YankeeZulu

Le conflit des Malouines

Messages recommandés

La réalisation d'exercices militaires dans les îles Malouines provoque des tensions entre l'Argentine et le Royaume-Uni à peine relancée la relation bilatérale.

 

Malouines. L'Argentine dénonce la programmation d'exercices militaires britanniques

L'Argentine a appelé vendredi Londres à renoncer à des manoeuvres militaires programmées aux Malouines, archipel britannique de l'Atlantique sud, à 500 km des côtes argentines, et historiquement revendiqué par le pays sud-américain.
«L'Argentine dénonce la réalisation de ces exercices militaires en territoire argentin illégitimement occupé par le Royaume-Uni», dit le communiqué argentin, en référence aux manoeuvres prévues les 19 et 28 octobre, «incluant des tirs de missiles Rapier».
L'ambassadeur du Royaume-Uni à Buenos Aires, Mark Kent, a été convoqué au ministère argentin des Affaires étrangères.
Londres, poursuit le communiqué, «ignore les résolutions des Nations unies et d'autres organismes internationaux, sommant les deux pays de reprendre les négociations pour parvenir à une solution pacifique et définitive».

Pétrole et Antarctique

Les Britanniques ont planté leur drapeau aux Iles Malouines en 1833, situées à 13'000 km de Londres, et refusent de négocier de la souveraineté de l'archipel avec l'Etat argentin. Elles offrent au Royaume-Uni une porte sur l'Antarctique et des gisements de pétrole ont été découverts dans ses eaux territoriales.
Un dégel dans la relation entre les deux pays sur les Malouines a été constaté depuis l'arrivée au pouvoir à Buenos Aires du président de centre droit Mauricio Macri.
Un vol régulier opéré par une compagnie argentine est en passe d'être autorisé dans les prochains mois par le gouvernement argentin. Actuellement, l'île est très isolée, seulement desservie par des vols militaires depuis le Royaume-Uni et par un vol commercial hebdomadaire de la compagnie chilienne LAN, depuis Punta Arenas, ville de la Patagonie chilienne.
En 1982, Londres a rapidement mis fin à une invasion de l'archipel par l'armée argentine, alors que le pays sud-américain était gouverné par une junte militaire. La Guerre des Malouines a fait 649 morts dans les rangs argentins et 255 du côté britannique.

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2016/10/la-realizacion-de-nuevos-ejercicios.html?spref=tw

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit récit d'un ancien soldat argentin qui revient à sa tranchée après 35 ans.

 

Ancien soldat de la guerre des Malouines: «je suis revenu là où devait être ma tombe»

Quelque 35 ans après la fin du conflit armé qui a opposé l'Argentine et le Royaume-Uni pour les îles Malouines, Sputnik s'est rendu sur les lieux pour retracer les histoires des vétérans argentins, revenus sur les îles qui sont pour eux «le sens de leur vie».

À l'occasion du 35e anniversaire du début de la guerre des Malouines opposant l'Argentine au Royaume-Uni en 1982, Sputnik a interrogé Armando Gonzalez, ancien combattant qui a aujourd'hui 55 ans et qui est revenu sur ses îles natales. « Les Malouines sont le sens de ma vie. Je suis revenu pour regarder comment elles sont 35 ans plus tard. Il est difficile de décrire ce que je ressens. Depuis mon arrivée, c'est un sentiment de calme et de paix », confie Armando. « L'île est magnifique »...

https://fr.sputniknews.com/international/201703141030462063-veteran-guerre-malouines/

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai que nombre d'anciens combattants reviennent sur les lieux de leurs affectations passées.

A l'époque ou j’habitais la Région Parisienne, il m'est arrivé d'être accosté par d'anciens militaires Allemands (avec femme et enfants) me demandant le chemin du CEV (Centre d'Essai en Vol aéronautique) de la ville de Brétigny-sur-Orge ou je demeurais !

Intéressant Hernan

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, aux quatre coins de mon pays on commémore 35 ans de la geste des Malouines, où nous honorons nos anciens combattants et les 649 morts pendant le conflit contre le Royaume-Uni.

ZzJpBJM.jpg?1

"Qui est-ce qui nous parle ici d'oubli, de renoncement, de pardon ?
Aucun sol plus cher, de la Patrie dans l'étendue !"

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

35 ans déjà !

