Jump to content
×
×
  • Create New...

Démarche pour réserve opérationnelle armée de l'air


Recommended Posts

Bonjour

Comme dit dans ma présentation je recherche des informations concernant la réserve opérationnelle de l'armée de l'air 

J'ai toujours voulu rentrer dans l'armée de l'air en tant que pompiers de l'air mais les aléas de la vie on fait que aujourd'hui j'ai 33ans et je ne peut plus postuler néanmoins j'ai vu que en tant que réserviste cela est possible 

J'ai entamer les démarche auprès du site des réserviste mais la base que je souhaite n'apparaît pas (ba105 Évreux) proche de  mon domicile et activités professionnelles 

Ma question est de savoir si cette base propose des formation de réserviste et combien de temps le processus dure jusqu'à la fmir ? 

En vous remerciant par avance de vos expériences 👍

Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Pour devenir réserviste dans l'armée de l'air cela se fait en plusieurs étapes : PMIPDN de 12 jours (formation générale) ensuite FMIR de 5 à 10 jours (passage des modules de tir) et enfin une période d'adaptation sur base de 20 jours. 

Pour Evreux, les places sont assez chères apparemment, je participe justement à la PMIPDN de Février la bas mais je n'enchainerai pas sur la FMIR et le reste. 

Contacter directement le CIIRAA de la base (http://ciiraa-ba105.fr/), c'est ce que j'ai fait mais ne soyez pas pressé, j'ai été recontacté fin Novembre pour un dossier envoyé en Mai/Juin... (normal car géré par des réservistes) 

Link to post
Share on other sites

Merci pour les précisions et le contact pour la base

En gros de ce que vous me dites il faut comptez environ 6mois pour entamer les formations ce qui peut paraître long mais si les demandes sont énormes et que c'est gérer par des réservistes je comprend bien

Pour quelle type de spécialité postuler vous sur la ba105 si ce n'est pas indiscret ? 

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, mattze27 a dit :

En gros de ce que vous me dites il faut comptez environ 6mois pour entamer les formations ce qui peut paraître long mais si les demandes sont énormes et que c'est gérer par des réservistes je comprend bien

Disons que le Covid n'aide pas non plus. Après je ne connait pas le planning des différentes formations pour devenir réserviste sur la base, mais effectivement en admettant qu'il organise une session de chaque formation par an, vous risquez de devoir attendre un peu. 

Après essayer de les contacter, de mémoire ils sont joignables tout les Mardi, peut être reste-il de la place pour la PMIPDN de Février avec un peu de chance, je sais qu'il y a au moins un désistement déjà. 

Il y a 1 heure, mattze27 a dit :

Pour quelle type de spécialité postuler vous sur la ba105 si ce n'est pas indiscret ? 

Je ne souhaite pas devenir réserviste sur la BA 105 (vu que déjà prévu dans un régiment de l'ADT), je fait juste la PMIPDN pour découvrir l'AA et acquérir de l'expérience, notamment en vu de ma future FMIR justement (si tout se passe bien) en Avril. 

Ces périodes sont aussi faites pour ça, au delà de la formation du réserviste, elles permettent une découverte plutôt approfondie (ce qui m'intéresse donc) et on est pas obligé de continuer sur le cursus de recrutement réserviste. 

Link to post
Share on other sites

OK merci de toute vos précisions mais j'ai bien peur que même pour février si il reste des places 

Le temps de faire toute les démarche administratives et après prévenir mon employeur ça risque de faire très court 

Enfin bon je vais essayer quand même dans un premier tant de les contacté après moi je sait ce qu'il m'intéresse comme spécialité et ça restera que la ba105 au vu de ma vie professionnelle et personnelle 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, mattze27 a dit :

Enfin bon je vais essayer quand même dans un premier tant de les contacté après moi je sait ce qu'il m'intéresse comme spécialité et ça restera que la ba105 au vu de ma vie professionnelle et personnelle 

Bonne chance ! 

Tenez nous au courant ;) 

Link to post
Share on other sites

Bon quelque news je me suis renseigné et pour l'instant aucun poste de réserviste est ouvert pour l'instant je pense comme vous m'aviez dit je pense que des places seront libre après votre formation de février 

Si vous avez possibilité pendant votre formation d'essayer de savoir si une autre formation est prévue dans l'année ou si cela sera la seul

Merci d'avance 

Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, mattze27 a dit :

Bon quelque news je me suis renseigné et pour l'instant aucun poste de réserviste est ouvert pour l'instant je pense comme vous m'aviez dit je pense que des places seront libre après votre formation de février 

Oui pas de grosse surprise malheureusement pour vous quand ont voit les délais pour constituer un dossier déjà :( 

il y a 45 minutes, mattze27 a dit :

Si vous avez possibilité pendant votre formation d'essayer de savoir si une autre formation est prévue dans l'année ou si cela sera la seul

Merci d'avance 

 Yes pas de soucis, maintenant j'espère juste que la formation pourra avoir lieu au vu du covid. 

