Jump to content

Candidature rejetée autisme asperger


iazlur

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai effectué les 2 premiers rendez-vous au CIRFA, une réunion collective et une réunion d'ouverture.
Tout s'est excellement bien passé.
Oui, j'ai reçu un diagnostique d'autisme Asperger en 2015 au CRA, mais ça ne se voit pas du tout; Je m'exprime très bien, je n'ai pas de problème de stress ou d'anxiété, etc.
Du coup, par simple "procédure" j'imagine, mon conseiller a envoyé un mail à un médecin militaire pour avoir son avis et a, sans même me connaître, rejeté ma candidature.
Je ne trouve pas cela justifié, d'autant que c'est mon seul antécédent médical, qu'un engagement de recrutement de personnes asperger a été signé au sein de l'armée et que c'est contraire aux valeurs de notre pays (égalité notamment).
J'aimerais avoir vos avis et conseils; J'insiste sur le fait que ce "handicap" ne se voit pas, et qu'il est seulement, dans mon cas, prononcé dans la logique, l'honnêteté, et des difficultés à comprendre l'implicite dans les discussions.
J'ai écrit un courrier au Ministère des Armées. 
Non seulement le médecin ne m'a pas rappelé, mais j'ignore totalement son existence; J'ai l'impression d'être discriminé ou d'avoir lieu à une situation peu ordinaire.
Je n'ai pas de problème de santé à part ce syndrome, une excellente dentition, enfin bref je suis un candidat idéal dans les faits malgré que je ne sois pas un grand sportif.
J'ai une licence Chef de projet et donc j'ai postulé pour être sous-officier dans la cavalerie blindée.
J'ajoute aussi que j'ai travaillé 2 ans et demi dans le civil, et que cet univers ne me correspond pas, mais alors pas du tout (pas/manque de discipline, compétition d'égo malsaine, pas d'entraide, pas de sport, pas de sensation d'être utile et j'en passe).

Que me conseilleriez-vous de faire ?
Pensez-vous cela normal ?
Ai-je le droit de contester cet avis ?
Comment est-ce que je peux poursuivre ma candidature ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, iazlur a dit :

Bonjour,

J'ai effectué les 2 premiers rendez-vous au CIRFA, une réunion collective et une réunion d'ouverture.
Tout s'est excellement bien passé.
Oui, j'ai reçu un diagnostique d'autisme Asperger en 2015 au CRA, mais ça ne se voit pas du tout; Je m'exprime très bien, je n'ai pas de problème de stress ou d'anxiété, etc.
Du coup, par simple "procédure" j'imagine, mon conseiller a envoyé un mail à un médecin militaire pour avoir son avis et a, sans même me connaître, rejeté ma candidature.
Je ne trouve pas cela justifié, d'autant que c'est mon seul antécédent médical, qu'un engagement de recrutement de personnes asperger a été signé au sein de l'armée et que c'est contraire aux valeurs de notre pays (égalité notamment).
J'aimerais avoir vos avis et conseils; J'insiste sur le fait que ce "handicap" ne se voit pas, et qu'il est seulement, dans mon cas, prononcé dans la logique, l'honnêteté, et des difficultés à comprendre l'implicite dans les discussions.
J'ai écrit un courrier au Ministère des Armées. 
Non seulement le médecin ne m'a pas rappelé, mais j'ignore totalement son existence; J'ai l'impression d'être discriminé ou d'avoir lieu à une situation peu ordinaire.
Je n'ai pas de problème de santé à part ce syndrome, une excellente dentition, enfin bref je suis un candidat idéal dans les faits malgré que je ne sois pas un grand sportif.
J'ai une licence Chef de projet et donc j'ai postulé pour être sous-officier dans la cavalerie blindée.
J'ajoute aussi que j'ai travaillé 2 ans et demi dans le civil, et que cet univers ne me correspond pas, mais alors pas du tout (pas/manque de discipline, compétition d'égo malsaine, pas d'entraide, pas de sport, pas de sensation d'être utile et j'en passe).

Que me conseilleriez-vous de faire ?
Pensez-vous cela normal ?
Ai-je le droit de contester cet avis ?
Comment est-ce que je peux poursuivre ma candidature ?

Bonjour, 

Je trouve très dommage deja que le médecin ne te le dise pas en face de 1.

De 2 qu'il juge sans avoir vu.

De 3, dans les armées, ils sont médecins certes mais aussi quelques fois pas très réfléchis. Ils écoutent la direction au dessus pour ne pas perdre de temps. 

Je pense à un ami a moi qui a eu une crise bipolaire a 5 ans, il en a 22 et à été refusé à cause de cette crise...Au cas ou ca revienne...18 ans après quand même..

 

Je pense que tu devrais contester et leur prouver que tu es apte. De faire les tests et notamment l'entretien avec un psy qui verra que tu es apte.

 

Je trouve ça décevant de le dire par téléphone sans raison aboutie.

Courage a toi.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 1 heure, MerEtMarine a dit :

Je trouve très dommage deja que le médecin ne te le dise pas en face de 1.

De 2 qu'il juge sans avoir vu.

De 3, dans les armées, ils sont médecins certes mais aussi quelques fois pas très réfléchis. Ils écoutent la direction au dessus pour ne pas perdre de temps.

