Jump to content
×
×
  • Create New...

Lettre de motivation/Projet de formation motivé classe préparatoire PCSI Lycée Naval de Brest


Recommended Posts

Bonjour, 

Etant nouveau sur le forum, je dépose ma requête ici en espérant recevoir une aide généreuse !

Actuellement lycéen en classe de Terminale, j'aspire à intégrer une classe préparatoire au Lycée Naval de Brest.

Comme pour de nombreuses formations sélectives, nous nous devons de déposer un projet de formation motivé sur le formation/voeux que nous avons sélectionné.

J'espère donc, si quelqu'un a l'aimabilité de vouloir passer un peu de temps à le faire, avoir des retours sur mon projet de formation motivé/lettre de motivation, que je dépose ci dessous.

Merci d'avance !

Baptiste 

 

   

"Madame, Monsieur,

 

J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI.

 

Animé par une volonté forte de servir mon pays, et de mettre à profit mes compétences et savoirs à disposition de ce dernier, ma détermination dans votre filière est sans faille. Dans ce sens, je souhaite à terme intégrer l’École Navale dans sa filière « Opérations » afin d’évoluer dans la Marine de demain.

 

Conduit par mes recherches d’orientation, la Marine Nationale s’est imposée à l’issue d’une mûre réflexion. Les valeurs, les principes, l’histoire portés par cette force armée représentent une entité concrète auquel je m’identifie.

 

Cultivant le goût des sciences et des lettres depuis plusieurs années via ma scolarité et les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre mon parcours et de répondre à ses ambitions.

 

Créant un premier contact avec le milieu des classes préparatoires via des témoignages et discussions avec des élèves et enseignants, je connais ses difficultés, les concessions qu’elle impose ; mais j’y vois aussi un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant au Lycée Naval plus particulièrement grâce à son internat imposé.

 

Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération."

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour.
Merci de passer par l’étape de présentation comme cela est demandé dans la charte. 
Dans l’attente, sujet bloqué. 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je me permets de reprendre point par point pour la forme :

 

 

« Madame, Monsieur,

 

J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI.

 

>Animé par une volonté forte de servir mon pays, et de mettre à profit mes compétences et savoirs à disposition de ce dernier, ma détermination dans votre filière est sans faille. => Je pense que tu peux utiliser un adjectif possessif (sa disposition) plutôt que (ce dernier). La phrase est à reformuler également en entier car le sujet principal doit être le même que celui du participe passé (animé) sans quoi il y erreur de syntaxe. Enfin, « ma détermination dans votre filière » ne veut pas dire grand-chose : il doit manquer un verbe.

 

>Dans ce sens, je souhaite à terme intégrer l’École Navale dans sa filière « Opérations » afin d’évoluer dans la Marine de demain. => C’est « en » et non « dans » ce sens. Ceci dit, l’expression signifie « pour cette raison ». Or, je ne comprends pas la cohérence de ton propos.

 

>Conduit par mes recherches d’orientation, la Marine Nationale s’est imposée à l’issue d’une mûre réflexion. => Erreur de syntaxe comme dans la première phrase. A réécrire pour que le sujet de la principale et celui du participe passé soit le même. Je dirais aussi « s’est imposée à moi ».

 

>Les valeurs, les principes, l’histoire portés par cette force armée représentent une entité concrète auquel je m’identifie. => Je mettrais « histoire » avant « principes » pour que le participe passé, « portés », nécessairement accordé au masculin pluriel, ne soit pas à côté d’un mot féminin singulier. C’est une tradition syntaxique courante. Il faut remplacer « auquel » par « à laquelle » puisque tu parles d’ « identité ».

 

 

Cultivant le goût des sciences et des lettres depuis plusieurs années via ma scolarité et les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre mon parcours et de répondre à ses ambitions. => même erreur de syntaxe qu’en phrase 1. Comment peut-on cultiver le goût des lettres et des science via la scolarité ? Ce n’est pas clair pour moi.

 

Créant un premier contact avec le milieu des classes préparatoires via des témoignages et discussions avec des élèves et enseignants, je connais ses difficultés, les concessions qu’elle impose ; mais j’y vois aussi un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant au Lycée Naval plus particulièrement grâce à son internat imposé. => Oh-là-là ! A restructurer totalement en plusieurs phrases simples. Même erreur qu’en phrase 1 ; mauvaise utilisation de « via » à nouveau ; ses difficultés à quoi ? Que remplace « elle » ? Répétition de « plus particulièrement »...

