Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Actuellement CDS en Compagnie de Combat réserve au sein d'un régiment de l'AT, je souhaiterai me réorienter vers un carrière en Etat-Major, ou vers une unité plus spécialisée RENS. 

En bref, j'ai été MDR, CPL, SGT et maintenant LTN en UIR. Si j'ai adoré mes années de terrain, je suis actuellement dans une réflexion quant à mon engagement au sein de la Réserve Opérationnelle. 

 

Mon profil:

Diplômé d'une prestigieuse université Britannique et titulaire d'une Licence et d'un Master en Contre-Terrorisme et gestion de crise, j'envisage de commencer un doctorat axé sur le CT.

je suis natif bilingue Anglais, Français, je parle, sais lire et écrire le russe (assez mal d'ailleurs le russe). 

J'ai travaillé en tant que chercheur et consultant dans l'anti-terrorisme et la dé-radicalisation.

 

Aujourd'hui j'arrive à terme de mon ESR, et je me dis que mon profil pourrait être mis à profit et exploité de manière beaucoup plus adéquate au sein d'une unité spécialisée type DRSD, ou au profit d'un état-major.

1er Problème:  la cellule réserve de mon unité ne sait pas qui contacter et n'est pas capable de m'orienter. 

2ème Problème: je ne connais personne en EM ou dans ces unité RENS. 

 

Je suis ouvert à tout changement d'arme ou de ministère, ( J'ai contacté la cellule recrutement Réserve de la Gendarmerie qui a aussi été incapable de me renseigner). 

J'aimerai suivre autant que faire se peut la voie conventionnelle, mais s'il faut aller directement à l'EM de ma région je suis ops. 

 

Merci par avance pour tout conseil, contact et avis. 

Link to post
Share on other sites
  • Membre réputé

Bonjour,

Lorsque je vois ton profil, je pense à DGSE . Regarde dans " Politique de défense Française " il y a le sujet " Travailler pour les renseignements ".

Ou encore, les Forces Spéciales, il y a le COS = Commandement des Opérations Spéciales.

D'autres auront plus d'idées !

  

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Comme le dit Heidi, ton profil peut intéresser le COS ou la DRM.

Il va falloir te "vendre" auprès d'eux.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Effectivement,  le mieux serait de postuler directement auprès de la DRM, si j'ai bonne mémoire ils recrutaient l'année dernière,  donc on doit pouvoir retrouver les affiches et les coordonnées  ( pour ma part,  je ne pourrai rechercher que la semaine prochaine,  n'étant pas chez moi ).

Le COS recrute également des réservistes effectuant du renseignement ( tel le colonel Pierre Servant ( bien connu comme communiquant à la télévision  ) et qui a servi dans ce genre d'unités. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Malgré une tendance au "relâchement", du certainement au fait que comme la plupart des nations la France subit le Covid 19 et ce durant le jugement de l'attentat de Charly Hebdo, notre pays vient de subir une nouvelle fois une attaque terroriste devant les lieux même de l'ancienne rédaction  de Charly Hebdo. 2 blessés lors d’une attaque au couteau à Paris près d’anciens bureaux de Charlie Hebdo     Les autorités terroristes françaises enquêtent sur une attaque au couteau qui a blessé vendredi au moins deux personnes près des anciens bureaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, ont annoncé les autorités. Un suspect a été arrêté. Le quartier de l’est de Paris est resté bouclé par la police deux heures après l’attaque. Des enfants étaient séquestrés dans neuf écoles pendant que la police s’efforçait de déterminer qu’aucun autre suspect n’était en fuite, selon des responsables de l’éducation et de la police. L’agression au couteau est intervenue alors qu’un procès était en cours dans la capitale pour des complices présumés des organisateurs de l’attaque de janvier 2015 contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo qui a fait 12 morts. Une enquête a été ouverte pour «tentative de meurtre en relation avec une entreprise terroriste», selon un responsable du parquet. Les autorités n’ont pas révélé l’identité du suspect arrêté dans le quartier de la place de la Bastille. « J’ai vu un gars d’une trentaine ou d’une quarantaine d’années avec une hache à la main qui marchait derrière une victime couverte de sang … Je ne peux pas vous dire combien de victimes il y avait, j’en ai juste vu une », a déclaré le témoin Kader Alfa. L’Associated Press (AP) sur les lieux.     Les journalistes de l’AP ont vu des policiers affluer dans le quartier, près de la station de métro Richard Lenoir. Les deux personnes qui ont été confirmées blessées travaillaient pour la société de films documentaires Premieres Lignes, selon le fondateur Paul Moreira. Il a déclaré à la télévision BFM que l’attaquant s’était enfui dans le métro et que les membres du personnel de l’entreprise avaient été évacués. Moreira a déclaré qu’un homme dans la rue « avait attaqué deux personnes qui se trouvaient devant le bâtiment, ne sont pas entrées dans le bâtiment », puis est parti. Il a déclaré que la société n’avait reçu aucune menace. Un responsable de la police parisienne a déclaré que si les autorités pensaient initialement que deux assaillants étaient impliqués, elles pensent maintenant que seule une personne a été arrêtée. Le responsable a déclaré que la police était toujours en train de fouiller la zone pendant qu’elle interrogeait le suspect arrêté. La police a initialement annoncé que quatre personnes avaient été blessées lors de l’attaque, mais le responsable a déclaré à l’AP qu’il n’y avait en fait que deux blessés confirmés. La police n’a pas pu expliquer les écarts. ( Source : Laminute.info )   Le journaliste Luc Herman, co-fondateur de l'agence de presse et société de production Premières Lignes, a donné des nouvelles des deux journalistes blessés : "Nous avons des nouvelles rassurantes. Ils sont sortis en début de soirée du bloc opératoire, ils sont dans deux hôpitaux différents. On attend d'avoir les médecins dans la journée. Ils ont été gravement blessés au visage, l'attaque a été d'une violence inouïe. Cet homme, avec son énorme tranchoir, les a frappés au visage extrêmement fortement. Tout d'abord notre collaboratrice, ensuite il a poursuivi notre collaborateur. Il y avait vraiment une volonté de tuer." https://www.jeanmarcmorandini.com/article-437839-attaque-pres-de-charlie-hebdo-le-patron-de-de-l-agence-de-presse-et-societe-de-production-premieres-lignes-temoigne-de-la-violence-des-assaillants-video.html
    • Bonjour, Effectivement, Toulon ( PM3 ) ne gère que les réservistes marine. Comme le souligne Fred, c'est ton régiment qui doit t'établir ce document.
    • Comme les patrons dans le civil ! 😂
    • Je rajoute que des directives annuelles déterminent aussi l’avancement, en complément des directives générales.  En effet vous comprenez bien que le budget des armées, dans sa ligne budgétaire liée aux paiement des soldes, influe chaque année sur les conditions d’avancement.
    • le passage de grade se fait en prenant en compte: - les compétences ( notation annuelle...) - le potentiel que tu as dans ton métier, si tu es déjà capable d'assumer plus de responsabilité... - l’ancienneté (dans le grade précédant) Le passage en grade est aussi limité par la limite d'age (MDL/SGT ou MCH/SCH : 47 ans, ADJ : 52 ans, ADC, 58) conclusion t’inquiètes pas, tu as de la marge pour la limite d'age.