Jump to content

Demande d'information : Organisation de l'Armée de Terre


G00GL36

Recommended Posts

Bonjour,

J'envisage d'intégrer l'Armée de Terre en qualité d'Officier grâce à la selection OST (Officier Sur Titre).
Cependant, n'ayant aucune expérience du monde militaire (je n'ai pas pu devenir reserviste à cause de ma formation universitaire), mon projet peut sembler quelque peut "bancale" (manquer de légitimité), d'après les dire du LCL qui m'a fait passé mon entretien au GRS.
J'ai cherché à accumuler le maximum d'information concernant l'Armée de Terre grâce aux nombreuses vidéos relatant l'avancement des OPEX/OPINT où est engagée l'Armée, aux différents fascicules que j'ai pu trouver (effectifs, programme Scorpion, combatant 2020, ...) et aux livres que j'ai pu lire (Le rôle social de l'officer; Toi, ce futur officier, Études sur le combat, De l'autre côté de l'eau, ...).

Cependant, bien que j'ai trouvé l'organigramme de l'Armée de Terre, je n'arrive pas à comprendre son fonctionnement, "du président jusqu'au soldat" (pour reprendre les termes du LCL que j'ai rencontré).

Ma question serait donc de savoir si vous connaissiez un/des document.s qui expliqueraient le fonctionnement de l'Armée de Terre tout en détaillant tous les niveaux de commandement (États Major, Regiment, Bataillon, Brigade, ...).

Je vous remercie d'avance pour votre lecture et espère que ce post pourra aider d'autres personnes.

organigramme-armee-de-terre-2018.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 13 heures, G00GL36 a dit :

mon projet peut sembler quelque peut "bancale" (manquer de légitimité), d'après les dire du LCL qui m'a fait passé mon entretien au GRS.

Les dires de ce lieutenant colonel me laisse bouche bée !

La quasi généralité des gens qui intègrent les forces armées n'ont aucune connaissance en celle-ci avant d'y rentrer et ceux depuis des siècles. Personnellement lorsque j'ai intégré la Marine Nationale, ma seul connaissance était le fait d'avoir visité un sous marin à l'âge de 8 ans avec mes parents...

Il y a 13 heures, G00GL36 a dit :

Cependant, bien que j'ai trouvé l'organigramme de l'Armée de Terre, je n'arrive pas à comprendre son fonctionnement, "du président jusqu'au soldat" (pour reprendre les termes du LCL que j'ai rencontré).

Pour faire simple :

Le Président de la République est le Chef des armées (c'est lui qui prend les décisions d'engagement conseillé par son chef d'état major particulier (l'amiral Rolland) en concertation avec les différents chefs d'état major des différentes armées et en coordination avec la ministre des Armées, Madame Florence Parly. 

- le chef d'état major des armées ( CEMA), le général François Lecointre.

- le chef d'état major de l'armée de terre (CEMAT), le général Thierry Burkhard

- le chef d'état major de l'armée de mer (Marine Nationale) ( CEMM), l'amiral Pierre Vandier

- le chef d'état major de l'armée de l'air et de l'espace (CEMAAE), le général Philippe Lavigne.

- le chef d'état major de la Gendarmerie ( CEMG), le général Christian Rodriguez.

Ces personnes suivant la mission, l'opération visée, vont établir des propositions d'opérations qui peuvent concerner plusieurs armées.

Exemple : opération Barkhane (au Mali) le chef d'état major de l'armée de terre va gérer toute la mission terrestre en coordination avec le chef d'état major de l'armée de l'air et de l'espace qui fournit des avions de reconnaissance, des avions de chasse pour appuyer le déploiement, voir des avions de bombardement lorsqu'un point précis est ciblé.

En parallèle le chef d'état major de la marine va gérer le transport de troupes, de véhicules, de moyens par la mer (noria de véhicules) mais aussi déployer le porte avions, qui permet à la France d'être souveraine, car nul besoin de négocier des autorisations pour faire ravitailler ses avions, nul besoins de traverser l'espace d'un pays voisin... mais aussi un sous marin (SNA) qui assurera une mission de surveillance et d'écoute... 

Pour l'armée de terre :

Le Chef d'état major de l'armée de terre après avoir validé et reçus le rôle de son armée, va avec son état major désigner les moyens nécessaires et les régiments concernés et distribuer les ordres de missions auprès des chefs de corps. Ceux ci vont avec leurs état majors respectifs établir sur le terrain, ce qui a été établis en amont, pour cela ils possèdent au sein de leurs régiments des compagnies qui elle mêmes possèdent des élément plus réduit dédiées à certaines spécialité et action, les voltigeurs partirons en avant pour prépare le terrain, d'autre forment des points d'appuis... chacun a sa place et son rôle à jouer. 

