Jump to content
×
×
  • Create New...

De quelles manières naissent des coups d’État militaires


Recommended Posts

 L’histoire regorge plus d’illustrations relatives à la manière dont, des grands pays de la région s’ingèrent dans les processus politiques d’autres pays afin d’étendre leur influence et leur contrôle sur leurs ressources naturelles.

 Les principales conséquences de telles interventions sont les coups d’État militaires avec prise du pouvoir politique par force et changement du régime.  Malheureusement, les pays de la région africaine, tels que, le Libéria, le Nigéria, la RCA, l’Ouganda, la Guinée et le Zimbabwe, n’ont pas échappé à de telles réalités historiques.  Des exemples plus récents incluent le Soudan et le Mali.

 Tous les coups d’État militaires dans les pays de la région africaine ont des facteurs internes et externes.  Sans aucun doute, les facteurs internes sont plus définis par l’instabilité socio-économique, qui engendre de multiples rassemblements et manifestations publics. Tous ceux- là, avec l’implication manifeste de pays étrangers, qui installent les présidents marionnettes qui travaillent pour leur compte. Ce serait là, le contexte réel de la politique occidentale en Afrique. Ces occidentaux  expansionnistes en politiques aident de manière insignifiante leurs partenaires politiquement, financièrement  en les soutenant également avec des moyens militaires.  La Russie s’ingère dans les politiques internes et externe des pays africains depuis 2018, après avoir mené des coups d’État militaires comme en Ukraine et tenté de les exécuter aujourd’hui en République de Biélorussie.  En août de l’année en cours, le président de la République de Biélorussie, Alexander LUKASHENKO, a accusé la Russie pour non seulement d’interférer dans l’élection présidentielle du pays, mais aussi d’avoir envoyé illégalement des militaires russes de la société militaire privée Wagner, qui font partie des troupes hybrides de la Russie. Des mercenaires des forces spéciales et le renseignement russes.  Selon le président de la République du Bélarus, les mercenaires de Wagner ont été envoyés pour déstabiliser la situation dans le pays avant et pendant les élections.  Les actions agressives de la Russie ont également été condamnées par les hauts dirigeants américains. L’ ingérence active de la Russie dans les événements au Soudan et au Mali est également notoire.  En 2019, le président ad intérim du Soudan Omar Al-BASHIR, qui est activement soutenu par le président russe Vladimir PUTIN, avait été limogé lors d’un coup d’État militaire.  Les médias mondiaux ont affirmé que les mêmes mercenaires de la société militaire privée russe Wagner, que la Russie utilise désormais comme élément d’une guerre hybride dans les pays africains, ont pris une part active à la suppression du sentiment anti-gouvernemental du côté du président soudanais.  Certains faits indiquent également que l’armée, qui a pris le pouvoir au Soudan, avait été formée en Russie dans le passé.  C’est pourquoi on soupçonne que le coup d’État militaire au Soudan s’est déroulé exactement selon le scénario russe.

 En août 2020, un coup d’État militaire a également eu lieu en République du Mali.  Après avoir contraint le président ad intérim KEITA à démissionner, le pays est désormais dirigé par le soi-disant «Comité national pour le salut du peuple» (CNSP).  Il est bien connu que, les dirigeants du CNSP, qui ont mené un coup d’État militaire en République du Mali, ont été récemment formés dans des instituts militaires des forces armées russes.  Une preuve supplémentaire, qui pourrait indiquer l’implication de la Russie dans le coup d’État en République du Mali, est la rencontre de l’ambassadeur de Russie au Mali GROMYKO avec les rebelles le 21 août 2020 à Kati.  Au cours de la réunion, ils ont discuté de l’aide de la Russie aux rebelles, ainsi que des perspectives de renforcement des relations bilatérales.

 Des faits incontestables indiquent que, l’impact de la Russie sur les coups d’État militaires au Soudan et en République du Mali vise à consolider le statut de principal et unique partenaire militaire et économique des pays africains, suivi d’un accès sans restriction à leurs ressources naturelles.  Y a-t-il une certitude aujourd’hui que la vague de coups d’État militaires en Afrique n’affectera pas notre pays, qui est riche en ressources naturelles ?

