Jump to content

Question sur le cheminement civil > fusilier marin > commando marine


Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous. 😇

Après plusieurs mois à éplucher un peu tous les forums et sources d'informations que j'ai pu trouver au sujet des fusiliers marins et des commandos, je me lance ici pour vous poser les quelques questions auxquelles je n'aurait pas trouver de réponses, ou que je n'aurai pas compris. J'ajoute avant comme précisions que j'ai 18 ans, je compte intégrer la Marine et me lancer pour la grande aventure une fois ma L1 finit, donc en niveau d'étude j'aurai en gros BAC+1. 

1.1/ Pour commencer, tapons dans le vif du sujet avec la question qui me fait douter le plus sur ma compréhension, le cheminement jusqu'à Fusilier marin. De ce que j'ai compris, on a 2 possibilités ; soit faire Maistrance puis intégrer l'école des fusiliers marins de Lorient et obtenir le BAT, soit et c'est là que je ne suis plus très sûr, suivre la voie QMF et obtenir le BAT ? 

1.2/ Si c'est le cas alors je n'ai pas trop compris comment intégrer et suivre cette fameuse voie QMF, comment elle se déroule, ce qu'on y fait etc ? 

1.3/ J'ai aussi entendu parler de MOFUSIL qui serait un analogue de fusilier marin, c'est encore autre chose ou ça a un rapport avec l'une des deux voies ou même les deux ?

2.1/ J'aimerais aussi savoir quelle est la voie la plus rapide pour arriver au commando, Maistrance + école de Lorient ou voie QMF ? (je précise que ce n'est pas de la précipitation, c'est juste pour me situer dans le temps par rapport aux différentes formations, d'autant que ma prochaine question est...)

2.2/ Quelle va être la différence entre faire Maistrance > Commando ou faire voie QMF > Commando ? (grade à l'arrivée au STAC ? l'une plus théorique l'autre plus pratique ? d'autres différences dont je n'ai pas la connaissance ?) 

Merci par avance pour vos retours et votre bienveillance. 😉

Cordialement. Anwyn 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 1 heure, Anwyn a dit :

1.1/ Pour commencer, tapons dans le vif du sujet avec la question qui me fait douter le plus sur ma compréhension, le cheminement jusqu'à Fusilier marin. De ce que j'ai compris, on a 2 possibilités ; soit faire Maistrance puis intégrer l'école des fusiliers marins de Lorient et obtenir le BAT, soit et c'est là que je ne suis plus très sûr, suivre la voie QMF et obtenir le BAT ? 

Pour être fusilier marin, accès via le contrat :

- volontaire = un an renouvelable...

- QMF = BE fusilier, le but étant d'aller au BAT au maximum vers les six ans (si pas BAT, fin de contrat...).

- maistrance = BE/BAT fusilier, contrat de dix ans, le but étant le BS.

Il y a 1 heure, Anwyn a dit :

1.2/ Si c'est le cas alors je n'ai pas trop compris comment intégrer et suivre cette fameuse voie QMF, comment elle se déroule, ce qu'on y fait etc ? 

- Un maistranciers, suit dans un premier temps, une instruction militaire de base (ce que l'on appelait les "classes" avant ; ordre serré, savoir saluer, connaissance de l'arme, tir, tests de sport, mention "sait nager"...) et des cours généraux (math, science, langue...) puis en deuxième partie ils partent en formation "métier" chacun suivant la spécialité choisi afin d'obtenir le BE et le BAT.

Le QMF, incorpore directement la formation métier (où il recevra également l'instruction militaire de base) au niveau BE.

Il y a 1 heure, Anwyn a dit :

ce qu'on y fait etc ?

Beaucoup de marche (attention chez les fusiliers, marcher veut dire courir, donc un marche de 8 est en réalité un déplacement en treillis, sac à dos et arme en "courant".

Passage des CATI pour pouvoir tirer (démontage/remontage des armes, connaissance des pièces... validation par du tir.

Formation TIOR (ce que l'on appelait avant du "sport de combat"

de la topographie, orientation et tout un tas d'autre chose.

Un terrain, mise condition, comme au combat.

Il y a 1 heure, Anwyn a dit :

1.3/ J'ai aussi entendu parler de MOFUSIL qui serait un analogue de fusilier marin, c'est encore autre chose ou ça a un rapport avec l'une des deux voies ou même les deux ?

Ca c'est le contrat volontaire, un an renouvelable... peu de formation...

