Jump to content
×
×
  • Create New...

Voc de marine 2 (ordres et. al.)


Recommended Posts

Bonjour,

 

J'essaie de poster au bon endroit... tout espoir est encore permis !

Donc encore à bord aujourd’hui, mais dans l’Atlantique et sur un autre bâtiment. Lutte anti-sous-marine et aérienne. Le texte s’intitule « Action Station » CÀD branlebas de combat.

Et je cherche les bons termes pour :

-Attirer l’attention des hommes pour leur indiquer les postes à prendre. Sur un catamaran, je dirais « parés » mais je suppose que ça ne fonctionne pas. « A mon commandement » ? L’anglais dit « Aaaall ! » Est-ce que « tout le monde sur le pont » passe ? Si vous avez plus court…

-Pour indiquer la place et le rôle des hommes, est-ce que des ordres du type « poste canon » ou « poste grenades sous-marines », existent en Français ? Que dit-on sinon ?

-Est-ce que « la main dessus ! » signifie bien «  et que ça saute » ?

-Existe-t-il une expression plus spécifique du jargon de la marine pour dire « appuyer sur un bouton » et pour dire qu’on a fait un bon tir ?

-Quelle est la commande qui permet de demander à ce qu’on manœuvre le bâtiment avec le plus de délicatesse possible pour faciliter la précision des tirs ?

-Quelle réponse peut-on faire à la commande ci-dessus lorsque le bâtiment est « stabilisé » ?

-Les oreilles d’or ont-ils un autre surnom sur un bâtiment de surface ? L’anglais dit, ici « Ping » (non-officiel), j’aime bien l’onomatopée !

-« écho deux-trois-cinq » (c’est un mot-à-mot) lorsqu’on consulte un radar anti-sous-marins. Ca vous parle ?

-S’adresse-t-on à l’officier supérieur d’un bâtiment en disant « capitaine » ? Evidemment, l’anglais dit « sir », ce qui n’aide pas à connaître le grade précis.

-L’anglais utilise « sub » systématiquement pour dire « submarine ». Quelle est l’abréviation usuelle de sous-marin en français chez les marins ?

 

Merci encore d’avance !

A.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Attirer l’attention des hommes pour leur indiquer les postes à prendre. Sur un catamaran, je dirais « parés » mais je suppose que ça ne fonctionne pas. « A mon commandement » ? L’anglais dit « Aaaall ! » Est-ce que « tout le monde sur le pont » passe ? Si vous avez plus court…

Sur un bâtiment de guerre on dit "au poste de manœuvre".

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Pour indiquer la place et le rôle des hommes, est-ce que des ordres du type « poste canon » ou « poste grenades sous-marines », existent en Français ? Que dit-on sinon ?

Au post de combat, chacun rejoint son post

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Est-ce que « la main dessus ! » signifie bien «  et que ça saute » ?

"La main dessus les vieux gars" désolé je m'égare avec le film "les vieux de la vieille"

Dans la Marine Nationale, l'ordre est diffusé "poste de combat" , "poste de manœuvre"... chacun rejoint sa place rapidement, nul besoin de rajouter que c'est un ordre.

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

Existe-t-il une expression plus spécifique du jargon de la marine pour dire « appuyer sur un bouton » et pour dire qu’on a fait un bon tir ?

Pas à ma connaissance ... (mais je suis loin de tous connaitre)

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Quelle est la commande qui permet de demander à ce qu’on manœuvre le bâtiment avec le plus de délicatesse possible pour faciliter la précision des tirs ?

C'est l'officier de quart qui donne les ordre à l'homme de barre et "joue" avec la propulsion via l'homme qui est au pupitre machine ou au pc machine, voir directement à la machine pour les vieux bateaux.

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Quelle réponse peut-on faire à la commande ci-dessus lorsque le bâtiment est « stabilisé » ?

Qu'entendez vous par "stabilisé" ?

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-Les oreilles d’or ont-ils un autre surnom sur un bâtiment de surface ? L’anglais dit, ici « Ping » (non-officiel), j’aime bien l’onomatopée !

Non, ils ne se trouvent que sur les sous marins, les autres sont des détecteurs, "det" en abrégé familier.