J' étais bien jeune au moment des fait mais je me rappel bien des images diffusées aux actualités.

" un pays sans racines et un pays sans avenir "

il est important pour la jeunesse d' un pays de ce souvenir des sacrifices et des combats effectué par leurs anciens, c' est dans la mémoire et la connaissance que l' on forge l' avenir.

 

Bonnes commémorations Hernan, ainsi qu' à ton peuple.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Bouchon-Gras.

Ici quelques photos du jour du débarquement des troupes argentines sur les Malouines, dit "opération Rosario"

uv11g7w.jpg

Commandos de la Marine argentine (BIM Nº 2) Bataillon d'infanterie de marine Nº 2

cyu4yX4.jpg

Wur04Tj.jpg

FnC7Efv.jpg

3OD0WXo.jpg

cOGoZoK.jpg

Le chef de l'opération sur un VAO (véhicule à chenilles)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sont des prisonniers Britanniques.

Une petite carte pour tout expliquer,

1935670_Malouines.jpg

et des vétérans venus se recueillir au cimetière de Goose Green,

078ac22e-7d95-11e1-8ff4-0997dd048f6d-493x325.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Bouchon-Gras 49 a dit :

Ce sont des prisonniers Britanniques.

Effectivement, des royal marines de sa garnison aux îles Malouines

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le déclenchement du Brexit aurait des incidences incertaines sur l'avenir de quelques enclaves coloniales du Royaume-Uni dans le monde entier, aujourd'hui c'est le tour de Gibraltar, demain ce seront les Malouines ? ;)

 

L’Espagne va probablement mettre son veto à tout accord sur Gibraltar dans le cadre du Brexit. Dans les orientations de négociations, les 27 États membres soutiennent Madrid à ce sujet.

Gibraltar est un territoire contesté, que le Royaume-Uni détient depuis des siècles. Les Britanniques considèrent que tout accord sur le Brexit s’appliquera automatiquement à Gibraltar, qu’ils considèrent comme leur territoire souverain.
L’Espagne soutient de son côté que tout accord nécessitera sa bénédiction puisque la région ne fait pas partie du Royaume-Uni, comme c’est le cas pour l’Irlande du Nord, mais qu’il s’agit plutôt d’une colonie au statut contesté.
Le 31 mars, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a dévoilé les principes qui guideront les négociations de divorce et la future relation entre le Royaume-Uni et les 27 États membres restants.

Territoire contesté

Contrairement à ce à quoi certains responsables s’attendaient, le document fait bel et bien référence à Gibraltar. Les orientations soutiennent la demande de Madrid de n’autoriser aucun accord pour le territoire contesté.
Une fois que l’île quittera l’Union, «aucun accord entre l’UE et le Royaume-Uni ne s’appliquera au territoire de Gibraltar sans un accord entre l’Espagne et le Royaume-Uni», est-il indiqué.
Il s’agit sans l’ombre d’un doute du sujet le plus épineux entre l’Espagne et le Royaume-Uni, et d’une véritable pierre d’achoppement dans les négociations à venir avec l’Union dans son ensemble.
Le paragraphe reflète «clairement» l’intérêt de l’Espagne, a reconnu un responsable européen.
Ces dernières semaines, le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a insisté sur le fait que lorsque le Royaume-Uni quittera l’Union, les questions concernant Gibraltar «devront prendre en compte l’avis de l’Espagne et obtenir son vote favorable».
Selon le responsable, le paragraphe reconnaît qu’il y a deux camps dans cette dispute. Il souligne toutefois qu’une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’UE, la situation «sera différente». L’UE affirme clairement qu’elle soutiendra les intérêts de ses 27 États membres, et entre les deux, l’Espagne sera le seul pays qui appartient au club.
Le projet d’orientations sera discuté par les gouvernements nationaux ces quatre prochaines semaines. Les dirigeants devraient y apporter leur soutien lors d’un sommet extraordinaire le 29 avril.
Un responsable européen a déclaré qu’il avait «des raisons de penser» que le paragraphe sur Gibraltar resterait. Pourtant, jusqu’à la dernière minute, personne ne savait quelle position l’UE exprimerait sur l’avenir controversé du Rocher...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/04/el-desencadenamiento-del-brexit-tiene.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Passage des Hercules C-130 et des avions A4AR Fightinghawk pendant la cérémonie officielle de l'armée de l'Air argentine dans la base de la 1ère Brigade aérienne à Buenos Aires.

