Jump to content

Ambition Réserves 2020-2030


Recommended Posts

  • Administrateur

Une réserve rénovée

   

Dans sa vision stratégique, le chef d’état-major de l’armée de Terre fait de la réserve une de ses priorités avec un impératif clair : une rénovation profonde. De cette exigence découle le modèle « Ambition Réserves 2020-2030 ». Il concourt à employer les réservistes plus efficacement et selon un large éventail de fonctions en proposant un cursus sur mesure et individualisé.

 

Après une première phase de transformation entre 2016 et 2019, la réserve poursuit sa modernisation. 15 000 en 2015, 24 000 aujourd’hui : les réservistes sont un complément précieux des forces d’active dont elles renforcent les capacités, notamment sur le territoire national.

Une réserve plus souple

Après une montée en puissance quantitative initiée en 2016, après les attentats, la réserve poursuit sa métamorphose. Le modèle Ambition Réserves 2020-2030 vise à simplifier et à stabiliser le fonctionnement de la réserve ainsi qu’à fidéliser les effectifs. Les axes d’effort portent sur l’identification des besoins de l’armée, le recrutement, la gestion et l’emploi opérationnel des réserves. L’objectif d’ici 2030 : offrir des emplois permettant de concilier vie civile et militaire et de disposer d’un effectif consolidé et plus dense.

Chaque année, 5 000 citoyens intègrent la réserve et près de 10 % de ces réservistes s’engagent dans l’active par la suite. L’armée de Terre propose désormais également d’employer les réservistes dans leur domaine de compétences.

Une réserve simplifiée

Cet effort de gestion des ressources humaines passe également par la formation. Celle des sous-officiers sera conduite par les brigades interarmes et non plus par les l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA). « Cette décentralisation permettra de disposer de créneaux adaptés à la vie du réserviste et à ses disponibilités » explique le général de division Coural, commandant Terre pour le territoire national (COM TN) et délégué aux réserves de l’armée de Terre.

Autre mesure importante : simplifier et numériser le fonctionnement des réserves (recrutement, administration du personnel et planification d’activités). Le système d’information « réserviste opérationnel connecté » (ROC) offre de nombreuses fonctionnalités aux réservistes et aux candidats à la réserve : recrutement, réservation de billets de train, convocation…

« L’active ne fonctionne pas sans la réserve. C’est une ressource face aux différentes menaces, mais aussi des valeurs recherchées au sein de la population », conclut le général Stephen Coural.

Source : Armée de terre

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Une réserve simplifiée

Cet effort de gestion des ressources humaines passe également par la formation. Celle des sous-officiers sera conduite par les brigades interarmes et non plus par les l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA). « Cette décentralisation permettra de disposer de créneaux adaptés à la vie du réserviste et à ses disponibilités » explique le général de division Coural, commandant Terre pour le territoire national (COM TN) et délégué aux réserves de l’armée de Terre.

 

c'est bête ça , j'ai eu bcp de retour positif sur la formation qui permettrai homogénéisé le niveau entre les réservistes des différents régiments et d'avoir une vrai ambiance école militaire ( on parle de promo de centaine PAX )   .  bon faut bien faire des économies

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Semmerade

    Posted

    Bonjour, je recherche d’où vient l’insigne sur le col de cette photo avec le numéro 3 ? Je ne retrouve pas cette forme de feuille avec la barre ailleurs. Normalement il y a une grenade ou une étoile  merci ! Photo

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane. Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants. (Source : la voix du gendarme)   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à la famille, aux proches et à ses frères d'armes.

    HernanF

    Posted

    L’escadron Normandie-Niemen fête ses 80 ans avec un Rafale C aux couleurs uniques pour marquer l’occasion.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Oui, et l'intérêt c'est que les militaires ou anciens militaires souffrants de stress post-traumatique sachent vers qui ce tourner et ne surtout pas rester seul face à ces blessures.

    Heïdi

    Posted

    Bonjour,   Grâce a eux, cela mets aussi en lumière ces différentes associations d'aides .
×
×
  • Create New...