Je suis nul en anglais mais je pense que votre "ping" fait référence au fameux écho sonar.

Il y a 2 heures, Alouette a dit :

-« écho deux-trois-cinq » (c’est un mot-à-mot) lorsqu’on consulte un radar anti-sous-marins. Ca vous parle ?

Sous réserve, je ne suis pas détecteur, "écho au deux-trois-cinq" ce sont les points de détection de l'écho, soit un supposé bâtiment.

Il y a 3 heures, Alouette a dit :

-S’adresse-t-on à l’officier supérieur d’un bâtiment en disant « capitaine » ? Evidemment, l’anglais dit « sir », ce qui n’aide pas à connaître le grade précis.

Si il est lieutenant de vaisseau, appellation capitaine, oui.

Mais je pense que dans votre texte le capitaine est le commandant, en France, nous disons commandant au "Pacha" d'un navire, quelque soit son grade, car c'était avant tout une fonction et dans la Marine, la fonction prime sur le grade.

Maintenant pour les autre officiers du bord ;

- capitaine de vaisseau, capitaine de frégate et capitaine de corvette = commandant

- lieutenant de vaisseau = capitaine

- enseigne de vaisseau 1er et 2eme classe = lieutenant

- aspirant = lieutenant

Il y a 3 heures, Alouette a dit :

-L’anglais utilise « sub » systématiquement pour dire « submarine ». Quelle est l’abréviation usuelle de sous-marin en français chez les marins ?

Soum.

Link to post
Share on other sites

Super, ça m'aide bien, déjà.

Oui, Ping, c'est le bruit du sonar, d'où le surnom. Mais Det, c'est pas mal ! Et j'ajoute au avant les chiffres.

 

Pour l'attribution des postes, j'espère bien que chacun sait quoi faire... sourire. Mais pour mon désespoir, le texte fait la liste... snif. Ah ! la licence poétique !

 

Pour la manoeuvre, je vous donne le contexte:

Chacun est prêt au poste de combat pour attaquer un sous-marin mais la mer est grosse et l'homme à la manoeuvre a dû y aller un peu fort ou se faire surprendre.

Il y a donc un premier ordre que je cherche à traduire : " steady as you go ", en gros, faut que ça baroule le moins possible pour que les hommes puissent viser correctement.

Puis la réponse de l'homme à la manoeuvre : " Yes Sir, she's steady », qui indique qu'il a agi pour que le bâtiment soit aussi "stable" que possible... Je suis vraiment désolée pour cette explication confuse ! Avec mes faibles notions de catamaran, j'aurais eu tendance à dire : " redresse la barre "... ???

 

Allez, heureusement que le ridicule ne tue pas !

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 24 minutes, Alouette a dit :

Pour l'attribution des postes, j'espère bien que chacun sait quoi faire...

Oui, chacun connais son poste, qui est bien souvent différent de son emploi "normal".

Exemple le cuisinier peut se retrouver au post de combat, servant de 12,7.

il y a 28 minutes, Alouette a dit :

Pour la manoeuvre, je vous donne le contexte:

Chacun est prêt au poste de combat pour attaquer un sous-marin mais la mer est grosse et l'homme à la manoeuvre a dû y aller un peu fort ou se faire surprendre.

Il y a donc un premier ordre que je cherche à traduire : " steady as you go ", en gros, faut que ça baroule le moins possible pour que les hommes puissent viser correctement.

Puis la réponse de l'homme à la manoeuvre : " Yes Sir, she's steady », qui indique qu'il a agi pour que le bâtiment soit aussi "stable" que possible... Je suis vraiment désolée pour cette explication confuse ! Avec mes faibles notions de catamaran, j'aurais eu tendance à dire : " redresse la barre "... ???

Tout d'abord sur un navire de guerre quel qu'il soit, les ordres parte de la passerelle ou timonerie,

A contrario, ce qu'un "terrien" appelle une passerelle :

100_7485.JPG

Se nomme une "coupé"

Donc pour en revenir à la passerelle, où veille en continue, les hommes de quart : un barreur ((même si aujourd'hui c'est un joystick) et peut en cas d'avarie de barre manœuvrer tout à l'arrière dans le local barre, c'est valable pour aujourd'hui mais aussi avant). un opérateur machine qui gère à distance la machine (avant/arrière, lente, demie ou toute)sur les navires anciens comme durant le second conflit mondial, le chef machine (chef mail) se trouvait directement en machine, les ordres étant transmit par un transmetteur d'ordre ou chadburn, ensuite à lui de faire exécuter la manœuvre.

