Jump to content

Question sur les vehicules et escadrons


Alouette

Recommended Posts

Bonjour,

Les britanniques appellent l'ensemble des véhicules d'un bataillon Echelon, avec la division en trois groupes :

-F Echelon : véhicules de combat (blindés, antichars, commandement etc.),

-A Echelon : véhicules où sont transportés munitions, rations etc.,

-B Echelon : plus loin du front, ces véhicules transportent à peu près la même chose que les véhicules du groupe A, mais en plus grande quantité.

Je souhaiterais connaître l'équivalent de ce système en français. Je dirais escadron de combat, escadron de soutien et escadron de réserve mais n'en suis pas tout à fait sûre.

Pourriez-vous confirmer ou infirmer ?

Merci d'avance !

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Dans ma vie d'ancien militaire de l'armée de terre, on parlait de Train de Combat ou Régimentaire suivi de chiffre mais j'avoue ne jamais avoir approfondi la question.

Train de Combat:
[ORG et TAC] Elément logistique autonome appartenant à une unité de combat.. Abrév: TC.
Le Train de Combat d'une Unité Elémentaire est nommé "numéro-1", celui du régiment "numéro-2". Le TC-1 se compose de quelques camions, d'un véhicule d'évacuation sanitaire et d'un Elément Léger d'Intervention (mécanos). Sa composition exacte dépend du type d'unité soutenue et du théâtre. Ainsi, un escadron de Leclerc aura de plus gros véhicules à cause de la taille des obus. Selon la phase de combat, il peut y avoir un renfort en moyens donnés: dépanneur, moyens médicaux...

 

Les trains de combat suivent les troupes dans toutes les circonstances; ils transportent les munitions et le matériel immédiatement nécessaires sur le champ de bataille (outils, explosifs, matériel sanitaire).
Le train de combat d'un corps de troupe d'infanterie comprend:
- voitures à munitions: 1 par compagnie (12 / régiment)
- voitures à vivres et à bagages (17 / régiment):
1 par compagnie,
1 par état major de bataillon,
2 par état-major de régiment et CHR
- cuisines roulantes: 1 par compagnie y compris CHR (13 / régiment)
- voitures à viande: 1 par bataillon (3 / régiment)
- voitures médicales: 1 par bataillon (3 / régiment)
- voitures légères d'outils: 2 / régiment
- voiture forge: 1 / régiment
- caisson à munitions des sections de mitrailleuses: 1 par bataillon (3 / régiment)
- les chevaux de main,
- une partie des chevaux haut le pied.

TOTAL des voitures: 54 / régiment

Les trains régimentaires transportent les vivres, les bagages et le matériel nécessaires pour les besoins journaliers des troupes. Ils sont généralement répartis en plusieurs échelons, dont le plus avancé suit d'aussi près que possible les trains de combat, lorsque la situation le permet.
Dans un régiment d'infanterie, il comporte 13 fourgons à vivres et le reste des chevaux haut le pied. (cf détail donné par Stéphan)
(art.162) Les trains régimentaires suivent le mouvement des colonnes à une place aussi rapprochée de leur corps de troupe que la situation le permet.
Dans la mesure où l'éloignement de l'ennemi et les conditions de la marche s'y prêtent, les trains régimentaires ou une fraction plus ou moins importante de ces trains accompagnent immédiatement les corps et marchent avec leurs trains de combat.
Quand la rencontre est imminente, et pendant le combat, les trains régimentaires sont maintenus assez en arrière pour ne pas gêner les mouvements des troupes, des trains de combat et des parcs.
Les sections de ravitaillement des trains régimentaires sont formées chaque jour par groupements qui correspondent respectivement à une gare ou à un centre de ravitaillement.(...)

Attention c'était pour la 1° guerre mondiale:
source  /forum.pages14-18.com
Les parcs transportent un complément de munitions et de matériel nécessaires pour le combat.

Les convois transportent un complément d'approvisionnement en vivres

Voila dans les grandes lignes l'organisation de la chaîne de ravitaillement à l'intérieur d'une unité.

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour toutes ces précisions, Fred.

Je suis sur un texte de la Seconde Guerre mondiale... ça complique un peu l'histoire ! Mais je pense (je suppose?) que je peux m'en sortir avec combat vs régimentaire.

L'idée n'est pas d'être aussi précis mais de décrire un officier qui était dans le groupe le plus près du front et qui s'est arrangé pour se retrouver dans le groupe le plus éloigné parce qu'il avait peur.

Si j'écris qu'il s'est fait muter (qu'il s'est planqué ?) dans le groupe régimentaire, ça passerait ?

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

 

L'exemple pris des trains de combat et régimentaire de la 1° Guerre mondiale sert à vraiment décrire ce que sont ces trains, ces termes sont toujours d'actualité mais avec des matériels différents sans changement pour leur destination.

Le terme de "muter" ne me semble pas approprié, j'aurais plus tendance à dire qu'il a tout fait/manigancé pour être désigné responsable du dit train .

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.

    Bakoua

    Posted

    Merci Bouchon Gras, ça signifie quoi un jour "sans service" ?

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Tout dépends de ton emploi... Tu peux effectivement faire du service ou garde ou avoir des activités de journée, c'est très vague. Une année de réserve pour qu'elle compte pour l'avancement, c'est trente jours (avec ou sans service, avec ou sans récup).

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Merci pour ce partage Tactac.
×
×
  • Create New...