 

 

>Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération. » => c’est « EN l’assurance » et je trouve que la salutation tombe comme un cheveu sur la soupe : on dirait que ta lettre n’est pas terminée. Mais c’est un point de vue personnel. « Parfaite considération » n’est pas l’expression appropriée.

 

Concernant le fond, et là encore ce n’est qu’un point de vue personnel et non un jugement, je le trouve un peu banal. Je dirais aussi, pour caricaturer et être méchante, que tu n’envisages la prépa que pour le concours de l’EN. C’est un beau projet et tu as raison de le mettre en avant, mais je pense qu’il faudrait que tu montres que tu t’es bien renseigné sur la prépa et que tu soulignes davantage ses qualités, ce qu’elle va t’apporter (pas juste une porte vers l’EN même si c’est un peu le cas !) et comment tu comptes t’y investir.

En espérant que ces remarques sont utiles et pas trop vexantes.

Bonne continuation.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Le 03/03/2021 à 18:03, Baptiste16 a dit :

j'aspire à intégrer une classe préparatoire au Lycée Naval de Brest.

 

 

Objet : Candidature lycée naval de Brest.

                                                             Madame, Monsieur,

 

                                 J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI.

 

 

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur,  mes respectueuses salutations .

 

Je me suis permis de rajouter l'objet, qui permet au dépouilleur, puis au lecteur de savoir immédiatement ce en quoi ça concerne et j'ai repris la fin, pour le reste Alouette a fait du bon travail.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous ! Merci d'avoir pris de votre temps pour observer ma lettre de plus près : il faut maintenant que je la reprenne avec vos conseils et tous ceux que j'ai pu recevoir. 

Concernant, l'objet et les formules de politesse, ainsi que l'entête ("Madame, Monsieur") ils ne sont pas nécessaires. En effet l'objet est renseigné automatiquement sur Parcoursup, et les formules de politesses ne sont pas à renseigner. 

Je reviendrai vers vous lorsque j'aurai apporté les modifications !

Bonne fin de journée !

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous ! Voici les modifications que j'ai apporté à ma lettre. Je sais qu'elle n'est toujours pas parfaite, mais les modifications me semblent l'avoir améliorée. Merci d'avance pour vos nouveaux retours. 

PS : J'y ai rajouté "Madame,Monsieur", formule de politesse élémentaire car il me restait un peu de place. Cependant je n'ai pas pu placer la formule de politesse de clôture, ce qui n'est pas dramatique étant donné que les formules de politesse sont facultatives.

Voici ma lettre modifiée :

"

Madame, Monsieur,

 

J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles PCSI.

 

Animé par une volonté forte de servir mon pays, je souhaite mettre mes compétences et savoirs à sa disposition afin de déployer toute ma motivation dans dans cet objectif que j’ai fait mien. Mon objectif est d’intégrer l’École Navale dans sa spécialité « Opérations » afin d’évoluer dans la Marine Nationale.

 

Conduit par mes recherches d’orientation depuis mon entrée au lycée, la Marine Nationale s’est imposée à moi après des échanges avec des officiers, qui ont nourri ma réflexion. Les valeurs, l’histoire et les principes portés par cette force armée représentent une entité concrète à laquelle je m’identifie, notamment en candidatant à un Préparation Militaire Marine.

 

Cultivant le goût des sciences et des lettres, ainsi que l’envie de réussite à travers les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre ce parcours et de répondre pleinement à mon projet professionnel.

 

Au moyen d’échanges avec vos enseignants et vos élèves lors des portes ouvertes, je connais les exigences de la CPGE, les concessions et le travail qu’elle impose. Je suis prêt pour cela. Intégrer le lycée Naval représente pour moi l’opportunité d’étudier dans un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant."

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 7 heures, Baptiste16 a dit :

Voici les modifications que j'ai apporté à ma lettre. Je sais qu'elle n'est toujours pas parfaite, mais les modifications me semblent l'avoir améliorée. Merci d'avance pour vos nouveaux retours. 

 

Madame, Monsieur,

 

J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles PCSI.