200px-Telegraf_maszynowy_mostek.jpg

Le chaldburn en passerelle.

220px-Chadburn_of_a_steam_tugboat.jpg

La réception à la Machine

Et pour donner les ordres oraux on utilisait ce tube qui est munit d'en sifflet, la personne qui veut parler, ote le sifflet, souffle(se qui va faire émettre un sifflement à l'autre bout et avertir la personne qu'un transmission va être effectuer, il répond donc qu'il écoute et celui qui a sifflé émet... 

En espérant etre clair dans ces explications évidentes pour moi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transmetteur_d'ordres

Le radio qui se trouvait dans un local proche de la passerelle, un détecteur radar, le timonier qui trace la route et un officier chef de quart ( poste du commandant) de même la chambre du commandant se trouve juste derrière la passerelle, elle possède une porte qui lui permet d'accéder directement dans celle-ci en cas d'urgence.

Donc pour en revenir à la manœuvre, qui en situation de poste de combat est dirigé par le commandant, c'est lui et lui seul qui gère la manœuvre par un ensemble d'ordres clair, concis et indiscutables (il a été formé pour ça et c'est lui qui donne les ordres de barre qu'il donne au second (commandant en second) qui les répète à haute voie, le barreur à son tour répète l'ordre de manœuvre et l'annonce à haute voie lorsque celui ci est atteint.

OIP.jpg

Voila l'exemple d'une passerelle (celle du Colbert), a gauche assis sur le siège et dominant la pièce se trouve le commandant, juste devant sur ce qui ressemble à une table à dessin mais qui est une table à cartes, se trouve le timonier, plus en avant et en dessous se trouve le barreur.

Champlain-Sur-la-passerelle-le-capitaine-de-corvette-Jeremy-Montastier-premier-commandant-du-navire-1.jpg

Passerelle plus moderne du Champlain.

 

220px-SS_Orion_talrör.jpg

Link to post
Share on other sites

Oui, oui, c'est très clair. Et cela me conforte et m'aide vraiment beaucoup dans ma compréhension du texte et la représentation des choses que je pouvais avoir.

Maintenant il me manque l'ordre précis donné au barreur. Je viens de comparer avec la version anglaise des ordres donnés via le chadburn et j'ai full/half/slow/dead slow ahead ou astern, standby et stop mais... pas steady! gggrrrr. 

 

Je ne savais pas que le cuisinier pouvait se retrouver au post de combat. Très intéressant car l'homme affecté au canon dans mon texte a pour surnom Haggis (vous savez, la fameuse panse de brebis écossaise !) donc, il était peut-être en cuisine avant ! Vous ouvrez mon imaginaire...

 

Dernière question pour être sûr, les hommes donnent du "Sir" non pas au commandant, mais à celui qui retransmet les ordres... chef mail, si j'ai bien suivi puisqu'on est en 41 ou 42. Ils  l'appellent donc... pas commandant, je suppose ?

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Dans les armées inter-alliées comme à l'OTAN, dès que l'on s'adresse à un supérieur, on dit "Sir" ou Mam" sans précision de grade, je suppose que dans le récit, il en est de même.

Pour le "ping", ce terme est encore en usage de nos jours en informatique lorsqu'on vérifie une connexion, on envoie une "commande" (des chiffres bien souvent et on attend le retour qui confirme ou non la validité de la connexion, comme pour une radar/sonar.

pour les chiffres Echo 235, c'est soit un gisement soit un relèvement donc un angle par rapport soit au navire, soit au nord magnétique.

La manœuvre pour rendre "steady" me fait penser à celle adoptée pour un porte-avions, lors des catapultages et appontages qui consiste à rechercher le meilleur cap afin de bénéficier du vent "naturel" en pus du vent relatif créé par la vitesse du navire .

