Jump to content

Olfaction et armée


Alouette

Recommended Posts

Bonjour à tous !

J'espère que vous allez bien.

Me voici de retour avec mes questions bizarres...

Avant, une petite parenthèse au sujet de ma traduction de poèmes de guerre écossais... en pour parlers de publication... mais je n'en dis pas plus car la gestion des droits d'auteur est longue et complexe... donc je croise les doigts mais tenais à vous remercier encore pour vos conseils et les précieuses réponses que vous m'avez apportées !

Ma question aujourd'hui porte sur l'odorat, qu'il s'agisse de l'utilisation des odeurs par les militaires, pour détourner l'attention ou masquer sa propre odeur, par exemple, ou de l'impact qu'a une odeur et qui peut permettre de fuir, par exemple, de trouver une cible, ou qui rappelle des souvenirs plus ou moins traumatiques.

C'est un sujet sur lequel les américains ont commencé à travailler via la création de nez artificiels ou d'entraînements en réalité augmentée qui reproduisent les odeurs. Je crois qu'en France, certains musées reproduisent l'odeur des tranchées.

Auriez-vous davantage de connaissances de la question? Y aurait-il des ouvrages qui en traitent--même partiellement? Il me semble que l'Opération Titanic pendant le Débarquement utilisait déjà des odeurs artificielles pour détourner les allemands, mais je ne retrouve plus du tout les détails...

D'avance merci pour votre aide.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour et une très bonne année à tous !

Pardonnez cette forme d'autoréponse... mais au cours de mes recherches, j'ai trouvé cet article de Juliette Courmont intitulé "Odeurs et représentations de l'Autre pendant la Première Guerre mondiale."

A lire ici: Vue de Odeurs et représentations de l’Autre pendant la Première Guerre mondiale (uclouvain.be)

Ce n'est pas exactement ce que je cherche, mais j'ai trouvé cette étude de la description olfactive de l'ennemi comme moyen de déshumanisation relativement intéressante. C'est un fait de la Première Guerre dont je n'avais pas idée.

Je pense retrouver ma référence au piège olfactif durant le Débarquement dans La Bataille de Normandie de Beevor... je ferai le point d'ici quelques très grosses centaines de pages!

Belle soirée.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

On pourrait aussi parler de l’odeur de la poudre. Ce n’est pas qu’une image.

Ayant été artilleur, je peux vous assurer que cette odeur existe bel et bien, qu’elle  est très prégnante, et même assez agréable finalement. Elle provoque une sorte d’ivresse qui donne envie de continuer encore et encore les tirs d’artillerie. 
c’est du moins mon ressenti.

C’est une odeur qui reste, qui imprègne les vêtements.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour ce témoignage personnel.

J'envisageais et je rencontre toujours les aspects négatifs de l'odeur... L'aspect que vous mentionnez est donc très enrichissant et ouvre à de nouvelles investigations...

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 22 heures, berogeitabi a dit :

Ayant été artilleur, je peux vous assurer que cette odeur existe bel et bien, qu’elle  est très prégnante, et même assez agréable finalement. Elle provoque une sorte d’ivresse qui donne envie de continuer encore et encore les tirs d’artillerie. 
c’est du moins mon ressenti.

On s'en aperçoit à plus petite échelle, en tirant un certain nombre de cartouches avec des armes individuelles, l'odeur de la poudre enivre le tireur, c'est effectivement assez agréable.

Le 09/01/2022 à 18:47, Alouette a dit :

Odeurs et représentations de l'Autre pendant la Première Guerre mondiale."

Soyons réaliste, durant les conflit armées de certaines ampleurs, des cadavres (d'hommes, d'animaux) sont en décompositions à l'air libre. En Normandie, durant la poche de Falaise et notamment dans le "couloir de la mort" 

OIP (2).jpg

Il ne sera sans doute jamais possible de dresser un bilan exact des pertes allemandes de cette bataille. Les hypothèses les plus courantes font apparaître environ 5 000 à 6 000 morts, 30 000 à 40 000 prisonniers et une perte matérielle estimée à 5 000 véhicules.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poche_de_Falaise

R (7).jpg

Du témoignage des habitants ayant tenté de revenir, une odeur pestilentielle et une sorte de nuage noir, en fait des mouches.

d02cab11f938891a48fda9afad4f573a--normandy-invasion-falaise.jpg

 

Après, Marius dans le reportage sur le stage commando marine, en fouillant les caissons des élevés, il s'adresse à un élève et lui dit "pour as tu pris du déodorant, pour mieux te faire repérer sur le terrain".

Que dire de ceux qui se recouvrent d'excrément pour ne pas se faire détecter...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Sujet déverrouillé suite à la présentation de l’intéressé.

    Fred689

    Posted

    Merci de passer par la case "Présentation".

    Thierry7402

    Posted

    Bonjour  Je suis auteur et éditeur dans l'Aisne et je m'intéresse à des sujets traitants du moyen-âge jusqu'à la guerre de 1870. J'ai publié des études sur des monuments ainsi que des biographies.  Je collectionne les cartes postales et j'ai quelques clichés glanés dans les Ardennes dont je n'arrive pas à déchiffrer la provenance ou la date (voire les 2).  Je vous remercie grandement de l'aide que vous pourrez m'apporter.  Bonne fin de journée. 

    Sophia42

    Posted

    Merci pour ta réponse 🌝 Je prends bonne note !

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, restera jusqu'à mercredi dans la base navale de Toulon, sa troisième escale européenne du 50e Voyage de formation. Photo : Valerie Le Parc
×
×
  • Create New...