Jump to content
×
×
  • Create New...

Devenir Guetteur sémaphoriste comme reserviste à 35 ans


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je souhaiterais m’engager comme réserviste dans la marine nationale. Je suis très intéressé par le poste de guetteur en sémaphore. Au vu de mon profil (35 ans, ingénieur, pas d’expérience militaire), pensez-vous que je puisse prétendre à ce type de poste ?

Autre question concernant le processus de candidature en ligne. Sur le site, j’ai sélectionné une affectation (PMM) sans vraiment savoir de quoi il s’agissait, et sans pouvoir la modifier par la suite. Il n’y avait pas de descriptif de poste, et je pensais que l’acronyme « PMM » correspondait à une unité qui regroupait plusieurs postes que j’allais pouvoir choisir (dont celui de Guetteur sémaphorique qui m’intéresse).

Aujourd’hui j’arrive à l’étape où je vais être contacté par un responsable de l’unité que j’ai sélectionnée (PMM Comar Le Havre). Pensez-vous que cette personne pourra me réorienter vers le poste que je souhaiterais ? Pour éviter de perdre du temps, faut-il que je fasse d’ores et déjà une demande pour revenir au début du processus et ainsi pourvoir choisir une autre unité ?

Merci d'avance pour votre aide,

Amer80

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Bon je vais essayer de démêler tout ça.

Il y a 11 heures, Amer80 a dit :

Je souhaiterais m’engager comme réserviste dans la marine nationale. Je suis très intéressé par le poste de guetteur en sémaphore. Au vu de mon profil (35 ans, ingénieur, pas d’expérience militaire), pensez-vous que je puisse prétendre à ce type de poste ?

Deux solutions :

Soit tu fais reconnaitre ton diplôme d'ingénieur et tu pourras intégrer dans la voie officier (mais là tu ne feras pas guetteur)

Soit tu fais reconnaitre tes diplômes mais pour être intégré au premier grade d'officier marinier (second maitre) et demander la FMIR (Formation Militaire Initiale de Réserve) guetteur qui se déroule à Lanvéoc Poulmic (en face de Brest, à coté de l'école navale).

Une fois la FMIR effectuée, tu pourras choisir ton affectation parmi les différents sémaphores disséminés le long du littoral(et suivant les postes libres).

C'est un très bel emploi, avec un beau potentiel pour un réserviste.

Il y a 11 heures, Amer80 a dit :

l’acronyme « PMM » correspondait à une unité qui regroupait plusieurs postes que j’allais pouvoir choisir (dont celui de Guetteur sémaphorique qui m’intéresse).

L'acronyme PMM signifie : Préparation Militaire Marine, cette formation est destiné aux jeune de 16 à 18 ans (âges à vérifier), les cours sont effectués le samedi environ du mois de mai à novembre et les jeunes effectuent une semaine bloquée dans un des trois ports.

Bref, ce n'est pas pour toi.

Il y a 11 heures, Amer80 a dit :

Pour éviter de perdre du temps, faut-il que je fasse d’ores et déjà une demande pour revenir au début du processus et ainsi pourvoir choisir une autre unité ?

Pour gagner du temps, adresse toi directement auprès de l'un des trois APER (Agence Pour l'Emploi des Réservistes) se situant à Paris, Brest et Toulon. Si tu te situe en Normandie, c'est l'APER Paris qui te gérera.

https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/marine/actualites/aper-paris

Si d'autres questions, n'hésite pas.

Link to post
Share on other sites

Salut Bouchon-Gras,

Merci beaucoup pour ton retour très détaillé.

En fait j'ai déjà contacté L'APER de Paris qui m'a dit que tout le processus se déroule sur le site www.reservistes.defense.gouv.fr. Du coup j'ai crée mon dossier de candidature sur ce site mais j'ai l'impression que la 1ere étape consiste à choisir une affectation et non une FMIR, étrange non ?. A noter qu'il ne me semble pas avoir vu d'affectation en semaphore (pas de poste dispo ?). Je vai tout de même les recontacter.

Merci,

Amer80

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 20 heures, Amer80 a dit :

j'ai l'impression que la 1ere étape consiste à choisir une affectation et non une FMIR, étrange non ?

Beaucoup de réservistes marine sont incorporés direct sans formation (qui se fait sur le terrain) sous la spécialité "SEGER".

Il existe trois FMIR, Guetteur, fusilier main et marin pompier.

Il y a 20 heures, Amer80 a dit :

A noter qu'il ne me semble pas avoir vu d'affectation en semaphore (pas de poste dispo ?).

Pour ces postes il faut absolument avoir fait la FMIR, c'est un emploi qui ne s'invente pas.

Il y a 20 heures, Amer80 a dit :

j'ai déjà contacté L'APER de Paris qui m'a dit que tout le processus se déroule sur le site www.reservistes.defense.gouv.fr.

Pourtant ils recrutent des gens sans passer par ce site, mais bon si c'est comme ça...

Il y a 20 heures, Amer80 a dit :

Je vai tout de même les recontacter.

Tiens nous au courant.

Link to post
Share on other sites

Bonjour Bonchon-Gras,

Merci pour la lettre d'info. Du coup j'ai recontacté l'APER de Paris et les info que l'on m'a donné n'étaient pas très réjouissantes.

En gros il y a très peu de postes dispo pour les ab initio comme moi, encore moin des postes en semaphore. En plus L'APER ne gère que les gens déjà réservistes donc les postes listés dans la lettre ne sont pas pour un ab initio comme moi a priori...Je vai quant même leur envoyer 1 CV et 1 lettre de motiv on ne sais jamais.

