Jump to content

Compréhension du Jargon militaire et relation civilmili.


Recommended Posts

Je pense être au bon endroit; je voudrais poursuivre le sujet se trouvant dans ma présentation.

Que signifie l arme choisie? A ce que j ai compris, je minimise les risques auxquels il s' expose, c est bien cela.

Navrée de vous embêter, mais je préfère éviter

de le submerger avec mes interrogations, et plutôt profiter de sa présence:)

En vous remerciant par avance pour vos réponses.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Que signifie l arme choisie? A ce que j ai compris, je minimise les risques auxquels il s' expose, c est bien cela.

 

Il existe trois armées. L'armée de terre, de l'air, la Marine  auquel je rajoute bien volontiers la gendarmerie (eux aussi sont des militaires).

 

Dans l'armée de terre, (ce que je connais le mieux), il existe des armes. Infanterie, artillerie, cavalerie... etc

Dans chaque arme, des spécialités. Comptable, mécanicien, cuisinier, fantassin, artilleur.... etc

Dans chaque spécialité, des fonctions. exemple, un mécanicien peut-être... mécanicien (de base), chef d'équipe, chef d'atelier... il sera toujours dans sa spécialité de mécanique, mais à des degrés de responsabilité différents en fonction de son grade, de ses examens, de son ancienneté, des postes disponibles...

 

Il en est ainsi pour chaque arme.

 

Pour les risques, il s'agit surtout de considérer qu'un militaire est d'abord militaire et ensuite, cuisinier, mécano, ... ou autre. En conséquence, il peut être appeler à servir en zone de conflit, et donc à risques, quelque soit sa spécialité.

 

Voilà un court éclairage en réponse à vos questions.

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Merci, j'aurais une question: en surfant sur votre site, j' ai pu voir quelques ouvrages.

Que me conseillerez vous à offrir à un MDR, histoire qu'il se detende un peu durant l'opex.

Quelque chose de sympathique, livre de poche de préférence, la lecture c'est pas son fort, mais

bon faut les faire fructifier ces neurones :lolfete:

Thanks!

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Une petite vidéo coquine ?

 

Non, allez, je blague. Oublie ce que je viens de dire.

 

Pour la détente en OPEX et la fructification des neurones : la lecture est parfaitement adaptée. D'ailleurs je ne vois pas grand-chose d'autre.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Moderator

Une petite vidéo coquine ?

 

Non, allez, je blague. Oublie ce que je viens de dire.

 

Pour la détente en OPEX et la fructification des neurones : la lecture est parfaitement adaptée. D'ailleurs je ne vois pas grand-chose d'autre.

 

Tout dépends du théâtre ou tu es... ! beaucoup de théâtres sont équipés de salle de musculation, de parcours de footing, de popote et lieu de détente et même le wifi dans les chambres.

Link to comment
Share on other sites

Merci berogeitabi.

Je suis plutot surprise qu' il puisse avoir ces équipements durant les Opex. Ils sont donc bien lotis ces militaires :)

Et donc, cela signifierait qu' il y a constamment une présence de nos soldats dans ces pays, quel est la durée maximale (s'Il y a eu lieu) de ces opérations?

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Variable.

 

Ca dépend des spécialités. Un gars des forces spéciales peut rester jusqu'à plus d'1 an en Opex. Un militaire de base, entre 2 et 8 mois, s'il y a prolongation(s).

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

2 a 7 moi et 3 semaine plus précisément ! pourquoi ? car à 8 mois on passe dans un autre taux pour la solde ! on sera plus payé OPEX mais séjour ! ce qui est largement différent ;)

 

Ensuite dire qu'on est bien loti ! je trouve que la réflexion est peu appropriée et surtout déplacée, je m'explique : 

 

On pars entre 4 et 6 mois loin de notre foyer (certes c'est notre choix, notre vocation) quand on est présent sur une OPEX depuis plus de 30 ans (comme le Liban) ou 10 ans comme l'afgha, on s'est tout simplement installé et des infrastructure se sont construite. Sur SERVAL au Mali on à rien, sur le premier mandat on avait pas d'ordinaire ni quoi que se soit et encore moins de tentes climatisées.