Je vous tiendrai au courant ;) 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonsoir 

Alors avez vous pu passer votre formation sur Évreux en février malgrés la situation ? Si oui j'espère que cela c'est bien passer et si vous avez pu avoir des renseignements sur les dates de prochaine fmir sur la ba 105?merci de votre retour 

Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2021 à 18:45, mattze27 a dit :

Bonsoir 

Alors avez vous pu passer votre formation sur Évreux en février malgrés la situation ? Si oui j'espère que cela c'est bien passer et si vous avez pu avoir des renseignements sur les dates de prochaine fmir sur la ba 105?merci de votre retour 

Bonsoir, 

Oui j'ai bien pu effectuer ma PMI-PDN comme prévu, très bonne expérience par ailleurs :) 

Pour ce qui est des prochaines FMIR il y en aura une sûr en Avril et la prochaine peut être en Octobre ! 

Sinon prochaine PMI-PDN cet été, en Aout me semble t'il. 

Voila ;)  

Link to post
Share on other sites

OK merci de ton retour je vais regarder de ce pas si les dates sont sorti car ça me tarde de pouvoir enfin commencer les démarches 🤤

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, mattze27 a dit :

OK merci de ton retour je vais regarder de ce pas si les dates sont sorti car ça me tarde de pouvoir enfin commencer les démarches 🤤

Yes, tu verras la BA 105 possède une bonne unité de réservistes avec des cadres sympa et pro. 

Bonne chance pour la suite ;)

Link to post
Share on other sites

Bon pour l'instant pas encore de disponibilités sur le site de la réserve mais je vais regarder tout les jours en attendant je me refait une condition physique

Merci

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, mattze27 a dit :

Bon pour l'instant pas encore de disponibilités sur le site de la réserve mais je vais regarder tout les jours en attendant je me refait une condition physique

Merci

 

N'hésites pas à les contacter directement, il me semble qu'il y avait un peu de place pour Avril donc... 

Persévérance ;)