Il y a 1 heure, Anwyn a dit :

2.1/ J'aimerais aussi savoir quelle est la voie la plus rapide pour arriver au commando, Maistrance + école de Lorient ou voie QMF ? (je précise que ce n'est pas de la précipitation, c'est juste pour me situer dans le temps par rapport aux différentes formations, d'autant que ma prochaine question est...)

Ca n'a absolument rien à voir avec l'accès au stage commando, maistrance forme des futurs officiers mariniers (des cadres) des gens qui potentiellement feront carrière, QMF forme des matelots et des quartiers maitres qui pourront ou non accéder au statut d'officier marinier si ils obtiennent le BAT. Si le QMF n'obtient pas son BAT, qu'il soit fusilier ou breveté commando, il ne sera pas renouvelé.

Donc si tu a le potentiel et les capacités pour maistrance, je te conseil cette voix !

Il y a 2 heures, Anwyn a dit :

2.2/ Quelle va être la différence entre faire Maistrance > Commando ou faire voie QMF > Commando ? (grade à l'arrivée au STAC ? l'une plus théorique l'autre plus pratique ? d'autres différences dont je n'ai pas la connaissance ?) 

Je pense que les explications ci dessus répondent à ta question.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Bouchon-gras. 

Donc peu d'intérêt à aller vers MOFUSIL dans mon cas.

Merci pour les détails entre QMF et Maistrance, effectivement de ce que tu me décris Maistrance semble plus sûr pour arriver à mon objectif. Avec une bonne préparation physique en amont je pense avoir ce qu'il faut pour me débrouiller.

Juste une petite précision, quand tu parles de cadre pour les officiers mariniers on est d'accord que c'est plus un rapport de responsabilité que de "travail administratif", pour moi un cadre c'est plus quelqu'un qui donne les ordres mais ne participe pas directement. Je me suis assez peu renseigné sur les grades et leurs rôles, si tu pouvais m'en dire plus 😅

Merci beaucoup ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Un officier marinier est un cadre, au sens où à différents niveaux il encadre du personnel. La catégorie officier marinier, se partage en deux, les officiers mariniers subalternes (second maître et maître), les officiers mariniers supérieurs (premier maître,  maître principal et major) forcément et logiquement plus on accède à des grades supérieurs,  plus le militaire fait de l'administratif mais il faut également prendre en compte que le marin prend de l'âge. 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Re-bonjour à tous, je me permet de réactualiser ce topic (histoire d'éviter d'en créer un nouveau alors que celui-ci est dans le thème), je voulais juste avoir des renseignements concernant les différentes spécialités des fusiliers marins (autre que Commando ducoup). Je sais qu'il y a maître-chien, tireur d'élite aussi apparemment, mais je pense qu'il doit y en avoir beaucoup d'autres, et je n'ai pas réussi à trouver de renseignement plus clair et/ou approfondi sur le sujet.

Pouvez-vous m'indiquer les différentes spécialités qui s'offrent aux fusiliers marins et que sont-elles, qu'y fait-on etc ? 

Merci beaucoup ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour  

Les fusiliers marins peuvent se spécialiser en tant que :

- "maître chien" cynophile 

- moniteur et instructeur TIOR ( sports de combats) 

- directeur de tir, instructeur-moniteur d'ISTC.

- plongeur de bord.

- secourisme en équipe,  moniteur et instructeur. 

- moniteur et instructeur de sport. 

entre autres 

les fusiliers peuvent embarquer c'est également une orientation de leurs carrières. 

certains brevets ou certificats ne sont pas des activités à "plein plein-temps " tel le certificat de plongeur de bord mais pour un fusilier embarqué ça peut-être intéressant. 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Bouchon-gras, merci pour ta rapidité de réponse !

OK je vois, pas mal de spécialités donc, c'est une bonne chose.

Et on peut accumuler plusieurs spécialités ? Par exemple, un fusilier marin pourrait faire tireur d'élite et plongeur de bord et embarquer ? 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    cmoimumu

    Posted

    Bonjour   Je ne sais pas si j ai choisi le bon onglet mais voici mon souci Je suis sous officier depuis 2 ans J'ai intégré un PSPG en milieu d année 2022 Ma compagne (pacs) travaille à + de 4h de mon lieu de travail et ça devient compliqué de gérer les allers retours - son poste sera trés difficilement trouvable autour de mon affectation Je vais démarrer le DA (normalement) Mon souci  : comment faire pour me faire muter  là où elle travaille - quelles sont les solutions? je sais qu il y a des places dans un PSIG pas trop loin - soit stopper le DA mais fait être certain d'avoir le rapprochement familiale ? - soit le continuer mais ne pas être bloquer  suite à l'obtention de celui ci - soit ?????   Aidez moi SVP Merci  

    Fred689

    Posted

    Comme tu dis, la patience est une vertu. Donc patience. Bien souvent, ce sont eux-aussi des réservistes donc à mi-temps.