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 12 heures, Alouette a dit :

Je ne savais pas que le cuisinier pouvait se retrouver au post de combat. Très intéressant car l'homme affecté au canon dans mon texte a pour surnom Haggis (vous savez, la fameuse panse de brebis écossaise !) donc, il était peut-être en cuisine avant ! Vous ouvrez mon imaginaire...

Chaque membre de l'équipage a un poste bien précis. seul reste à leurs place les gens en fonction, les mécaniciens aux machines, les détecteurs derrières leurs écrans, mais tout les autres rejoignent un poste qu'il connaissent et qu'ils maitrise car ce n'est pas de l'improvisation ( contrairement au cuisinier noir dans Pearl-Harbor qui s'installe derrière un canon de 20 mm et abat des avions japonais ) Par-contre si c'est une pièce d'artillerie au dessus de 20 mm ce sont les artilleurs qui s'en chargent, c'est leur job et c'est tout même technique.

Il y a 2 heures, Fred689 a dit :

Dans les armées inter-alliées comme à l'OTAN, dès que l'on s'adresse à un supérieur, on dit "Sir" ou Mam" sans précision de grade, je suppose que dans le récit, il en est de même.

Oui, même si c'est une traduction c'est plus véridique si ça se passe sur un bâtiment anglais.

Il y a 12 heures, Alouette a dit :

Dernière question pour être sûr, les hommes donnent du "Sir" non pas au commandant, mais à celui qui retransmet les ordres... chef mail, si j'ai bien suivi puisqu'on est en 41 ou 42. Ils  l'appellent donc... pas commandant, je suppose ?

Ils l'appellent "chef".

Link to post
Share on other sites

Merci, Fred !

Donc, 235, ça pourrait être sud-sud-ouest ? De toute façon, je suppose qu'un détecteur français parlerait en chiffres aussi pour la précision.

Oui vous avez raison pour "steady", même si c'est pour faciliter la précision du tir et non l'appontage... Je vais aller chercher du côté de ce qu'on dit sur les PA.

 

Bouchon Gras, la vérité c'est que le poème donne vraiment l'impression que les hommes sont pris au dépourvu et se font attaquer par sous-marins et aéronefs... ça court partout, ça jure tout le temps... ça discute à droite à gauche... le tout dans des accents irlandais, cockney etc. Il faut donc que je réussisse à rendre l'ambiance et aussi le côté décontracté britannique où l'officier parle à ses hommes en disant "allez les p'tits gars!" sans qu'on ait l'impression que c'est une impro totale ou un mauvais film...

Et puis ce "sir" effectivement, le garder est réaliste... c'est un autre problème de traducteur, ce choix entre l'adaptation à la culture française ou le réalisme de la culture de départ...

Bon... il y en a qui ont des problèmes plus faciles que d'autres ! Je suis d'accord.

Je vais garder chef pour m'en souvenir, à discuter avec l'éditeur.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 45 minutes, Alouette a dit :

Bouchon Gras, la vérité c'est que le poème donne vraiment l'impression que les hommes sont pris au dépourvu et se font attaquer par sous-marins et aéronefs... ça court partout, ça jure tout le temps... ça discute à droite à gauche... le tout dans des accents irlandais, cockney etc. Il faut donc que je réussisse à rendre l'ambiance et aussi le côté décontracté britannique où l'officier parle à ses hommes en disant "allez les p'tits gars!" sans qu'on ait l'impression que c'est une impro totale ou un mauvais film...

Et puis ce "sir" effectivement, le garder est réaliste... c'est un autre problème de traducteur, ce choix entre l'adaptation à la culture française ou le réalisme de la culture de départ...

Dans la transcription d'un récit, il est important à mon gout de garder le fond de base, il n'est pas possible ni réaliste de tous traduire. Il faut aussi se remettre en tete que l'action se déroule durant la seconde guerre, qu'ils n'avaient pas toutes la technologie d'aujourd'hui et que durant un combat, un vrais, ça ne se déroule pas comme à l'exercice.

Et il bon de garder des expressions anglaises, irlandaises ou...après rien ne vous empêche de mettre un astérisque et renvoyer le lecteur à une éventuelle explication.