NgCJjjS.jpg?1

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gibraltar est la clef de la porte de la méditerranée et fut fondamental par sa position (comme Malte) aux alliés pendant le second conflit mondial  pour les combats au Moyen-Orient et la route de l’Extrême-Orient.

Désormais, avec l'OTAN, Gibraltar à vocation à rejoindre l'Espagne, démocratique et être intégré à sa patrie d'origine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malouines 35 ans. (Mai, le mois de l'Exocet)

YIeclNg.jpg?2

Le 25 mai 1982, deux Super Étendard de la marine argentine armés avec des Exocet attaquent le navire porte-conteneurs britannique Atlantic Conveyor.

CsoF92z.jpg

Ce navire transportait vers la zone du conflit, en plus des équipements, des conteneurs avec de nourriture et des munitions, six hélicoptères Westland Wessex de l'Escadron 848, trois Chinooks de l'Escadron 19 et un Lynx de l'Escadron 815.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yO6daaS.jpg

En mai 1982, l’Argentine et le Royaume-Uni se sont disputé militairement la souveraineté des îles Malouines, à 1.000 km au large de l’Argentine. Les combats entre les deux pays ont notamment mis en jeu la Force aérienne argentine et la Royal Air Force. Les pilotes argentins – surnommés les Faucons – ont dû connaître l’épreuve du feu aux commandes d’appareils obsolètes, tels les biturbopropulseurs Pucara ou les jets A-4 Skyhawk. Face à eux, des Sea Harrier et des batteries de DCA et de missiles tirés depuis les bateaux.
Si les pilotes argentins manquaient cruellement d’expérience et de matériel moderne, leur audace a su compenser leur infériorité technique, avec des attaques osées de navires britanniques, à raison de missions menées au ras de flots, parfois à l’issue de plusieurs ravitaillements en vol pour arriver sur un axe inattendu.
« Malouines, le ciel apaprtient aux Faucons » entend rendre hommage à ces pilotes. Le scénario est signé Nestor Barron, né en 1969 à Buenos Aires. Ecrivain, poète, romancier, musicien, scénariste… ce dernier s’est fortement inspiré des missions menées par le commandant Pablo Marcos Rafael Carballo aux commandes de son Skyhawk. Le dessin est signé Walther Taborda, professeur d’art, également né à Buenos Aires.
Cette intégrale, sortie ce 24 mai, regroupe trois albums ayant pour titre : « Chapitre 1 : Skyhawk », « Chapitre 2 : Pucara » et « Chapitre 3 : Super Etendard ». 

– « Malouines, le ciel appartient aux Faucons », intégrale par Walter Taborda et Nestor Barron. Ed. Paquet. Collection Cockpit. 152 p. 29,00 €. http://editionspaquet.com

https://www.aerovfr.com/2017/05/retour-sur-les-malouines/#disqus_thread

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Marin, basé sur des informations du quotidien britannique The Guardian, révèle les erreurs commises par l'équipage du HMS Sheffield qui ont mené à son naufrage pendant le raid des Super Étendard argentins et ses Exocet.

 

Perte du HMS « Sheffield » : une série de défaillances

http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/29690-perte-du-hms-sheffield-une-serie-de-defaillances

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Hernan.

Par ailleurs, des sévères critiques avaient été émises sur la construction de la classe du  HMS "Sheffield" concernant sa structure par trop allégée par l'emploi de matériaux "léger". Devant un "Exocet" avec sa coiffe  renforcée, la pénétration du missile dans les œuvres ives ont été fatales.

C'est toujours le même problème à savoir le mépris affiché pour un adversaire dont on ne prend pas la mesure et que l'on traite par le mépris. Les expériences sont là pour rappeler régulièrement ces faits =

> Les Nazis avec l'URSS suite au conflit de ce dernier pays avec la Finlande qui avait tourné au désastre pour l'Armée Rouge. "Un coup de pied dans cet édifice et tout s'effondrera" (Adolf Hitler). Il vit. On vit.

> "La route du fer est coupée" faisant allusion aux Britanniques et Français débarqués en Norvège et ayant coupés la route des minerais de fer à l'Allemagne (Paul Reynaud, Président du Conseil, ancêtre de Premier Ministre). En moins de 1 jours, tout le monde rembarqua suite a l'intervention Nazie par voie maritime et aérienne. Rodomontade !

