Jump to content
×
×
  • Create New...

Question - voc armée de terre 3


Recommended Posts

Bonjour,

Voici mes petites questions du soir :

-Une expression familière ou argotique pour dire « mission de reconnaissance »

-Le nom de l’endroit où l’on « maquillait » les chars pour qu’ils soient moins visibles dans le désert ;

-Le nom du procédé qui consiste à « maquiller » ces chars ;

-Un terme qui désignerait les bombes larguées d’un bombardier. Je crois qu’on dit « crottes » lors d’un exercice, mais ce n’est pas un exercice et le ton tragique du texte ne me permet pas d’utiliser « crottes » ;

-Un terme qui signifie faire le point au sens propre càd s’orienter grâce à une boussole et à une carte ;

-L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ?

-Existe-t-il des variantes spécifiquement militaires pour les expressions suivantes :

>éviter les corvées, se défiler,

>se décharger de ses responsabilités sur quelqu’un d’autre,

>être un profiteur,

>avoir la trouille,

>s’en foutre comme de l'an 40,

>se dépêcher d’agir ;

-Est-ce que vous validez prévôt pour policier militaire et Tommies pour les anglais ?

-El Eleba en Libye, ça vous parle ? Entre Altamimi et Mekili, dit le texte, mais ça a plutôt l’air d’être un camp britannique ou un terme qui désignerait un lieu où l’on va après la mort…  

Merci d’avance pour votre aide.

PS Est-ce un problème si je crée un nouveau sujet à chaque fois ? Si oui, je vous laisse fusionner et je posterai les prochaines questions dans le même fil.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Voici mes petites questions du soir :

-Une expression familière ou argotique pour dire « mission de reconnaissance »

-Le nom de l’endroit où l’on « maquillait » les chars pour qu’ils soient moins visibles dans le désert ;

-Le nom du procédé qui consiste à « maquiller » ces chars ;

-Un terme qui désignerait les bombes larguées d’un bombardier. Je crois qu’on dit « crottes » lors d’un exercice, mais ce n’est pas un exercice et le ton tragique du texte ne me permet pas d’utiliser « crottes » ;

-Un terme qui signifie faire le point au sens propre càd s’orienter grâce à une boussole et à une carte ;

-L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ?

. prendre en tenaille

-Existe-t-il des variantes spécifiquement militaires pour les expressions suivantes :

>éviter les corvées, se défiler,

. feignasse, tire-au-cul, au flanc

>se décharger de ses responsabilités sur quelqu’un d’autre,

.

>être un profiteur,

. un morpion

>avoir la trouille,

. avoir la pétoche, chier dans son froc, pas de couille,

>s’en foutre comme de l'an 40,

. habana, rien à branler

>se dépêcher d’agir ;

. fissa, se magner l’oignon, la rondelle

-Est-ce que vous validez prévôt pour policier militaire et Tommies pour les anglais ?

. si période 2° guerre mondiale, PM abrégé de la police militaire, Tommies ou rosbeef

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 20 heures, Alouette a dit :

-Une expression familière ou argotique pour dire « mission de reconnaissance »

Faire une reco.

Il y a 10 heures, Fred689 a dit :

-L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ?

Une poche.

Il y a 20 heures, Alouette a dit :

>éviter les corvées, se défiler,

 

Il y a 10 heures, Fred689 a dit :

feignasse, tire-au-cul, au flanc

Une "peau de renard" dans le sens malin (négativement), rusé, filou

Il y a 20 heures, Alouette a dit :

>se décharger de ses responsabilités sur quelqu’un d’autre,

"déléguer".

Il y a 10 heures, Fred689 a dit :

>avoir la trouille,

. avoir la pétoche, chier dans son froc, pas de couille,

La chiasse.

Il y a 10 heures, Fred689 a dit :

s’en foutre comme de l'an 40,

. habana, rien à branler

RAB = rien à branler.

Il y a 11 heures, Fred689 a dit :

Est-ce que vous validez prévôt pour policier militaire et Tommies pour les anglais ?

. si période 2° guerre mondiale, PM abrégé de la police militaire, Tommies ou rosbeef

Plutôt MP

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 1 heure, Bouchon-Gras 49 a dit :
Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

-L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ?

Une poche.

Exemple, la poche de Dunkerque.  Je valide. 

