Jump to content
×
×
  • Create New...

Sondage sur la création d'un fonds de pension


Recommended Posts

Bonjour à tous et à toutes,

Dans la cadre de ma formation à l'ESM, j'ai été amené à travailler sur la faisabilité d'un fonds de pension éthique orienté vers la BITD (Base Industrielle et Technologique de Défense), et surtout alimenté par vos primes! Cependant, pour valider cette faisabilité ou pas, il me faudrait vos avis parce que l'on parle de votre argent !! Si vous pouviez donc prendre quelques minutes pour répondre au sondage suivant, je vous serais reconnaissant.

Pour mémoire, il s'agirait de placer nos primes de terrain, de camps ... etc, dans des starts-up (capital risque) ou des PME (capital développement) ou des GE (placement classique) de la BITD.

Votre participation m'est extrêmement précieuse!!

Le sondage:

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdSAx3J2W2zQJTbEldc5kuQTUTd_Ff5jMqFQfdM2s_k59aWwQ/viewform?usp=sf_link

 

Dans l'attente de vous lire,

 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour.

Deux choses. 

1/ il est inutile de poster deux fois le même sujet  dans deux sujets différents. J'ai donc supprimé l'un des deux.

2/ Il eut été plus correct de demander aux administrateurs l'autorisation de poster ce sondage. Ce n'est pas le but du forum qui n'a pas été créé pour cela. 

 

Maintenant c'est fait. Je laisse donc votre sondage, mais je doute fort que vous ayez beaucoup de réponses à ce dernier. 

il y a 10 minutes, Leskin a dit :

d'un fonds de pension éthique

:32_(6): Je me permets, c'est tellement drôle. :mdrucorsu:     , l'adjectif "éthique" ne s'alliant tellement pas à "fond de pension".

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Les fonds de pension, sont la source même des inégalités du monde du travail :

Les gens qui placent de l'argent n'ont qu'un but, "c'est que ça rapporte" (on est tous comme ça).

De ce fait les entreprises n'ont qu'un objectif établi par leurs directoires, eux même dicté par leurs actionnaires ( soit nous les gens qui plaçons) plus de bénéfice !

et ce plus de bénéfice et au détriment des salaries qui ne voient jamais leurs salaires augmenter puisque seul le bénéfice compte, et à la finale au détriment de l'entreprise qui de une ne se renouvelle pas comme il faudrait mettant en jeu sa survie à plus ou moins long terme et aussi risquant de perdre sa main d'œuvre, puisque les salaries ne sont pas "reconnus" et valorisés pécuniairement finissent par "allez voir ailleurs" d'où une perte du savoir faire. Et tout ceci sous le total mépris des actionnaires, qui ne savent même pas dans "quoi" leurs fonds sont investis puisque ce sont des traders qui jouent avec leurs économies.

Et le pire et que souvent bon nombre de petits actionnaires, sont des salaries qui eux mêmes essayent de "gratter" un peu de sous pour leurs vieux jours.

 

Quand aux militaires, soit ils sont jeunes et insouciants et profitent de la vie et donc de leurs soldes, une fois plus âgés ils recherchent une vie plus stable et établis et investissent dans l'immobilier et font vivre leurs familles.

Il y a 20 heures, Leskin a dit :

Pour mémoire, il s'agirait de placer nos primes de terrain, de camps ... etc, dans des starts-up (capital risque) ou des PME (capital développement) ou des GE (placement classique) de la BITD.

Pour mémoire, chacun se souvient de ce que ça a donné aux Etats Unis et la crise actuelle nous prouve une fois de plus que le monde de l'économie est sur un "fil" et peut tomber d'un coté comme de l'autre.

Qui savait il y a un an que des boites comme Kolmy sortirait leurs épingles du jeu, alors que des entreprises phares ont dégringolés suite aux confinements, couvre-feu...