N'étant pas de l'armée de terre, ni officier, je laisse à d'autres le soin de te donner plus de précisions et éventuellement des documents si il y en a en libre diffusion.

En espérant t'avoir un peu éclairé.

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Bouchon-Gras 49 said:

Bonjour,

Les dires de ce lieutenant colonel me laisse bouche bée !

La quasi généralité des gens qui intègrent les forces armées n'ont aucune connaissance en celle-ci avant d'y rentrer et ceux depuis des siècles. Personnellement lorsque j'ai intégré la Marine Nationale, ma seul connaissance était le fait d'avoir visité un sous marin à l'âge de 8 ans avec mes parents...

Merci pour ta réponse Bouchon-Gras 49.

Il semblerait que ce soit "normal" pour les candidatures OST. D'après mon conseiller au CIRFA, le but est de destabiliser le candidat. Dès que je connaissais un sujet, le LCL posait une nouvelle question et insistait lorsque j'avais des lacunes dans un domaine.

Oui, les autres candidats de ma chambrée au GRS, pour la plupart, n'avait pas vraiemnt défini leur projet et ne connaissais pas non plus le "fonctionnement" de l'institution.

4 hours ago, Bouchon-Gras 49 said:

Le Président de la République est le Chef des armées (c'est lui qui prend les décisions d'engagement conseillé par son chef d'état major particulier (l'amiral Rolland) en concertation avec les différents chefs d'état major des différentes armées et en coordination avec la ministre des Armées, Madame Florence Parly. 

- le chef d'état major des armées ( CEMA), le général François Lecointre.

- le chef d'état major de l'armée de terre (CEMAT), le général Thierry Burkhard

- le chef d'état major de l'armée de mer (Marine Nationale) ( CEMM), l'amiral Pierre Vandier

- le chef d'état major de l'armée de l'air et de l'espace (CEMAAE), le général Philippe Lavigne.

- le chef d'état major de la Gendarmerie ( CEMG), le général Christian Rodriguez.

Ces personnes suivant la mission, l'opération visée, vont établir des propositions d'opérations qui peuvent concerner plusieurs armées.

Exemple : opération Barkhane (au Mali) le chef d'état major de l'armée de terre va gérer toute la mission terrestre en coordination avec le chef d'état major de l'armée de l'air et de l'espace qui fournit des avions de reconnaissance, des avions de chasse pour appuyer le déploiement, voir des avions de bombardement lorsqu'un point précis est ciblé.

En parallèle le chef d'état major de la marine va gérer le transport de troupes, de véhicules, de moyens par la mer (noria de véhicules) mais aussi déployer le porte avions, qui permet à la France d'être souveraine, car nul besoin de négocier des autorisations pour faire ravitailler ses avions, nul besoins de traverser l'espace d'un pays voisin... mais aussi un sous marin (SNA) qui assurera une mission de surveillance et d'écoute... 

Pour l'armée de terre :

Le Chef d'état major de l'armée de terre après avoir validé et reçus le rôle de son armée, va avec son état major désigner les moyens nécessaires et les régiments concernés et distribuer les ordres de missions auprès des chefs de corps. Ceux ci vont avec leurs état majors respectifs établir sur le terrain, ce qui a été établis en amont, pour cela ils possèdent au sein de leurs régiments des compagnies qui elle mêmes possèdent des élément plus réduit dédiées à certaines spécialité et action, les voltigeurs partirons en avant pour prépare le terrain, d'autre forment des points d'appuis... chacun a sa place et son rôle à jouer. 

Merci, ton commentaire me permet de mieux cerner les "relations" entre les différents niveaux hierarchiques et les différentes armes.

4 hours ago, Bouchon-Gras 49 said:

N'étant pas de l'armée de terre, ni officier, je laisse à d'autres le soin de te donner plus de précisions et éventuellement des documents si il y en a en libre diffusion.

En espérant t'avoir un peu éclairé.

Je te remercie pour ton message, tu m'as déjà donner beaucoup d'informations très utiles et j'espère que cela pourra servir aux "nouveaux" qui sont à la recherche du  même genre d'informations.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 36 minutes, G00GL36 a dit :

Il semblerait que ce soit "normal" pour les candidatures OST. D'après mon conseiller au CIRFA, le but est de destabiliser le candidat. Dès que je connaissais un sujet, le LCL posait une nouvelle question et insistait lorsque j'avais des lacunes dans un domaine.

