Jump to content
×
×
  • Create New...

Question - voc armée de terre 2


Recommended Posts

Bonjour,

Quelques nouvelles questions sur le vocabulaire de la vie quotidienne. (ce sera moins drôle que les expressions des Grognards !)

 

On commence par la corvée ménage. J'ai bien retenu que "mouillé c'est lavé, sec c'est propre !" D'ailleurs je vais l'appliquer...

En revanche, si vous avez des termes colorés pour la serpillère et le seau (l'anglais dit boîte à biscuit ! pas sûre que ce soit officiel, mais peu importe) je prends.

Ensuite le soldat apprend qu'il aura une perm et ça lui fait l'effet d'un "tir de Lewis Gun". Je dirais "l'effet d'une bombe" mais si vous avez mieux...

Il emprunte de l'argent à un camarade. Là, l'anglais dit "dust" pour argent, ce qui est très fort car dust, c'est aussi la poussière et 1) ils sont dans le désert, 2) se dessine tout le côté biblique (tu es poussière etc.). Je doute de pouvoir faire aussi bien, mais vous aurez peut-être un terme intéressant pour parler d'argent.

Puis vient la visite médical car pour sortir il faut un F.F.I (free from infection) c'est-à-dire un certificat indiquant que vous ne souffrez d'aucune maladie... maladie honteuse, s'entend ! Quel est (était) l'équivalent en France ?

Enfin l'"administration" décide que, finalement, il n'aura pas de perm (oups, spoiler !). Puis-je utiliser le terme "administration" pour désigner les personnes qui s'occupent de cela au sein d'une petite unité ou y a-t-il un meilleur terme (non, pas chieurs d'encre !) ?

Question subsidiaire : le soldat est un Naik, c'est à dire qu'il appartient aux troupes coloniales indiennes. Le but du texte, montrer que les indiens ne sont pas aussi bien traités que les britanniques. Y aurait-il eu un terme générique désignant les soldats des colonies à l'époque, sans précision de pays ? Je n'ose pas utiliser "tirailleur".

Merci d'avance pour votre aide.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 1 heure, Alouette a dit :

On commence par la corvée ménage. J'ai bien retenu que "mouillé c'est lavé, sec c'est propre !" D'ailleurs je vais l'appliquer...

Dans la Marine, le ménage n'existe pas, ce sont des "postes de propreté".

Il y a 1 heure, Alouette a dit :

Puis vient la visite médical car pour sortir il faut un F.F.I (free from infection) c'est-à-dire un certificat indiquant que vous ne souffrez d'aucune maladie... maladie honteuse, s'entend ! Quel est (était) l'équivalent en France ?

Dans la Marine, le "bon de saillie" ( c'est clair, ça veut bien dire ce que ça veut dire) ce terme n'est plus trop utilisé suite à la féminisation et l'époque actuelle.

Il y a 1 heure, Alouette a dit :

Enfin l'"administration" décide que, finalement, il n'aura pas de perm (oups, spoiler !). Puis-je utiliser le terme "administration" pour désigner les personnes qui s'occupent de cela au sein d'une petite unité ou y a-t-il un meilleur terme (non, pas chieurs d'encre !) ?

"Sur les c..illes à Jules", dans la Marine c'est le "Bidel" (le capitaine d'arme) ou l'adjudant de compagnie qui gèrent les permes.

Il y a 1 heure, Alouette a dit :

Question subsidiaire : le soldat est un Naik, c'est à dire qu'il appartient aux troupes coloniales indiennes. Le but du texte, montrer que les indiens ne sont pas aussi bien traités que les britanniques. Y aurait-il eu un terme générique désignant les soldats des colonies à l'époque, sans précision de pays ? Je n'ose pas utiliser "tirailleur".

D'ordre général, un supplétif.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 3 heures, Alouette a dit :

Il emprunte de l'argent à un camarade. Là, l'anglais dit "dust" pour argent, ce qui est très fort car dust, c'est aussi la poussière et 1) ils sont dans le désert, 2) se dessine tout le côté biblique (tu es poussière etc.). Je doute de pouvoir faire aussi bien, mais vous aurez peut-être un terme intéressant pour parler d'argent.

L'argent, c'est surtout des termes d'argot qui sont utilisés. Le pèse, le flouse, le fric, le pognon, la fraiche, les radis, la thune, l'oseille....etc etc

Il y a 3 heures, Alouette a dit :

Question subsidiaire : le soldat est un Naik, c'est à dire qu'il appartient aux troupes coloniales indiennes. Le but du texte, montrer que les indiens ne sont pas aussi bien traités que les britanniques. Y aurait-il eu un terme générique désignant les soldats des colonies à l'époque, sans précision de pays ? Je n'ose pas utiliser "tirailleur".

Oui je valide bien sûr les supplétifs.

Pour autant il y a eu dans les Armées Francaises , des troupes locales qui n'étaient pas des supplétifs et qui formaient corps. Les tirailleurs bien sur, mais aussi les zouaves, les tabors, les goumiers, les spahis pour ce qui était de l'armée d'Afrique. Du coup tout dépend des années où l'on se situe. Mais je pense aussi aux Tcherkess pour les armées du Levant.   Toutes ces troupes étaient constitués d'autochtones sous commandement d'officiers Français

Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux.

Pour le supplétif, je ne suis pas sûre que ça marche : il s'agit d'un caporal indien qui participe à l'opération Torch.

Auriez-vous un autre terme que bidel ? D'une part parce qu'il s'agit de l'armée de terre, de l'autre parce que l'anglais fait davantage référence à une instance qu'à une personne. Il dit "orderly room", càd état major à l'échelle d'une division. Le dictionnaire me propose "chambre des rapports"; ça ne me parle pas...

Merci !

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Pour l'armée de terre, c'est l'adjudant de compagnie ou d'unité qui est le chef de la section dite de commandement, section qui "administre" la compagnie (100/120 hommes) en regroupant les administratifs (secrétaires,comptable), le fourrier (habillement et divers), l'armurerie, les transmissions, les mécanos.

En parlant des permissions, un "dicton" me vient à l'esprit on disait:

" les corvées c'est comme les poils, y en a plein le c.., les perms c'est comme les couil..., elles sont suspendues!"

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 13 heures, berogeitabi a dit :

Oui je valide bien sûr les supplétifs.

Pour autant il y a eu dans les Armées Francaises , des troupes locales qui n'étaient pas des supplétifs et qui formaient corps. Les tirailleurs bien sur, mais aussi les zouaves, les tabors, les goumiers, les spahis pour ce qui était de l'armée d'Afrique. Du coup tout dépend des années où l'on se situe. Mais je pense aussi aux Tcherkess pour les armées du Levant.   Toutes ces troupes étaient constitués d'autochtones sous commandement d'officiers Français

Il y a également, les annamites en Indochine.

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.