Ils appliquent surtout la règle "ceinture, bretelles et parachute" c'est imagé mais en clair cela signifie que pour être sur de ne pas perdre ton pantalon, tu y mets une ceinture mais pour être certain tu y rajoute des bretelle et pour vraiment être garante tu rajoute une parachute.

En clair, le médecin n'a pas voulu prendre de risque, car le médecin militaire s'engage par sa simple signature a garantir l'aptitude d'un militaire, si il arrive quelque chose à ce militaire, on se retournera vers lui en disant "vous l'avez déclaré apte".

Il y a 11 heures, iazlur a dit :

Du coup, par simple "procédure" j'imagine, mon conseiller a envoyé un mail à un médecin militaire pour avoir son avis et a, sans même me connaître, rejeté ma candidature.

C'est pas "classe" effectivement, après il faudrait savoir si il y a des militaire avec cette pathologie, car si ça se trouve le simple fait d'avoir cette maladie est un fait d'inaptitude.

Ce qui est vraiment dommage c'est que le médecin n'est donné aucune explication ne serai ce à ton conseillé.

Il y a 11 heures, iazlur a dit :

Que me conseilleriez-vous de faire ?

D'essayé de prendre contacte avec un spécialiste, à l'hôpital des Armée Begin.

https://www.hopital.fr/annuaire-etablissement/hopital-d-instruction-des-armees-begin-saint-mande,8045

De là, sans agressivité et sans raconté ton histoire (notamment la réponse de ce médecin, du moins dans un premier temps), simplement en expliquant ta maladie et ton projet d'engagement, celui-ci te dira certainement si c'est réalisable ou pas. 

Tiens nous au courant, merci.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces précieux conseils.
Je vais de ce pas écrire une lettre à l'hôpital et essayer de demander un rendez-vous en visio avec un psychologue.
Je n'ai pas le choix étant donné que je vis dans le Gard qui est à l'opposé de Paris en France.
Je vous tiens au courant quand j'ai une réponse,

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

C'est le mieux, tu auras certainement une réponse plus exacte et précise, ce qui ne veux pas forcément dire que ce sera bon pour toi, mais au moins tu seras pourquoi.

Il y a 15 heures, iazlur a dit :

je vis dans le Gard qui est à l'opposé de Paris en France

Il se peut que l'on t'envoi à Marseille...

Mais attendons les réponses.

Il y a 15 heures, iazlur a dit :

Je vous tiens au courant quand j'ai une réponse,

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Je vous informe que j'ai également écrit au Président de la République.
A ce que j'ai pu comprendre, le Palais de l'Élysée répond à toute demande écrite par voie postale (ou même électronique).
Donc ça fait une lettre au Ministère des Armées, une lettre à l'Hôpital d'Instructions et une lettre au Palais de l'Élysée.
Comme ça, toutes les chances sont de mon côté!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...


  • Posts

    Fred689

    Posted

    Il a pleins de posts qui traitent de cà. Fouille un peu dans le forum avec "Rechercher".

    SergeP

    Posted

    Bonjour ou bonsoir !  J'ai pour ambition de rentrer dans l'armée de terre et plus particulièrement poser mes bagages dans le régiment de cavalerie des Hautes Alpes, cependant je porte des lunettes et j'ai prévu de faire une opération de corrections laser, je voulais savoir si cette dite opération pouvait me fermer cette porte ou si elle ne me portait pas préjudice pour ce métier? Si l opération n est pas un problème, j ai le choix entre le lasik et le pkr et je voudrais aussi savoir si y en a une meilleur que l autre? Puisque j ai entendu dire qu avec l une des deux, les coups aux visages étaient a éviter pour prémunir le décollement de la rétine... J ignore si c est vrai pour le coup  Merci a vous pour vos réponses!

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous vous annoncer le décès de Henri BAUDINA, à l'âge de 95 ans. Il était Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2019, et faisait partie du Comité de la Drôme des Collines et du Vercors. Le 26 août 1944, âgé de 17 ans, alors qu'il avait rejoint les FTPF des FFI et participait aux violents combats contre les troupes nazies au-dessus de Nice, il est grièvement blessé par l'explosion d'un obus de mortier et laissé pour mort sur le champ de bataille à LEVENS. Récupéré par les troupes US, il est soigné dans un hôpital de campagne à GRASSE . Il est réformé en septembre 1946 et rejoint sa famille comme commerçant. Médaillé militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire 39/45, il était Grand invalide de guerre. (Source : Gal. Christian Van Duynslager - Président de la SMLH, section de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Toi, je ne dis pas, mais ton conseillé, c'est un peu dommage... Je te mets un lien, je pense que tu y découvriras les avantages et les éventuels inconvénients, suivant tes attentes et demandes : https://www.defense-mobilite.fr/candidats/offre-de-service/travailler-dans-le-public/le-dispositif-derogatoire-de-reconversion-4139

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Oui, mais attention pour certaines spé, il faut attendre un an, pour retenter. Mon avis (qui reste qu'un avis), fini ton master, ça ne te seras que positif pour la suite et en parallèle prépare toi pour les tests et épreuves. Et comme disait Monsieur de La Fontaine "un tient vaut mieux que deux tu l'auras"   
×
×
  • Create New...