Jump to content
×
×
  • Create New...

L'argot des soldats de Napoléon


Recommended Posts

Bonjour,

Avant de revenir vous poser des questions, je partage ma découverte de ce matin : un site dédié à l'argot des Grognards.

Je crois que certains termes sont encore utilisés aujourd'hui... en tout cas, je les ai trouvés très poétiques !

Enjoy !

https://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4671-largot-du-grognard.html#:~:text=Marchant et bivouaquant le long,caractéristique de la vie militaire.&text=C'est ce parler authentique,vous proposons de découvrir ici.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Ouuuh ! excellent ce site. 

J'adore les "chieurs d'encre".  Quelle poésie!  

"Marcher à la brune" pour marcher de nuit. On retrouve cela dans une chanson de M. Le Forestier "L'éducation sentimentale" qui commence ainsi: Ce soir à la brune, nous irons ma brune...

"Etre brouillé avec l'équilibre" me plait aussi beaucoup.

" la chaude lance" me semble être encore utilisé aujourdhui. D'autres aussi comme "casser sa pipe" 'le brule gueule".

Tout cela est très imagé, et particulièrement intéressant. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Napoléon ne nous aura pas laisser que le Code civil mais aussi des expressions de ses grognards!😄

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a une heure, Alouette a dit :

Chieur d'encre, ça m'aurait fait un pseudo sympa ici ! Rire.

Ah j'avoue que je n'y avais pas pensé en tant que pseudo. Mais pour moi qui ai terminé ma carrière par 9 ans d'Etat Major.... 😂

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

C'est vraiment excellent, du même acabit que le langage plus contemporain des poilus.

J'aime assez le Ripainsel (riz / pain / sel) qui défini l'intendance, les commis ou le croc chez nous.

 

Un peu dans le même genre ;

Un jour lorsque mon fils bossait à Monoprix, un client vint le voir, il cherchait du "singe" ses collègues furent étonné qu'il puisse répondre et donner ce "singe" au client, le client aussi qu'un jeune employé sache ce que c'est.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Fred689 pour information supplémentaire est que mon fils avait faitle souhait d'intégrer le régiment des chars, au recrutement à Nancy il a été aiguillé vers les parachutistes avec ses avantages et rien à dire quant à ce régiment sauf que ce n'était pas son 1er souhait, cependant mon fils a signé pour ce régiment donc en fait rien à dire sauf qu'il a décidé en 1 nuit . jene condamne en aucun cas la procédure sinon qu'il a cédé au chant des sirènes. 
    • Comme l'a dit BG, attendre la fin de la période d'inaptitude TEMPORAIRE, donc repassage devant le médecin militaire pour une nouvelle aptitude. S'il est classé inapte définitif aux TAP (paras) alors il pourra demander une réorientation, pas avant.
    • Attention, c'est plein de sucre et le zéro est souvent un facteur faussement "apaisant", un peu comme les gens qui fument des cigarettes lights, ça leurs donnent bonne conscience. Perso j'essaierai de me passer du Coca, l'eau restant la meilleur des boisson. Il faut bien petit déjeuner, déjeuner correctement et diner Legé. Va y doucement tout de même, il faut surtout durer dans le temps. N'étant pas médecin militaire, je ne peux honnêtement répondre à cette question.
    • Bonjour j’ai une question voulant intègre la légion étrangère j’aimerai savoir si ma forte myopie me poserai des probleme pour pouvoir y accéder je dois avoir -4 à chaque yeux voir à peine plus.. merci 
    • Pour moi, être flytoxé, ça voulait dire être crevé, au bout de sa vie comme disent les djeuns. Comme quoi, les expressions voyagent et se transforment. "Faire l'opossum" c'est plus se planquer (avec l'idée de désertion) pour se la couler douce. Merci pour patrouilleur. Bien noté. Belle soirée !