Il y a 1 heure, Bouchon-Gras 49 a dit :
Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

feignasse, tire-au-cul, au flanc

Une "peau de renard" dans le sens malin (négativement), rusé, filou

"Peau de renard" pour moi, n'a pas la même signification. il est vrai que je ne suis pas marin mais terrien et que les marins ont un langage à part! :hihi:  Même avec un langage chatié.

Une peau de renard c'est comme un dégueuli d'ivrogne, si vous voyez ce que je veux dire. Au passage je dois dire que je trouve que ce post est de pire en pire! :vivelefauxrhum:   

Il y a 1 heure, Bouchon-Gras 49 a dit :
Il y a 21 heures, Alouette a dit :

>se décharger de ses responsabilités sur quelqu’un d’autre,

"déléguer".

pour éviter les corvées, se défiler, ou se décharger de ses responsabilités, c'est "Faire la passe à gauche". Signifie vraiment qu'on se débarrasse d'un "pot de pus" parce que c'est source d'emmerdements maximum.

Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

>être un profiteur,

?  Je ne vois pas. Peut être, "être toujours dans les bons coups" ou "les bons plans"

Il y a 1 heure, Bouchon-Gras 49 a dit :
Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

>avoir la trouille,

. avoir la pétoche, chier dans son froc, pas de couille,

La chiasse.

avoir le "trouillomètre à zéro".

Il y a 1 heure, Bouchon-Gras 49 a dit :
Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

s’en foutre comme de l'an 40,

. habana, rien à branler

RAB = rien à branler.

"s'en balancer comme de sa première blenno!" 

Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

-Le nom de l’endroit où l’on « maquillait » les chars pour qu’ils soient moins visibles dans le désert ;

-Le nom du procédé qui consiste à « maquiller » ces chars ;

Pas de nom particulier pour désigner cet endroit. par contre on ne parle pas de maquillage, mais de camouflage. 

Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

-Un terme qui désignerait les bombes larguées d’un bombardier. Je crois qu’on dit « crottes » lors d’un exercice, mais ce n’est pas un exercice et le ton tragique du texte ne me permet pas d’utiliser « crottes » ;

les "suppositoires" ou plus simplement "suppo"

Il y a 21 heures, Alouette a dit :

-Un terme qui signifie faire le point au sens propre càd s’orienter grâce à une boussole et à une carte 

ça c'est "faire un point de situation".

Il y a 21 heures, Alouette a dit :

>se dépêcher d’agir ;

 "Faire fissa", "accélérer le mouvement", "se sortir les doigts du cul" ou plus élégamment, "se sortir les phalanges du rectum!"

Il y a 21 heures, Alouette a dit :

PS Est-ce un problème si je crée un nouveau sujet à chaque fois ? Si oui, je vous laisse fusionner et je posterai les prochaines questions dans le même fil.

Non, ça me parait même mieux comme çà.  

 

 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Ah oui ! c'est de pire en pire ! Mais qu'est-ce que je m'amuse... du matin !

Bon, je ne conserve pas tout, hein. Exemple je vais garder bombes et pas supo car ensuite vient la description de la ville détruite et l'instant où le pilote se questionne, donc supo juste avant, ça le fait pas. J'ai stick en anglais, et le terme peut désigner tout ce qu'on peut larguer d'un avion, des bombes jusqu'aux para.

Idem pour chiasse ! Trouillomètre à zéro, ça suffira. D'ailleurs, question bête du matin (que je ne m'étais jamais posée avant), sur quel instrument le trouillomètre est-il basé ? Parce que, si quelqu'un a très peur, on s'attendrait naïvement à ce que la valeur soit supérieure à zéro...

Dernière chose, à propos de poche, en fait mon expression dit l'inverse : pas des soldats qui résistent mais qui ont été pris dans un coup de filet.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 2 heures, Alouette a dit :

D'ailleurs, question bête du matin (que je ne m'étais jamais posée avant), sur quel instrument le trouillomètre est-il basé ? Parce que, si quelqu'un a très peur, on s'attendrait naïvement à ce que la valeur soit supérieure à zéro...

👍  Oui bien vu. Alors c'est que le trouillomètre doit fonctionner à l'inverse du thermomètre! 😂

 

Le 23/11/2020 à 23:22, Alouette a dit :

L’anglais utilise une expression qui, mot à mot, se traduit par « mettre dans le sac » avec l’idée d’infliger une défaite et sûrement l’image d’encerclement, de prise au piège. Vous verriez un équivalent français ?

 

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

Dernière chose, à propos de poche, en fait mon expression dit l'inverse : pas des soldats qui résistent mais qui ont été pris dans un coup de filet.

