Jump to content

Passer le permis à l'armée


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

j'ai une petite question : est-ce vrai qu'on peut passer le permis à l'armée ? Je compte m'engager dans pas longtemps donc si ça peut m'éviter de gaspiller 5000 euros pour le passer dans le civil, je veux bien attendre encore un peu avant de conduire, le temps que j'entre dans l'armée de l'air.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour

 

je viens de déplacer votre sujet dans une autre rubrique.

 Votre question n'était pas vraiment dans le thème "histoire et traditions".

 

merci à l'avenir d'être vigilant dans le choix de la rubrique où vous postez.

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Si c'est comme chez nous (Belgique), oui tu passeras le permis, mais le permis militaire (bleu). Tu n'auras pas de permis civil (rose), mais lorsque tu quitteras l'Armée tu pourras échanger gratuitement (je crois) le bleu contre le rose (càd le militaire contre le civil) à la commune, avec quelques rajouts concernant la conduite camions & autres.

 

Je sais pas si c'est pareil en France.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

oui, effectivement tu peux passer ton permis au sein de l'institution.

 

Si ta spécialité l'exige tu seras même prioritaire. La formation se fait sur 15 jours dans un CIEC, le matin c'est Code de la route, après-midi conduite ou vice-versa. Si il n'y-a pas eu de modification, tu as 4 essais pour valider ton code de la route. Pour la conduite, c'est un examen continue, si tu es apte à la conduite que tu corresponds aux exigences on te valide ton BMC (Brevet militaire de conduite).

 

Mais tu n'as pas encore ton permis ROSE, le permis civil. Pour convertir le BMC en permis civil, une confirmation est à faire au sein de ton unité. Tu rouleras (dans la plus part des cas) en P4, pendant une distance d'environ 300km, dont 50 de nuit. Si la personne qui te confirmes approuve ta conduite, ton BMC sera confirmé. A partir de là tu pourras demander la validation de ton permis en faisant une demande au chef de corps qui te donneras un papier, tu prends le tout direction la préfecture et on te délivrera ton permis rose.

 

Si tout ce passe bien, en 1 mois c'est fait... (suivant la vitesse de l'administration du régiment et de la préfecture)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

C'est le cas dans toutes les armées ou que l'armée de terre ? Ca se passe pendant les classes ou en formation professionnelle ?

 

Est-ce que ce BMC permet de conduire seulement en service ? Ou dans le civil aussi ?

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Avec le BMC, tu conduis les véhicules militaires dans le cadre du service. Pour partir en weekend avec ta Clio, il te faut le permis B civil. (voir ci-dessus la conversion BMC/permis civil expliquée par Origine).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Moderator

Il faut bien comprendre que si ta spécialité n'exige pas de passer le permis VL, l'armée ne te paiera pas la formation simplement car tu t'es engagée...

La procédure que je t'explique est celle de l'armée de terre, pour la marine ou l'armée de l'air c'est plus ou moins pareil.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Idem, dans la Marine, seul les gens ayant par leurs emplois  besoin d' un ou plusieurs permis auront la formation payée par l' institution.

Il en va de même pour pratiquement toutes les formations.

Link to comment
Share on other sites

Même pas si on est de carrière ? Ca vient de changer récemment ? Parce que y a quelques années (2010 je crois) on me disait qu'on pouvait le passer grauitement à l'armée ou alors ces gens m'ont raconté des conneries ? Mais y a moyen de quand même passer le permis à l'armée même si c'est payant (ça doit être moins cher que le civil, non ?) ?

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Les membres et tes connaissances disent la même chose. Il est possible de passer le permis de conduire au sein des armées, MAIS, il faut que cela soit motivé par une UTILITÉ à l'armée.

 

Un engagé qui n'a pas besoin de conduire dans son boulot ne passera pas le permis via l'armée.

Link to comment
Share on other sites

Mes connaissances me disaient plus précisément que : si on a le permis il faut le repasser à l'armée et si on l'a pas, on le passe. Donc que tous les militaires devaient avoir le permis, comme tous les militaires doivent savoir nager.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

AVANT il y avait des avions tout les jours et même le weekend pour sauter...

 

Maintenant les sous-officiers de l'armée de terre passent obligatoirement le permis, car ils en ont besoin tout les jours (et encore...) mais c'est tout après c'est selon la spécialité.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Avant ( quand il y avait le SN ) les gens possédant le permis civil ( rose ) passaient une épreuve de conduite et si s' était bon, obtenaient le permis militaire ( vert ).

Les appelés étaient prioritaire ( ce n' était pas toujours vrais ) pour passer les permis, afin de les " aidés " dans la vie.

