Jump to content

Les forces spéciales sont ils capable d'intervenir dans un conflit de haute intensité


Recommended Posts

Bonjour, je surfet sur un forum est je vois un poste qui dit que nimporte quel régiment dinfanterie vaudrais mieux que les force spéciale ont conflit de haute intensité inaptes car trop habitué à opéré ont petit groupe donc serais incapable de mener une opération à grande échelle 

Je voudrais savoir ce que vous en pensez ?

Pour ma part je trouve c'est propo complétement absurde 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 2 heures, Future militaire a dit :

nimporte quel régiment dinfanterie vaudrais mieux que les force spéciale ont conflit de haute intensité inaptes car trop habitué à opéré ont petit groupe donc serais incapable de mener une opération à grande échelle 

Je répondrai, que c'est comme dans tout, il y a des "outils" adapter pour certaines actions, pour faire du gros œuvre, un marteau piqueur va être super efficace, alors qu'une "dremel" fera l'unanimité pour des petite choses, des petits détail, à l'inverse ça ne marchera pas bien non plus.

En clair, 

Les forces spéciales peuvent participer à un conflit de haute intensité pour mener des actions bien cibler permettant aux régiments d'infanterie d'avancer et d'opérer leurs actions, mais chacun à son rôle.

Prenons l'exemple du débarquement en Normandie, les commandos ou les régiments ancêtres des forces spéciales ont eu des rôles bien ciblés, prendre un ou des ponts, des points névralgiques, une batterie, un pc de commandement, un centre de transmission... alors que l'infanterie avait pour objectif d'avancer, de prendre des villes... l'un et l'autre sont complémentaire.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

 

Les forces spéciales peuvent participer à un conflit de haute intensité pour mener des actions bien cibler permettant aux régiments d'infanterie d'avancer et d'opérer leurs actions, mais chacun à son rôle.

Prenons l'exemple du débarquement en Normandie, les commandos ou les régiments ancêtres des forces spéciales ont eu des rôles bien ciblés, prendre un ou des ponts, des points névralgiques, une batterie, un pc de commandement, un centre de transmission... alors que l'infanterie avait pour objectif d'avancer, de prendre des villes... l'un et l'autre sont complémentaire.

 

Mais sa na pas empêché les commando Marine de débarquer avec les troupes d'infanterie qui pourton sont bien des force spéciale si je ne me trompe 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 22 heures, Future militaire a dit :

Mais sa na pas empêché les commando Marine de débarquer avec les troupes d'infanterie qui pourton sont bien des force spéciale si je ne me trompe 

Tu parle du Débarquement, les commandos ont débarqués avec un objectif différent.

Les forces spéciales peuvent mener des opérations conjointes mais avec des objectif différents.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Ces unités partagent leurs expériences lors de rencontres, formations ou d'exercices en commun,  et quelques fois travaillent ensemble, après ils possèdent chacun leurs particularités.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Il a pleins de posts qui traitent de cà. Fouille un peu dans le forum avec "Rechercher".

    SergeP

    Posted

    Bonjour ou bonsoir !  J'ai pour ambition de rentrer dans l'armée de terre et plus particulièrement poser mes bagages dans le régiment de cavalerie des Hautes Alpes, cependant je porte des lunettes et j'ai prévu de faire une opération de corrections laser, je voulais savoir si cette dite opération pouvait me fermer cette porte ou si elle ne me portait pas préjudice pour ce métier? Si l opération n est pas un problème, j ai le choix entre le lasik et le pkr et je voudrais aussi savoir si y en a une meilleur que l autre? Puisque j ai entendu dire qu avec l une des deux, les coups aux visages étaient a éviter pour prémunir le décollement de la rétine... J ignore si c est vrai pour le coup  Merci a vous pour vos réponses!

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous vous annoncer le décès de Henri BAUDINA, à l'âge de 95 ans. Il était Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2019, et faisait partie du Comité de la Drôme des Collines et du Vercors. Le 26 août 1944, âgé de 17 ans, alors qu'il avait rejoint les FTPF des FFI et participait aux violents combats contre les troupes nazies au-dessus de Nice, il est grièvement blessé par l'explosion d'un obus de mortier et laissé pour mort sur le champ de bataille à LEVENS. Récupéré par les troupes US, il est soigné dans un hôpital de campagne à GRASSE . Il est réformé en septembre 1946 et rejoint sa famille comme commerçant. Médaillé militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire 39/45, il était Grand invalide de guerre. (Source : Gal. Christian Van Duynslager - Président de la SMLH, section de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Toi, je ne dis pas, mais ton conseillé, c'est un peu dommage... Je te mets un lien, je pense que tu y découvriras les avantages et les éventuels inconvénients, suivant tes attentes et demandes : https://www.defense-mobilite.fr/candidats/offre-de-service/travailler-dans-le-public/le-dispositif-derogatoire-de-reconversion-4139

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Oui, mais attention pour certaines spé, il faut attendre un an, pour retenter. Mon avis (qui reste qu'un avis), fini ton master, ça ne te seras que positif pour la suite et en parallèle prépare toi pour les tests et épreuves. Et comme disait Monsieur de La Fontaine "un tient vaut mieux que deux tu l'auras"   
×
×
  • Create New...