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Bonjour, Merci de te présentée dans le sujet dédié à celle-ci, en attendant je verrouille ce sujet.
    • Bonjour, merci d'effectuer une brève présentation dans le sujet dédié, en attendant je verrouille ce sujet.
    • Objet : Candidature au Prytanée National Militaire.                                                                                                                        Monsieur le colonel, ( si tu es certain que c'est un colonel et dans ce cas ne pas oublier de reciter le grade dans la phrase de politesse finale, sinon Madame, Monsieur est passe partout.)                               J'ai l'honneur de vous faire parvenir ma candidature en Classe Préparatoire scientifique MPSI au Prytanée National Militaire. Élève de terminale au lycée jules verne à Nantes et ayant pour objectif de passer les concours de l'école militaire de saint Cyr ou encore l’école Navale.  pour devenir ingénieur militaire ou encore l’école Navale. (peut être développer le coté militaire autre que le fait de devenir ingénieur...) J' aimerai intégrer votre établissement car je souhaite étudier les mathématiques et la physique dans un cadre militaire. (pas top comme tournure et ça n'apporte rien) J’ai toujours aimé les mathématiques et la physique-chimie c’est pourquoi j’ai suivi l’option math experte en plus des deux enseignements de spécialités en première et terminale. J’aime également beaucoup la philosophie car la manière de penser est la même que celle des mathématiques. Mes 8  huit années de scoutisme dans l’association  chez les scouts de Doran m’ont beaucoup appris, notamment le sens des responsabilités, des priorités et le travail d’équipe et la cohésion, notamment par le fait que j’ai été second pendant 4 quatre ans et chef de patrouille pendant un an. Sportif(ve), Je pratique également l'escalade et l'athlétisme ce qui m’a permis de me forger une volonté de fer.
    • Bonjour,     Objet : Candidature lycée naval de Brest.                                                              Madame, Monsieur,                                    J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI.       Veuillez agréer, Madame, Monsieur,  mes respectueuses salutations .   Je me suis permis de rajouter l'objet, qui permet au dépouilleur, puis au lecteur de savoir immédiatement ce en quoi ça concerne et j'ai repris la fin, pour le reste Alouette a fait du bon travail.
    • Bonjour,   Je me permets de reprendre point par point pour la forme :     « Madame, Monsieur,   J’ai l’honneur de me porter candidat afin d’intégrer le Lycée Naval de Brest au sein de sa classe préparatoire aux grandes écoles filière PCSI.   >Animé par une volonté forte de servir mon pays, et de mettre à profit mes compétences et savoirs à disposition de ce dernier, ma détermination dans votre filière est sans faille. => Je pense que tu peux utiliser un adjectif possessif (sa disposition) plutôt que (ce dernier). La phrase est à reformuler également en entier car le sujet principal doit être le même que celui du participe passé (animé) sans quoi il y erreur de syntaxe. Enfin, « ma détermination dans votre filière » ne veut pas dire grand-chose : il doit manquer un verbe.   >Dans ce sens, je souhaite à terme intégrer l’École Navale dans sa filière « Opérations » afin d’évoluer dans la Marine de demain. => C’est « en » et non « dans » ce sens. Ceci dit, l’expression signifie « pour cette raison ». Or, je ne comprends pas la cohérence de ton propos.   >Conduit par mes recherches d’orientation, la Marine Nationale s’est imposée à l’issue d’une mûre réflexion. => Erreur de syntaxe comme dans la première phrase. A réécrire pour que le sujet de la principale et celui du participe passé soit le même. Je dirais aussi « s’est imposée à moi ».   >Les valeurs, les principes, l’histoire portés par cette force armée représentent une entité concrète auquel je m’identifie. => Je mettrais « histoire » avant « principes » pour que le participe passé, « portés », nécessairement accordé au masculin pluriel, ne soit pas à côté d’un mot féminin singulier. C’est une tradition syntaxique courante. Il faut remplacer « auquel » par « à laquelle » puisque tu parles d’ « identité ».     Cultivant le goût des sciences et des lettres depuis plusieurs années via ma scolarité et les différents concours réalisés tel que le Concours départemental de la résistance et les Olympiades de Mathématiques, votre CPGE serait un moyen de poursuivre mon parcours et de répondre à ses ambitions. => même erreur de syntaxe qu’en phrase 1. Comment peut-on cultiver le goût des lettres et des science via la scolarité ? Ce n’est pas clair pour moi.   Créant un premier contact avec le milieu des classes préparatoires via des témoignages et discussions avec des élèves et enseignants, je connais ses difficultés, les concessions qu’elle impose ; mais j’y vois aussi un environnement de travail privilégié et sain, et plus particulièrement solidaire et motivant au Lycée Naval plus particulièrement grâce à son internat imposé. => Oh-là-là ! A restructurer totalement en plusieurs phrases simples. Même erreur qu’en phrase 1 ; mauvaise utilisation de « via » à nouveau ; ses difficultés à quoi ? Que remplace « elle » ? Répétition de « plus particulièrement »...     >Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma parfaite considération. » => c’est « EN l’assurance » et je trouve que la salutation tombe comme un cheveu sur la soupe : on dirait que ta lettre n’est pas terminée. Mais c’est un point de vue personnel. « Parfaite considération » n’est pas l’expression appropriée.   Concernant le fond, et là encore ce n’est qu’un point de vue personnel et non un jugement, je le trouve un peu banal. Je dirais aussi, pour caricaturer et être méchante, que tu n’envisages la prépa que pour le concours de l’EN. C’est un beau projet et tu as raison de le mettre en avant, mais je pense qu’il faudrait que tu montres que tu t’es bien renseigné sur la prépa et que tu soulignes davantage ses qualités, ce qu’elle va t’apporter (pas juste une porte vers l’EN même si c’est un peu le cas !) et comment tu comptes t’y investir. En espérant que ces remarques sont utiles et pas trop vexantes. Bonne continuation.