose, être infirmier en unité opérationnelle en est une autre. J'ai connu un médecin qui a due gérer une jeune infirmière qui a demandé un régiment TDM soi disant pour faire de l'opérationnel et qui a due être relevé en Afghanistan car elle craquait. ça peut arriver aux meilleur.s Mais au final, sa véritable motivation était qu'elle a demandé ce régiment pour un rapprochement familial, rien d'autre. Elle est affecté en hôpital depuis.

Vaut mieux savoir dans quoi on met les pieds.

A contrario, j'ai bossé avec des infirmières en régiments para et il n'y avait aucune différence entre ce qu'elle faisaient et les paras qu'elles soutenaient. Crapahuter avec 20 kg sur le dos, c'est le quotidien d'un infirmier de terrain.

 

Pour la faire courte: tu as 2 options:

Tenter l'entrée en école sous off après l'école et accéder à une unité.

Ou t'engager directement comme MITHA ou tu iras feras une formation militaire plus courte en vue d'être affecté en HIA pour 3 ans minimum. Après quoi tu pourras théoriquement demander une mutation vers un CMA d'unité.

Je te conseil de faire de la réserve dans une unité de l'armée de terre (ou autre selon tes aspirations) pour confirmer ton projet. Ainsi, tu sauras mieux ou tu mettras tes mieds.

Dans les 2 cas, tu pourras partir en OPEX. En rôle 2 ou 3 (unité médico chirurgicale équipé légèrement ou lourdement selon le niveau) si tu es en hôpital, en rôle 1 (équipe médecin/infirmier et auxiliaire sanitaire) en soutien direct d'unité sur le terrain si tu es en CMA (Centre médical des armées = infirmerie d'unité).

Bonjour,

En lisant les différentes discussions sur ce forum, j'ai cru comprendre que vous étiez infirmier militaire. J'en profite donc pour vous poser une petite question : je suis ESI en 2eme année d'un ifsi civil et j'aurais voulu savoir si l'on peut travailler dans un CMA dès l'engagement ou s'il faut obligatoirement commencer par un HIA ? Si l'on peut aller directement en CMA quelle est la démarche à suivre ?

Merci d'avance pour votre réponse 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

Tu remontes là un sujet datant de 2013, ce qu'il faut éviter de faire., les intervenants de ce sujet n'étant plus forcément actifs sur le fil de cette discussion. 

De plus, mais cela tu ne peux pas le savoir, Pendemonium ne vient plus sur le forum.

N'attends donc pas de réponse de ce côté là.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Le 14/07/2013 à 18:41, Pendemonium a dit :

Elle n'était pas partie au 21 ?

 

Je pose la question car entrer dans l'armée est une chose, être infirmier en unité opérationnelle en est une autre. J'ai connu un médecin qui a due gérer une jeune infirmière qui a demandé un régiment TDM soi disant pour faire de l'opérationnel et qui a due être relevé en Afghanistan car elle craquait. ça peut arriver aux meilleur.s Mais au final, sa véritable motivation était qu'elle a demandé ce régiment pour un rapprochement familial, rien d'autre. Elle est affecté en hôpital depuis.

Vaut mieux savoir dans quoi on met les pieds.

A contrario, j'ai bossé avec des infirmières en régiments para et il n'y avait aucune différence entre ce qu'elle faisaient et les paras qu'elles soutenaient. Crapahuter avec 20 kg sur le dos, c'est le quotidien d'un infirmier de terrain.

 

Pour la faire courte: tu as 2 options:

Tenter l'entrée en école sous off après l'école et accéder à une unité.

Ou t'engager directement comme MITHA ou tu iras feras une formation militaire plus courte en vue d'être affecté en HIA pour 3 ans minimum. Après quoi tu pourras théoriquement demander une mutation vers un CMA d'unité.

Je te conseil de faire de la réserve dans une unité de l'armée de terre (ou autre selon tes aspirations) pour confirmer ton projet. Ainsi, tu sauras mieux ou tu mettras tes mieds.

Dans les 2 cas, tu pourras partir en OPEX. En rôle 2 ou 3 (unité médico chirurgicale équipé légèrement ou lourdement selon le niveau) si tu es en hôpital, en rôle 1 (équipe médecin/infirmier et auxiliaire sanitaire) en soutien direct d'unité sur le terrain si tu es en CMA (Centre médical des armées = infirmerie d'unité).

Bonjour

Je me permets de revenir sur cette discussion étant étudiant en 3éme année civil (résultat du DE en Juillet) je souhaiterai intégrer le SSA. J'ai ouvert un dossier.
Si je reprends vos explications deux possibilités sont ouvertes aux IDE civil :

-Passé par le recrutement du SSA

-Passé par le recrutement Sous officier (n'importe quelle spé?) avec le DE en poche? 

 

Merci

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Aller au test de sélection avec tous ces documents serait une sage décision au cas où les recruteurs seraient tatillons.

    frmepervine

    Posted

    Je vais regarder ça, j'ai cru comprendre qu'il n'en faisait plus mais que la demarche était à faire en ligne via un site de gouvernement 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour,   Tu peux également emmener la déclaration de vol faite à la Gendarmerie ou à la Police.

    frmepervine

    Posted

    J'ai bien conscience que vous n'êtes pas un recruteur du CIRFA et que la réponse dépendra d'eux, mais cela reste tout de même rassurant, merci pour votre réponse.

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour. A mon avis aucun souci à ce moment là de votre démarche.
×
×
  • Create New...