Jump to content

Recrutement postes >bac+3


Ménalque

Recommended Posts

Bonjour, 

En recherche d'emploi en ce moment je suis tombé sur des offres de ce type : https://www.etremarin.fr/rejoignez-l-equipage/offres-d-emploi/responsable-du-controle-de-la-navigation-aerienne-cca-hf#:~:text=L'officier CCA est un,la réalisation de la mission.

 

Pour ma part j'ai un niveau > à bac+5, entrer dans la marine pourrait m'intéresser. 

Je me posais des questions sur ce genre de postes : y'a-t-il beaucoup de candidatures ? Les recruteurs sont-ils très sélectifs ? Pensez-vous que des gens hyper calés en aéronautique se présenteront ? D'autres conseils ? 

De manière générale je ne connais pas grand-chose aux recrutements de l'armée, le poste m'intéresse bien mais je voudrais éviter les mauvaises surprises en en sachant plus sur le process de recrutement. 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

 ce qui me pose problème dans votre démarche c’est ça

Il y a 2 heures, Ménalque a dit :

En recherche d'emploi en ce moment je suis tombé sur des offres de ce type

En effet, les engagements dans l’armée se font en premier lieu sur votre motivation et votre envie à être militaire et ensuite sur votre motivation et votre envie à tenir un poste en particulier.

 Ce qui veut dire que rentrer dans l’armée parce qu’on « est en recherche d’emploi » comme vous nous le dites, sera interprété comme une orientation par défaut et donc insuffisante dans sa motivation. 
je ne vous juge pas là dessus bien évidement, mais je vous alerte sur le fait qu’en terme de recrutement dans les armées, il vous faudra faire la preuve de votre envie forte d’intégrer une institution où l’on a coutume de dire que l’on est d’abord militaire avant d’être comptable, cuisinier, mécanicien ou contrôleur de la circulation aérienne. 
 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 1 heure, berogeitabi a dit :

En effet, les engagements dans l’armée se font en premier lieu sur votre motivation et votre envie à être militaire et ensuite sur votre motivation et votre envie à tenir un poste en particulier.

 Ce qui veut dire que rentrer dans l’armée parce qu’on « est en recherche d’emploi » comme vous nous le dites, sera interprété comme une orientation par défaut et donc insuffisante dans sa motivation. 

J'aurai envie de rajouter que ca vaut aussi pour les entreprises d'un certains niveaux.

 

Il y a 1 heure, berogeitabi a dit :

je vous alerte sur le fait qu’en terme de recrutement dans les armées, il vous faudra faire la preuve de votre envie forte d’intégrer une institution où l’on a coutume de dire que l’on est d’abord militaire avant d’être comptable, cuisinier, mécanicien ou contrôleur de la circulation aérienne.

Ca se prépare.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je me permets de rejoindre les avis de Berogeitabi et de Bouchon Gras, en relevant des expressions comme "la marine pourrait m'intéresser" et "le poste m'intéresse bien"... Ca n'a pas l'air de franchement t'emballer !

Cette inquiétude pour un recrutement différent, trop sélectif, qui te jouerait des tours etc. donne aussi l'impression que tu n'aimes pas trop sortir de ta zone de confort et que tu ne t'adaptes pas. Pas top non plus pour l'armée notamment.

Ceci est une impression générale et rapide sur tes quelques mots, évidemment. Rien de plus. Et en creusant, je suis sans doute à côté !

Maintenant, j'ai lu la fiche de poste et, elle me paraît claire. Si j'ai bien compris, soit tu as un très bon niveau CPGE math-phys, soit tu viens du milieu universitaire avec spé aéro, management ou droit. L'anglais n'est pas en option non plus.

A toi de voir. A priori tu as un doctorat ? (> bac+5?). Si c'est dans les humanités par exemple, ça semble compliqué ! rire.

Mais je ne suis pas spécialiste et, après tout, qui ne tente rien n'a rien, avec une grosse motivation et en ne partant pas du principe que c'est trop sélectif de toute façon... Quel que soit le job pour lequel tu postules, il faudra y aller à fond et donner le meilleur. Ne pas te mettre des barrières comme ça. Y'a pas de mauvaises surprises : même si tu te plantes, cela reste une expérience enrichissante.

Peut-être qu'Alsur saurait te répondre plus en détails ???

Bon courage à toi pour tes projets.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir et merci à tous, je vais vous rassurer et aussi vous arrêter tout de suite : je ne prends pas du tout ça à la légère, ça ne sera pas un taf pour manger. Et ça ne sera pas complètement par défaut puisque j'aurais pu faire une thèse ou enseigner, ou encore autre chose, j'ai bien pesé ce que représentait un poste dans la Marine.

@Alouette : "Cette inquiétude pour un recrutement différent, trop sélectif, qui te jouerait des tours etc. donne aussi l'impression que tu n'aimes pas trop sortir de ta zone de confort et que tu ne t'adaptes pas."

Je ne vois pas d'où vous tirez des conclusions pareilles, vous vous trompez (très) lourdement là-dessus. Je retiens malgré tout la philosophie de votre message, je suis un bac+5 universitaire (ingénierie), j'ai aussi bossé un peu en labo. Pas de spé aéro, management ou droit. Ce ne sont pas tant des inquiétudes que la volonté d'être prévoyant, aller voir ce que je fournir en plus. Je sais par ex que miser sur un poste à la police scientifique peut coûter très cher, c'est dans la même veine. 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Nous sommes ici pour essayer de "bons" conseils aux futurs engagés car selon les termes que l'on utilise tant dans son CV que lors d'un entretien, le recruteur aura un jugement influencé par ces termes.

Comme l' a rappelé Béroteigi, "en recherche d'emploi" se traduira pour le recruteur " candidat qui vient par défaut, s'engager dans les armées".

"Très intéressé par le poste de ..." serait plus "vendeur" pour ta candidature.

On ne te juge pas, on essaie à travers tes écrits de t'orienter au mieux, voilà.

Link to comment
Share on other sites

Je ne l'ai pas mal pris non plus, je tenais simplement à vous assurer que je sais où je mets les pieds. Précisément ce type de poste m'intéresse bien parce que j'aime diriger des équipes (le "leadership"), j'aime avoir des responsabilités, j'aime l'aéronautique, être un planificateur de missions, j'aime aussi l'environnement militaire, et l'enjeu national, l'idée qu'on joue un vrai rôle pour le maintien de l'ordre.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Voila les choses claires pour tout le monde.

Le 23/12/2020 à 15:59, Ménalque a dit :

Je me posais des questions sur ce genre de postes : y'a-t-il beaucoup de candidatures ? Les recruteurs sont-ils très sélectifs ? Pensez-vous que des gens hyper calés en aéronautique se présenteront ? D'autres conseils ? 

Oui, il y a des candidatures, combien, nous ne le savons pas, quand aux recruteurs, plus il y a de candidats "de bonnes factures" plus ils pourront se permettre d'etre exigeant.

Maintenant comme l'ont dit mes camarades, donne toi a fond sans penser aux autres, vise le podium sans te retourner.

Pour de qui est du niveau, je te conseil de bien assimiler l'organisation de l'Armée en générale puis de la Marine plus particulièrement, connaitre ses différents bâtiments, ses grandes missions et opérations, ses différentes branches, les différents aéronefs...

Si déjà tu connais parfaitement le contexte tu seras plus à l'aise et les recruteurs verront que tu t'es documenté et intéressé au milieu, après le métier en lui même, la Marine te l'apprendra.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...