D'ailleurs les FMIR sont suspendues à cause du covid.

Suite à ma candidature en ligne je dois normalement être contacté pour un entretien téléphonique (pour le poste en PMM que j'avais choisi par erreur) ça me permettra peut-être d'être réorienté je l'espère.

Bonne soirée,

Amer80

 

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • J'essaie ici de suivre les traces de mon arrière-grand-père León-Marie Jeanneau, né à La Chapelle Basse-Mer le 7 juin 1882 qui a émigré au Pérou en 1906 et est revenu en France en 1915 pour servir son pays... D'après ce que je comprends, il ne sera au front que pendant 4 mois, d'abord avec le 147 R.I. puis avec le 109 R.I. dans la campagne d'Artois. Après cela, il aurait été transféré pour faire du travail d'usine en raison de sa profession de forgeron.... Sinon, je ne connais pas la raison de son transfert... Par contre, son frère jumeau Donatien-Marie (jardinier) est resté au front jusqu'à ce qu'il soit blessé à Hébuterne le 7 juin 1915... Malheureusement, je n'ai pas de photo en uniforme pour la période où il serait au front... Une de mes questions est de savoir quel type d'uniforme lui aurait été attribué ? L'insigne de col d'un fantassin serait-il encore jaune pour juin 1915, ou serait-il seulement composé de chiffres foncés ? Aurait-il reçu un képi ou une casquette latérale ? La seule chose en ma possession est son casque... Voir pièce jointe pour son service ainsi que la seule photo de lui en temps de guerre que j'ai prise à Nantes en octobre 1916 envoyée à mon arrière-grand-mère... Curieusement, il porte des vêtements civils, des bottes d'origine militaire et un brassard avec ce qui semble être les initiales L. F. Serait-ce par hasard un signe de l'usine ? Par ailleurs, j'aimerais savoir s'il est possible de connaître exactement son placement au front, dans quel peloton ou escouade il serait affecté... J'aimerais également en savoir plus sur ses fonctions à l'arrière à partir de 1917 avec le 65 R.I. Existe-t-il un moyen de rechercher ces informations ?  Merci... Cordialement, Philippe  
    • Bonjour,  Je pense que le mieux serait de se rapprocher des archives départementales ou de la mairie qui possède peut être un service historique sur la ville. Cordialement 
    • Les Talibans d'aujourd'hui ont affaire à Al Quaïda qui veut la guerre totale et complète envers tous les pays qui ne sont pas Islamiste et rigoureux sans équivoque quand à l'application de la Charia. C'est un combat des Talibans (étudiants au sens Afghan du terme)  contre Al Quaïda sur le sol Afghan qui commence. Normalement, il ne devrait pas avoir d’attaques terroriste sur le sol Français du fait des Talibans Afghans. La Présidente du Parlement Européen, Ursula von der Leyen, ayant promis de l'aide financière et en assistance lors de la présentation sur l’État de l'Europe, hier, au Parlement Européen. Les talibans ont un besoin urgent d'être crédible si ile veulent rester au pouvoir en Afghanistan. Ils demandent l'aide Internationale...avec réciprocité comme La Chine et la Fédération Russe l'a obtenu par négociation. Des Français et Américains ont été évacués par les Talibans par le pont - civil - aérien à Kaboul. Il y a eu beaucoup plus de victime lors d l(attentat des tours jumelles de New-York que lors de l'assaut aéronaval Japonais contre Pearl Harbor.(presque du simple au double).     Pas réellement. Si les Soviétiques se sont cassé les dents dans cette vallée, ce n'est pas le fait que le commandant Massoud possédait des armes lourdes inutilisable dans cette région. Cela était le fait que Massoud avait bien plus de combattants que son fils actuellement , d'une part, et, d'autre part, qu'il était un fin stratège et tacticien que son fils. Il faut revoir l'épopée de ces Français, étudiants, de cette jeune doctoresse,  Olivier Roy, le journaliste Bony,et une équipe de combatants en charge de les assister, etc. qui ont franchi des cols de 4000 mètres (pas simple)pour aller porter secours sanitairement  et médicament aux forces combattantes et qui furent en contact avec le commandant Massoudqui parlait le Français. Plusieurs documentaires sont passés a la TV, filmés par l'équipe et des livres furent écrits (Massoud l'Afghan).Olivier Roy est parfois contacté par s'exprimer sur l'Afghanistan dans les médias
    • Le gouvernement afghan constitué par les talibans reste flous sur certains points ; Les talibans ont assuré que les femmes pourraient étudier mais que les positions politiques principales ne pourront pas leur être accordé ( ministre, préfet, etc) De nombreux droit français sont interdit au femmes là- bas comme de pratiquer un loisir, et sont forcés de respecter les restrictions islamiques imposé par les talibans Les talibans, reste d'Al-Quaida, revenu au pouvoir vingt ans après avoir été chasser par un coalition à laquelle la France a participé, avec ses frappes aériennes vont-ils cesser leurs actes terroristes commis sur le sol français et occidental ? Tout le monde se souvient de l'attaque des tours jumelles à New York, comparé à celle de Pearl Habor qui avait fait des milliers de mort.  Pour l'instant, aucune information classée publique n'a été découverte, Affaire à suivre. 
    • Les afghans ont courageusement résisté aux mains des talibans mais la vallée du Panchir à fini par tomber. Il manquait aux résistant le lourd armement des talibans...