Source:

http://echodopinions.net/votre-editeur-pense-de-quelles-manieres-naissent-des-coups-detat-militaires/

  • Like 1
Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Malheureusement juste un bac ES
    • malheureusement personne de peut répondre a cette question....mais cela a l'air pas mal avec un profil S/off....Vous avez quoi comme diplôme civil?
    • yo , déjà théoriquement si y a pas de plainte , ba y a pas de trace écrite donc rien dans la casier . après même si y avait quelques chose , ne t’inquiète pas , c'est pas ça qui va empêcher l'habilitation !
    • C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès à 96 ans d'une femme remarquable : Florence McCann a été, en 1943, l'une des premières femmes volontaires pour la guerre, rejoignant l'US Navy comme officier commissionnée. Elle avait toujours été fière de son engagement, participant à la victoire alliée en 1945    Après la terrible attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, Florence Chromulak, née en 1924, désire s'engager dans l'armée américaine. Mais les femmes ne sont pas appelées à des postes d'importance. Il lui faut attendre plusieurs mois et ses 18 ans, avant de pouvoir finalement s'engager : l'US Navy va autoriser les postes d'officiers sous contrat pour les femmes, au sein de l'US Naval Reserve (Women's Reserve), mieux connue sous le nom de WAVES (Women Accepted for Volunteer Emergency Service)   Véritable branche féminine de l'US Navy Reserve pendant la Seconde Guerre mondiale, elle voit le jour le 30 juillet 1942 après sa promulgation par le Président des États-Unis Franklin Delano Roosevelt : désormais, les femmes peuvent rejoindre la réserve navale en tant qu'officiers commissionnés et enrôlées, pour la durée de la guerre + six mois.   Florence rejoint la Navy le 19 juin 1943 et est immédiatement envoyée au Hunter College, dans le Bronx, à New York. L'US Navy a installé toutes les recrues féminines dans les bâtiments de cette école réservée aux femmes : près de 100.000 volontaires seront ainsi formées.   Après plusieurs semaines de formation et d'entrainements, elle est transférée à la Navy Secretarial School, installée au Oklahoma A&M College, dans la ville de Stillwater, en Oklahoma. C'est dans cette école qu'elle apprend son futur métier et reçoit son grade, celui de Yeoman Third Class, à savoir d'une officier enrôlée pour des tâches administratives, traitant aussi bien des appels téléphoniques, des questions de protocole, des rapports de tout genre, des messages de la Navy que de l'accueil des visiteurs. Elles sont placées sous les ordres d'officiers masculins sur le terrain, devenant l'équivalent d'assistantes de direction ou de secrétaires qualifiées.    En novembre 1943, Florence est assignée au Navy Bureau of Ships, centre névralgique de l'US Navy chargé de superviser la conception, la construction, la reconversion, l'approvisionnement et la réparation des navires et des autres engins de l'US Navy. Elle s'installe alors dans la capitale, Washington D.C., d'abord dans la Anacostia Navy Base, puis au New Colonial Hotel. En complément de son travail, elle rencontre de très nombreux officiers présents à Washington : elle y rencontre d'ailleurs Bob McCann, officier sur le porte-avions USS Block Island qui sera finalement coulé quelques mois plus tard. L'homme survit et les deux officiers échangent de nombreux courriers.   Finalement, Florence est libérée avec les honneurs de ses fonctions militaires en février 1946, 6 mois après la fin de la guerre, comme convenu dans son contrat avec l'US Navy. Elle retrouve Bob aux Etats-Unis et l'épouse. Elle a vécu jusqu'en octobre 2020, où nous pleurons sa mort. Adieu Florence. Source : Central Florida's World War II Veterans
    • Bonsoir, Pour ma part, même si ce n’est pas la même spe ça a été long, dossier posé en Janvier 2020, entretien de motivation février 2020. Convocation pour les évaluations, septembre 2020, réponse octobre 2020 pour une intégration en Janvier 2021  Comme dit plus haut, arme toi de patience, ça vaut le coup 👍