 

Animé par une volonté forte de servir mon pays, je souhaite mettre mes compétences et savoirs à sa disposition afin de déployer toute ma motivation dans dans cet objectif que j’ai fait mien. mon objectif est d’intégrer l’École Navale dans la spécialité « Opérations » afin d’évoluer dans (la Marine Nationale) ça ne colle pas bien, je pense qu'il vaudrait mieux parler d'une fonction comme Commandant ou chef de quart...

Conduit par mes recherches d’orientation depuis mon entrée au lycée, La Marine Nationale s’est imposée à moi après de nombreux échanges avec des officiers, qui ont nourri ma curiosité poussant ma réflexion. Les valeurs, l’histoire et les principes portés par cette force armée institution représentent une entité la concrétisation d'une force à laquelle je m’identifie, notamment en Je candidate notamment à une Préparation Militaire Marine.

 

Cultivant le goût des sciences et des lettres, ainsi que l’envie de réussite à travers les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre ce parcours et de répondre pleinement à mon projet professionnel.

 

Au moyen d’échanges avec vos les enseignants et vos les élèves lors des portes ouvertes du lycée, je connais les exigences de la CPGE, les concessions et le travail qu’elles imposent, je suis prêt pour cela. Intégrer le lycée Naval représente pour moi l’opportunité d’étudier dans un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant."

 

 

Voila et pour que ce soit plus clair :

 

Madame, Monsieur,

 

J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles PCSI.

 

Animé par une volonté forte de servir mon pays, mon objectif est d’intégrer l’École Navale dans la spécialité « Opérations » afin d’évoluer dans (la Marine Nationale) ça ne colle pas bien, je pense qu'il vaudrait mieux parler d'une fonction comme Commandant ou chef de quart..La Marine Nationale s’est imposée à moi après de nombreux échanges avec des officiers, qui ont nourri ma curiosité poussant ma réflexion. Les valeurs, l’histoire et les principes portés par cette institution représentent  la concrétisation d'une force à laquelle je m’identifie,  Je candidate notamment à une Préparation Militaire Marine.

 

Cultivant le goût des sciences et des lettres, ainsi que l’envie de réussite à travers les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, "votre CPGE" serait un moyen de poursuivre ce parcours et de répondre pleinement à mon projet professionnel.

 

Au moyen d’échanges avec  les enseignants et  les élèves lors des portes ouvertes du lycée, je connais les exigences de la CPGE, les concessions et le travail qu’elles imposent, je suis prêt pour cela. Intégrer le lycée Naval représente pour moi l’opportunité d’étudier dans un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant."

 

(Reste de doublon et l'emploi d'acronyme "CPGE" qui ne sont pas de mon gout).

Link to post
Share on other sites

Bonsoir, 

Merci infiniment pour vos conseils, propositions et pour le temps que vous avez consacré à ma lettre ! J'avais déjà apporté plusieurs modifications, puis viendront s'ajouter celles que je ferai sur vos conseils/recommandations. Je pense pouvoir libérer de la place (1500 caractères maximum autorisés sur Parcoursup) pour insérer les formules de politesses sur la fin de la lettre. 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 1 heure, Baptiste16 a dit :

Je pense pouvoir libérer de la place (1500 caractères maximum autorisés sur Parcoursup) pour insérer les formules de politesses sur la fin de la lettre. 

D'où l'importance d'être concis et sabrer tous le superflus.