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Encore une autre capacité validée pour l'A 400M Source  actu aéro https://actu-aero.fr/2021/04/19/video-la400m-poursuit-ses-essais-de-ravitaillement-dhelicopteres/
    • Avec le nouveau service du SCA qui est censé améliorer la distribution, j'ai commandé des effets et demandé qu'ils me soient livrés sur Toulouse , comme les fois d'avant, eh bien ils sont dispos à l'Ecole militaire et à retirer avant fin avril. Comment faire? Cela va toujours aussi "bien".... Pour enfoncer le clou: source opex 360 http://www.opex360.com/2021/04/18/la-crise-de-lhabillement-au-sein-des-armees-est-en-train-de-se-resorber-selon-le-sca/
    • Rien ne change depuis des.... siècles !  car si j’évoque pelé mêle les rangers, les duvets, les sacs à dos, les bottes «grands froids», les moufles «grands froids», les parkas etc etc, on sait très bien que depuis des décennies nous sommes équipés par des administratifs ronds de cuir qui n’ont jamais mis un pied sur le terrain. Ah j’oublie dans ma liste le super poncho.  mais tout ça, ce n’est que du bonheur, n’est ce pas ? 
    • Souvent inconnu du grand publique et même de certains militaires, des militaires de toutes armées et toutes armes sont intégré à la Présidence de la République mais également aux service de certains anciens Président, aux service de ministère et ministres... Le médecin chef Jean Christophe Perrochon est de ceux là, portrait :   Ancien urgentiste dans l'armée, le médecin-chef de la présidence de la République est à la tête de l'équipe médicale chargée du suivi de la santé d'Emmanuel Macron. © Fournis par Franceinfo Son visage est inconnu du grand public mais c'est pourtant lui qui veille au quotidien sur la santé d'Emmanuel Macron. Ancien urgentiste de l'armée, le colonel Jean-Christophe Perrochon est à la tête de la petite équipe qui assure le suivi médical du président de la République, alors que ce dernier a été testé positif au Covid-19, jeudi 17 décembre. Dans un communiqué publié par l'Elysée samedi 19 décembre, le médecin-chef a indiqué que le président, confiné au pavillon de La Lanterne à Versailles (Yvelines), était dans un état "stable". "Des examens cliniques et paracliniques sont réalisés régulièrement par le service médical de la présidence. Leurs résultats se sont révélés rassurants", écrit Jean-Christophe Perrochon. Une situation exceptionnelle, qui fait sortir de l'ombre ce discret médecin. En poste depuis 2014 Ancien médecin urgentiste au service de santé des armées, Jean-Christophe Perrochon a passé vingt ans sur le terrain. "Il a notamment eu à sa charge les militaires blessés sur des théâtres de guerre", rapporte Le Parisien (article payant). En 2014, François Hollande le nomme médecin-chef de la présidence de la République. Trois ans plus tard, Emmanuel Macron choisit de garder le médecin, qui "lui inspire confiance", selon le quotidien francilien. La protection médicale du président est confiée au service de santé des armées depuis 1983. Placés sous l'autorité du chef d'état-major particulier, le médecin-chef et quatre médecins adjoints veillent sur le locataire de l'Elysée au quotidien. "Cette équipe de médecins suit le président de la République de manière permanente, soit au palais, soit dans les déplacements", détaille auprès de France 2 Pierre-René Lemas, ancien secrétaire général de l'Elysée. C'est par exemple Jean-Christophe Perrochon qui a réalisé le test PCR d'Emmanuel Macron, jeudi, après l'apparition des premiers symptômes, rapporte Le Parisien. Dans les couloirs de l'Elysée, il se distingue par son "énorme sac à dos qu'il se trimballe en permanence", rempli du nécessaire pour prodiguer les premiers soins, ajoute le quotidien. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, la place occupée par le colonel auprès d'Emmanuel Macron s'est renforcée. En mars dernier, le Journal du dimanche (abonnés) rapportait que Jean-Christophe Perrochon était désormais présent lors des réunions de cabinet, au côté du président. "Un homme d'une grande discrétion, une tombe" Malgré l'ampleur de la tâche qui lui incombe, le médecin-chef préfère rester à l'abri des projecteurs. C'est "un homme d'une grande discrétion, il est même comme une tombe comme on dit dans l'expression", se souvient auprès de France 2 Gaspard Gantzer, ancien conseiller en communication de François Hollande. "[C'est] quelqu'un de discret, fiable, qui sait conserver des informations, qu'on entend peu, mais qui agit plutôt qu'il ne commente."   L'équipe médicale a également la charge de préparer "le soutien logistique-santé des déplacements officiels du président de la République" et de "l'accompagne[r] lors de ses voyages", peut-on lire sur le site de l'Elysée. Le médecin a notamment préparé la visite d'Emmanuel Macron à Didier Raoult en avril, rappelle ainsi Le Parisien. Jean-Christophe Perrochon s'était alors rendu à l'IHU de Marseille (Bouches-du-Rhône) en amont. Le jour du déplacement, le médecin-chef n'avait pas hésité à demander au professeur marseillais de se tenir à bonne distance du chef de l'Etat. (Source : France info)
    • Le bout du tunnel !!! Lorsque je vois que l'an dernier il a fallu que j'explique aux différents niveaux du salon d'habillement la différence entre un béret de l'armée de terre et un béret marine... un peu comme si on vendait des santiags pour faire du ski, "ben c'est des bottes non". L'une des responsable me dit "mais les trous ce n'est pas pour mettre l'insigne", "non ce sont des œillet d'aération" et le chef me propose "et si on le retourne" après une démonstration " les lacets de serrage devant c'est pas top", pour finir par me répondre on en a acheté un stock, je vais faire remonter le problème mais... (il faudra écouler le stock, c'est à dire vendre des bérets qui ne vont pas délibérément) un peu dommage, non. Le problème est comme partout les civils affectés là, le sont comme si ils étaient n'importe où, "un travail comme un autre" aucune connaissance de l'armée et des différents corps qu'ils équipent, dommage. Quand à ATLAS, j'ai eu la surprise de voir une des personne qui était au salon d'habillement, je lui dit "vous etes arrivée là" "oui j'avais envie de changer". Bref aujourd'hui lorsque tu as un problème administratif ou simplement tu souhaite un renseignement, il faut passer par l'hôtesse d'ATLAS qui forcément ne peut te répondre et "t'autorise" à aller au bureau administratif... no comment. Apres tous n'est pas négatif, aprés avoir enregistré son adresse mail perso via intramar il est possible de passer ses commande de chez soit, pas encore essayé car pas encore compris comment on fait.