Un exemple dans la Marine l' appelé embarqué sur un chasseur de mine, comme cuisinier, pouvait toujours espérer mais il avait peu de chance de le passer ! ( car aucune utilité pour le service ) Alors que l' appelé affecté au Centre Auto Principal, pouvait repartir avec le VL, PL et le TC. Dans l' armée de Terre idem, le gars affecté au Train, dans le Génie, les Blindés avait quasiment toutes les chances de passer ses permis.

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

Ah bon les gars ? Chez nous c'est différent. Il n'est pas obligatoire d'avoir le permis civil - rose - pour s'engager, là c'est pareil chez vous. Mais chez nous, tous les militaires doivent passer le permis, conduite de véhicules normaux - et spéciaux, selon la spécialité -, obtiennent le permis militaire, et en sortie, peuvent l'échanger à la commune de leur région contre le permis civil, avec des examens obligatoires, seulement dans le cas de militaires s'étant engagés sans avoir le permis civil au préalable.

Link to comment
Share on other sites

Guest Systema

C'est l'AT belge.

 

Concernant l'AA oui je sais des choses, mais ça reste restreint, je suis dans la CT donc je ne peux pas affirmer de choses inexactes.

Link to comment
Share on other sites

Il est possible de passer le permis de conduire au sein des armées, MAIS, il faut que cela soit motivé par une UTILITÉ à l'armée.

 

Un engagé qui n'a pas besoin de conduire dans son boulot ne passera pas le permis via l'armée.

 

Arriver à l'heure c'est pas utile pour l'armée ? Imaginons que j'habite à des kilomètres, je dois prendre les transports en commun ? En tenue militaire en plus ! Pas que j'ai honte, au contraire, mais des militaires en bus c'est pas courant. Et encore il y a sûrement des villes où y a même pas de transport en commun !

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Bon écoute vimilita ! tu as posé une question : "peut-on passer le permis gratuitement au sein de l'armée ?"

 

on t'as répondu "OUI" mais à certaine conditions. Pas besoin de chercher midi à 14h ! si tu es secrétaire au sein d'une compagnie de combat dans l'armée de terre, que tu sois secretaire sur un bateau ou dans un escadron sur une base aérienne, tu seras pas prioritaire par rapport à un mec qui est engagé comme Pilote VBL, ou encore conducteur Poids lourd ! comprend bien que l'armée n'est pas une Nounou ! ni une solution de facilité et encore moins le centre de formation gratuit du permis de conduire.

Que tu n'es pas le permis et que tu dois te déplacer en bus pour arriver à l'heure l'armée s'en fout ! c'est pas son problème, comme n'importe quel autre employeur privé ou public d'ailleurs

 

un proverbe bien militaire : "Etre à l'heure c'est déjà être en retard"

Link to comment
Share on other sites

Idem, dans la Marine, seul les gens ayant par leurs emplois  besoin d' un ou plusieurs permis auront la formation payée par l' institution.

Il en va de même pour pratiquement toutes les formations.

 

Si je peux me permettre de completer ton poste Bouchon, généralement en campagne (je parle points de vue Marine) on propose au marins de passer leurs permis VL via les Services militaire adapté**

 

** :

 Le Service militaire adapté est un dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle destiné aux jeunes volontaires les plus éloignés de l’emploi au sein des Outre-mer français.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Attention les RSMA, (régiment du service militaire adapté) sont des unités armée de terre. Elles sont constituées de jeunes volontaires issus du territoire où elles sont stationnées. Au cours de leur présence dans ce régiment ces jeunes bénéficient d'une formation professionnelle, propre à leur permettre de s'insérer durablement dans le monde du travail à la sortie du RSMA. 

 

Je suis donc très étonné de votre affirmation où vous dites qu'on propose aux marins de passer leur permis dans ce cadre. 

A confirmer... ou infirmer.

Link to comment
Share on other sites

Quand j'étais dans les Antilles, on avait la possibilité de passé le permis VL avec les personnes du RSMA on passé en même temps que eux le code et la conduite, et on avait le permis militaire, convertible en civil selon certaines conditions

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    FramboiseFrançaise

    Posted

    Bonjour et mes respects ! J ai commencé les démarches pour entrer dans la RO1 et intégrer le 35ème RI. J aimerais egalement passer la FMIR en fevrier. J ai posé mon certificat medical du medecin traitant et j attends l appel de l officier de réserve. Le délai est de normalement 10 jours pour le contact de l officier de réserve. J en arrive à 15. Je pense que la patience est la meilleure des solutions mais je n ai rien. Aucun renseignement ni aucune date. J ai ecrit un mail a mon officier de reserve mais aucune reponse. Y en a t il d autres qui sont dans le meme cas ? En vous remerciant de la lecture de ce post et en vous souhaitant un bon we