 

Dire qu'on est bien loti c'est moyen, je connais peu de civil qui serai capable de supporter la séparation avec leurs proche pendant 6 mois. Suffit de regarder secret story ou l'autre tanche est séparé de sa mère depuis 3 semaines et pleure pour la voir... bref ! Le moral du combattant passe par le sport et la bouffe ! si il y'a aucun des deux, le commandement ne pourra rien tirer de ses hommes... ou alors il à intérêt d'avoir de très bon arguments.

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Vrai 99% du temps origine. En réalité, je parlais du temps de mission.

 

Lors de notre sélection, puis des entretiens, on ne fait que nous répéter que nous ne sommes plus "réguliers", parfois amenés à rester plus longtemps sur certains théâtres, ou encore "manger entre nous". Dixit le CSO FS.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Les GFS sont souvent entre eux ce qui est normal ! ils ont pas les mêmes missions et les mêmes cadre d'emploi.

Ce qui est de la vie commune sur un théâtre, par exemple le TCHAD, ils sont présent dans le même camp, utilise la même piscine, le même ordinaire etc... ! Faut pas non plus en faire des dieux ! les GFS sont tout simplement des unités spécialisées au service du COS... et l'armée de Terre, air ou marine sont des unités spécialisées au service du CPCO...

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Bah, je commence mon stage FS en décembre, et le COS nous a bien mis en garde. Donc oui, je rejoins ce que tu dis, Origine. Nous allons souvent être entre nous, mais partager les "services" communs : camp, salle de muscu, ordis, etc. Si tant est que nous soyons envoyés "avec" les réguliers, et pas en parallèle.

Link to comment
Share on other sites

Ensuite dire qu'on est bien loti ! je trouve que la réflexion est peu appropriée et surtout déplacée

Dire qu'on est bien loti c'est moyen.

 

 

J'ai rajouté une émoticône à la fin de ma phrase, afin de marquer l' intonation "cocasse".

Je cherche à comprendre le quotidien d'un militaire, que ce soit au régiment, en mission ou au sein de son foyer.

Je ne pourrais jamais vivre votre quotidien, de ce fait, je ne pourrais apporter aucun constat ni de compte rendu.

Quand à mes maladresses, je compte sur votre bienveillance. Je suis qu'une simple civile, se heurtant à un univers avec ses particularités:)

 

Encore merci pour vos réponses, j'apprécie.

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Ne t'inquiète pas. On sait très bien à quoi s'attendre. Et si, nous sommes bien lotis. C'est un choix, certes difficile, par rapport au luxe superficiel quotidien.

 

Courage !

 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Je reviens sur les durées de séjour en OPEX. En unité constituée, les militaires sont projetés pour, disons, en gros six mois. Mais certains personnels peuvent séjourner en individuel, sous mandat ONU, UE, pendant plus longtemps. Par exemple, 9 mois à la MINUSTAH.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour à tous,

Dites quelqu'un pourrais m'expliquer clairement les différences entre :

Détachement et Opex, s'il y a lieu bien sûre.

Et aussi lorsque un militaire est en mutation, peut il partir en mission à l'étranger?

Et la période de mutation fait bien partis, de la durée du contrat? Je veux dire cela ne prolonge pas son engagement initial?

Je vous remercie par avance pour vos réponses.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

  et aussi lorsque un militaire est en mutation, peut il partir en mission à l'étranger?

Et la période de mutation fait bien partis, de la durée du contrat? Je veux dire cela ne prolonge pas son engagement initial?  

 

La mutation n'est que le fait de se voir affecter dans une autre unité. C'est donc quelque chose de très ponctuel, du type le 31 juillet j'appartiens au Xième régiment de "lance pierres à vélo" et le  01 août j'appartiens au Xième régiment de "coccinelles à vapeur". J'ai été muté de l'un vers l'autre.

 

Il n'y a donc pas de période de mutation qui s'étalerait dans le temps... et pas de prolongation du contrat.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Aller au test de sélection avec tous ces documents serait une sage décision au cas où les recruteurs seraient tatillons.

    frmepervine

    Posted

    Je vais regarder ça, j'ai cru comprendre qu'il n'en faisait plus mais que la demarche était à faire en ligne via un site de gouvernement 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour,   Tu peux également emmener la déclaration de vol faite à la Gendarmerie ou à la Police.

    frmepervine

    Posted

    J'ai bien conscience que vous n'êtes pas un recruteur du CIRFA et que la réponse dépendra d'eux, mais cela reste tout de même rassurant, merci pour votre réponse.

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour. A mon avis aucun souci à ce moment là de votre démarche.
×
×
  • Create New...