Link to post
Share on other sites

Eh bien j'ai vraiment envie de faire connaître aux francophones les écrits de ces poètes combattants, tant dans la force de leurs témoignages que dans la qualité et l'originalité de leur écriture. Donc j'ai envie que ce soit aussi réaliste et fluide que possible.

C'est la raison de ma présence ici car discuter comme ça, même si on va un peu dans tous les sens, avec des personnes de terrain, c'est tellement plus enrichissant et formateur que d'avoir le nez plongé dans un dictionnaire !

Et donc pour les accents et expressions irlandaises, écossaises ou autres, non bien sûr, je ne peux pas les conserver sous peine de gâcher le plaisir du lecteur à force de notes de bas de page ! Mais je peux en remplacer certaines par du jargon de marine, notamment par exemple des mots empruntés au breton (bidou, gwennec etc.) ou au gallo (caille)...

Après, entre ce que je veux faire, ce que je peux faire, ce que l'éditeur va accepter et ce que le lecteur va comprendre il y a... comment dit-on dans la Marine ? 3 chaussures de clown???

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Pour bien vous imprégner de l'atmosphère d'un navire à cette époque, je vous conseil ce livre :

"Odyssée d'un marin de la France Libre"

odyssee-dun-marin.jpg

et sinon vous pouvez regarder le film : "Le crabe tambour"

OIP (4).jpg

Ce n'est certes pas de la même époque mais vous y percevrez l'ambiance dans une passerelle.

ob_2f8562_ob-0b1c4b-le-crabe-tambour-jean-rochef.jpg

 

il y a 52 minutes, Alouette a dit :

Après, entre ce que je veux faire, ce que je peux faire, ce que l'éditeur va accepter et ce que le lecteur va comprendre il y a... comment dit-on dans la Marine ? 3 chaussures de clown???

Oui c'est sur, vous n'avez pas liberté de manœuvre.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonjour,

Je me permets de faire remonter ce sujet après avoir lu le dernier post de Tactac dans "Traditions de la Marine" (merci Tactac).

Est-ce que vous confirmez "toutri" pour tous à tribord ? Je l'utiliserais bien.

"Lanto" pour lancer les torpilles. Existe-t-il une abréviation lorsqu'il s'agit de lancer des grenades sous-marines ?

Je cherchais une expression pour dire qu'on avait fait un bon tir. Est-ce que Bravo Zoulou ça passerait ?

Merci !

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 14 heures, Alouette a dit :

Est-ce que vous confirmez "toutri" pour tous à tribord ? Je l'utiliserais bien.

"Lanto" pour lancer les torpilles. Existe-t-il une abréviation lorsqu'il s'agit de lancer des grenades sous-marines ?

Allez les matafs, à vos remarques sur ce sujet!

Il y a 14 heures, Alouette a dit :

Je cherchais une expression pour dire qu'on avait fait un bon tir. Est-ce que Bravo Zoulou ça passerait ?

Je ne comprends pas ce Bravo Zoulou. 

 

Link to post
Share on other sites

Hmm... a priori, Bravo Zoulou, signifie "félicitations" ou "belle manoeuvre" dans le code international des signaux flottants maritimes. Retrouvé ici : https://actumaritime.com/2020/01/20/vous-integrez-prochainement-la-marine-nationale-cet-argot-vous-sera-bien-utile/

Je l'ai entendu pour la première fois utilisé de façon totalement ironique pour ponctuer la description de très mauvaises manoeuvres "et voilà, ils ont encore dessalé, bravo zoulou !" Je ne l'avais pas associé au domaine militaire à l'époque.

Après un peu de recherche, je comprends mieux l'origine de l'expression, mais je me demande si cela vaut aussi pour un tir et surtout si un marin pourrait spontanément dire cela à un camarade ou si ce n'était qu'un idiotisme humoristique...

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 5 heures, berogeitabi a dit :
Il y a 19 heures, Alouette a dit :

Est-ce que vous confirmez "toutri" pour tous à tribord ? Je l'utiliserais bien.

"Lanto" pour lancer les torpilles. Existe-t-il une abréviation lorsqu'il s'agit de lancer des grenades sous-marines ?