    FramboiseFrançaise

    Posted

    Bonjour et mes respects ! J ai commencé les démarches pour entrer dans la RO1 et intégrer le 35ème RI. J aimerais egalement passer la FMIR en fevrier. J ai posé mon certificat medical du medecin traitant et j attends l appel de l officier de réserve. Le délai est de normalement 10 jours pour le contact de l officier de réserve. J en arrive à 15. Je pense que la patience est la meilleure des solutions mais je n ai rien. Aucun renseignement ni aucune date. J ai ecrit un mail a mon officier de reserve mais aucune reponse. Y en a t il d autres qui sont dans le meme cas ? En vous remerciant de la lecture de ce post et en vous souhaitant un bon we

    Àngi

    Posted

    Bonjour  !! je voudrais obtenir des avis par apport à la situation de mon copain  il s’est présenté en 2020 à la légion étranger il a resté à paris 3 jours et après il est parti à Aubagne , après une semaine il était pas très sûr de sa décision et il a décidé de partir voluntariamente ( il a pas signé le contrat ) . maintenante il est très décidé à partir pour s’engage totalement dans la légion étranger , la question est : il est encore possible de se réintégrer ?  si la réponse est oui , comment il peut le faire ?    je vous remercie beaucoup pour votre réponses ☺️

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nouvelles menaces et renseignement militaire : à quoi vont servir les 400 milliards d'euros débloqués pour la défense ? Par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage François-Xavier Ménage, Eric Josset Publié le 22 janvier 2023 à 12h09 https://www.tf1info.fr/politique/video-nouvelles-menaces-et-renseignement-militaire-a-quoi-vont-servir-les-400-milliards-d-euros-debloques-pour-la-defense-caesar-guerre-en-ukraine-2245725.html?fbclid=IwAR3SZ1ORd8m17pDJVQ4h1iId2_u6t0cZh0LcRakONgHBCh4w9qNpgjQkaJ8   Le président de la République a décidé d'augmenter de 30% le budget de la Défense. Une somme inédite depuis le général de Gaulle. Près de 413 milliards d'euros vont être investis d'ici 2030 pour transformer nos armées et s'adapter aux nouvelles menaces.   Les armées françaises bénéficieront d'un budget de 400 milliards d'euros sur la période 2024-2030, dans le cadre de la future loi de programmation militaire (LPM), soit un tiers de plus que l'enveloppe de la précédente LPM, a annoncé vendredi 20 janvier le président Emmanuel Macron. Une somme jamais vue depuis le général de Gaulle qui doit permettre de faire face aux dangers "considérables" auxquels doit faire face l'Hexagone.  Cette loi poursuivra l'effort financier en matière de défense après une LPM 2019-2025 de 295 milliards d'euros, qui avait mis fin à des années de coupes budgétaires dans les armées. Elle est très attendue, alors que la guerre en Ukraine a mis en lumière des faiblesses dans le dispositif militaire français. L'enjeu des drones Car aujourd'hui, le nombre d'armes est trop réduit dans le pays. Les stocks de munitions ont chuté en raison notamment des transferts vers l'Ukraine et le coût de l'énergie impose de faire des choix dans l'équipement. L'objectif est par exemple de ramener le délai de production d’un canon Caesar, tel que ceux fournis à l'armée ukrainienne, de 24 à 12 mois et celui des obus qu'il tire de 9 à 3 mois. L'accent sera également mis sur le développement des drones, hautement stratégiques aujourd'hui, avec des "drones qui seront capables de faire la guerre électronique, brouiller les radars, les systèmes de défense ennemis, mais aussi des drones capables de leurrer les systèmes de défense en simulant la forme d'un avion de chasse pour que l'ennemi ait l'impression d'être confronté à une flotte beaucoup plus impressionnante", explique Bruno Fichefeux, directeur du programme SCAF-Airbus dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Leur déploiement pourrait intervenir d'ici 2040.  Autres investissements : dans les blindés, la généralisation des avions de combat Rafale, mais aussi pour un nouveau porte-avions et une dissuasion nucléaire renforcée. Par ailleurs, le budget alloué au renseignement militaire doit augmenter de près de 60% sur la période 2024-2030, le budget de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) étant notamment doublés dans l'objectif d'"avoir une guerre d'avance", selon Emmanuel Macron.
×
×
  • Create New...