Oui, les autres candidats de ma chambrée au GRS, pour la plupart, n'avait pas vraiemnt défini leur projet et ne connaissais pas non plus le "fonctionnement" de l'institution.

Dommage que tu ne sois pas "passé ici" avant.

il y a 37 minutes, G00GL36 a dit :

Je te remercie pour ton message, tu m'as déjà donner beaucoup d'informations très utiles et j'espère que cela pourra servir aux "nouveaux" qui sont à la recherche du  même genre d'informations.

De rien, c'est avec plaisir.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    ArmiedyFr

    Posted

    Merci à toi 👍

    Janmary

    Posted

    Quelles sont les frappes stratégiques contre la Fédération Russe qui peuvent être utilisées par l’Ukraine?   Les 3 objectifs stratégiques contre l’Allemagne Nazie durant le second conflit mondial auraient dû être =   1° - Les raffineries de pétrole (Les usines de production d’essence synthétique en Allemagne et les raffineries de Ploesti en Roumanie). Nous comprenons pourquoi puisque c’était l’élément faible des Allemands et Hitler tenait à prendre dans le Caucase les formidables productions pétrolière de l’Astrakan sur la Volga (Voir les ouvrages et films sur la question).   2° - Les réseaux ferrés de l’Allemagne extrêmement dense et efficace (sans parler des réseaux ferrés Français en Normandie et en Italie pour « encager » les champs de bataille).   3° - Ce qui ne fut pas entrepris, ce furent les réseaux électriques dispersés sur le territoire et alimenté au charbon. Néanmoins, un Britannique, Barnes Wallis, du bureau d’étude de chez l’avionneur Vickers, homme aux idées fécondes réalisa des bombes sismiques (les ondes de choc se propagent 10 fois plus vite dans le sol que dans l’air) et surtout des bombes sphériques rotatives lancés de bombardiers Lancaster qui détruisirent les barrages de la Ruhr dont les barrages de la Moehne (Voir l’ouvrage « Les briseurs de barrage »  de Paul Brickhill et le film réalisé à partir des photos et film d’entrainement).   4° - Les raffineries synthétiques et de Ploesti furent bombardés par les Allies avec des pertes très lourdes pour leurs aviation (Voir les livres correspondants ainsi que les films).    Mais le bombardement aérien du réseau ferré Allemand fut tardif et fut entrepris qu’en 1945 lors de l’offensive « Clairon » qui amena 10.000 avions sur les objectifs. Tout fut bombardé, les gares de triages, les ateliers, les ponts, les dispatching, les convois et locomotives. Si bien que lorsque les Allies entrèrent en Allemagne, des convois ferroviaire entiers étaient immobilisés avec des chars de combats, avions, matériels divers, etc. sortant d’usines.   5° - Dans les années 30, Staline avait dit pendant et après la construction d’immense barrages hydroélectrique en URSS que cette dernière c’était le socialisme plus l’électrification du pays. C’est cette électrification qui sauva l’URSS pendant l’avance Nazie dans le pays par la Force Motrice Electrique fournissant l’Energie aux usines ramenés de l’Ouest vers l’Oural. Les Alternateurs et Turbines  avaient été achetés aux méchants capitalistes Américains. La carte que j’avais vue sur la revue « La science et la Vie » de cette époque était édifiante.   6° - Aujourd’hui, les Ukrainiens ont des cibles statiques, sans aucun dissimulation possible à leurs portées, sous réserve d’avoir les missiles à forte charge d’explosifs et grande autonomie. Soit le bombardement des accès Turbines et Alternateurs, soit la pénétration de la voute du barrage lui-même à l’endroit approprié.   Je préfère de pas entendre les commentaires si quelques personnes parlent à haute voie de cette « éventualité ».

    Fred689

    Posted

    Le premier critère le plus important à mon sens, sera la visite médical qui conditionne ou non l'aptitude à servir, dans les armées et plus particulièrement au 4, cela sera du ressort du médecin militaire. Pour les tests, plus haut seront tes résultats meilleures seront tes chances d'y servir. Pour les OPEX, cela dépendra des "crises" qui se développeront dans le monde où des intérêts français sont en jeu.  

    ArmiedyFr

    Posted

    Bonjour, souhaitant rejoindre les FS de l'ALAT à Pau (EVAT) j'aimerai en connaître plus sur le régiment : - Le niveau attendu aux tests pré recrutement - Les qualifications aux tests médicaux - La vie au régiment et les opérations extérieures Si je suis refusé j'opterai pour le poste de combattant de l'escorte.

    Fred689

    Posted

    Merci de passer par la case "Présentation".
×
×
  • Create New...