    Àngi

    Posted

    Bonjour  !! je voudrais obtenir des avis par apport à la situation de mon copain  il s’est présenté en 2020 à la légion étranger il a resté à paris 3 jours et après il est parti à Aubagne , après une semaine il était pas très sûr de sa décision et il a décidé de partir voluntariamente ( il a pas signé le contrat ) . maintenante il est très décidé à partir pour s’engage totalement dans la légion étranger , la question est : il est encore possible de se réintégrer ?  si la réponse est oui , comment il peut le faire ?    je vous remercie beaucoup pour votre réponses ☺️

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nouvelles menaces et renseignement militaire : à quoi vont servir les 400 milliards d'euros débloqués pour la défense ? Par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage François-Xavier Ménage, Eric Josset Publié le 22 janvier 2023 à 12h09 https://www.tf1info.fr/politique/video-nouvelles-menaces-et-renseignement-militaire-a-quoi-vont-servir-les-400-milliards-d-euros-debloques-pour-la-defense-caesar-guerre-en-ukraine-2245725.html?fbclid=IwAR3SZ1ORd8m17pDJVQ4h1iId2_u6t0cZh0LcRakONgHBCh4w9qNpgjQkaJ8   Le président de la République a décidé d'augmenter de 30% le budget de la Défense. Une somme inédite depuis le général de Gaulle. Près de 413 milliards d'euros vont être investis d'ici 2030 pour transformer nos armées et s'adapter aux nouvelles menaces.   Les armées françaises bénéficieront d'un budget de 400 milliards d'euros sur la période 2024-2030, dans le cadre de la future loi de programmation militaire (LPM), soit un tiers de plus que l'enveloppe de la précédente LPM, a annoncé vendredi 20 janvier le président Emmanuel Macron. Une somme jamais vue depuis le général de Gaulle qui doit permettre de faire face aux dangers "considérables" auxquels doit faire face l'Hexagone.  Cette loi poursuivra l'effort financier en matière de défense après une LPM 2019-2025 de 295 milliards d'euros, qui avait mis fin à des années de coupes budgétaires dans les armées. Elle est très attendue, alors que la guerre en Ukraine a mis en lumière des faiblesses dans le dispositif militaire français. L'enjeu des drones Car aujourd'hui, le nombre d'armes est trop réduit dans le pays. Les stocks de munitions ont chuté en raison notamment des transferts vers l'Ukraine et le coût de l'énergie impose de faire des choix dans l'équipement. L'objectif est par exemple de ramener le délai de production d’un canon Caesar, tel que ceux fournis à l'armée ukrainienne, de 24 à 12 mois et celui des obus qu'il tire de 9 à 3 mois. L'accent sera également mis sur le développement des drones, hautement stratégiques aujourd'hui, avec des "drones qui seront capables de faire la guerre électronique, brouiller les radars, les systèmes de défense ennemis, mais aussi des drones capables de leurrer les systèmes de défense en simulant la forme d'un avion de chasse pour que l'ennemi ait l'impression d'être confronté à une flotte beaucoup plus impressionnante", explique Bruno Fichefeux, directeur du programme SCAF-Airbus dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Leur déploiement pourrait intervenir d'ici 2040.  Autres investissements : dans les blindés, la généralisation des avions de combat Rafale, mais aussi pour un nouveau porte-avions et une dissuasion nucléaire renforcée. Par ailleurs, le budget alloué au renseignement militaire doit augmenter de près de 60% sur la période 2024-2030, le budget de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) étant notamment doublés dans l'objectif d'"avoir une guerre d'avance", selon Emmanuel Macron.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Voici un article trés intéressant que je vous partage :   La cohérence sans l'abondance ? La nouvelle programmation militaire se dessine https://www.institutmontaigne.org/analyses/la-coherence-sans-labondance-la-nouvelle-programmation-militaire-se-dessine?fbclid=IwAR0DKwYK662-Hn_8gBWjzP5M0ytxuzm9P35w-M9N3IjyBEJt-wv0mZfbXbM

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Malheureusement les français sont tombés dans une sorte de routine/lassitude qui a prit la place de la crainte et seul quelque un voient le risque d'un conflit mondial armé, car nous sommes déjà en guerre (financière). Ca serait une folie de se désarmer. C'est une folie complète, on s'engage sans s'engager, j'jusqu'au moment où l'on prendra un coup et nous serons surpris et pas prêt.
×
×
  • Create New...