Jump to content

Maladie ; Trouble de stress post-traumatique.


Recommended Posts

  • Administrateur

Maladie qui peut poursuivre le militaire bien après son départ de l'institution, les Troubles de stress post-traumatique, maladie qui fut vraiment découverte lors de la Grande Guerre. Maladie difficile a découvrir car le patient peut être physiquement en pleine santé.

Malheureusement certains de nos camarades ne s'en remettent jamais complétement ou avec de grande difficultés.

 

116279972_4237907512948983_430598652965302412_o.jpg

Davie Penman, opérateur écossais au sein du Special Air Service et qui avait mis près de 20 ans à faire reconnaitre ses troubles post-traumatiques par l'armée britannique, s'est suicidé cette semaine. Le soldat décoré, héros de guerre, venait tout juste d'être médicalement pris en charge pour son Trouble de stress post-traumatique. L'armée britannique est pointée du doigt 
 
116002205_4237907432948991_8748675627564611799_o.jpg
En 1999, alors âgé de 35 ans, Davie Penman est engagé au sein du 22 SAS basé à Credenhill. Il combat notamment lors des opérations au Kosovo. Lors d'un vol partant de l'Albanie, le Lockheed C-130 Hercules dans lequel il se trouve s'écrase au sol : s'il est sérieusement blessé, il réussit malgré tout à sauver un autre SAS, gravement touché, près de lui, alors que l'avion est en feu. Il sera décoré pour cet acte, ainsi que pour bravoure au combat : il a été, durant sa carrière, déployé en Irlande du Nord, dans les Balkans et au Kosovo. Mais l'incident laisse de terribles traces : en 2000, blessé à la colonne vertébrale et pris d'importants maux de tête depuis l'accident de l'année passée, il se plaint également de problèmes psychologiques à la suite du crash.
 
Après plusieurs rendez-vous médicaux dans son régiment, aucun traitement ni suivi psychologique n'est mis en place. Il est encouragé à quitter l'armée, les congés médicaux lui étant refusés. À deux reprises, en 2000 et 2006, il tente pourtant de se suicider.
 
Davie décide d'écrire un livre sur son expérience quelques années après la fin de son service, dans lequel il partage ses troubles psychologiques d'après-guerre. Il met l'accent sur l'abandon de l'armée britannique vis-à-vis des anciens soldats malades, lui qui a été engagé pendant près de 22 ans. S'il reconnait l'existence d'un programme de soutien, The Armed Forces Covenant, il explique en détail qu'il est inutile, sans moyen, sans soutien et qu'il n'existe aucun suivi.
 
Pourtant, dès 2003, il est diagnostiqué par un médecin civil comme ayant des Posttraumatic stress disorder. Il faudra attendre 2019 et le passage d'une IRM finalement autorisée par l'armée dans le cadre de son dossier médical militaire pour qu'une ecchymose sur son cortex temporal gauche soit signalée, confirmant le diagnostic de 2003. Dans la foulée, l'ancien SAS va recevoir un traitement médical adapté. Mais il est trop tard : l'ancien sergent des forces spéciales britanniques s'est suicidé en début de semaine.
 
Plusieurs personnalités importantes, comme Mark Billy Billingham, ancien SAS et héros de guerre médiatisé intervenant dans de nombreux médias, ont réagit à cette tragédie, s’engageant dans la défense des anciens combattants vis-à-vis d'une meilleure prise en charge par le Ministère de la défense britannique de leurs soins et leurs traitements.
 
( Source : Passionmilitaria )
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Très interessant ! Merci du partage, c'est triste et il y a encore beaucoup de progrès à faire la dessus même si nous somme sur la bonne voix...

Je suis tombée suis une émission l'autre jour et se post m'y a fait penser, c'est sur le quotidien des femmes de militaires et la dernière des femmes nous parle un peu du syndrome post-traumatique qu'a développé son mari et le temps qu'il a mis à en parler je pense que ça peu intéresser les personnes ayant lu se post. 

Voici le liens Youtube : https://youtu.be/DPQYCdNodc0

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Arwen

    Posted

    Salut tout le monde, j’ouvre un nouveau poste pour les personnes qui ont postulé pour EDM SECNAV ou MARPO, qui était censé ce dérouler en février 2022 mais qui sera en avril 2022. Question de pouvoir partager les infos qui sont visiblement réduite. Si des personnes ont des infos sur le sujet je suis preneuse !

    Alsur

    Posted

    la CPES est une année de préparation à la prépa ou grosso modo tu révise les bases et fait une bonne parti du programme de sup (disons une bonne moitié) . c'est avant tout pour ceux qui savent pas encore  si il vont faire une prépa ou ceux qui ont pas le niveau pour envisager une sup après la terminal. tu vises polytech ou polytechnique ?  

    Oreo_

    Posted

    Bonjour, Il y a quelques mois j'avais posté ici un message inquiet à propos de ma rentrée en seconde au prytanée, qui s'est, heureusement, très bien passée. J'avais décidé d'y entrer dans l'optique d'y continuer après le lycée les classes préparatoires. Bon, j'étais en 3ème, on ne m'en avait parlé que brièvement et pour beaucoup c'était déjà bien trop compliqué d'imaginer un lycée militaire alors de là à m'expliquer en quoi consistaient les classes préparatoires, il y avait un grand pas ... Cette année, étant donné le choix de spécialités à venir pour la première, j'ai pu quand même réaborder le sujet. On m'a dit qu'il y avait plusieurs types de prépas, à savoir CPGE Lettres, CPGE Eco, CPGE MPSI, CPGE PCSI et CPES, et que les spécialités à prendre différaient en fonction de ce choix là. Je me suis renseignée rapidement, mais je ne trouve pas la réponse à certaines de mes questions donc les voici : - Je partirais sans doute sur MPSI ou CPES, mais je n'ai pas bien compris, en quoi exactement consiste la CPES ? -Sur le même thème, me conseilleriez vous plutôt de prendre MPSI ou CPES étant donné que j'ai pour objectif Polytech ? -Sauriez-vous la moyenne générale attendue à peu près pour une CPES ? Merci beaucoup pour votre réponse, Bonne soirée.  

    Kilroy was here

    Posted

    Je vous remercie a tous pour les information. Je vais se qu'il faut alors pour étre conforme au exigences   Merci a vous

    Zizou

    Posted

    Bonjour, je n'ai pas compris si votre demande portait sur les employés ou sur les candidats. De mon expérience en tant que candidate aucun pass sanitaire m'a été demandé lors de mes passages au CIRFA (centre de recrutement). Cependant le pass était nécessaire pour le passage au CSO (centre de sélection ) pour passer les différents tests !
×
×
  • Create New...