Oui nous sommes restés sur l'image de l'encerclement. A part "fait prisonniers", je ne vois pas. 

Link to post
Share on other sites

Ou alors, le trouillomètre ressemble à l'altimètre : plus on est proche du sol, plus c'est chaud ! rire. ;)

Je pars sur prisonnier ou tenaille. Si vous voyez autre chose d'ici là...

Merci. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Les termes "para" ont bien germés chez nous français, normal, ce sont eux les" rosbifs" qui nous ont formés pour sauter en parachute:

- Stick c'est la "colonne" de parachutistes largués d'un seul coup

- le "go" pour le top départ du largage

- la DZ, dropping zone., entre autres.

Pris dans la nasse, en ce qui concernent les prisonniers.

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Bonsoir, Fred et merci en retard !

Mes excuses, j'étais passée à côté de votre réponse.

Oui, stick, c'est ce que je cherche à traduire. En anglais, ça s'utilise pour les parachutistes comme pour les bombes ou tout ce qu'on largue d'un avion car, me semble-t-il, au départ, c'est le terme qui désigne l'endroit d'où on largue (désolée, je n'ai pas le terme français...)

Ici c'est spécifiquement pour des bombes et je ne sais pas si en 40 on utilisait déjà un terme anglais.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Bonjour, je suis Eusebie, j'ai 30 ans. Je suis dans le domaine de la sécurité public et je voudrai vous demander en quoi consiste ce site Regroupement de prêt immo et est-ce vraiment fiable ? merci 
    • Bonjour. Ce n'est pas une nouveauté pour nous sur le forum. Mais nous avons régulièrement des jeunes ou moins jeunes femmes qui viennent pour nous demander si leur contact avec (souvent) un légionnaire en opex n'est pas une tromperie, du fait que ce dernier lui demande de l'argent.  Nous répondons toujours la même chose : "FUYEZ, ARNAQUE!"  Dans les faits une jeune femme débute une relation sur les réseaux sociaux bien connus avec une personne se disant militaire français en opex, et avec des photos volées de militaire en guise de profil. 2000 faux profils sur Instagram, 300 sur Facebook. En fait il s'agit de personnes mal intentionnées, se trouvant très souvent en Côte d'Ivoire et qui cherchent à arnaquer des jeunes femmes en France, en leur demandant de l'argent pour des soins, pouvoir téléphoner, améliorer leur repas etc etc.... Pour mieux comprendre ce phénomène bien connu des autorités militaires, voici deux liens vers des articles tirés du site francetvinfo.fr  Des arnaqueurs usurpent l'identité de militaires français sur les réseaux sociaux   la Côte d'Ivoire capitale de l'arnaque sur les réseaux   Alors bien sûr, cela me pousse à insister aussi, comme nous le faisons souvent ici sur le forum, sur la discrétion nécessaire sur le net. Pour les militaires, anciens militaires, nouveaux et jeunes candidats. Bien sûr nous laisserons toujours des traces, mais il est important, notamment pour vous les jeunes qui êtes des utilisateurs quotidiens des réseaux, de veiller à un maximum de discrétion, et ce particulièrement parce que vous serez amenés à évoluer en Opex dans des activités nécessitant beaucoup de discrétion.  Alors ayez déjà cela à l'esprit en tant que candidat. Et mettez le en pratique dès maintenant.   
    • La troisième tranche de trois Rafale du contrat indien a atterri sur une base de la Force aérienne indienne après plus de 7.000 km depuis la base aérienne d'Istres. Photo: IAF
    • Non j'essayerai de repondre a tes questions. Sauf si avec le covid cela change, les rentrées sont fevriers et octobre. Il y a entre 14 et 18 places pour chaque rentrée.  Il y a vraiment beaucoup de dossiers pour cette spécialité oui. Il y a environ 1 personne sur 4 de prise, environ.  Ce n'est pas aussi sélectif que pilote mais plus sélectif que les spécialités type SITEL, DETEC,... Il faut te préparer au maximum.
    • Merci à toi, félicitation pour ta sélection ! J'espère qu'ils ne se sont pas trompé et que la rentrée sera en Aout, je commence à me préparer aux épreuves actuellement, je reviendrais vers vous lorsque j'aurai plus de questions si cela ne vous dérange pas évidement. On m'a dit qu'il y avait 16 places PNTAC par rentrée, sais-tu si la spé est vraiment beaucoup demandé ? savoir à peu près à quel niveau d'exigence me préparer.