> L’expérience des parachutistes en Norvège fut oublié et ce sont les Hollandais (Rotterdam),et les Belges (le Fort Eben Êmael) qui en subir la rigueur

> La Corée, le Vietnam, l'Afghanistan, les conflits du Moyen-Orient ! Belles envolées lyriques, beaux discours,  et....mépris des petit homme des rizières qui se battaient depuis des millénaires contre les Empires Chinois, puis Britanniques, Français, etc. avec des méthodes de combats méprisés par les super-puissances détenteurs de l'arme nucléaire, etc.

On vit. On voit toujours.Et DAESH poursuit son expansion aujourd'hui en Afghanistan et aux Philippiennes !

Pour en revenir au HMS "Sheffield" , un Français avait préconisé lune barrière d'eau en protection des flancs des navires de combat contre les missiles. Ce fut peine perdue. US Navy et Royal Navy avait de quoi répondre  à ce genre d'attaque ! On vit ! Ce sont les armateurs de Super-pétroliers qui appliquèrent ce système sur les pétroliers (de 315.000 tonnes et plus) et aucun ne coula pendant la première du Golf.

Janmary

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des parents de 90 soldats identifiés récemment par la Croix Rouge (CICR) dans le cimetière militaire argentin de Darwin sont arrivés aux îles Malouines. Les commandantes du charter vers les îles sont anciens pilotes de l'aéronavale argentine pendant le conflit. Une cérémonie très émotive pour les familles.

 

Quatre-vingt-dix tombes de soldats argentins tombés aux Malouines portent désormais un nom et un prénom: pour la première fois depuis la guerre (1982), leurs proches ont pu se recueillir devant leur sépulture, dans le cimetière militaire de Darwin, aux Malouines, selon le secrétariat argentin aux droits de l’Homme.
L’identification des restes date de 2017, quand une mission d’experts encadrés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a enfin pu mettre un nom sur 90 des 121 croix blanches du cimetière, non loin du champ de bataille.
Jusque là, l’inscription en espagnol «soldat argentin seulement connu de Dieu» apparaissait sur toutes les tombes.
Lundi, 200 mères, pères, frères ou sœurs des combattants morts durant cette guerre éclair (74 jours) ont effectué un aller-retour dans l’archipel de l’Atlantique sud.
Du côté argentin, 649 soldats y sont morts, et 255 dans les rangs militaires britanniques.
«Cela ne va pas changer l’histoire, cela va rien changer à la perte d’un être cher, mais pouvoir s’incliner devant une plaque avec son nom et son prénom, cela prend une autre valeur», a dit aux familles le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie, avant leur départ pour les Malouines.
L’Argentine revendique les Iles Malouines, à 400 km de la Patagonie, un territoire qu’elle a occupé de 1820 à 1833. Les Iles ont depuis été administrées par le Royaume-Uni. Buenos Aires demande en vain à Londres d’entamer un dialogue sur la souveraineté des Malouines, une recommandation de l’ONU...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/03/en-un-vuelo-charter-los-familiares-de.html

 

0cNrRs5.jpg

5uB2WaF.jpg

v1urXsA.jpg

 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Hernan.

On oublie que dans tous les conflits, ce sont des hommes qui meurent et des épouses, fiancées, petites amies  qui portent le chagrin et des orphelins qui ne connaitrons pas une vie de familiale comme la normalité le voudrait ! .

Que tous ces combattants reposent en Paix prés des leurs.

Une pensée émue pour tous les hommes et femmes, civils et militaires tués au combat ou victime du terrorisme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, HernanF a dit :

«Cela ne va pas changer l’histoire, cela va rien changer à la perte d’un être cher, mais pouvoir s’incliner devant une plaque avec son nom et son prénom, cela prend une autre valeur»,

 

il y a 45 minutes, Janmary a dit :

On oublie que dans tous les conflits, ce sont des hommes qui meurent et des épouses, fiancées, petites amies  qui portent le chagrin et des orphelins qui ne connaitrons pas une vie de familiale comme la normalité le voudrait ! .

Je ne peux que partager vos écrits et les approuver avec force.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, un résumé sur le conflit des ïles Malouines entre l'Argentine et le Royaume-Uni, par le professeur montpelliérain Jean-Cristophe Victor, évidemment en français mais avec sous-titres en espagnol.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites