Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour,

Voici une première question sur la meilleure traduction de D.P. rifle, autrement dit, Drill Purpose rifle ou fusil d'entraînement...

Confiée aux jeunes recrues en 1914, a priori une vraie arme (pas ces armes en bois que l'on voit dans les écoles de l'époque) mais neutralisée.

Savez-vous s'il existe un terme particulier ?

Et tant que j'y suis, le poème décrit un exercice consistant à s'entraîner à manier la baïonnette avec un sac bourrée de paille... La pratique était-elle commune en France ?

Bon, j'aurais sans doute dû poster cela dans "histoire"... Je ferai mieux la prochaine fois !

Merci d'avance !

A.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 3 heures, Alouette a dit :

le poème décrit un exercice consistant à s'entraîner à manier la baïonnette avec un sac bourrée de paille... La pratique était-elle commune en France ?

Oui, cette méthode permettait d'acquérir la technique pour "embrocher" un adversaire suivant des règles établis dans le manuel militaire.

946476f28384294376a42db346c87a10.jpg

 

Il y a 3 heures, Alouette a dit :

la meilleure traduction de D.P. rifle, autrement dit, Drill Purpose rifle ou fusil d'entraînement...

Confiée aux jeunes recrues en 1914, a priori une vraie arme (pas ces armes en bois que l'on voit dans les écoles de l'époque) 

Je ne vois pas de traduction omis des "armes d'exercice", les jeunes soldats partaient à l'entrainement avec des armes réglementaires, des armes d'exercice (souvent des armes moins récentes).

Il y a 3 heures, Alouette a dit :

mais neutralisée

Qu'entendez vous par neutralisée ?

Les armes étaient fonctionnelles, il suffisait d'introduire des cartouche, d'armer et l'arme était en service.

Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup, Bouchon Gras.

Noté pour l'« embrochage » ! Sourire.

 

Ce que j'entends par « neutralisée » pour la DP rifle (aussi appelée arme de parade en anglais), c'est que l'arme ne pouvait plus faire feu car, si j'ai bien compris, on démontait (?) le percuteur ou on « trafiquait » (pardon pour mon ignorance) le barillet.

En tout cas, je remplace « entraînement » par exercice.

Bien à vous,

A.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Le 04/11/2020 à 21:36, Alouette a dit :

Ce que j'entends par « neutralisée » pour la DP rifle (aussi appelée arme de parade en anglais), c'est que l'arme ne pouvait plus faire feu car, si j'ai bien compris, on démontait (?) le percuteur ou on « trafiquait » (pardon pour mon ignorance) le barillet.

Militairement parlant, on démilitarise une arme en ôtant provisoirement une pièce mécanique indispensable, comme la culasse ou sur certaines armes plus contemporaine le sélectionneur de tir... cela doit aussi être visuel, du premier coup d'œil vous devez pouvoir voir si l'arme et démilitarisée ou non. De plus ces pièces doivent pouvoir être remises rapidement et surtout avoir un effet temporaire, donc pas de bidouillage, on ne trafique pas l'arme. Cette opération est plus dans un but de stockage ou de déplacement de l'arme, par sécurité : en cas de "disparition" l'arme n'est pas fonctionnelle. Mais lorsque les soldats perçoivent leurs armes, ils les remontent et en sont personnellement responsable.

Je pense qu'en 14-18, c'en était de même et c'est pour ça que les élèves effectuaient certains exercices avec des armes factice (en bois).

lee_enfield_bnpa.jpg

Pour info, le fusil du soldat anglais de la Grande Guerre est le Lee Enfield, comme vous pouvez le constater, il ne possède pas de barillet (le barillet, c'est ce magasin circulaire à cartouche que l'on trouve sur les revolver ( les pistolets n'en possèdent pas). Pour en revenir au fusil, comme beaucoup d'autre fusils réglementaire de cette période et après, c'est une arme à "verrou" pour l'armer (une fois les cartouches introduite) on repousse le verrou (appelé ainsi car ça ressemble à un verrou de porte) puis on le verrouille (en le rabaissant) il y a une sureté, car une fois charger, la culasse verrouillée, il est prêt à faire feu.

 

Maintenant il y a l'action de neutralisé une arme définitivement, action assez ressente, qui permet aux collectionneurs, aux musées... de posséder un "objet" qui fut une arme, l'objet une fois neutralisé est devenu inoffensif, pour cela on retire ou on  sectionne le percuteur,  le canon est percé et on y soude une tige qui l'obstrue "définitivement". Une fois démilitarisée, l'objet passe au contrôle et un certificat de neutralisation est établi par la manufacture d'arme de saint Etienne et des poinçons sont apposés sur le canon et les parties métallique.

 

Link to post
Share on other sites

Compris.

Votre description de la neutralisation correspond exactement à la définition de drill purpose... C'est donc très étonnant, d'autant plus si l'action est récente. A moins que les britanniques ne l'aient déjà pratiquée à l'époque pour les exercices, mais j'en doute fortement. Ca n'aurait pas de sens.

Je vais chercher côté anglophone mais en attendant, je garde fusil démilitarisé ou fusil d'exercice qui me paraissent plus adéquats.

Merci.

Link to post
Share on other sites

Si cela vous intéresse, après vérification rapide, c'est (ou en tout cas c'était) bien une tradition britannique de neutraliser, ou quasiment, et non de démilitariser les armes des "cadets".

D'ailleurs, pour éviter notamment que des membres infiltrés de l'IRA ne puissent remettre les armes en état de faire feu, l'armée a rendu les armes d'exercice aussi inoffensives que nos armes de musée dans les années 70.

Interesting!

J'en suis bonne pour une note de traducteur puisque nous n'avons donc pas d'équivalent en français...

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 15 heures, Alouette a dit :

pour éviter notamment que des membres infiltrés de l'IRA ne puissent remettre les armes en état de faire feu

Ah, ça explique bien le but qui est le même actuellement mais dans but général de détournement (vol).

Il y a 15 heures, Alouette a dit :

l'armée a rendu les armes d'exercice aussi inoffensives que nos armes de musée dans les années 70.

Les armées ont de nos jour des "Blue gun" qui sont des objets inoffensifs, qui ont exactement la même forme, le même poids que l'arme dont elle s'inspire, de couleur rouge ou bleu, donc bien visible.

 

Un exemple :

 

Fake-Blue-Gun.jpg

Une solution de rechange réaliste et sécuritaire à l’utilisation d’armes à feu réelles pour l’exercice d’entraînement à l’application de la loi et les exercices de rétention des armes. Moulé à partir d’armes réelles pour les détails de la vie. Le plastique de polyuréthane fort a le renforcement d’acier pour empêcher la flexion et la flexion ; poignées et équilibres comme une arme à feu réelle. La couleur bleue de sécurité signifie qu’il s’agit d’une aide à la formation sans tir.

Spécification
- polyuréthane. Sécurité bleu
couleur M4 simulateur pèse 5 lbs 3oz (2,35 kg).

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.