L'entretien permet après de développer. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Longue vidéo sur un exercice majeur de projection de force, l'exercice Skyros 2021    
    • Encore une autre capacité validée pour l'A 400M Source  actu aéro https://actu-aero.fr/2021/04/19/video-la400m-poursuit-ses-essais-de-ravitaillement-dhelicopteres/
    • Avec le nouveau service du SCA qui est censé améliorer la distribution, j'ai commandé des effets et demandé qu'ils me soient livrés sur Toulouse , comme les fois d'avant, eh bien ils sont dispos à l'Ecole militaire et à retirer avant fin avril. Comment faire? Cela va toujours aussi "bien".... Pour enfoncer le clou: source opex 360 http://www.opex360.com/2021/04/18/la-crise-de-lhabillement-au-sein-des-armees-est-en-train-de-se-resorber-selon-le-sca/
    • Rien ne change depuis des.... siècles !  car si j’évoque pelé mêle les rangers, les duvets, les sacs à dos, les bottes «grands froids», les moufles «grands froids», les parkas etc etc, on sait très bien que depuis des décennies nous sommes équipés par des administratifs ronds de cuir qui n’ont jamais mis un pied sur le terrain. Ah j’oublie dans ma liste le super poncho.  mais tout ça, ce n’est que du bonheur, n’est ce pas ? 
    • Souvent inconnu du grand publique et même de certains militaires, des militaires de toutes armées et toutes armes sont intégré à la Présidence de la République mais également aux service de certains anciens Président, aux service de ministère et ministres... Le médecin chef Jean Christophe Perrochon est de ceux là, portrait :   Ancien urgentiste dans l'armée, le médecin-chef de la présidence de la République est à la tête de l'équipe médicale chargée du suivi de la santé d'Emmanuel Macron. © Fournis par Franceinfo Son visage est inconnu du grand public mais c'est pourtant lui qui veille au quotidien sur la santé d'Emmanuel Macron. Ancien urgentiste de l'armée, le colonel Jean-Christophe Perrochon est à la tête de la petite équipe qui assure le suivi médical du président de la République, alors que ce dernier a été testé positif au Covid-19, jeudi 17 décembre. Dans un communiqué publié par l'Elysée samedi 19 décembre, le médecin-chef a indiqué que le président, confiné au pavillon de La Lanterne à Versailles (Yvelines), était dans un état "stable". "Des examens cliniques et paracliniques sont réalisés régulièrement par le service médical de la présidence. Leurs résultats se sont révélés rassurants", écrit Jean-Christophe Perrochon. Une situation exceptionnelle, qui fait sortir de l'ombre ce discret médecin. En poste depuis 2014 Ancien médecin urgentiste au service de santé des armées, Jean-Christophe Perrochon a passé vingt ans sur le terrain. "Il a notamment eu à sa charge les militaires blessés sur des théâtres de guerre", rapporte Le Parisien (article payant). En 2014, François Hollande le nomme médecin-chef de la présidence de la République. Trois ans plus tard, Emmanuel Macron choisit de garder le médecin, qui "lui inspire confiance", selon le quotidien francilien. La protection médicale du président est confiée au service de santé des armées depuis 1983. Placés sous l'autorité du chef d'état-major particulier, le médecin-chef et quatre médecins adjoints veillent sur le locataire de l'Elysée au quotidien. "Cette équipe de médecins suit le président de la République de manière permanente, soit au palais, soit dans les déplacements", détaille auprès de France 2 Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l'Elysée. C'est par exemple Jean-Christophe Perrochon qui a réalisé le test PCR d'Emmanuel Macron, jeudi, après l'apparition des premiers symptômes, rapporte Le Parisien. Dans les couloirs de l'Elysée, il se distingue par son "énorme sac à dos qu'il se trimballe en permanence", rempli du nécessaire pour prodiguer les premiers soins, ajoute le quotidien. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, la place occupée par le colonel auprès d'Emmanuel Macron s'est renforcée. En mars dernier, le Journal du dimanche (abonnés) rapportait que Jean-Christophe Perrochon était désormais présent lors des réunions de cabinet, au côté du président. "Un homme d'une grande discrétion, une tombe" Malgré l'ampleur de la tâche qui lui incombe, le médecin-chef préfère rester à l'abri des projecteurs. C'est "un homme d'une grande discrétion, il est même comme une tombe comme on dit dans l'expression", se souvient auprès de France 2 Gaspard Gantzer, ancien conseiller en communication de François Hollande. "[C'est] quelqu'un de discret, fiable, qui sait conserver des informations, qu'on entend peu, mais qui agit plutôt qu'il ne commente."   L'équipe médicale a également la charge de préparer "le soutien logistique-santé des déplacements officiels du président de la République" et de "l'accompagne[r] lors de ses voyages", peut-on lire sur le site de l'Elysée. Le médecin a notamment préparé la visite d'Emmanuel Macron à Didier Raoult en avril, rappelle ainsi Le Parisien. Jean-Christophe Perrochon s'était alors rendu à l'IHU de Marseille (Bouches-du-Rhône) en amont. Le jour du déplacement, le médecin-chef n'avait pas hésité à demander au professeur marseillais de se tenir à bonne distance du chef de l'Etat. (Source : France info)