Allez les matafs, à vos remarques sur ce sujet!

J'avoue ne pas connaitre, après certains termes évolue et notamment disparaissent avec le temps.

Il y a 5 heures, berogeitabi a dit :
Il y a 19 heures, Alouette a dit :

Je cherchais une expression pour dire qu'on avait fait un bon tir. Est-ce que Bravo Zoulou ça passerait ?

Je ne comprends pas ce Bravo Zoulou. 

C'est l'utilisation des fanion qui reprend le code international des signaux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_international_des_signaux_maritimes

Après les marins (actuels) ne parlent pas comme ça.

Un peu comme l'image de croire que les militaire disent tout le temps "affirmatif" ou "négatif" lors de transmissions mais pas en langage "normal".

Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup de marquer le temps, Bouchon Gras.

Vous avez tout à fait raison, le mieux est l'ennemi du bien et il faut que je fasse très attention à ne pas vouloir coûte que coûte mettre du jargon partout. Il ne s'agirait pas de transformer un poème et un témoignage en caricature ridicule.

J'ai un peu de mal à composer entre les poètes qui s'appuient volontiers sur leurs expressions militaires imagées, en quête d'une nouvelle forme poétique, et mon enthousiasme pour nos expressions...

Drôle comme le mot nuance a souvent tendance à disparaître de mon dictionnaire personnel ! :D

Il va falloir qu'un volontaire se désigne pour relire l'ensemble de l'anthologie !! ;)  

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • ah vous voulez que je vous la réenvoie. Madame, Monsieur,          J'ai l'honneur de vous faire parvenir ma candidature en Classe Préparatoire scientifique MPSI au Prytanée National Militaire. Élève de terminale au lycée Jules Verne à Nantes et ayant pour objectif de passer les concours de l'école militaire de saint Cyr ou encore de l’école Navale pour devenir officier j'aspire à intégrer votre classe préparatoire MPSI.             Passionné de mathématiques et de physique-chimie, j'ai suivi l’option maths expertes en plus des deux enseignements de spécialités en première et terminale ce qui m’a permis de développer mon esprit logique et mon goût pour le travail. J’aime également beaucoup la philosophie car la manière de penser est la même que celle des mathématiques et mon niveau d’anglais est B2, ce qui est un atout pour les écoles d’officiers.              Mes 5 années en tant que chef et second de patrouille au scout m’ont beaucoup appris. J’ai pu développer mon sens des responsabilités, le travail d’équipe et la cohésion. Le travail de groupe dans vos classes préparatoires doit être un prolongement de cette dimension collective que j’ai expérimenté.            Sportif, je pratique également l'escalade et l'athlétisme ce qui m’a permis de m’améliorer physiquement et surtout mentalement.      Le choix de votre établissement s’explique par le fait qu’il m’offre le cadre de rigueur et de travail qui compléteront ma réelle détermination et me permettront de m’améliorer sur le plan intellectuel et physique dans le but de réussir les différents concours. En espérant que ma candidature retiendra votre attention, veuillez agréer, Madame, Monsieur, ma considération distinguée.   Il faut que je réduise de 200 caractères
    • Pas du tout. Ca c'est ce que croit tous les gens qui ont un membre de leurs famille dans les armées, mais ce n'est pas un critère de recrutement et en sois ça n'apporte rien. Et si tu vas plus loin nous avons tous dans nos famille à un moment ou a un autre, dés fois éloigner une personne qui a été militaire, la France ayant subit plusieurs guerre. Ca c'est bien il faut que ta lettre reste la tienne, à travers tes idées et tes expressions. Par contre je t'invite a réécrire ta nouvelle lettre car avec les divers corrections je ne vois plus rien, ça sera plus clair, merci.
    • Merci en tout cas de ton aide, j'ai encore améliorer la lettre en gardant le même style d'écriture. aussi, est-ce que ca aide si je met que mon grand frere est chasseur alpin?  merci beaucoup à vous aussi, je viens de lire. je ne comprend pas pourquoi il faut mettre "nous". Je sais qu'il faut le mettre parce que les gens n'aiment pas les "je" mais j'ai toujours trouvé ca bizarre.